Que pensez-vous de l'homosexualité ?



kelnor
Cette question a été posée par kelnor, le 19/03/2008 à à 17h04.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Homosexualité et bisexualité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


La meilleure réponse



 carter a écrit [20/03/2008 - 17h21] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
carter

Ha! si toute l'humanité pouvait être homosexuel! Au...



[ Lire la suite de la réponse écrite par carter ]



Réponses



 lulu 31 a écrit [19/03/2008 - 18h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

je n'en pense rien pourquoi faudrait t'il qu'on pense quelques chose ?
l'homosexualité ,l'hétérosexualité , pour moi c'est exactement pareil . deux personnes s'aime et alors !! deux femmes ; deux hommes ; un homme une femme rien ne change juste la sexualité :-)




lulufamilly31.skyblog.com


 zoulou a écrit [19/03/2008 - 18h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
zoulou

J'en pense rien non plus, même si c'est pas mon truc, je me dis que celà doit être dans la nature humaine, puisque l'homosexualité existe depuis les temps les plus anciens




 cochise_fr a écrit [20/03/2008 - 00h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Beaucoup d'hypocrisie là dedans....rien à penser....bah voyons!!!

- Chacun peut avoir la sexualité qu'il veut...ou qu'il peut, pourvu qu'il n'en souffre pas et qu'il n'en fasse pas souffrir les autres.
- Que les homosexuels aient des lois qui réglementent leurs relations me semble tout à fait nécessaire, particulièrement en matière successorale.
- Que les homosexuels aient des droits équivalents aux couples traditionnels, particulièrement pour ce qui concerne la famille, me semble déplacé, car ce n'est pas une voie à suivre pour la maintenance de la vie humaine et l'éducation des enfants.
- L'homosexualité ne doit devenir ni un exemple, ni une norme de la société, quels que soient les qualités ou les défauts des personnes concernées, ce qui ne nie en rien leur existence ou leur personnalité et n'obère pas leurs compétences, mais rien ne justifie d'en faire la promotion à ce titre où que ce soit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lulu 31 a écrit [20/03/2008 - 08h08 ]  
lulu 31

bonjour cochise
Pourquoi dis tu que nous sommes hypocrite ? :(
On nous demande ce qu'on en pense on répond c'est tout ,personnellement je n'en pense rien les homos font ce qu'ils veulent je ne vois pas pourquoi on devrait penser quelques choses :-C
MOI non plus ce n'est pas mon truc mais comme on dit les gouts et les couleurs ne se discutent pas !!

Comme tu le dis assez souvent ,ce cite est un cite de questions réponses !!!
bonne journée




lulufamilly31.skyblog.com


 deedlit a écrit [20/03/2008 - 17h18 ]  
deedlit

Je dois avouer que la réponse de Cochise est assez critique même s'il cela est fait avec un certaine maîtrise. J'ai beaucoup d'amis homosexuels dans mon entourage dont certains que je considèrent comme des membres de ma famille. Je n'ai jamais vu ma meilleure amie épanouie dans sa vie amoureuse par crainte d'être lapidée par sa propre famille. Où sont les fameux liens du sang dans tout ça si on ne peut même pas se confier et faire confiance à sa propre famille. Est-ce qu'il est mieux pour un homo de se mettre en couple avec un hétéro dans le but de ne pas bouleverser les normes de la société ? Je ne pense pas non ! C'est au contraire à ce moment la que la souffrance et la trahison peuvent entrer en jeu. Comment éduquer correctement un enfant si l'on aime pas profondément et sincèrement sa tendre moitié ? Quelle image va t-on donner de l'amour à cet enfant ? Je trouve que c'est déjà tellement dur de trouver une personne à aimer et qui vous aime, qu'il est inutile de rajouter des obstacles tels que les préférences sexuelles, la couleur de peau, la religion et autres...En ce qui concerne la survie de l'espèce humaine et bien on s'en moque un peu pour le moment. Laissons-faire la nature et nous verra bien...Que la race humaine soit en exctinction à cause de couples homosexuels que ne veulent pas procréer ou à cause d'une bombe atomique, c'est bien le moindre de mes soucis !!!




« Difficile de se connaître soi même. »


 carter a écrit [20/03/2008 - 17h21 ]  
carter

Ha! si toute l'humanité pouvait être homosexuel! Au moins nous n'aurions pas de problème de surpopulation!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 sofi a écrit [20/03/2008 - 18h16 ]  
sofi

C'est de l'amour tout ça alors c'est tout ce qui m'intéresse...j'aime les gens qui aiment ! les autres s'empoisonnent eux-mêmes...




