L'homéopathie, est-ce efficace pour toutes les pathologies ?



betina
Cette question a été posée par betina, le 07/08/2010 à à 01h29.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Homéopathie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses 1 à sur 58

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 betina a écrit [07/08/2010 - 01h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betina

Par exemple pour les douleurs chroniques...




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [07/08/2010 - 02h21 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

L’homéopathie n’a aucun fondement scientifique et s’oppose aux lois de Dalton qui sont quand même les bases de la chimie moderne. Toutefois elle fonctionne par « effet placebo » : si vous croyez que ce que vous ingurgitez va vous soigner, alors oui, vous allez vous sentir mieux…

Or la douleur est un évènement hautement bio-psycho-social !
Par exemple, la même douleur est perçue plus douloureusement si vous devenez anxieux ou énervé. La douleur est donc très sensible aux « effets placebo ». Une autre preuve est l’efficacité de l’hypnose médicale sur l’atténuation de la douleur ; ce qui montre l’importance de la dimension psychologique dans le phénomène douloureux.
Encore plus troublant : l’interprétation que vous donnez à votre douleur en réduit sa perception !!! C’est d’ailleurs ce phénomène découvert il y’a longtemps par un médecin de guerre qui a permit d’ouvrir la voie à l’approche psychologique de la douleur : il s’était aperçu qu’à blessure identique durant la guerre, les blessés de guerre exprimaient moins de souffrance que les civils ! Pourquoi ? Parce que les militaires avaient « donner du sens » à leur douleur : c’était des trophées de guerre tandis que pour les civils, ces blessures étaient vues comme de la fatalité…

En conclusion : oui, l’homéopathie peut réduire les douleurs. Mais exclusivement par « effet placebo » puisque, par définition, les dilutions homéopathiques ne permettent pas d’avoir dans une pilule homéopathique de produits actifs…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 11h07 ]  
bougainvilliee

Pour l'ongle incarné, l'homéopathie n'a pas prouvé son efficacité...

Ceci dit, l'intervention de carter est intéressante...




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [07/08/2010 - 13h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Non, l'homéopathie ne soigne pas tout et n'importe quoi.... les médicaments non plus d'ailleurs.

Mais la présentation de Carter n'est pas meilleure, il se met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.!!

Le meilleur usage de l'homéopathie n'est pas pour se soigner, mais pour rester en bonne santé..... et sur le long terme, cela marche.

Du moins je le vois comme cela. Je relie cela à toutes les médecines naturelles.... et cela ne dénigre en rien les progrès de la pharmacie chimique, mais quand on peut s'en passer, c'est nettement mieux pour le corps.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [07/08/2010 - 14h09 ]  
Wisty

L'homéopathie : extrait de l'éditions Altermédica.
Cette thérapie est issue des lois naturelles, essentiellement des produits souscrit de notre environnement minéral, végétal et animal ; composé par des molécules en formations de granulés ; seuls remèdes reconnus comme régulateurs par notre système biologique, depuis 1840, par le Dr HAHEMANN, savant scientifique, approuvée par le ministre GUISOT.
Sa prévention thérapeutique, qu'elle induit sur l'équilibre de la santé de l'organisme est de faible coût, contrairement à la thérapie fonctionnelle., dominante.
Elle est rassurante et immuable, puisqu'elle traite l'origine du mal à sa base, ce concept donne à l'organisme, sa capacité de réagir au déséquilibre annoncé par des symptômes, bien souvent incompris.
Cette médecine naturelle justifie le remède de l'automédication et restabilise un équilibre des facteurs internes.

Elle ne fait nullement effet de " placébo ", celui-ci, étant composé de plâtre cosmétique dans sa géllule, et ne provoque aucun effet.
L'homéopathie peut également s'associer à la phytothérapie, l'on peut ainsi éviter la gravité d'une maladie qui risque d'évoluer, et que l'on bloque l'infection avec un traitement fonctionnel.

Personnellement, ayant professé dans le domaine médical, j'emploie ce système en temps utile, et je peux confirmer que les résultats sont bénéfiques à ma santé. Cela fait dix ans, que je ne vais plus chez le toubib. Donc, cette médecine n'est pas négligeable en écoconomie




Wisty


 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 14h31 ]  
bougainvilliee

Mais cela, Wisty, ne concerne pas toutes les pathologies...

Ainsi, les études en laboratoire ont démontrées scientifiquement et par recoupage régulier, en aveugle, dans une étude portant sur 10 ans, avec un échantillon de plus de 1.000 personnes, réparties en groupes dissociés, que l'homéopathie était totalement inéfficace pour guérir ou soigner la poussière dans l'oeil...




Le doute est ma seule certitude


 carter a écrit [07/08/2010 - 15h28 ]  
carter

Je répète: l'homéopathie n'a AUCUNE validité scientifique. Ce n’est pas mon opinion, c’est celle officielle de l'académie française des sciences, mais aussi de la communauté scientifique internationale. Il n’ya d’ailleurs aucune dissension dessus chez les chercheurs ( il y’a bien eu un Benveriste jadis, mais il était devenu la risée de la communauté scientifique avec sa « mémoire de l’eau ». De surcroit, sa prétention d’avoir prouvé l’homéopathie relève clairement de l’erreur méthodologique) Me parler de Guizot, un homme de science du 19 siècle pour valider une pseudoscience ; c’est oublier que les savoirs scientifiques d’une époque sont toujours interrogés à l’époque suivante...et pourquoi Newton, tant qu'on y est, pour valider l'alchimie ?

