Y a-t-il des guerres justes ?



bo-bat
Cette question a été posée par Bo-Bat, le 21/05/2010 à à 08h50.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Guerres et conflits.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Wisty a écrit [21/05/2010 - 09h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour,

Il n'existe aucune guerres justes, ce n'est que par conflits, soit d'intérêts, ou argumenté par un motif quelconque, qui en ressort du point de vue politique.
Amicalement.




Wisty


 symbol a écrit [21/05/2010 - 14h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Je n'en connais qu'une de vraie, celle pour devenir meilleur.
Et encore, se combattre soi-même n'est pas la solution...

Connaissez-vous une guerre qui se conforme à l'équité en respectant les règles de la " morale " ou de la " religion " ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [21/05/2010 - 19h59 ]  
bougainvilliee

Sûrement pas... c'est pourquoi, ceux qui les déclanchent, les font faire aux autres... Et ça marche...

Et c'est ainsi qu'




Le doute est ma seule certitude


 betina a écrit [21/05/2010 - 22h07 ]  
betina

Aucune guerre ne peut être considérée comme juste.

Rien ne peut justifier une telle barbarie.Ceux qui la déclarent ne vont pas au combat,des deux côtés les morts tombent sans toujours savoir pourquoi?

Des décennies plus tard,les familles portent encore les stigmates des guerres.Alors NON aux guerres....non à la haine entre les peuples.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 12h59 ]  
jacck35

Chaque partie, d'un conflit a raison, si non ? comment ferait-il pour soulever et entrainer les gens a se battre et a mourrir.
La guerre c'est bien ça : la mort de l'autre

Si les geurres étaient injuste,s il n'y en aurais pas

Moi j'en ai fait une, ou nous avons embarqués dans des wagons a bestiaux, innocents, comme les autres d'ailleurs.
Et maintenant nous passons pour des assassins, en plus de notre innocence, celle du déhonneur!




Je respire, donc je vis


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 13h18 ]  
Lambda11

"La meilleure façon de vaincre son ennemi, c'est de s'en faire un ami", dit un proverbe.

La guerre et tout ce qui y ressemble est en fait une manipulation savamment orchestrée des foules, conditionnées avec des mobiles apparemment légitimes mais qui n'ont souvent rien à voir avec le véritable but initial, qui profite la plupart du temps à quelques rares initiés dans le secret de cette sordide machination.

... et c'est ainsi que c'est toujours les mêmes qui trinquent ! ;-)




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 13h26 ]  
jacck35

Xan64

Vous avez tout dis!

Moi je suis un assassin, j'ai fait une guerre
Et nos jeunes soldats, en afganfi je ne sais pas quoi, aurons eux aussi cette déhonorable fin.

Bien a vous et votre vérité




Je respire, donc je vis


 Leumas80 a écrit [27/05/2010 - 13h39 ]  
Leumas80

Il y aura toujours des guerres souhaitées par les pays commerciaux, simplement parce qu'après la guerre, vient la reconstruction du pays, une forme de soumission de plus.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 13h54 ]  
Lambda11

Question de tactique, n'est-ce pas Leumas ? ;-)

http://www.youtube.com/watch?v=QSMVDK56Nt8




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 13h55 ]  
jacck35

d'autres auraient pu écrire, pour avoir un bon ordre, il faut un grand désordre. Ceci est aussi vrai. Voyez une guerre tout est cassé, et maintenant une belle ville a vu le jour !




Je respire, donc je vis


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 14h14 ]  
Lambda11

Voui voui voui ! Si je te suis bien, on casse tout et on recommence !

Ni plus ni moins qu'une révolution culturelle. Tant pis pour nos siècles de patrimoine jalousement conservés. Après tout, quand le bâtiment va, tout va, dit-on ! C'est une façon de redonner du travail aux maçons (en fait surtout des milliards au promoteur qui va les employer)...

