Quels étaient les moyens de transport au moyen âge ?



rhedd
Cette question a été posée par Rhedd, le 18/04/2011 à à 16h24.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Histoire.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Dunamis a écrit [18/04/2011 - 16h35] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Dunamis

Diligence, pieds, chariot, âne, mule, Chevaux et boeufs....



[ Lire la suite de la réponse écrite par Dunamis ]



Réponses



 Rhedd a écrit [18/04/2011 - 16h24 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Rhedd

Quels étaient les moyens de transport au moyen âge, pour les marchandises et les personnes ?




 Dunamis a écrit [18/04/2011 - 16h35 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Diligence, pieds, chariot, âne, mule, Chevaux et boeufs. Certains chiens aussi servaient pour le bât ou l'attelage. Les humains également.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cecile57m a écrit [18/04/2011 - 16h54 ]  
cecile57m

Au moyen âge, il y avait aussi des bateaux, qui servaient à ramener d'autres pays des marchandises, les bateaux à l'époque déchargeaient leur cargaison, sur d'autres bateaux plus petits qui remontaient les fleuves. ;-)




 coeur de patate a écrit [18/04/2011 - 18h30 ]  
coeur de patate

oui tout ce qui à été dit est bien exact , mais il faut faire aussi la nuance entre les moyens de transports en Europe ou sur la planète entière !!
parce que l'ont passe par des animaux différents , genre éléphants , chameaux , Yacks !

il est bien vrai que les embarcations sont présentes depuis bien plus longtemps que le moyen âge !! tout ce que l'on peu dire c'est que la roue existait mais pas partout sur la planète




ciao!


 papiguy a écrit [18/04/2011 - 19h37 ]  
papiguy

Et
- les chars à boeufs,
- les traîneaux à ski (pas ceux du Père Noël, mais tirés par des chevaux), les enfants ?




 Wisty a écrit [18/04/2011 - 21h29 ]  
Wisty

Bonsoir à tous,

Tout est dit, il n'y a plus rien à rajouter, excepté que les trotinettes n'existaient pas encore... :-D




Wisty


 betinaweb a écrit [18/04/2011 - 22h15 ]  
betinaweb

Vous oubliez les charrettes à bras,tout le monde n'avez pas d'animaux. ;-)




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [18/04/2011 - 22h24 ]  
papiguy

Et les chaises à porteurs, tout le monde n'avait pas les moyens d'y mettre des roues :-D




 coeur de patate a écrit [18/04/2011 - 22h41 ]  
coeur de patate

et les ballais des sorcières à cinq vitesses et embrayage automatique , alors ??
!! l'ont pouvait aussi enfourcher quelques gentils dragons et autres Pégasus !!




ciao!


 papiguy a écrit [18/04/2011 - 23h36 ]  
papiguy

Là j'en reste le fondement par terre devant tant d'imagination, mais comment peux tu le savoir, coeur de patate, les pommes de terre ne sont arrivées qu'après le moyen âge dans le doux royaume de France.




 bougainvilliee a écrit [19/04/2011 - 09h03 ]  
bougainvilliee


Bonjour,
Les moyens de déplacements, au moyen-âge, sont inimaginables, aujopurd'hui.
C'étaient essentiellement les pieds (sans sabots ni chaussures), pour la grande majorité des gens.
Et bien que la densité de la population, y ait été moindre (Environ 6 millions d'habitant, pour la France, pays le plus peuplé d'Europe, soit 10 % de la population actuelle), les sentes et chemins étaient très fréquentés et utilisés. On y trouvait toujours quelqu'un.
A cette époque, il n'y avait pas de routes, mais des sentes ou sentiers, dans la plupart des régions.
On se déplaçait (pour les riches, les nobles et autres ecclésiastiques, qui représentaient 6 % de la population) à cheval, parfois, mais le plus souvent sur des mules et des ânes (la mule du Pape. Grand personnage).

Certains paysans d'un bon niveau économique utilisaient le boeuf ou la vache.
Ces mêmes animaux pouvaient servir à transporter des marchandises, des très riches.

Il y avait peu d'attelages, les sentes s'y prêtant mal, et puis ce n'était pas dans les habitudes.
Sous Henri IV, il n'y avait dans Paris que 14 carrosses (encore ne faut-il pas voir là des carrosses dorés, mais des chars aménagés avec sièges et protection en bois contre les intempéries).

Les chars et attelages étaient extrêmement rares dans le royaume de France, et tirés surtout par des boeufs (y compris les carrosses royaux). Le cheval étant aussi rare qu'une Rolls-Royce ou une Buick, aujourd'hui.

Le reste était porté par une infinité de colporteurs, avec de rares petites charrettes à bras. Car la plupart des choses se transportaient à force humaine.
Les chaises à porteur étaient rares, également et réservées au grands de ce monde, aussi rares.
Les rues, lorsqu'il y en avait sentaient la boue, la bouse de vache et le crottin, mêlés à l'urine, aux excréments, humains et animaliers et aux épluchures, parfois jusqu'au genoux.. Cela n'empêchait pas qu'elles soient embouteillées, par les différents porteurs et colporteurs. Ce qui coûta la vie à Henri IV.