 Vianvian a écrit [20/03/2008 - 21h33 ]  
Vianvian

Carter, comment ? Tu serais donc le frère caché de Christian Vanneste ?!! :-D

À ce propos, ce malheureux politicien (rappelons sa double casquette d'homophobe et de quasi-négationniste), après avoir tenté de s'emparer de ma ville, Tourcoing, s'est fait mettre dehors par les urnes dès le premier tour... Je suis soulagé que les Tourcquennois soient encore doués d'un minimum d'intelligence et de discernement !

L'homosexualité, ce que j'en pense, ce n'est pas compliqué : je partage grosso modo les avis de tous les intervenants précédents. La sexualité d'une personne concerne cette personne et son ou ses partenaires uniquement. Personne d'autre n'a à s'en mêler ni à formuler de jugement quel qu'il soit.

Je ne vais pas m'étaler là-dessus, je pense l'avoir déjà suffisamment fait dans d'autres sujets. Je voudrais juste répéter une fois de plus cette chose que l'on oublie trop souvent :
L'HOMOSEXUALITE N'EST PAS UN CHOIX.

C'est un fait indubitable selon moi, et tous les apprentis sociologues homophobes que je n'aurais pas l'impolitesse de qualifier d'imbéciles devraient prendre ce fait en compte plutôt que d'échafauder des inepties pour justifier leur intolérance et leur bêtise.




Vian²


 missharper a écrit [20/03/2008 - 22h15 ]  
missharper

Je suis d'accord avec vous, pourquoi faudrait-il penser quelque chose de précis à propos de l'homosexualité ? Il faut sans arrêt émettre des opinions sur des gens qui ont une nature contraire à la nature de base. Non ils ne sont pas un homme et une femme, et alors ? Pourquoi est-ce qu'un couple homosexuel ne peut-il pas être considéré comme "normal" au même titre que les couples hétérosexuels ?




 Vianvian a écrit [20/03/2008 - 22h31 ]  
Vianvian

Bonsoir ma chère Miss Harper !

Je me permets juste de rectifier le terme nature, et plus précisément l'expression "des gens qui ont une nature contraire à la nature de base". Il ne s'agit en aucun cas d'une différence de nature, mais de préférence. Sinon, par exemple, comment expliquer qu'un homosexuel, après trente ans de vie amoureuse homosexuelle, se tourne une jour vers une demoiselle ? On dit qu'on s'est trompé de nature ? Que lui-même s'est trompé ? Il a fait une erreur ? Il s'est trompé, il a mal choisi, mal interprété son patrimoine génétique ?

... Je reconnais que c'est très mal expliqué mais je vous avoue que ma grande fatigue d'aujourd'hui m'empêche d'apporter des arguments plus clairs... Si quelqu'un peut venir à ma rescousse pour justifier que la sexualité est vraiment purement une affaire de préférence, et non une nature ou un état, cette personne est la bienvenue ! Je me bats depuis longtemps pour dire qu'on N'EST PAS homosexuel, mais qu'on PRÉFÈRE les personnes de même sexe. Seulement ce soir, je n'arrive plus à m'expliquer... Au secours !




Vian²


 missharper a écrit [21/03/2008 - 10h37 ]  
missharper

Très cher Vianvian ! Pour commencer, je te rassure, j'ai complètement compris tes arguments et ton point de vue. Je les respecte, mais simplement, je n'y adhère pas ! Mais laisse moi développer ma pensée. Peut être que ce que je vais dire est tout à fait faux, mais je le crois vraiment. Pour commencer, je pense qu'un goût fait partie d'une nature. Pardonne moi cette comparaison simplette, mais si un jour je me mets à adorer les épinards, alors que jusque ici je les détestais, c'est simplement ma nature qui évolue. J'aimais, mais je n'aime plus. Une personne de sexe masculin qui a aimé les hommes pendant 30 ans et qui se tourne ensuite vers une femme, c'est soit qu'il est bisexuel (autrement dit, être bisexuel correspond à sa nature) soit ses goûts ont changé et donc sa nature a évolué. Combien y a-t-il de personnes qui n'assumaient pas leur homosexualité et qui, depuis qu'elles l'assument disent qu'elles s'étaient trompées ? A cet instant, beaucoup de ces personnes disent qu'elles se sentent mieux, parce-qu'elles se sont révélées ce qu'elles sont vraiment. L'identité sexuelle fait partie de l'identité tout court et si on ne vit pas dans le sens de son identité, on le vit mal. Mais cela ne veut pas dire qu'on ne puisse pas changer, évoluer. L'évolution, fort heureusement, c'est le propre de la nature de l'homme. Alors certainement que ce raisonnement ne te conviendra pas, tu vas sûrement retourner toutes ses idées, puisque tu te "bats" pour faire entendre ton opinion et tu as bien raison. Mais peu importe, je ne changerai pas d'avis !




