Avoir le démon de midi, c'est quoi ?



lucie78p
Cette question a été posée par lucie78p, le 18/01/2011 à à 17h00.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Histoire.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lucie78p a écrit [18/01/2011 - 17h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucie78p

C'est quoi, cette expression, avoir le démon de midi ?




 papiguy a écrit [18/01/2011 - 17h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Sur la signification de cette expression:

"On en parle aussi comme de crise de la quarantaine (ou de la cinquantaine), le démon de midi symbolise la tentation de nature affective ou sexuelle de quitter son conjoint ou sa conjointe pour quelqu’un de plus jeune que soi et que son partenaire, bien évidemment. Tout quitter pour refaire sa vie, s’offrir une seconde jeunesse avec un partenaire plus jeune"

http://www.journalducouple.com/relation-vivre-ensemble/article/demon-de-midi-besoin-de-faire-table-rase.html

Pour son origine, la Bible ?
Le fléau qui frappe au milieu de la vie ?
http://www.francparler.com/syntagme.php?id=274
http://www.expressio.fr/expressions/le-demon-de-midi.php




 coeur de patate a écrit [18/01/2011 - 17h20 ]  
coeur de patate

je crois que c'est une période dans la vie ou soudain on ressent le besoin d'une libido enflammée !

ou bien, se réveille notre libido !
juste avant la ménopause vers 50 ans ou l'andropause un peu plus tard chez l'homme !
mais je ne suis pas sur !! :-/




ciao!


 papiguy a écrit [18/01/2011 - 17h24 ]  
papiguy

Attention de ne pas aller "tremper ton biscuit" n'importe où, coeur de patate, tu es en plein dans l'âge critique ! :-D




 coeur de patate a écrit [18/01/2011 - 19h00 ]  
coeur de patate

oui bof pas de dangers !! avec les litres de bromure que je m'enfile !! ça ne risque pas !! :-D




ciao!


 Wisty a écrit [19/01/2011 - 00h10 ]  
Wisty

Bonsoir,

Facile de conseiller quelqu'un d'autre....papiguy... lol

Tu sais coeur de patate, il existe du bromure libidorien.... :-D




Wisty


 betinaweb a écrit [19/01/2011 - 00h18 ]  
betinaweb

C'est la nostalgie de la jeunesse qui pousse l'homme ou la femme à avoir le démon de midi.
Certains(nes)ont besoin de se rassurer,de savoir qu'ils plaisent toujours,vers la cinquantaine si la routine s'est installée,ils vont chercher le piment qu'ils semblent leur manquer.
Mais le démon de midi ne dure qu'un temps,il faut savoir revenir à la réalité .

Ce démon fait bien des dégâts,il faudrait ne pas l'écouter.il éloigne de l'essentiel,la plus part du temps.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [19/01/2011 - 10h10 ]  
bougainvilliee

bonjour,

Le "démon de midi", qui ne passe pas toujours à l'heure, n'est que la continuation de notre libido.

On en accuse, ceux qui ayant passé l'adolescence, vivent en couple, et vont, aprés un certain nombre d'années vécu avec une compagne (ou un compagnon), voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

C'est un phénomène dû, semble-t-il, essentiellement au vieillissement de la population.

La durée de vie en couple s'allongeant, il peut arriver qu'un besoin de rupture se fasse un jour ou l'autre sentir.
Chez l'un ou l'autre des composante d'un couple.
Ce qui ressemblerait à l'usure du couple.
A noter cela arrive, généralement, lorsque les enfants sont élevés et que ce profile la retrraite et la vieillesse.

Dans le temps, au XVIIIe et au XIXe l'espérance de vie étant beaucoup plus courte, aussi bien que pour les individus que pour les couples, ce phénomène n'avait pas le temps de se manifester.

Cela paraît donc, un mouvement d'époque, que peut-être, l'on considérera un jour comme un passage inévitable et/ ou nécessaire, comme nous le faisons, aujourd'hui, en regard de l'adolescence.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [19/01/2011 - 11h46 ]  
papiguy

bougainvilliee, ce que tu décris serait plutôt un phénomène de cécité sélective progressive, et non pas la crise du démon de midi. On finit par devenir aveugle à ce qui est près de nous en permanence, comme on devient sourd à un bruit de fond toujours présent.
On peut appeler cela usure tant qu'on n'a pas faire l'expérience de la perte de l'autre. L'autre vous ayant quitté pour une raison ou une autre, on ressent le vide et on prend conscience de la place laissée vide.

