Faut-il toujours pardonner ?



boulic
Cette question a été posée par Boulic, le 31/08/2010 à à 14h09.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Hommes.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Jazzy a écrit [31/08/2010 - 14h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Souvent assimilé à la notion de compromis, l'acte du pardon est essentiel pour avoir des relations saines et durables. Les individus sont cependant différents dans leur conception de ce geste.
Faiblesse pour les uns, sagesse pour les autres, le pardon doit être prodigué avec limites pour ne pas être victime des profiteurs en tout genre.
La limite de l'acte du pardon dépend de la conception que l'on a de la moralité. L'éducation, la culture ainsi que la valeur que l'on donne à certaines circonstances de la vie sont les bases qui délimitent la capacité de pardonner d'un individu.
Élevé dans un milieu rigide à la moralité très prononcée, un être peut avoir du mal à pardonner le choc d'une perturbation dans ses habitudes. Le plus important est avant tout de pardonner à quelqu'un en son âme et conscience. Faire comprendre que l'on a été blessé par un acte même si celui-ci a été pardonné est aussi très important pour que l'intéressé assimile parfaitement les conséquences de ses actes.
Le geste du pardon n'est pas infini pour tous. La société impose généralement à chaque individu les comportements inadmissibles comme le fait de briser un couple ou voler à autrui, par exemple. Chaque individu est assigné à bien connaître ses amis et le niveau d'intimité qui les lie pour juger de l'étendue du pardon à accorder.
On pardonne plus à sa famille qu'à ses amis pour des futilités, même si elles sont répétitives. Au contraire, il semble plus simple de pardonner certains actes de trahison chez des amis que de la part d'un frère ou d'un membre de son foyer. Faire comprendre que l'on a été blessé deux ou trois fois est une mesure raisonnable entre amis proches.
Passée cette limite, l'amitié devient plus un poids qu'autre chose lorsque l'on sait que l'on risque à tout moment d'être trahi par un proche.




 Andoudouille a écrit [31/08/2010 - 15h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Andoudouille

Le pardon doit être accordé a tout le monde, l'oublie, jamais.




L'avenir vous montre son derrière.


 Boulic a écrit [31/08/2010 - 15h39 ]  
Boulic

Même quand la personne ne regrette rien ?




 framboise72 a écrit [31/08/2010 - 17h47 ]  
framboise72

je ne suis pas d'accord.Le pardon est parfois très dur à donner,suivant ce qu'on a vécu et ce qui nous a été fait,mensonge,vol ou pire...Si l'autre n'a aucun remords et ne regrette rien,et se fait même passer pour une pauvre victime,cela est impossible humainement.Il y a des gens rares heureusement mais qui n'ont aucun remords,aucun face à la violence qu'ils font subir et là le pardon est impossible.Prenez émile louis par exemple,dans les faits divers,homme accusé du meurtre horrible handicapées mentales.Comment voulez vous que ses enfants puissent comprendre une telle horreur?C'est inhumain,de la barbarie.Pardonner n'est pas un acte de la volonté mais un acte qui vient en surplus au bout d'un long cheminement;mais il faut déjà passer par la colère,les pleurs,pour certaines personnes et ensuite,vient la compréhension parfois de l'autre.Mais pardonner ne veut pas dire excuser ni exonérer même si des fois l'autre ne peut pas faire autrement et n'est pas conscient du mal fait et ou est malade mental ou autre.Enfin vaste débat...Ne pas pardonner ne fait pas de soi un mauvais homme ou une mauvaise femme toutefois.Car on ne peut juger ceux qui ne pardonnent pas.Chaque chose en son temps,pour certains se reconstruire et vivre leur vie est parfois plus vital que le pardon.




 Andoudouille a écrit [31/08/2010 - 18h08 ]  
Andoudouille

évidemment, dans les cas extrêmes, je ne dis pas ...

Comme framboise l'a dit, rares sont ceux qui ne regrettent rien.




L'avenir vous montre son derrière.


 betina a écrit [31/08/2010 - 21h18 ]  
betina

Pardonner ne veut pas dire oublier ce qu'il s'est passé.Même si parfois,il faut du temps,beaucoup de temps,je pense que le pardon est préférable pour ne pas entretenir une haine au fond de soi qui peut être plus destructrice.

Quand il y a eu de grosses blessures,il faut faire tout pour se réparer et pour moi,ça passe par le chemin du pardon avec le temps,je ne dis pas dans l'immédiat.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Leumas80 a écrit [01/09/2010 - 12h26 ]  
Leumas80

Je suis quelqu'un qui pardonne assez vite, je ne suis pas rancunier.
Malheureusement (ou heureusement), je ne peux pas trop me prononcer, vu que je n'ai jamais subit de vacherie innomable, ou bien, je ne le sais pas (est ce peut être mieux?), pour voir jusqu'où va mon pardon.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


Répondre à Boulic






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.