Savez-vous, qui a vaincu l'Invincible Armada ?



maude
Cette question a été posée par Maude, le 06/12/2010 à à 19h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Historique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Maude a écrit [06/12/2010 - 19h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Maude

Savez-vous quel marin et explorateur anglais a vaincu l'Invincible Armada ! mise en place par les Espagnols ?




 betinaweb a écrit [06/12/2010 - 19h57 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Serait-ce Sir Francis Drake? mais l'invincible armada n'a pas été vaincue,les anglais n'ont détruit que 2 bateaux.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 carter a écrit [06/12/2010 - 21h32 ]  
carter

L’invisible Armada a été vaincue par…le déchainement de la Nature. Ses 10 000 hommes, ses 150 galères de combat et ses 350 vaisseaux de transport pour lesquels il fallut deux longues années pour réunir ce beau monde, tout cela s’effondra par une violente tempête…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [07/12/2010 - 11h42 ]  
bougainvilliee

Bonjour Maude,

Certains avancent que c'est l'Angleterre qui aurait vaincue l'invincible armada.

Mais c'est impossible, disent aussitôt les détracteurs, puisqu'elle était "invincible".

On attribua donc, suivant cette théorie, la perte de cette prodigieuse flotte, aux éléments naturels, déchaînés, comme l'indique carter.

En fait, la marine anglaise disposait, lors des combats, de vaisseaux beaucoup plus rapides que ceux des espagnols, qui avaient armés, pour transporter leurs troupes, des galions.
De plus elle disposait, à bords de ces navires, de canons bien plus performants, qui pouvaient tirer beaucoup plus loin avec plus d'efficacité, ce qui faisait que l'on n'avait plus besoin de recourir à "l'abordage" pour venir à bout d'un vaisseau ennemi.

Ces canons anglais tiraient un coup chaque 2 minutes, alors que les canons de l'armada espagnole ne tiraient qu'un coup chaque dix minutes (temps nécessaire à recharger le canon et à le repositionner). En outre, la portée des canons anglais étaient bien plus longue, et ils avaient un pouvoir de perforation, de destruction, de désorganisation et de démembrement, largement supérieur, aux canons espagnols, puisque leurs projectiles (boulets) pouvaient atteindre la vitesse du son.

C'est donc cette supériorité technique anglaise qui vainquit la puissante et lourde flotte espagnole.




Le doute est ma seule certitude


 gad a écrit [07/12/2010 - 11h49 ]  
gad

Ce serait en juillet 1588, que la flotte anglaise coule l'Invincible Armada Espagnole au large de la ville de Gravelines




 bougainvilliee a écrit [07/12/2010 - 11h50 ]  
bougainvilliee

Rebonjour Maude,

Je pense que nous n'avons pas parfaitement répondu à ta question.

Tu ne demandais, sans doute pas, qui avait vaincu l'invincible armada, ne faisant la part entre ce qui venait des éléments, et de ce qui revenait à la marine anglaise.

Mais, plus précisèment, quel amiral ou chef de flotte commandait l'escadre qui l'avait vaincue.

En l'état de mes connaissances, l'histoire ne semble pas avoir retenu son nom.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [07/12/2010 - 12h13 ]  
bougainvilliee

Ceci dit, il est vrai que la tempête en jettant les lourds galions espagnols sur la côte, ne les ont pas favorisés et ont permis à la Navy d'achever la besogne dans de relatives bonnes conditions.

Certes l'histoire retient la participation du corsaire Francis Drake. Mais cela n'en fait pas pour autant le vainqueur de l'invincible armada.





