Référendum d'initiative populaire, une énorme supercherie ! Qu'en pensez-vous ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 25/07/2008 à à 04h07.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Gouvernement.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 phassler a écrit [09/09/2008 - 19h11] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
phassler

Il faut bien fixer des limites quand on veut faire une consultation...



[ Lire la suite de la réponse écrite par phassler ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [25/07/2008 - 04h07 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,

Les conditions décidées pour organiser un référendum d'initiative populaire rendent cette solution désuette et inapplicable:

184 parlementaires et 4 millions de français ..... pour poser une question.... et encore, il y a des restrictions supplémentaires.

Quand je vous dis que ces gens sont pourris jusqu'à l'os !!

A lire:
http://www.betapolitique.fr/Ce-referendum-d-initiative-09185.html

Si cela vous inspire quelque chose, dites le !!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 tdumans a écrit [26/07/2008 - 09h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
tdumans

Ils veulent le pouvoir pour eux. Un dictature en sorte.




Vive la vie.


 Toli. a écrit [26/07/2008 - 17h23 ]  
Toli.

J'ai lu mais ce n'est pas nouveau qu'une nouvelle loi ne serve à rien. Les différents codes (civil, pénal, droits des affaires, etc.) pullulent de lois qui se contredisent les unes et les autres à tel point que la Cour de cassation qui est sensée jugée le Droit en devient débordée. Au lieu de faire sa nouvelle carte judiciaire qui va pénaliser des personnes qui auront beaucoup plus difficilement accès à la justice, Dati aurait mieux fait d'entreprendre une grande réforme de dépoussiérage des différents codes sans ajouter des réformes de plus qui ne vont servir que le pouvoir centralisé. Mais bon, c'est la chérie de Sarko, une beurrette de surcroît dont les diplômes sont problématiques. A quand une vraie réforme des textes obsolètes et redondants ? A quand un vrai ministre de la justice qui va délaisser les robes Dior et les couvertures des magazines pour vraiment s'occuper de son ministère et s'attaquer aux vraies réformes ? Soit entre autres, la surpopulation carcérale pour laquelle la France est bien montrée du doigt ou les abus d'autorité des forces de police ?




 phassler a écrit [09/09/2008 - 19h11 ]  
phassler

Il faut bien fixer des limites quand on veut faire une consultation nationale.
Ou alors faisons payer ceux qui souhaitent proposer un référendum !!!!!!
Un scrutin national a un coût terriblement élevé.
C'est pourquoi un seuil de 184 parlementaires et de 4 millions de signatures réparties sut tout le territoire me semble judicieux.




 cochise_fr a écrit [10/09/2008 - 03h44 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si les politiques, quel que soit leur bord, avaient véritablement voulu instituer la possibilité pour le peuple de prendre une partie de ses décisions en main, ils auraient depuis longtemps institué cela à plusieurs échelles en fonction de l'administration concernée.

Pourquoi ne pas le faire pour certaines décisions de quartier, municipales, départementales, régionales, avec des quotas réalistes à établir, d'abord pour rendre le sujet public et de réaliser un débat sur le sujet, le débat pouvant alors déboucher sur un vote au niveau où il est débattu.
Une quantité immense de sujets et de problèmes n'ont rien à voir avec la couleur politique, ils ont besoins d'être résolus, et en général, le plus vite serait le mieux.

Sauf que ces problèmes domestiques et/ou quotidiens sont très éloignés des préoccupations de nos soi-disant élites qui prétendent tout savoir et tout connaitre pour le bien-être du peuple. Et puis, la résolution de ces choses ne rapporte rien, si ce n'est le plaisir des citoyens concernés.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 laurey a écrit [28/11/2008 - 22h25 ]  
laurey

la démocratie Cochise la démocratie et non pas la médiacratie....




Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.