L’explication est de surcroit à la portée du premier gamin venu qui comprend la logique d’une dilution: l'idée de base de l’homéopathie est de « combattre le mal par le mal » ; c'est-à-dire de soigner le malade par le principe actif ou molécule qui a justement provoqué la maladie. Toutefois, il faut diminuer le principe actif à des dilutions au millième minimum ; voire beaucoup plus. Or , conformément aux lois de Dalton, si vous le faites, la probabilité de retrouver le principe actif dans la pilule que vous allez prendre est quasiment…nulle ! C’est donc bel et bien un effet placebo qui explique son efficacité (quand ca marche) .

Les réponses que vous avez données montrent à quel point les speudosciences peuvent être enracinées dans nos perceptions du rationnel. Et finalement, l’homéopathie a réussi là où la parapsychologie a échoué : nous faire croire qu’elle relève de la Science !

De toute façon, je vous donne le lien pour les explications scientifiques qui montre l’ineptie de l’homéopathie comme théorie se réclamant de la logique scientifique : C’est clairement expliqué si vous prenez la peine d’étudier le dossier.

http://www.zetetique.ldh.org/homeo.html
D’autres dossiers sur l’homéopathie comme ceux des sceptiques du Québec se retrouvent également sur le Net :
http://www.sceptiques.qc.ca/ressources/revue/articles/qs26p31

Tous ces dossiers sont en accord avec l’Académie des sciences. Alors, vous allez me dire pourquoi l’homéopathie se pratique ?

Primo, on remarquera que l’homéopathie est avant franco-française. Les américains se foutent de notre gueule avec notre « délire » nationale. (Ça et également la graphologie appelée aux USA le « mal français ». Ca nous fout la honte au pays de Descartes ces poches d’irrationalité…) En fait, peu de pays pratiquent l’homéopathie dans la monde. La France est une anomalie.

-secundo, elle participe à une logique du marché médical français tenu par des médecins qui doivent se différencier de la demande des autres pour renflouer un max leurs caisses : d’où montée des médecines alternatives en France et dont l’ordre des médecins ferme pudiquement les yeux car :
-ils se disent que ces conneries sont au moins tenus par des vrais médecins. Donc peu de risque de dérives dangereuses pour le patient. Mais tous les médecins sérieux savent le non fondé de ces pratiques
-le raisonnement scientifique et l’épistémologie ne sont pas appris en médecine. Les médecins, puissant ordre, sont totalement nuls (et je pèse mes mots) en raisonnement scientifique. Le pire est que dans les talk shows, les animateurs font appel à eux pour représenter la Science ! La blague ! « Science et vie » vient encore d’épingler dans sa dernière revue la nullité crasse de l’esprit scientifique en médecine à travers ces fausses évidences qu’il nous faut dénoncer : « la médecine est-elle une science ? ». Rires assurés à la lecture.

-enfin, en France, le marche des médecins généralistes est saturé : d’où le clausus numerus délirant qui produit un concours d’entrée ubuesque en faculté de médecine. De nombreux médecins à bac+8 peinent à gagner ce que le niveau de leur études exigerait.
Que fait-on alors pour renflouer les caisses ? Que dirait un marketeur ? il leur dirait de produire une offre qui les distingue de ses collègues afin de créer un nouveau segment de marché : c’est pourquoi fleurissent des médecins pratiquant la médecine alternative. Une vague histoire de gros sous.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betina a écrit [07/08/2010 - 15h48 ]  
betina

Merci carter de toutes tes précisions.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [07/08/2010 - 16h03 ]  
carter

"et je peux confirmer que les résultats sont bénéfiques à ma santé. Cela fait dix ans, que je ne vais plus chez le toubib"

"Le meilleur usage de l'homéopathie n'est pas pour se soigner, mais pour rester en bonne santé..... et sur le long terme, cela marche. "


Ca, c’est d’une beauté en logique maggg-nifique !!!! EXTRAORDINAIRES RAISONNEMENTS ABERRANTS !!!
Il ne vous vient pas à l’esprit que soigner quelqu’un en bonne sante, ben oui, ca marche foncièrement à long terme…je dirais même plus : on a même pas besoin de donner des pilules à un organisme en bonne santé…On n’a même pas besoin non plus d’aller voir un médecin…

Il ne vous vient pas à l’esprit que si vous vous intéressez depuis longtemps à votre santé, vous devez sans doute bien manger et faire de l’activité physique en plus de prendre des pilules d’homéopathie…et donc : ce n’est pas forcement les pilules les responsable de votre santé pétardante…

Ca me rappelle une anecdote :
-« Carter, me dit une copine, j’ai maigri grâce de 10 kilos en deux mois grâce à cette pilule ! »
-« Comment sais-tu que c’est grâce à cette pilule ? Il n’ya pas de compléments alimentaires miracles pour maigrir, à moins qu’ils ne produisent des effets délétères dangereux…Tu n’as pas plutôt changé ton mode de vie plutôt ? Tu n’as pas réduit ton alimentation, fais du sport , que sais-je?
-« Ben oui, il faut faire du sport et manger équilibré en prenant en même temps cette pilule : c’est marqué sur la notice ! Mais elle est bigrement efficace, cette pilule quand même ! »
-« … ». Carter est sans voix.





"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 16h43 ]  
bougainvilliee

Si j'ai bien compris carter, l'homéopathie, comme la graphologie et la laïcité, font parti d'un imaginaire franco-français... l'exception française... l'irrationalité au pays de Descartes...

Intéressant... La question que je me pose, c'est pourquoi cela naît en France et ne dépasse pas nos frontières...

Y compris la laïcité...