Le doute est ma seule certitude


 Maude a écrit [07/12/2010 - 18h19 ]  
Maude

Les réponses données par Betina, Carter, Gad, Bougainvilliée, sont très bonnes, je vais les compléter un peu. L’invincible Armada, était menée du coté Espagnol par, une flotte espagnole composée de 130 galions , avec plus de 30000 hommes à bord, cette flotte espagnole était aux ordres de Philippe II d'Espagne, roi d’Espagne, et c’était le duc de Médina Sidonia, qui conduisait cette flotte espagnole, qui devait accoster sur les côtes anglaises, Médina Sidonia devait être aidé par le renfort du duc de Parme et sa flotte, qui au passage, ne vint jamais. L’Angleterre, quant à elle disposait de 197 navires et environ 15000 hommes, ils étaient menés par Sir Francis Drake. Les anglais, dans la nuit du 7 au 8 août 1588, lancèrent l’offensive, en faisant dériver des barques qui étaient bourrées d'explosifs, les espagnols ne s’y attendaient pas ! Tous leurs bateaux, qui étaient côte à côte, furent alors disperser afin d’échapper aux flammes. Au matin, du 8.8, devant Calais, les anglais lancèrent la bataille, l’assaut final, en utilisant leurs canons, les Espagnols voulaient rentrer en Espagne, car ils manquaient de poudre, pour riposter et c’est là qu’intervint le vent ! une terrible tempête, qui fit remonter les bateaux espagnols, vers le nord, ils voulurent alors contourner l’Irlande, nombre de bateaux espagnols couleront en mer du Nord, et les autres iront alors s’échouer sur les côtes anglaises ou les habitants les attendaient de pied ferme, pour ceux qui n’avaient n’étaient pas morts, ils furent exterminés par les habitants des côtes irlandaises. Peu de bateaux et d’hommes rentrèrent en Espagne. Le dénommé Francis Drake, n’était pas un simple marin, ni un simple corsaire, la reine d’Angleterre, Elisabeth 1ère, fermait les yeux, sur ses exactions, sur les butins qu’il volait en mer, aux espagnols, et qu’il lui apportait, bien qu’à l’époque, l’Espagne n’était aucunement en guerre contre l’Angleterre, elle l’avait nommé vice-amiral de la Flotte Anglaise et c’est donc lui qui commandait la flotte anglaise de l’époque. Il faut savoir que ce Francis Drake, préalablement à cette bataille, sillonnait et écumait les océans attaquant les vaisseaux espagnols, c’est d’ailleurs au cours d’une attaque en 1572, contre une colonie espagnole, au Panama, qu’il vit l’Océan Pacifique et il avait décidé qu’il serait le premier anglais, à naviguer sur cet océan, Francis Blake, en 1577, quitta Plymouth avec 4 navires et franchit le détroit de Magellan, en Amérique du Sud, remonta le littoral américain jusqu’à la Californie, puis mis le cap sur Java et le cap de Bonne Espérance, avant de regagner l’Angleterre en 1580. En 1588, c’est donc le Vice Amiral Francis Drake, qui menait du côté anglais la flotte anglaise. Mille excuses, si j’ai été un peu longue dans mes explications ! ;-(




 Maude a écrit [07/12/2010 - 18h33 ]  
Maude

J'ai oublié, Le vice Amiral Sir Francis Drake, mourut des fièvres aux Indes occidentales, dans les îles des Caraïbes, le 28 janvier 1596, si vous allez à Londres, vous pourrez voir, une reproduction du bateau de Drake, le Golden Hind, sur la Tamise à Londres ;-)




 bougainvilliee a écrit [07/12/2010 - 19h55 ]  
bougainvilliee

Merci Maude,
pour ces précisions qui élargissent notre culture.

Cependant Francis Drake était bien un corsaire.

Ala différence d'un "pirate" qui oeuvre pour lui seul et ses compagnons, un corsaire est un électron libre au service d'un pays. Mais ses services sont comparables à ceux des pirates, mais en s'attaquant aux vaisseaux ennemis d'une nation ( le pirate arraisonnera tous les bateux sans distinction).

Le corsaire fera une distinction entre les navires du pays pour lequel il combat et les autres.

Dans son cas, Francis Drake, payé par les anglais, arraisonnait de préférence les vaisseaux espagnols.
C'est d'ailleurs ce que tu laisses entendre lorsque tu écris : " la reine d’Angleterre, Elisabeth 1ère, fermait les yeux, sur ses exactions, sur les butins qu’il volait en mer, aux espagnols, et qu’il lui apportait ".
Francis Drake, faisait donc bien acte de corsaire (qui est de la piraterie au bénéfice et sous la protection d'un monarque).

Ensuite, dans ce que décrit, de la bataille, c'est bien les anglais, qui ont commencé à s'attaquer à l'invincible armada... La tempête et les vents contraires ont consommé, ensuite, la déroute Espagnole.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à Maude






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.