Taxe sur les logements vacants pour ou contre ?



gaetano
Cette question a été posée par gaetano, le 11/09/2012 à à 09h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Hauts de Seine 92.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 oyster a écrit [11/09/2012 - 09h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
oyster

A force de taxer plus ou moins justement ;on peut réussir à faire partir le contribuable !....
et, si un foyer sur deux paye des impôts ,cela risque de tomber à un foyer sur trois.....
Finalement le contribuable moyen dérouille de plus en plus ,en attendant que l'état ne mange l'héritage de nos enfants ...
Bon courage pour 2013...




 Broussard a écrit [11/09/2012 - 14h35 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Broussard

C'est clair ! C'est bien beau de vouloir taxer les riches, mais eux ils ont les moyens de se sauver contrairement aux "français moyens"
Par contre pour ce qui est de la taxe sur les logements vacants, je pense que ça reste une bonne chose surtout quand on voit le nombre de mal logés et de sans abris en France. Je ne dis pas que les propriétaires doivent louer leurs biens pour une bouchée de pain, mais il faut que tout le monde fasse un effort si on veut sortir de cette situation.




 oyster a écrit [12/09/2012 - 08h24 ]  
oyster

Facile de décider pour un propriétaire et de ne pas avoir les soucis !
Si l'état décide de mettre un locataire ,il faut qu'il soir garant du loyer et des dégradations ........
et des frais de procés (avocats ,huissiers , ect.....)
Celui qui à du mal à trouver un logement est le plus souvent trop juste financierement ( régle du loyer qui doit faire le 1/3 du salaire net (hors allocations ) ; en dehors de ceci on se retrouve vite sans loyer et à devoir payer les charges sur sa retraite!
Maintenant le cas de figure est celui d'un logement qui reste vide plus d'un an ?
ce qui est rarement le cas pour un particulier ....
Une taxe de plus pour dégouter qui ?




 betinaweb a écrit [14/09/2012 - 23h53 ]  
betinaweb

Pourquoi pas!

Il y a tellement de sans abris,si on est propriétaire il faut louer son bien plutôt que de le laisser vacant ou alors le vendre.

Ce n'est pas tellement le cas des petits particuliers qui ont un bien pour compléter ,leur retraite mais de personnes qui ont des propriétés qui sont vides depuis des dizaines d'années.Et qui dés qu'elles sont squattées crient au loup.C'est poussé au crime que d'agir ainsi.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 oyster a écrit [15/09/2012 - 10h44 ]  
oyster

Aussi cela représente une faible proportion de personnes ou des sociétes qui possédent des appartements vides .
Cependant dans ce cas la menace d'expropriation serait une solution ,bien que le respect de propriété est indispensable pour conserver la confiance des propriétaires .
Bref , il ne faut pas jouer avec le feu sans réfléchir aux conséquences .
Ce qui peut partir d'un bon sentiment peut provoquer une fuite des capitaux à l'étranger.




Répondre à gaetano






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.