 Vianvian a écrit [22/03/2008 - 01h19 ]  
Vianvian

Non non, je te rassure, je ne suis pas choqué par la comparaison avec les épinards ; à vrai dire, j'ai moi-même l'habitude d'utiliser la comparaison entre les préférences sexuelles et les préférences culinaires ! Nous sommes donc apparemment déjà d'accord sur le fait que ces deux préférences soient tout à fait comparables, et je vais largement en faire usage dans mon développement !

Je respecte également ton point de vue. Effectivement, selon moi, il s'agit plutôt d'un point de vue que d'une opinion, puisque nous divergeons sur la façon d'envisager cette chose et non sur la chose elle-même.
Ma pensée telle que les préférences sexuelles ne relèvent pas de la nature d'une personne découle du raisonnement suivant :

Une préférence dans le sens large (on peut même parler ici de goût) dépend et dépend uniquement de l’histoire de l’individu. J’aime employer le terme « histoire » pour désigner l’expérience que s’est forgée quelqu’un par son passé. Son expérience en matière de goût a pu sensibiliser sa langue, ses papilles, au goût sur du kiwi, ou au contraire lui faire dire que c’est une impression qu’il n’aime pas. Cela fonctionne essentiellement par associations d’idées. Si le premier contact avec une telle impression s’est réalisé dans de bonnes conditions, cela s’annoncera a priori de façon positive, et l’association d’idées se fera de telle façon qu’on va apprécier cette impression. De la même façon qu’on aime plus facilement un cours parce qu’on aime le prof, par exemple. Vous remarquerez que j’essaie de ne pas être rigide, car bien entendu, ces appréciations sont amenées à changer chez chacun, car l’histoire de l’individu évolue, et les éléments qui peuvent influer sur ses goûts sont nombreux et à plusieurs niveaux.

D’où le conseil de Jean-Pierre Coffe, que je reprends à mon compte : les jeunes mamans et papas qui préparent un biberon de lait pour le nourrisson peuvent y ajouter un tout petit milligramme d’un aliment un peu plus « inhabituel » pour l’enfant (comme de l’avocat ou de la vraie tomate – parce que certains types de tomate, « c’est de la m**** !! »^^) de sorte qu’on ne le sent pas au goût, mais que inconsciemment les papilles du jeune goûteur sont sensibilisées à la couleur de ces aliments, et qu’il sera préparé à aimer les aliments en question quand il le mangera dans des proportions qui lui permettront d’apprécier le goût de façon plus consciente.

Les enfants ne sont pas nés avec une nature qui les prédestine à aimer telle ou telle chose en matière de goût, de toucher, d’ouïe, de sexe… Ce sont des sensibilités qui se forgent par le vécu de la personne, et ces préférences peuvent s’éduquer.

À une plus grande échelle, on peut également parler de phénomène culturel. Comme chacun le sait, en Grèce Antique, la pédérastie (une forme d’homosexualité masculine « initiatrice ») était reconnue comme un passage quasiment obligatoire avant l’union d’un homme et d’une femme. C’était donc extrêmement fréquent dans cette culture, par opposition au monde musulman d’aujourd’hui, par exemple.
S’il s’agissait vraiment de la nature des gens, comment expliquer une telle disparité des pratiques sexuelles entre les cultures différentes sur un plan géographique aussi bien que sur un plan historique ? Comment expliquer que dans les années 80 on préférait des modèles féminins à la poitrine plate et discrète, et que aujourd’hui (disons plutôt début des années 2000, car parait-il que l’on revient à la mode des poitrines plus fines !) la grande majorité des hommes lorgnent sur une paire de seins plus conséquente ? C’est bien qu’il y a une forme d’éducation à la beauté, sur laquelle la nature n’a aucune emprise.
Nous avons les mêmes disparités culturelles avec les préférences culinaires. Je me souviens d’un reportage télévisé très intéressant où l’on faisait goûter des embryons d’autruche (je crois) à des Français. Sur les 6 personnes, une ou deux seulement ont réussi à faire abstraction de la forme qui les dégoûtait, et ont inséré la chose dans leur bouche… le goût les en dégoûtait encore plus ! Et pourtant, il s’agissait d’une nourriture très prisée en Asie du Sud-Est ! En parallèle, des Asiatiques ont été confrontés à des fromages, spécialité bien française. Ils étaient rebutés en tout point, et l’expérience leur a fait dire que le goût de fromage était très fort et qu’ils n’étaient pas du tout habitués à ça. Les scientifiques en ont conclu que leur palais avait subi une sensation qui était totalement étrangère à leurs coutumes, et comme cette sensation s’est manifestée dès le début de façon brusque (ben oui, c’est fort, un fromage !), c’est pour cela qu’elle a suscité un rejet.