Rien n'est inéluctable sauf la mort, et se résigner par avance à la séparation d'un couple n'est que lacheté sauf bien sûr si les deux ne se sont jamais aimés.




 betinaweb a écrit [19/01/2011 - 13h52 ]  
betinaweb

Quand le démon de midi a été consommé,certains reviennent se rendant compte que l'essentiel ils l'avaient à côté d'eux,à condition que l'autre pardonne le coup de canif dans le contrat.
Au risque de paraitre vieux jeu,je préfère rester toute ma vie avec le même homme,et lui pense la même chose.Si cela s'appelle la routine ou je ne sais quoi,peu importe,nous avons inventé notre vie,et nous en sommes heureux.
Aujourd'hui,je trouve que les gens se comportent comme dans la société comme des hyper consommateurs de partenaires,ils sont sous courtes garanties,ils jettent,ils reprennent.Sont-ils plus heureux? non

Que c'est triste pour les enfants.laissez dormir vos démons.






"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 EC6802 a écrit [06/03/2011 - 21h54 ]  
EC6802

Attention c'est la partie adverse qui répond, avec humour et angoisse :

Voilà l'histoire d'un type de 43 ans, votre honneur ! un plutôt bon métier avec des responsabilités, mais il s'emmerde dans sa vie de couple, parce que depuis quelques mois, c'est plus rare, puis plus rien .... Alors un jour il regarde ailleurs, une jeune femme, et comme a 43 ans, on se sent pas vieux, alors il essaie et si la personne en face répond positif ou du moins, pas négatif, les sentiments s'en mèlent et la tout est parti : divorce, garde d'enfant et pas de couple a l'arrivée !!!
C'est comme quand on a un accident de la route, on ne contrôle plus rien ... Et a l'arrivée, on a plus que les dégats à contempler si on y a survécu ...
Moi je suis en plein dedans, a l'heure actuelle, il paraît que plus de 20 % des gens a 40 ans font cela ... Beaucoup de dégats, beaucoup de souffrance, surtout pour nos épouses ... Mais quelques questions subistent : Pourquoi cette situation ? Comment on en arrive là ? Et ne croyez pas que la jeune femme en face est responsable, elle n'est que l'alibi ...
Moi je vous livre mon expérience qui est en cours, j'aime ma fille de 7 ans, j'aime la jeune femme, elle, elle se méfie et a juste titre ! mais si j'étais disponible, aimais-je encore mon épouse ??? Si dans une relation de couple, on se pose des questions sur cette dernière, n'est il pas déjà trop tard ?




 betinaweb a écrit [06/03/2011 - 23h53 ]  
betinaweb

Avant de sauter le pas,il aurait fallu te poser la question de savoir pourquoi tu t'emmerdais dans ton couple et en discuter avec ta femme et chercher ensemble comment raviver votre vie.Ce n'est quand même pas si difficile de parler quand même.
Maintenant que tu as franchi le pas,tu n'es pas plus heureux,car tu n'as pas vraiment fondé un autre couple,tu ne sais pas trop où tu vas avec ta nouvelle jeune femme et tu ne vois plus régulièrement ta fille.
Ta fille va souffrir de cette situation et toi maintenant tu dois assumer les dégâts provoqués par ta décision.
Je pense que ce ne doit pas être facile pour toi.Mais pour les autres non plus.Bon courage quand même.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 EC6802 a écrit [07/03/2011 - 09h00 ]  
EC6802

EN fait le témoignage, c'est qu'il ne faut ... Pas faire ce que j'ai fait, mais on est beaucoup a faire pareil ... La communication, oui évidement mais si le problème se crée, c'est que la communication ne pas plus dans les DEUX sens ! C'est pour mon enfant que c'est catastrophique.




 bougainvilliee a écrit [07/03/2011 - 10h14 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Je vais donc résumer.

Midi, c'est le milieu de la journée. Par extrapolation, cela désigne le milieu de la vie.

Au mitan de la vie, l'homme et/ou la femme, avant que leur libido décline, veulent s'en servir, encore un peu.
Mais comme leurs expressions libidinales sont excessives (ce sont les derniers feux qui sont les plus violents et les plus dangereux), ont leur attribue un caractère démoniaque.

D'où l'expression "Démon de midi".




Le doute est ma seule certitude


Répondre à lucie78p






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.