Je sais que la laïcité (considérée chez nous comme la panacée universelle) est fille des guerres de religions et de la Révolution...

Mais ce sont ces spécificités hexagonale (et donc culturelles) qui m'interpellent...

Pourquoi apparaissent-elles et perdurent-elles, chez nous et seulement chez nous...

Nous pensons que nos données sont universelles... alors que le monde au delà de nos frontières, paradoxalement, fonctionne sur d'autres logiques, ce qui semble réduire le caractère universel de ces données...

J'espère une explication cartersienne...




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [07/08/2010 - 17h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais qui vous parle logique scientifique Carter.?
On s'en fout de Tartempion qui a dit que.... même de l'académie de mes chaussettes.
Les tribus d'Amazonie se soignent sans la science.
Les médecines chinoises n'ont pas attendu la science pour être efficace. Elles existaient il y a 3000 ans.

Oui, la science a permis des avancées spectaculaires dans beaucoup de domaines.... mais pas tous, loin de là. Et surtout l'une n'exclue pas l'autre.

Il serait grand temps que les pseudo-scientifiques soit un peu humbles et un peu plus tolérants sur ce qu'ils ne veulent pas connaitre..... souvent pour de simples raisons financières, les laboratoires étant là, tout prêt à leur botter le cul s'ils font un pet de travers. On a vu ce que cela donne avec la campagne de vaccination.... et ce que cela coute.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [07/08/2010 - 17h11 ]  
carter

Ne mélangeons pas tout : la laïcité ne relève pas de la Science mais de la Politique : elle ne vise pas une « vérité » sur la Nature du monde (Science) mais elle prône un savoir vivre ensemble (Politique).

Ce sont donc deux domaines distincts et qui logiquement, ne devraient même pas s’interpénétrer : on sait ce que cela donne quand on essaie de fonder une société sur des « bases naturelles » (eugénisme, darwinisme social). Il existe à ce jour qu’une seule « science » qui se prétend « science » et qui ose le mix entre les deux valeurs que sont d’une part la valeur de la « vérité » de la Science et d’autre part celle la valeur de la « normativité » (une éthique sociale) qui est celle de la Politique : la science économique qui est « normative » ; c'est-à-dire qu’elle ose prétendre construire une société idéale (libéralisme). C’est d’ailleurs son talon d’Achille : comment une science peut-elle être à la fois descriptive et normative, c'est-à-dire relever des idéaux de la Science et de la Politique?

La raison est donc plurielle et ne vise pas les mêmes objectifs : la raison scientifique relève d’une autre nature que celle de la raison politique…
La science= logique de vérité
La Politique= logique de normativité
Conclusion : la science est forcement universelle (à moins que vous soyez postmoderne et que vous considérez qu’il n’a pas qu’une seule « réalité »)

La politique relève, elle, du consensus social. Elle est donc de nature plurielle. Tandis qu’il ne peut avoir qu’une seule et unique Science (à moins d’être encore un fois postmoderne)

Quand à la laïcité, c’est évident : elle est bénéfique dans tous pays où les religions ont énormément tué au nom de leurs idéaux. Elle relève d’une logique d’apaisement des violences religieuses. Elle est donc une création française parce que vous savez aussi bien que moi que l’Histoire de France est lourde d’intolérances religieuses…
D’autres pays ou les religions ont toujours vécu en paix n’ont pas besoin de ce concept : de nombreux pays ont une religion officielle : cela ne les empêche pas de respecter les religions minoritaires

Conclusion : « ami, si ton pays se déchire dans des guerres de religion ou possède dans son passé un lourd tribun de guerre interreligieuses ; la laïcité est sans doute un concept utile pour toi »
Mais c’est à ton peuple d’en débattre. En Politique, rien ne devrait être imposé car « la verité en politique », c’est le consensus (dixit un certain Protagoras).
Le consensus, ce n’est pas la verité en science : seules la démonstration et l’expérimentation scientifique comptent




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 symbol a écrit [07/08/2010 - 17h39 ]  
symbol

Pour les sceptiques de la médecine, l'homéopathie est plus qu'une thérapeutique : c'est aussi un mode de pensée qui nous rapproche indissociable de la naturopathie (en France, nous en sommes à l'ébauche).
On peut acquérir des connaissances de base, une prudence dans la manière de se soigner, une indéfectible conviction de l'efficacité de la médecine homéopathique pour les maladies courantes.
Et l'on peut réserver l'usage de la médecine classique et de la chirurgie aux cas où elles sont inégalables.

Faux carter quand tu parles d'homéopathie franco-française, de honte et d'anomalie puisque notre médecine à la française lui barre la route en en parlant comme tu le fais, et en fermant les frontières à certaines dilutions (qui prennent justement en compte les facteurs bio-psycho...), certainement pas les yeux de l'ordre des médecins qui veillent.

Une vague histoire de gros sous... L'histoire de gros sous ne devient plus vague si l'on compte ce que draine tout ce qui se rapporte à la médecine à la française et à la béance du trou de la Sécu.

Maintenant quant à la validité scientifique et les chercheurs qui cherchent et cherchent, cela fait partie de ce système à la pensée intellectuelle limitée imprégnée de rationalité visant à la domination sur les autres. Si l'intellect avait réellement la capacité de résoudre les pathologies, nous devrions ne presque plus en avoir, tellement notre connaissance est grande.

Rationalité, analyse de ce monde scientifique qui ne dispose pas d'informations sur l'avenir (les chances de commettre des erreurs de diagnostic sont énormes ainsi) ne sont pas les meilleurs moyens pour accéder à une connaissance plus vaste, ni pour résoudre les problèmes d'une façon optimale.