Reconstruire en mieux et en plus cher, pour des nantis bien à l'abri qui feront payer un max de loyer aux mêmes maçons invalides à cause de la mitraille qu'on leur a envoyée dessus, mais décidés à travailler plus pour gagner plus pour nourrir la famille, et qu'ils vont employer pour une poignée de figues qui ne leur permettra même pas de vivre décemment quand ils l'auront payé, leur loyer !

On voit nettement l'intérêt de la manoeuvre pour les grands de ce monde. Nettement moins pour les plus humbles qu'on essaie d'endoctriner avec des blablas de guerre "juste", quand on ne leur parle pas de guerre "propre"... :-C




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 16h46 ]  
Lambda11

Jacck, je n'avais pas lu votre première réaction "Moi je suis un assassin, j'ai fait une guerre
Et nos jeunes soldats, en afganfi je ne sais pas quoi, aurons eux aussi cette déhonorable fin. "

La plupart des héros de guerre, dont vous faites certainement partie, et pour qui j'ai le plus grand respect, ont été enrôlés bon gré mal gré dans des conflits où ils étaient la main armée et instrumentalisée de leurs dirigeants.

Ce ne sont pas eux, les assassins dont vous parlez, à moins de s'être laissés aller à des actes de barbarie à titre individuel, en quel cas ce sont des criminels de guerre. A moins d'être déserteurs ou libres penseurs, ils obéissaient à l'autorité militaire dont ils dépendaient.

Je n'oublie pas que c'est par leur sacrifice humain que nous vivons libres dans notre pays. Vous vous sentez insulté par mes propos parce que peut-être, à un moment ou à un autre, vous vous êtes demandé ce que vous faisiez dans cette galère. Vous étiez encore enfant (une dizaine d'années) pour la Seconde Guerre mondiale, mais sans doute avez-vous fait la guerre d'indépendance de l'Algérie (1954/1962), peut-être la 2e guerre d'Indochine (1956/1975).

Deux conflits qui touchent encore au coeur et à la mémoire de ceux qui y ont participé. La France a refusé jusqu'en 1999 de parler de "guerre" d'Algérie (puisqu'elle ne lui reconnaissait que son statut de "départements français" et de territoire du Sud, donc ce n'étaient à ses yeux que les "événements d'Algérie"), à plus forte raison de "guerre d'indépendance", ce qui revenait à reconnaître sa présence colonialiste et, du fait, le caractère indépendantiste et nationaliste aux combattants algériens. Ce n'est pas pour rien qu'on a parlé un temps de "sale guerre", nous qui venions de nous libérer de l'envahisseur allemand.

Pour ce qui est des guerres d'Indochine (puisqu'il y en a eu trois), il s'agissait bien encore de défendre les colonies de "l'Union française" et leur position tactique, encore une fois juste après le grand conflit de la Seconde Guerre mondiale (1er guerre d'Indochine française 1946/1954 jusqu'à Diên Biên Phu où la France a dû capituler et rapatrier ses troupes militaires, dont le dernier en 1956 ; 2e guerre du Viêt Nam 1956/1975 sous engagement américain avec les alliés, puis 3e guerre éclair sino-vietnamienne en 1979 entre la Chine et le Vietnam où nos n'étions pas engagés). Mais, à 20 ans, étiez-vous sous les drapeaux à l'époque de Diên Biên Phu ?

Qu'en est-il aujourd'hui de la présence des troupes françaises à l'étranger (armée professionnelle dorénavant) ?

"Les forces françaises hors de la métropole sont les détachements de l'armée française localisés hors du territoire européen de la France. Environ 10 000 militaires français sont répartis, en 2010, dans une dizaine d'opérations extérieures (OPEX), dont les plus importantes se situent en Afghanistan, au Liban, dans le Darfour, en Côte d'Ivoire et dans les Balkans. En ajoutant aux OPEX les forces dites de "présence" et de "souveraineté", on obtient un total d'environ 30 000 soldats stationnés à l'étranger.
Ces chiffres ne prennent pas en compte les effectifs de la Marine nationale dont les bâtiments patrouillent en permanence dans toutes les mers du globe."

Pour ce qui est du coût de cette présence en Afghanistan, par exemple : 450 millions d'euros en 2009, ce qui représente près de la moitié des 870 MEUR consacrés aux forces françaises hors de la métropole.

