Que pensez-vous du ''manifeste contre le travail'' de Krisis ?



carter
Cette question a été posée par carter, le 12/12/2007 à à 21h24.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Groupes musique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [12/12/2007 - 21h24 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Collectif allemand que ne renierait pas un Lafargue, krisis regroupe des chomeurs qui s'opposent à toute recherche d'emploi. Leur reflexion commune, sortie en 1998, avait plutôt été bien recue ( traduit dans la collection 10/18 et j'ai gardé le courrier international de l'epoque developpant le débat. N'oublions que nous etions en pleine euphorie de la bulle internet et l'idée d'un revenu d'existence faisait son chemin).

la Dénonciation du fantasme de la société contemporaine de faire de l'emploi, de n' importe quel emploi, une condition du bonheur alors que l'emploi tend à se rarifier et fera de plus en plus defaut dans le futur n'a pas perdu de sa lucidé...

A vous de me dire vos reactions en le lisant sur le net directement à:
http://kropot.free.fr/manifestevstrav.htm




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Jazzy a écrit [10/03/2010 - 11h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

« Le Manifeste contre le Travail » est un livre publié collectivement par trois personnages. Norbert Trenkle, Eric Lohoff et Robert Kurz, les auteurs de cet ouvrage singulier, font partie d'un groupe de penseurs allemands, créé en 1986. C'est d'ailleurs sous la dénomination de ce groupe, à savoir Krisis, que le Manifeste contre le Travail paraît au début des années 2000.

Il est utile de cadrer tout de suite la discussion, ce livre ne constitue pas une sorte de théorie qui prônerait l'oisiveté. Il s'agit surtout d'une remise en question du travail qui, selon les auteurs, constitue dans la société actuelle une sorte d'objet d'adoration. Les idées développées dans cet ouvrage attirent en particulier l'attention du lecteur sur le fait que la société contemporaine sacralise tant le travail, que ce dernier est pratiquement devenu le critère qui définit l'homme.
Autrement dit, le cadre de pensée qui prévaut actuellement serait proche de « je travaille, donc je suis ». Le groupe Krisis prend ainsi, dans les lignes de ce manifeste, le contre-pied de ce que les suiveurs de la pensée traditionnelle marxiste essaient de défendre depuis des années.
L'objectif final de la logique de Krisis est, semble-t-il, d'encourager une ligne de pensée et d'action visant un certain dépassement du travail sacralisé. Dans cette optique, les démarches proposées par ce manifeste ne sont pas vraiment évidentes à mettre en pratique, car elles relèvent d'une perspective radicale.
Il s'agit de rompre définitivement avec des fondements de pensée qui ont trop longtemps dominé le monde. En effet, ce ne sont pas seulement le travail et sa conception universelle qui seront bousculés par les actions suggérées par ce manifeste, mais tout un répertoire d'autres valeurs telles que l'argent. En visant une dématérialisation du travail et en encourageant les individus à retrouver l'essence de leur existence sans passer par cette case, le Manifeste contre le Travail constitue un texte profond et assez choquant, par certains aspects.
Une matière à réflexion d'une grande pertinence.




 Anonyme a écrit [30/04/2013 - 11h07 ]  
Anonyme

Ce que je trouve complétement fou dans la société actuelle, c'est que les gens feraient n'importe quoi pour travailler, ils aiment leur travail et ils sont prêts à écraser tous ceux qui se mettront sur leur passage.
On a complétement oublié le côté ''nécessité'' du travail et maintenant avoir un bon poste et un travail estimé c'est signe de réussite sociale.
Les gens sont devenus de véritables machines à travailler et le pire dans l'histoire c'est qu'ils sont contente de l'être. Moi je soutiens ce collectif, je pense qu'ils ont raison.




Répondre à carter






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.