Le bon sens humain devrait au moins nous permettre de comprendre la chose suivante : les experts d'aujourd'hui (médecins, psychologues, biologistes) se moquent de ceux de l'an 1500, comme ceux de l'an 2500 se moqueront d'eux. Gardons-nous de juger hâtivement ceux qui sont en désaccord avec le savoir officiel.

Arrêtons de culpabiliser ceux qui se font confiances, prennent leurs vies en mains et s'occupent de leur santé autrement. Et comme dit Wisty, ou même cochise, l'usage de l'homéopathie revient à rester en bonne santé sans aller voir le médecin pour n'importe quel petit souci et ainsi augmenter le trou de la Sécu.
C'est une prise en charge où l'on s'investit personnellement qui peut enrayer bien des problèmes et si cela ne fait pas de bien, cela ne tue pas (Les pourcentages de mort par traitement allopathiques et autres incursions systématiques, les connais-tu seulement carter !).




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [07/08/2010 - 17h41 ]  
Wisty

Bonjour,
Carter - contrairement à ce que tu prétends, si si, l'homéopathie, est reconnue, dans la majorité de pays. Il semble que tu doutes de son efficacité, et pourtant, cela marche dans la plupart des cas. Maintenant, quant à dire que cette médecine , ressemble à du "placebo", ici, tu me fais rire, compte tenu, que j'ai souvent donner du placébo à des patients en psychiatrie. Il est tout à fait certain, que l'homéopathie, est exclue des salles d'opération, étant donné que c'est une thérapie de prévention, non dominante en cas d'infection, puisque l'infection est le résultat d'une maladie non traitée à temps. Scientifiquement parlant, des laboratoires spécialisés en homéopathie, persistent dans leurs tests, à raison de conformité des avancements sur notre organisme biologique. Précité ci-dessus. Bon, maintenant, libre de penser ce que tu veux, mais je parle aussi par expérience. ceci dit amicalement.




Wisty


 Wisty a écrit [07/08/2010 - 17h44 ]  
Wisty

Bougain,
C'est certain qu'une médecine préventive, ne concerne pas toutes les pathologies. En chirurgie, on ne l'emploie pas, en cas de maladie incurable, non plus. On a recours à la médecine fonctionnelle, qui est composée de prises d'examens hématologique et autres...je ne vais pas tous les citer.




Wisty


 Wisty a écrit [07/08/2010 - 17h52 ]  
Wisty

Tu sais carter, dans le médical, beaucoup de choses ont changé et évolué, suite à des résultats inattendus, même voir inespérés.
Je pense, que même les scientifiques, pourvoient dans certains domaines des étonnements. Un exemple, il y a peu, un chirurgien de L'université d'Anvers a découvert et testé, une ostéosynthèse de vertèbre; dès lors qu'on ne pouvait imaginer une guérison d'une décalcification, par exemple.
Je considère que la médecine, possède un mouvement de découverte constamment.




Wisty


 Wisty a écrit [07/08/2010 - 17h55 ]  
Wisty

carter, je pense qu'il est inutile de donner un reflet de confusion, d'interprétation. Nous avons des opinions différentes. C'est tout.




Wisty


 symbol a écrit [07/08/2010 - 18h18 ]  
symbol

C'est un fait qu'en faisant référence à l'esprit cartésien, la logique aristotélicienne ne prévoit pas plusieurs logiques différentes.
Et cependant il existe d'autres logiques connues depuis des milliers d'années, mais cela voudrait dire pour certains l'abandon de certaines références et impliquerait un mode de pensée indépendante.

Le discours sur l'homéopathie ne peut ainsi trouver place dans les favoris de carter.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [07/08/2010 - 19h59 ]  
symbol

La poussière dans l'oeil ? Se rincer l'oeil pourrait peut être bien suffire, n'est-ce pas bougainvilliee ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 kipic a écrit [07/08/2010 - 22h00 ]  
kipic

@carter, sur le fond tu as raison. Pour ma part je prends régulièrement des petites pastilles de sucre, et figure toi, que j'évite souvent l'angine... Alors placebo ou pas, si je peux me passer de médoc .. ? qu'est-ce que ça peut faire..? Si tu évites la grippe et d'être au lit 5 jours par 40, alors pourquoi pas ?
Par contre, il est avéré que l'homéopathie fonctionne très bien sur les chevaux et les BB. POur l'effet placebo faudra que tu m'expliques. Cette médecine ne remplacera jamais la chimique, c'est évident, elle est avant tout préventive, marche, marche pas... à chacun son sucre.
T'as des enfants ?
Parce que il y a des p'tites pastillettes spéciales sucre pour petits qu'on bobo à leur quenottes et tu sais quoi, c'est terriblement efficace, dingue non ? !!