Autant d'argent qu'on emploie à faire de nos enfants de la chair à canon dans des conflits armés servant les intérêts des marchants d'armes, plutôt qu'à payer une paisible retraite à de valeureux postiers, anciens patriotes, par exemple.

Ce ne sont pas eux ni vous, les assassins. Chez plutôt à qui profitent ces crimes.

Quant à moi, excusez-moi de préférer voir mes enfants fonder un foyer avec des gamins heureux qui gambadent de l'école à la maison plutôt que de les envoyer sur ces fronts-là.




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 17h08 ]  
jacck35

A Xan64, merçi pour cette mise au point, si je puis dire. Je n'ai jamais tiré sur une personne, de l'autre bord et heureusement de notre bord. J'étais transmetteurs, ce qui fait que l'usage des armes, dans le sens de guerre, me sont en bois! Je parle du vilain mot assassins, vu la position actuelle des gens nos ennemis, de ce film, qui ne va pas, nous parler de mariage! Les autres étaient des saints, je savais pas. Mais bien sur, il est en position pro fln, et ne parle pas de leur vilain travail, couper et coudre, vous voyez ce que je veux dire, sans tenir compte d'aucune décence. Voila attendons et espérons en des jours meilleurs. pour l'un comme pour l'autre. J'en reviens toujours, si tous les gars du monde, se donnaient la main. Après tout ce film est, ce qu'il est. Nous aussi nous avons les nôtres et sont se qu'ils sont. Un vrai dommage, car ça fait mal. Perso je ne regarde jamais aucun de ces films. Sur ce sujet tout a été dit et allons sur d'autres questions....Lol et merçi




Je respire, donc je vis


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 17h24 ]  
Lambda11

De quel film parlez-vous ? Il y en a tant eu sur le sujet !

Juste pour compléter et me faire vraiment comprendre, des barbaries il y en a eues de chaque côté dans chaque conflit. Et bien souvent des civils et des innocents en font les frais. Comme pour en rajouter à l'horreur !

C'est bien contre toute cette horreur, tous côtés confondus, que je m'insurge.




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 17h34 ]  
jacck35

Xan64, je parle du film actuellement, qu'un metteur en scène, algérien, mais de maintenant, le titre je sais pas, mais c'est tout récent, deux trois jours, les anciens combattants ont manifestés. Surfez vous trouverez...mais je laisse cette distraction, avec le parapluie.....A+




Je respire, donc je vis


 Leumas80 a écrit [27/05/2010 - 17h35 ]  
Leumas80

Je crois qu'il s'agit du film présenté à CANNES cette année, je ne me souviens plus du titre ni du nom du réalisateur mais c'est le même réalisateur que "Indigène".
Je n'ai pas vu le film, mais, selon ceux qui l'ont vu (ou pas), enfin, selon ce que j'ai entendu dans les infos, certains critiquent le réalisateur de prendre partie dans le film pour le peuple algérien dans la guerre d'Algérie.
Je n'ai aucune oppinion sur ce sujet, n'ayant pas vu le film.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 jacck35 a écrit [27/05/2010 - 17h40 ]  
jacck35

En plein dans mille, c'est ça. Je l'ai pas vu, je n'irai pas le voir, ni ceux du coté de chez nous, ça ne m'intéresse. Qu'il soit du coté du peuple d'algériens, en toute honnêteté c'est comme nous, certainement! Leumas80, merçi et a+




Je respire, donc je vis


 Lambda11 a écrit [27/05/2010 - 17h53 ]  
Lambda11

Ah, celui-là ? "Hors-la-loi", de Rachid Bouchareb ? Mais on ne l'a pas encore vu, à part quelques spectateurs présents à sa présentation ! 8-O

Je n'ai pas bien compris du reste pourquoi cette polémique sans avoir vu le film. C'est vraiment encore un sujet tabou qui met plein de gens mal à l'aise.