Donc voilà, je m’éloigne un peu, tout cela pour montrer que je pense que les préférences, et en particulier les préférences sexuelles, sont indépendantes de la nature d’une personne, et relèvent uniquement de son histoire, souvent par association d’idées ; et que le fait d’éduquer ces préférences n’altère pas la nature de l’individu.




Vian²


 missharper a écrit [22/03/2008 - 10h06 ]  
missharper

Rebonjour Vianvian ! Je crois qu'on est parti pour se lancer la balle assez longtemps comme ça ! Pour revenir à ma comparaison culinaire, bien qu'elle soit utile utile à l'explication, les goûts sexuels ce n'est tout de même pas la même chose. Que les goûts gustatifs soient différénts dans chacune des cultures qui puisse exister, c'est bien normal, sauf que des personnes homosexuelles il y en a dans toutes les cultures. Européens, Asiatiques, Africains, Américains, Maghrébins... partout dans le monde on trouvera des gens qui aiment les personnes de même sexe qu'eux, ceux qui aiment les deux et ceux qui aiment les gens de sexe opposé. La pédérastie était une forme très grecque parce que ces derniers voyaient en ce genre de relation bien plus que du sexe. Il n'était pas question de goût la dedans. D'ailleurs la culture grecque repoussait la femme. Cette dernière était davantage employée à la reproduction qu'au sexe. Pour moi la culture grecque repoussait la nature de chacun. A cette époque, l'homosexualité était considérée comme l'hétérosexualité aujourd'hui. C'est à dire que l'homosexualité était le modèle à suivre. Donc pour moi, que ce soit dans l'Antiquité grecque ou aujourd'hui, la société empêche les individus à vivre selon leur propre nature. De même, c'est la société qui forge les individus sur leur choix culinaire, il y aura toujours des français qui détestent le fromage (moi par exemple !!) ou des asiatique qui n'aimeront pas les spécialités culinaires de leur pays. Par conséquent, je crois que la société influence l'individu et l'empêche d'exprimer sa nature librement. Et si au contraire l'individu en question s'exprime, l'étonnement et les regards seront projetés sur lui... Je ne sais pas si ma pensée fera retourner les grands philosophes dans leur tombe, mais je n'en demorderai pas, l'identité sexuelle est une nature. Alors voilà Vianvian, je te laisse retourner tout ce que je viens de dire ! Tu excelles en la matière !




 Vianvian a écrit [23/03/2008 - 20h21 ]  
Vianvian

Rebonsoir chère Miss Harper !

Merci de ta réponse. Non, je crois que je n'ai rien à ajouter à cela. Je pense avoir tout dit... Je n'ai pas été convaincu par tes arguments, car je pensent qu'ils ne contredisent pas les miens... :-/ Mais nous avons chacun notre théorie sur ce phénomène, qui, comme je l'ai déjà dit, ne change rien à notre opinion respective, qui est identique.
Je préfère me prendre le chou avec des personnes qui ont une opinion complètement débile sur le sujet ! lol Parce qu'elles existent hélas, et sur ce forum en plus ! Mais toi tu m'as l'air de quelqu'un de tout à fait intelligent et raisonnable, donc je ne vais pas t'embêter plus longtemps ! ;-)

À bientôt ! :-)




Vian²


 missharper a écrit [24/03/2008 - 09h58 ]  
missharper

Rerebonjour cher Vianvian ! Eh bien ce fut un match très sympathique ! lol. Moi ça m'a plu de débattre sur ce genre de sujets avec ce genre d'arguments. ça faisait longtemps que je n'avais plus eu ce type de discussion depuis le bac ! ça me rappelle mes huit heures de philosophie par semaine ! C'était bien marrant parce que personne n'était jamais d'accord avec personne ! Donc sur ce, je te souhaite une bonne fin de week end de Pâques. Juste une question, tu fais ta fac d'anglais à quel endroit ? Je demande parce que j'ai arrêté cette année.