Et tant pis pour le rationnel ....
:-)




 betina a écrit [07/08/2010 - 22h37 ]  
betina

Quelques granules seraient-elles efficaces pour soigner la pathologie gouvernementale actuelle? si oui,je veux bien croire aux vertus de l'homéopathie,car je suis toujours un peu sceptique,pas opposée. :-D




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [08/08/2010 - 01h28 ]  
carter

Est-ce que l’un d’entre vous sait au moins ce qu’est l’homéopathie ? Le principe de base de l’homéopathie est que le principe de dilution. Je cite Wikipedia :
« L’homéopathie consiste à administrer au malade des doses faibles ou infinitésimales obtenues par dilution et agitation (la dynamisation) d'une substance choisie en fonction de l'état physique et psychique du patient.
Elle repose sur le principe dit « de similitude ». Ce principe énonce qu'une personne atteinte d'une maladie peut être traitée au moyen de la substance produisant des symptômes semblables à ceux de la maladie chez une personne en bonne santé. »

PRIMO , l’homéopathie n’est donc PAS une science HOLISTE comme le prétend Chochise ! C’est FAUX !!! Elle est basée sur le principe actif comme la science moderne. Simplement, elle prétend qu’une dose infinitésimale du principe actif qui provoque votre maladie vous guérit en raison du principe « que le Mal soigne le Mal » (c’est déjà louche comme leitmotiv…)

SECUNDO, les lois s’opposant à l’homéopathie relève de la CHIMIE, et non de la médecine !! Ce sont ces mêmes lois qui vous permettent de produire du plastique, de l’aspirine et du polyester. Et vous voudriez que pour une pseudo-science dont vous ne connaissez même pas les principes de bases, les lois de la chimie soient violées ????

Voici un exposé en langage clair (mais la démonstration scientifique est plus simple pour peu que vous connaissiez les bases de la chimie) proposé par l’écrivain scientifique Colin Bruce dans un livre de vulgarisation. C’est un exposé entre deux personnages (devinez lesquels) sur un charlatan pratiquant l’homéopathie sur une jeune fille intoxiquée . Les deux compères par un raisonnement simple vont démontrer l’imbécilité d’une telle science :

-« hé bien, il affirme que ses douleurs proviennent de substances toxiques qu’elle a du absorber quand elle était petite fille. Et son remède est très inquiétant : il prétend qu’elle doit avaler une solution très diluée de ces poisons (NdT : principe de similitude) –plomb, arsenic, belladone, tous les poisons communs auxquels vous pouvez songer. Et aussi improbable que cela paraisse, sa confiance en lui est telle qu’elle a commencé à suivre quotidiennement ce traitement

-Cela semble de nature à faire empirer rapidement les choses. Ce pourrait presque devenir une affaire pour moi, Watson ! Quand vous dites que son remède est très dilué, de quel degré de dilution s’agit-il ?
-Considérable, sinon je serais beaucoup plus inquiet. Il assure partir d’un récipient rempli de poison pur, en verser les neuf dixièmes et les remplacer par de l’eau. Puis il répète la procédure, pour passer d’une solution à dix pour cent à une solution à un pour cent, et il recommence ainsi pendant trente étapes successives.

-C’est certainement prendre là des précautions exagérées. Une dilution d’un facteur dix, répétée trente fois. Donc le rapport final entre le poison et l’eau dans le récipient serait de un à mille milliards de milliards de milliard, un suivi de trente zéros. Je pense que la manière dont les savants expriment un tel nombre, dix à la puissance trente, est nettement plus pratique. C’est une dilution équivalent-laissez-moi réfléchir : si le récipient de départ avait une capacité de un litre, il devrait le mélanger avec un volume d’eau de un million de kilomètres de coté. Eh bien Watson, sa solution est infiniment plus dilué que s’il avait versé le récipient dans l’océan pacifique, bien mélangé le tout, et rempli le récipient du mélange. AU MOINS, VOUS POUVEZ ETRE ASSURE QUE SA POTION EST INOFFENSIVE »

Voila ! Sherlock explique bien pourquoi les pilules homéopathiques ne peuvent absolument pas contenir le principe actif : il n’y’a que de l’eau.
Alors si ca marche, seul l’effet placebo est à même de l’expliquer.CQFD.

En résumé :
-non, l’homéopathie dans son fondement n’est pas une médecine holiste.C’est un pseudo science également. Si ce n’était pas le cas ; toute notre chimie moderne serait fausse et mon ordi ne pourrait pas même pas fonctionner…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/08/2010 - 02h17 ]  
carter

Et ce n'est pas que Carter qui le dit... encore wikipedia :
"L'homéopathie est considérée par la majeure partie de la communauté scientifique internationale comme une pseudo-science sans validité scientifique ni efficacité clinique[1].

L'homéopathie est en contradiction totale avec les principes fondamentaux de la chimie et de la physique contemporaines. L'effet supposé des médicaments homéopathiques est le plus souvent considéré comme le résultat de l'effet placébo[2].
"




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [08/08/2010 - 09h05 ]  
bougainvilliee

Personnellement j'ai peu de foi en l'homéopathie... Mais je ne la combat pas... Elle existe et certains l'utilisent... Pourquoi pas... cela m'indiffère un peu...

Cette science à été mise au point par Hanemann, je crois, qui était un médecin de la fin du 18e et du début du 19e... à une époque où la médecine était encore très moyen-âgeuse et dont la plupart des bases ont été abandonnées depuis....

L'homéopathie a perduré, on ne sait pourquoi... une question de foi... d'ailleurs on l'appelait "l'art divin",
c'est tout dire.

A l'époque la médecine était très empirique (saignées, lavements et diverses bizarreries, médicaments élaborés avec des substances aux noms pseudo-hermétiques et aux conceptions propres à dérouter (triturations, macérations, etc.). Il n'y a qu'à lire les ordonnances de l'époque).

Pourquoi et à la faveur de quoi, cette pseudo science a continué à évolué ? Sans doute, c'est vrai, parce qu'elle est exploité par des laboratoires et qu'elle correspond au désir des gens de réhabiliter les rebouteux et autres magnétiseurs, les remèdes de bonne-fame, les herbes... et parallèlement un désir, à mesure que l'on s'en éloignait et la saccageait, de remettre la nature au goût du jour, en concomitance avec l'écologisme actuel...

