Restauration: le ''fait maison'' ne veut-il plus rien dire ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 15/07/2014 à à 11h13.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Guide des bonnes tables.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [15/07/2014 - 11h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Partant d'une bonne idée de différencier les restaurants qui vendent du surgelé ou du tout prêt de ceux qui font vraiment de la cuisine avec des produits frais, le décret d'application a complètement été corrompu par les lobbies industriels qui ont obtenus un texte contre nature:

- les produits surgelés et congelés sont acceptés dans le "fait maison"
- les produits venus d'ailleurs sont acceptés aussi....sous réserve de citer la provenance.

ce qui ne fait que le "fait maison" ne veut plus rien dire et on s'apprête à tromper les clients dans les grandes largeurs.

Faut il boycotter ces menteurs.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 marietoutou a écrit [15/07/2014 - 11h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
marietoutou

Bonjour,
Mais l'utilisation de produits surgelés ne veut pas dire que tout le plat est surgelé. Certains ingrédients sont beaucoup plus simples à stocker sous forme surgelée donc je trouve ça tout à fait normal qu'on autorise certains ingrédients surgelés dans les plats faits maison.
Je ne vois pas en quoi utiliser des ingrédients surgelés enlève le fait que le plat soit faire maison... "Fait maison" et "fait avec des ingrédients frais" ça n'est pas la même chose.




 cochise_fr a écrit [15/07/2014 - 12h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
""Fait maison" et "fait avec des ingrédients frais" ça n'est pas la même chose."

C'est bien en cela que le décret de loi est trompeur.
Les produits surgelés doivent être exclus de cette appellation.

OUI, il ne doit y avoir (il ne devrait y avoir) QUE des produits frais dans le "fait maison" des professionnels.
Juste à titre d'exemple, il y a de nombreux petits restaurants routiers qui ne font que cela....et à un prix tout à fait concurrentiel (moins de 15e le repas complet café et boisson inclus)....ce qui prouve bien que cela est possible.

Car rien de différenciera les produits surgelés industriels des produits "maison" surgelés 'à la maison'.....et cette loi ne sert donc plus à rien puisque 90% des restaurants ne font plus de cuisine et ne vendent que des produits préparés qu'il suffit de présenter une fois sortis de leur conditionnement....et dont l'origine est disons...inconnue....quand ce n'est pas douteuse, et surtout jamais exprimée au consommateur à qui l'on ment quand il pose la question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 marietoutou a écrit [15/07/2014 - 13h47 ]  
marietoutou

Oui mais le petit restaurateur qui fait un plat maison avec des bons produits qu'il a congelé lui même sera mis dans le même sac qu'un autre qui n'utilise que des produits industriels, ça n'est pas juste. Je pense qu'il faudrait plutôt obliger les restaurateurs à préciser lorsqu'ils utilisent du surgelé, et pour quels ingrédients.




 cochise_fr a écrit [15/07/2014 - 20h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"obliger les restaurateurs à préciser lorsqu'ils utilisent du surgelé, et pour quels ingrédients."

...sauf que 90% de la restauration est faite ainsi...des entrées aux desserts.

C'est pour cela qu'il est préférable de limiter l'appellation à celles et ceux qui cuisinent des produits frais....et uniquement des produits frais....des entrées au dessert, ce qui est tout à fait possible surtout dans une petite structure. La restauration industrielle continuera à faire bouffer sa merde aux autres et à se faire du blé sur le dos des con-sommateurs gogos.

Et l'usage d'un seul produit surgelé devrait interdire l'appellation.

Pour fréquenter des petits restaurants comme je l'ai décrit plus haut, je n'ai jamais vu ces restaurateurs faire des stocks de produits frais de saison pour les saisons suivantes en les congelant, et pas d'avantage de recycler les préparations de la veille non vendues. C'est à la fois beaucoup de temps qu'ils n'ont pas et une hérésie de la variété de cuisine qui reste possible toute l'année, ce qui fait le charme de la gastronomie française, y compris avec la possibilité de ne pas se faire arnaquer financièrement pour manger de bonnes choses.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.