N'oublions pas que l'on utilisait aussi, tant pour le transport des personnes aisées que pour les marchandises, les fleuves et les rivières. Et le cabotage en mer.




Le doute est ma seule certitude


 Anonyme a écrit [11/02/2013 - 16h28 ]  
Anonyme

Bonsoir, pendant cette période du Moyen Âge il y avait la diligence le carrosse comme principaux moyens de transport




 Anonyme a écrit [14/10/2013 - 21h16 ]  
Anonyme

Salut, merci pour toutes les réponses!!! meme si on peut les trouver ailleur LOL




 bougainvilliee a écrit [15/10/2013 - 09h49 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Au "Moyen-âge", encore faut-il savoir de quelle période de ce "Moyen-âge" on parle : du haut moyen-âge ou du bas moyen-âge

De la période qui à suivi la chute de l'empire Romain ou de la période qui à précédé la "Renaissance".

De toute façon au cours de ces périodes là, il n'y avait pas de carrosse ou de diligence (il faudra attendre surtout le XVIIe et XVIIIe siècle, pour voir l'usage de ces moyens de transport, se généraliser en même temps que certaines vilaines, mauvaises, mal empierrées et boueuses, routes qui ne reliaient Paris qu'à certaines provinces.

Même pour la Cour Royale, au moyen-âge, qui se déplaçait, pourtant, souvent n'en avait pas.

Sous Henri IV, à la veille de la "Renaissance", il n'y avait dans Paris que 14 fourgons en bois (dans un desquels ce roi trouva la mort) réservés, en général, à la cour et aux nobles (quelques-uns, mais fort rares, étaient alors, chichement, utilisés par de très riches négociants, ayant pignon-sur-rue).

Tout se faisait à pieds-nus. Même les troupes napoléoniennes se déplaçaient, généralement, pied-nus.

Et en 1920, dans la nuit du 23 au 24 mai, lorsque le président de la République (Paul Deschanel, tombé du train, le visage tuméfié et ensanglanté, alors qu’il se rendait à Montbrison, dans la Loire), fut reçu par la femme d'un garde barrière, elle sut qu'il était un homme de qualité parce qu'il avait, malgré sa marche sur le ballast en pyjama, les pieds propres.

Autrement dit l'homme commun, qui marchait pieds-nus, ne pouvaient en 1920, avoir les pieds propres.




Le doute est ma seule certitude


 melanie39h a écrit [06/11/2013 - 10h39 ]  
melanie39h

Salut salut;
Au Moyen-Age je pense qu'il avaient déjà des petites charrettes non ?
Autant dire que sans l'aide de nos petits animaux, nous ne serions pas allés bien loin. :-D




 papiguy a écrit [06/11/2013 - 11h27 ]  
papiguy

"Autant dire que sans l'aide de nos petits animaux, nous ne serions pas allés bien loin":
et pourtant l'homme s'est répandu sur la planète bien avant la domestication des animaux et l'invention de la roue. Personne n'a encore démontré que les hommes de Néanderthal ou de Cromagnon circulaient à dos de dinosaure ou de mammouth :-D




 melanie39h a écrit [06/11/2013 - 12h15 ]  
melanie39h

Oui à l'époque on avait pas peur de marcher c'est bien vrai




 bougainvilliee a écrit [08/11/2013 - 23h25 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il est vrai que c'était une époque où l'on se déplaçait peu.
C'était non seulement dû à l'absence de route, qu'à la peur de l'étrange de ce temps.
Et ce d'autant plus que les bois et les campagnes n'étaient pas sûres.
et que l'on vivait particulièrement dans son village qui était tout l'horizon que l'on connaissait.
il est vrai que la population Française n'était pas pléthorique (environ 6.000.000 d'habitants).

Depuis l'on est dix fois plus nombreux, ce qui fait que l'aire de chasse des animaux sauvages est dix fois moindre.
Ceci expliquant les rapports conflictuels entre les bergers, qui étendent leurs aires de pâture, et la réintroduction d'espèces sauvages disparues (qui ont besoin d'espace, pour survivre, chasser et se reproduire).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [09/11/2013 - 10h37 ]  
papiguy

"Il est vrai que c'était une époque où l'on se déplaçait peu. ":
il faudrait nuancer un peu, car si les fermiers ne se déplaçaient que pour aller au marché voisin, certains commerçants faisaient de grands voyages qui pouvaient durer des mois, pour importer la soie, les épices, le thé....

Le débat sur la réintroduction d'espèces n'a rien à voir avec les moyens de transport. Les bergers dans les Pyrénées se déplacent toujours à pied :-D




Répondre à Rhedd






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.