Cela ne fait du mal à personne, en tous cas pas à ceux que cela indiffère... Quand aux adeptes, ils retournent à la médecine, dès que leurs pathologie est sérieuse...

En tous cas l'homéopathie (et c'est cela la question) n'est pas efficace pour toutes les pathologies.

Chacun à droit à vivre ce qu'il veut et comme il le veut, de croire ou de ne pas croire… de se prémunir comme il le désire… de consommer comme il l'entend… d'écouter la musique qui lui convient… et de s'habiller suivant sa façon de penser, de croire, de vivre…

Une chose me trouble cependant, en ce qui concerne l'homéopathie, c'est qu'elle puisse avoir un effet sur les animaux, qui normalement échappent aux influences culturelles humaine, ainsi que sur les bébés, sur lesquels les influences extérieures à lui, devraient avoir un moindre impact…




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [08/08/2010 - 09h48 ]  
Wisty

Bonjour,
O.K. beti et kipic...

Carter, le principe est simple : on soigne le mal, par le mal.....efficace???non !




Wisty


 bougainvilliee a écrit [08/08/2010 - 10h00 ]  
bougainvilliee

Si j'ai bien compris, Wisty, soigner le mal par le mal, c'est se donner un deuxième coup de marteau sur les doigts, lorsqu'on c'est tapé, accidentellement, sur les doigts...

Mais à dose homéopathique... sans doute.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [08/08/2010 - 11h45 ]  
papiguy

carter
"Simplement, elle prétend qu’une dose infinitésimale du principe actif qui provoque votre maladie vous guérit en raison du principe « que le Mal soigne le Mal » (c’est déjà louche comme leitmotiv…) "

Et que fais-tu de la vaccination ?




 bougainvilliee a écrit [08/08/2010 - 12h13 ]  
bougainvilliee

Autre principe, celui des princes, qui se faisaient administrer, tous les jours, une petite quantité de poison, pour s'y habituer, en cas d'empoisonnement...

On comprend, dès lors, que leur longévité ne fut pas exceptionnelle...

Louis XVI, ne s'étant pas ainsi habitué, à dose homéopathique, à la guillotine (Invention trop récente à l'époque), n'y résista pas...




Le doute est ma seule certitude


 kipic a écrit [08/08/2010 - 12h23 ]  
kipic

@carter, fais gaffe à Wiki quand même, tout le monde peut mettre tout et n'importe quoi, je dis cela de façon générale.
Oui, le principe de l'homéopathie est la dilution et ce qui est génial, c'est que plus c'est dilué plus c'est efficace.
Bref moi ce que j'en dis, c'est que c'est très bien en prévention, et si l'effet placebo t'évite d'aller chez le médecin .... ça fait des économies à la sécu, hein cochise ?
et oui bougain, il y a un effet sur les petits, mais l'effet placebo du placenta ... :-D, et c'est prouvé chez les chevaux ...
Papiguy, la vaccination est du même tonneau non ? mais en plus violent.


Bref j'aime bien le sucre na !




 papiguy a écrit [08/08/2010 - 12h37 ]  
papiguy

kipic,
Mon message n'était pas une question et répondait à la fin de la phrase "(c%u2019est déjà louche comme leitmotiv%u2026) ".

La médecine n'est pas une science exacte, et les certitudes absolues sont génératrices des pires erreurs. C'est souvent après qu'on ait constaté qu'un remêde donnait de bons résultats qu'on a cherché et éventuellement trouvé la raison.

Et moins on sait de choses, plus les certitudes de certains "spécialistes" deviennent grandes, faute de démonstration scientifique rendue possible par des connaissances suffisantes des phénomènes.

Aucune approche n'est à rejeter, car même les méthodes les plus "scientifiques" comportent leur dose d'empirisme et de postulats.




 bougainvilliee a écrit [08/08/2010 - 12h40 ]  
bougainvilliee

Autrement dit : plus c'est dilué... moins il ya de principe actif (puisque très dilué), plus c'est efficace...

Moins il y en a, plus c'est meilleur...

Les nazis faisaient cela dans leurs camps... c'était donc pour que cela soit efficace, qu'ils diluaient chaque jour davantage la nourriture...

Cela me fait penser au bonhomme qui ne donnait rien à manger à son cheval. Et qui un jour, le voyant mort. S'écria : "mince, juste au moment où il commençait à s'habituer...."


Ce sarcasme (douteux et malvenu; propre à mon esprit vieillissant et dérangé. Ce qui n'échappe pas à ces dames) ne mettant pas en cause la foi que certains et certaines placentdans l'homéopathie...




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [08/08/2010 - 13h07 ]  
papiguy

bougainvilliee,
Une précision qui a son importance dans ton histoire de cheval.
Dans celle que je connais, le cocher avait fixé du foin devant la tête du cheval, et réduisait un peu plus chaque jour la ration de foin donnée au cheval. Donc plus le cheval avait faim plus il courrait pour rattraper le foin qui se balançait devant ses naseaux.

Tout est question de dosage. Par exemple et pour continuer sur les camps de concentration, il n'y avait pas d'obésité dans ceux-ci. :-/

Les esprits scientifiques ne devraient pas en déduire qu'il faut recréer des camps pour lutter contre l'obésité.




 Wisty a écrit [08/08/2010 - 14h03 ]  
Wisty

Bonjour,

Vos blagues de déduction sont vraiment marrantes.....