 Vianvian a écrit [24/03/2008 - 14h06 ]  
Vianvian

Moi aussi j'ai aimé débattre avec toi car tu fais partie des quelques personnes constructives sur ce forum ! ;-)
Huit heures philo par semaine ? J'en conclus que, comme moi, tu as passé un bac section littéraire... Moi aussi ces cours-là me manquent. (Par contre les épreuves, je suis bien content de ne plus les avoir... ^^)
Ma fac d'anglais, c'est Lille 3, dans ta ville ! Tu dis que toi-même tu avais également fait une fac d'anglais ? Mais alors j'imagine que tu étais aussi à Lille 3... Auquel cas nous nous sommes peut-être déjà vus ?




Vian²


 missharper a écrit [24/03/2008 - 17h14 ]  
missharper

Eh oui en effet, j'ai bien fait un bac littéraire et surtout j'ai validé ma première année de licence d'anglais à lille 3. Mais, suite au blocage, j'ai arrêté ma deuxième année. Le problème c'est que je suis passionnée par la traduction, mais je déteste le reste du programme de la licence. Démotivée par le blocage, j'ai choisi de bosser plutôt que de risquer un examen que j'étais presque sûre de rater. Oui je sais : "Dommage" ! Mais j'assume très bien mon choix. Donc oui en effet on a dû se voir ! En quelle année es-tu alors ?




 Vianvian a écrit [24/03/2008 - 17h24 ]  
Vianvian

Oui, je comprends totalement cette démotivation, j'en ai également fait les frais... Tout le monde a bien échoué, c'est le moins qu'on puisse dire ! Moi-même, j'ai obtenu mon semestre tout juste... D'autant que les résultats en deuxième année sont assez catastrophiques pour tout le monde, si ça peut te rassurer : le taux de réussite est de 23 % si je ne m'abuse !
Moi je suis en troisième année... Peut-être m'as-tu déjà vu, je suis le vice-président du Club Angellier, je suis donc toujours au club, et il m'est arrivé de passer dans les amphis. J'y suis également passé à l'occasion des élections au Conseil d'UFR.
Il faudrait que tu reviennes, un de ces jours ! Si un jour tu reviens à la fac, passe au Club et demande Vianney ; on pourrait se voir pour de vrai pour une fois ! Et si jamais tu hésites encore, je t'offrirai un café ! ;-) Quel est ton vrai prénom par curiosité ?




Vian²


 missharper a écrit [24/03/2008 - 18h06 ]  
missharper

D'accord, d'accord ! Il y a bien des chances qu'on se soit déjà vus, en effet ! Mon vrai prénom c'est Angélique. On verra si je reviens ou pas, mais c'est vrai que je ne suis pas très motivée ! Dans tous les cas, ce sera toujours un plaisir de te croiser "pour de vrai". J'ai toujours des amies là-bas, donc quand je passerai... Mais je dis oui pour le café, j'ai retenu !




 Vianvian a écrit [24/03/2008 - 18h15 ]  
Vianvian

Ça marche ! ;-)




Vian²


 Atrak a écrit [18/04/2008 - 18h35 ]  
Atrak

Mais laissez les gens vivre a la fin, qu'est ce qu'on en as a faire que les gens soit Homo ou Hétéro ?!!!
Du moment que les partenaires sont bien ensembles ...




 freddyvegan a écrit [14/08/2009 - 23h45 ]  
freddyvegan

à cochise.

vous ne faites que plagier les dires de ce sinistre député christian vanneste !

vos propos me choquent et vous dites vraiment n'importe quoi !

vous êtes à l'évidence homophobe et je vous pleins ! :-C :-C :




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 cochise_fr a écrit [15/08/2009 - 00h20 ]  
cochise_fr

Bonjour Freddyvegan,

Je n'ai pas l'habitude de prendre mes idées chez les autres, surtout quand je ne les connais pas.... et j'assume.

Plutôt que de critiquer dans le vide .... ("je vous pleins")... vous feriez mieux d'argumenter vos dires pour leur donner de la valeur et de la crédibilité.