C'est vrai qu'il faut du temps et du recul pour analyser avec un regard apaisé les tenants et les aboutissants d'un conflit. Et encore, comme dit Anne Roumanoff, "on ne nous dit pas tout". Les langues mettent du temps à se délier.

Les anciens combattants craignent sans doute un avis négationniste sur l'Histoire de ce conflit. Comment savoir sans l'avoir vu !? J'y vois une manifestation de mise en garde. J'ai beau être contre les conflits, je suis totalement pour le devoir de mémoire (lui seul permet de tirer un enseignement pour les générations à venir) et de commémoration des patriotes qui, eux, partent la fleur au fusil, persuadés de défendre la noble cause. Ce qui est malheureux, c'est qu'en face, ils pensent la même chose et que chacun défend SA vérité !




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 betina a écrit [27/05/2010 - 20h44 ]  
betina

Ce film doit être très intéressant à voir mais bien sûr il a fallu qu'un député hurle au négationnisme ,à l'anti-français pour que la polémique prenne corps.

Et il n'en fallait pas plus ,en cette période pour que tout le monde discute défavorablement sur un film qui n'a pas encore été vu.

Je fais confiance à Rachid Bouchared pour avoir fait un bon film en respectant cette période historique.

J'attends de voir ce film avec impatience au moins nous pourrons en parler.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 bougainvilliee a écrit [27/05/2010 - 21h31 ]  
bougainvilliee

Xan... Je suis, Tu t'en doutes, ancien combattant, et je ne crains pas un avis négationniste...

Si je ne dis rien, sur la guerre que la République m'a obligé a faire, ni sur celle que j'ai subis, sans rien y comprendre, étant enfant... Ce n'est pas pour me voiler la face (tiens..., la burqa qui revient), mais c'est parce qu'on ne m'a jamais rien demandé.

Comment savoir, si on ne l'a jamais vu... (saint-Antoine priez pour nous)...

Et comment se comporter lorsqu'on le vivait... Il est aisé d'en parler, hors contexte... et d'en juger longtemps après... Mais sur le moment... Dans quel état psychologique étions nous...quelles pressions subissions-nous ? Pressions du groupe, des camarades, de la hiérarchie, de la pensée dominante, de l'époque...

Vous ne pouvez pas savoir... Parce que l'époque était autre... parce que cela se vivait, avant d'être compris et analysé... temps où la peur et le sang se mêle... temps perdu pour soldats perdus...




Le doute est ma seule certitude


 Lambda11 a écrit [28/05/2010 - 03h34 ]  
Lambda11

Ton témoignage me touche beaucoup Bougainvilliée.

Parce qu'il fait écho à ce que je pense depuis mon enfance dorée qui a eu la chance de passer au travers des grands conflits, mais qui était imprégnée, jusqu'à quitter la maison à l'âge de 20 ans, par les cauchemars qui hantaient encore mon Père la nuit.

Lui, le héros prisonnier, évadé, résistant, bardé de médailles, continuait à hurler et à gémir en dormant au souvenir d'enfants fusillés et autres horreurs de la guerre. Lui qui nous enseignait le devoir de mémoire pour que "plus jamais ça".

Voilà pourquoi j'ai le plus grand respect pour ceux qu'on envoie, de gré ou de force, à la boucherie, et que la maman que je suis devenue se refuse à accepter d'envoyer nos enfants à l'abattoir pour des conflits d'intérêts qui nous dépassent et qui, bien souvent, n'ont rien de patriotique.

Voilà pourquoi je préfère qu'on démantèle ces projets guerriers, autant que possible, en maintenant la paix si cruellement gagnée par nos anciens. Que je m'insurge contre toute manipulation des foules pour les dresser les unes contre les autres et que je souhaite "qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps d'avoir à choisir un camp", comme dit la chanson de Goldman, car lorsque les conflits sont déclenchés et installés, on n'a plus le recul ni l'analyse nécessaires pour savoir où est le vrai du faux, où est le bien du mal ni quel est le bon choix à faire. Il faut sauver sa peau et celle de sa famille.

http://www.youtube.com/watch?v=HAy_4rVUmXM




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


Répondre à Bo-Bat






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.