Wisty


 carter a écrit [08/08/2010 - 14h59 ]  
carter

« Les esprits scientifiques ne devraient pas en déduire qu'il faut recréer des camps pour lutter contre l'obésité »

Il n’y avait pas d’obèses dans les camps de concentration parce qu’ils mourraient en premier, gros malin (excusez ma familiarité) : l’organisme d’un obèse, a fortiori s’il est en obésité morbide, peut difficile suivre une baisse brutale d’apport calorique. L’organisme d’un obèse est fragile : c’est la définition même de l’obésité : « excès de masse graisse dangereuse pour l’organisme »…C’est d’ailleurs pour cela que le jeun n’ est conseiller généralement que…pour les bons portants !
Et je ne connais à ce jour aucune médecine qui a pour but d’éliminer une maladie en tuant ses patients…


« Et que fais-tu de la vaccination ?

C’est pas faux : la vaccination soigne le mal par le mal. Sauf :

-qu’elle ne fonctionne principalement que sur des virus ou des bactéries: des agents externes à l’organisme relevant de l’ordre du vivant. Parce qu’elle est basée sur le fonctionnement du système immunitaire. Elle a pour but d’aider le système immunitaire à trouver des solutions contre un agent viral en lui présentant une forme atténuée du virus. Par contre, l’homéopathie prétend agir pour tout et n’importe quoi : elle prétend par exemple agir sur une intoxication au plomb en donnant au patient du plomb à une dose infinitésimale…

-qu’elle fonctionne su un principe actif : il suffit de voir à quel point ton bras devient rouge âpres vaccination : principe actif il y’a ! par contre, aux doses homéopathiques, le principe actif par la logique de la dilution (et en supposant que la matière est composée d’atomes aux tailles bien définies selon les lois de Dalton) ne peut être présent (lire mes posts précédents). Toutefois, l’homéopathie se réclame d’une logique de principe actif …sauf que c’est impossible !

« La médecine n'est pas une science exacte, »

Oui : la médecine est empirique : elle fonctionne par tâtonnement ; c’est d’ailleurs pour cela que la médecine est une science « molle ». Mais pas la Chimie, sciences dure par excellence, qui fonctionne par logique hypothético-déductive. Or, je le rappelle, l’homéopathie s’oppose à la chimie. Pourquoi ? Parce qu’Avogadro a démontré que dans toute mole d’une entité chimique, il existe une quantité d’atome bien définie. Si vous pratiquez une dilution à la puissance trente, le calcul mathématique montre que vous ne risquez plus de retrouvez votre molécule initiale (se conférer aux liens donnés pour voir la démonstration. Vous l’avez sur le site de zététique) dans votre prélèvement. Bref, l’homéopathie est impossible. Ce raisonnement n’est pas empirique : il est mathématique. Et ses prémisses sont basées sur l’expérimentation et la logique hypothético-déductive. Et les logiciens et les épistémologues savent à quel point cela signifie que le savoir constitué est d’une grande robustesse.

Voila pourquoi on peut raisonnablement ironiser sur l’homéopathie…


« l'homéopathie fonctionne très bien sur les chevaux et les BB »

L’effet placebo marche également chez les animaux !
Comment le démontre t on ? On rend malade des rats et on les conditionne à prendre tel médicament qui soigne les symptômes de la maladie inoculée (généralement une grippe ou un truc comme ça). Ils s’habituent donc à prendre ce médoc bien distinctif. Sauf qu’on remplace ensuite le médoc par un placebo de forme/couleur identique… hé bien, les symptômes s’atténuent également…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 kipic a écrit [08/08/2010 - 16h46 ]  
kipic

Heu... je me ne suis pas amusée à rendre mes mômes malades exprès .... ils font ça tout seuls très bien.Et ça fini souvent en médecine classique.
Le vaccin anti-grippe homéo existe aussi, si si ... je sens que ça va répondre. ;-)
DOnc moi je prends mon sucre tout les hivers, par période bien précise, faut pas faire n'importe quoi, 'tention, y a des risques ..lol
Et bien l'année passée à chaque prise de dose sucré j'ai un gamin qui m'a fait de la fièvre (pendant 12h à peu près)....
Réaction au virus de la grippe, fort quand même. ahhh placébo quand tu nous tiens !!! Pas de chance z'avaient pas prévu la h1n1, alors pof ...
Ah oui, y a pas que des plantes diluées dans les granules, le saviez vous .... ?




 papiguy a écrit [08/08/2010 - 19h47 ]  
papiguy

carter,

- "parce qu’ils mourraient en premier, gros malin" : hermétique à une plaisanterie même douteuse, petit génie ?

- "C’est pas faux : la vaccination ..." : dont acte et bien d'accord sur le premier paragraphe. Mais le deuxième prête à discussion en raison de l'effet cumulatif de doses infinitésimales, et des seuils par forcément bien connus à partir desquels elles agissent.

Et j'ai un peu de mal à suivre la logique (scientifique ?) qui veut qu'on admette d'un côté que l'homéopathie puisse agir, même par simple effet placebo en démontrant que les animaux y sont sensibles, et que par ailleurs on ironise sur le sujet.

Il faudrait calmer son impulsivité à conclure jeune Obi Wan Kenobi ;-)




 carter a écrit [08/08/2010 - 19h49 ]  
carter

Papiguy...franchement! l'homéopathie, ce n'est pas l'effet placebo...pff. Tu le fais un peu express, des fois?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [08/08/2010 - 19h54 ]  
papiguy

Serions nous deux à le faire ? :-D




 carter a écrit [08/08/2010 - 19h59 ]  
carter

Effet placebo: explique pourquoi un produit inactif et inoffensif investi par le patient d'une croyance d'efficacité produit une amélioration du patient. L'homme étant un être biopsychosocial, le psychologique impacte le biologique. On explique l'effet placebo (en autre) par le fait qu'il y'a interaction du psychisme sur l'expression génétique de certaines cellules. Cela relève de l'epigénétique et c'est une voie fascinante qu'ouvre la recherche actuelle!