"vos propos me choquent"..... soit, en quoi.?
"Vous dites n'importe quoi"..... pourquoi pas.... mais où.?
"vous êtes à l'évidence homophobe".... selon vous, mais en quoi.?..... et en quoi est ce si évident.?

je ne plains pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 freddyvegan a écrit [15/08/2009 - 01h05 ]  
freddyvegan

bonsoir !

que vous soyez homophobe ou non m'importe peu !
selon vous les homosexuels ne doivent pas avoir les mêmes droits que les hétérosexuels ?
pourquoi cela ? nous sommes des citoyens au même titre que les hétérosexuels !
même si cela ne m'intéresse pas, je trouve que les gays devraient pouvoir se marier s'ils ont en envie, adopter des enfants comme cela est courant dans bien des pays !
l'homosexualité n'est pas une honte et elle n'est en rien inférieure à l'hétérosexualité !

les couples gays sont souvent plus unis que les hétéros, je vis un amour sans nuage depuis dix ans avec mon compagnon alors que mes parents n'ont cessé de se quereller durant trente ans !

pour répondre à vos questions :
1. vos propos me choquent : car vous êtes contre l'égalité des droits entre hétéros et homos
et j'en ai plus que marre de lire cela !
2. vous dites n'importe quoi : vous sous entendez que l'homosexualité est contre-nature, que l'on ne doit surtout pas en parler et prendre en exemple
je vous rappelle que les homos n'ont pas choisi de l'être, ils ne sont pas tous pervers ou débauchés
contrairement à ce pense bien des gens, il y a des gays très bien comme il y a des hétéros peu respectables !
3) que vous n'aimiez pas les homos, c'est votre problème, ils existent que cela vous plaise ou non et il est bien fini le temps où nous devions nous cacher !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 cochise_fr a écrit [16/08/2009 - 00h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci, c'est plus clair.

Comme bien des minorités de la société, vous voulez être le centre du monde pour exister, attirer les lumières de la ville et pouvoir crier "haro!" sur tous ceux qui pensent différemment de vous..... ce n'est que de la dictature.

Pour vous, si on ne vous fait pas des bisous dans le cou, on est homophobe..... eh bien non Mooosieur.!! Comme chacun d'entre nous, vous ne sauriez plaire à tout le monde, quelles qu'en soient les raisons, et cela ne vous rejette en rien du reste du monde ni ne vous exile à quoi que ce soit. Si vous êtes heureux, grand bien vous fasse et longue vie à vous deux, mais vous ne représentez pas l'idéal de la famille que je souhaite.... tout simplement, ce qui n'est pas un rejet, mais un simple choix de mode de vie qui ne voit pas l'homosexualité comme une norme de la société. Quand à ceux et celles que je côtoie, je les apprécie pour tout autre chose que leur sexualité, qui de toute façon leur est personnelle..... au même titre que la mienne.

Une nouvelle fois, Non Mooosieur, mes propos ne disent pas que homosexualité est "contre-nature" (votre interprétation) pas d'avantage que l'on doive empêcher d'en parler (encore votre interprétation erronée). Ce n'est pas en vous faisant passer pour des souffres douleur que vous convaincrez qui que ce soit que l'homosexualité est l'avenir de la société.

Personne ne vous demande de vous cacher, personne ne vous accuse de perversion ou de débauche, et personne ne vous accuse de manque de respectabilité..... mais vous n'êtes pas non plus un dieu à idolâtrer.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 freddyvegan a écrit [16/08/2009 - 08h48 ]  
freddyvegan

beaucoup de mépris dans vos commentaires!

cela ne sert à rien de dialoguer avec vous
car vous pensez avoir raison point.

VOUS ECRIVEZ BIEN MAIS CE QUE VOUS DITES N'EST PAS TRES INTERESSANT
TROP DE MEPRIS AFFICHE !!!

nous ne voulons pas être le centre du monde nous voulons vivre tranquillement sans qu'on nous juge, insulte continuellement !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 faboilito a écrit [18/08/2013 - 15h25 ]  
faboilito

Je pense que c'est quelque chose qui existe depuis toujours ,que ce n'est pas un choix personnelle,mais quelque chose d'imposer par la nature.Qu'on a pas plus de raison de détester une personne parce qu'elle est homosexuel ,que chaque un fait ce qu'il veut avec son corps ,que c'est ridicule de commercer une personne pour sa nature sexuel son orientation quoi pis voila .Pour être honnête j'ai pas toujours penser ça, mais maintenant que j'ai compris ce que c'était réellement et que ce n'est pas une maladie ,j'ai changer d'avis sur cette question ,mais sa reste toujours mon propre avis et maintenant personne ne pourras me faire changer d'avis.

désolé pour l'orthographe :-/




Répondre à kelnor






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.