Homéopathie: prétend qu'un peut soigner une maladie en l'inoculant, mais à doses de dilution 10 puissance trente environ, ce qui, en suivant les lois de la chimie, signifie qu'on a inoculé que de l'eau...


L'homéopathie n'est pas l'effet placebo. Mais comme elle donne des résultats réels sur des individus, il faut bien l'expliquer. L'effet placebo, c'est ce qui explique l'homéopathie...

Vous ne le faites pas un peu express? Parce que franchement, j'ai des doutes...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/08/2010 - 20h00 ]  
carter

Serions nous deux à le faire" .

Ok. J'ai compris la leçon...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Wisty a écrit [08/08/2010 - 20h24 ]  
Wisty

Je pense carter, que tu devrais questionner un spécialiste sur cette médecine homéopathique, des laboratoires existent, et on ne va quand même pas conseillé à des patients de prendre une médecine préventive, si elle n'est pas nécessaire; restons un peu logique. Ceci ne veut pas dire qu'on ne peut l'associer avec la médecine fonctionnelle.




Wisty


 carter a écrit [08/08/2010 - 20h46 ]  
carter

"des patients de prendre une médecine préventive, si elle n'est pas nécessaire"

C'es exaxtement pourquoi de nombreux chercheurs (institut Pasteur, CNRS) veulent bannir l'homéopahie car ça coute cher à la collectivité pour finalement prescrire du sucre...Malheuresement, pour combattre la lobby pharmaceutique, la démonstration scientifique ne suffit pas...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [08/08/2010 - 21h01 ]  
papiguy

"pour combattre la lobby pharmaceutique, la démonstration scientifique ne suffit pas.."

On en a eu une éclatante démonstration lors de l'épidémie de grippe, aucun avis scientifique n'a pu empêcher l'Etat d'acheter un stock de vaccins non totalement validés et dans des conditions commerciales aberrantes (sauf pour les labos bien sûr), le tout sur la foi de rapports de l'OMS sujets à caution.
Mais qu'elle tombait bien cette épidémie pour distraire les gogos...
PANEM ET CIRCENSES




 kipic a écrit [08/08/2010 - 21h02 ]  
kipic

quelles économies Carter .... ? c'est quasi pas remboursé par la sécu !




 carter a écrit [08/08/2010 - 21h30 ]  
carter

" aucun avis scientifique n'a pu empêcher l'Etat d'acheter un stock de vaccins non"

Et pourtant, si tu te rappelles bien, des scientifiques de premier plan sont montés dans l'arène pour dénoncer ces aberrations. Les medias ont peu relayés leurs positions et ils se sont fait lynchés les peu de fois où ils ont peu passé dans les medias par leurs collègues payés par le même lobby qui préconisaient les vaccins …Cela a eu un avantage : dénoncer les conflits d’intérêt chez les experts.

-quelles économies Carter
Voir un post précédent ou j’explique la stratégie de différenciation des médecins sur un secteur surchargé de collègue pour se distinguer …et se faire payer plus cher. De surcroit, les gens achètent des pilules homéopathiques, ce qui en fait un business très florissant à un prix de revient imbattable : jamais du sucre et de l’eau n’ont revenu aussi cher que dans une boite d’homéopathie : vendre du vent est quand même le business le plus rentable au monde…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 kipic a écrit [08/08/2010 - 22h04 ]  
kipic

Carter, tout ce que tu écris je le sais, et j'en suis pleinement consciente.
Mais pourquoi veux-tu que je me prive de sucre qui peut me soigner mes maux de gorge à répétition ? aller chez le médecin avec 39 de fièvre ?

Et pour tes petits sous, je m'achète mes pastilles au même titre que le paracétamol. Tu vois je ne nourris que les labo.

;-)




 betina a écrit [09/08/2010 - 00h50 ]  
betina

Vos réponses me laissent aussi perplexe qu'avant. :(




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [09/08/2010 - 01h02 ]  
carter

c'est pourtant simple: ca fonctionne par effet placebo: si tu crois que ca marche, ca marche. Mais y'a pas de principe actif dans une pillule homéopathique...c'est du pipeau: on te donne des pillules sans grande efficacité reelle...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [09/08/2010 - 02h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il ne faut quand même pas confondre homéopathie et charlatanisme, Carter.
Il n'est nul besoin de passer par des gélules pour prendre et appliquer des principes homéopathiques.
La principe étant qu'en commençant par des doses infimes, on peut amener le corps à avoir une réaction profitable au corps lui même. Cela permet ensuite d'augmenter les doses progressivement, au rythme de chacun en fonction de ses propres réactions.

Ceux qui fument et qui boivent ne font pas autrement..... même si c'est à mauvais escient.... et à leurs frais.... car cela peut être bénéfique, mais aussi maléfique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [09/08/2010 - 05h40 ]  
bougainvilliee

Je ne suis pas sûr que homéopathie et charlatanisme, ne se rejoignent pas quelque part...

Si l'ordre des Médecins combat les herboristes, les rebouteux et les magnétisseurs, c'est que leurs pratiques leur échappent...

Par contre l'homéopathie et l'accupuncture, faisant partie de leur monopole est admis et pratiqué...




Le doute est ma seule certitude


Réponses 1 à sur 58
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à betina






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.