Selon vous, le Front National est-il un parti d'Extrême Droite ou d'Extrême Gauche ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 04/10/2013 à à 22h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Front National.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Carcarax a écrit [15/11/2013 - 19h08] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Carcarax

L'extrême se situe au bout de ce professe le commun... Leur...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Carcarax ]



Réponses



 papiguy a écrit [04/10/2013 - 22h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Attention aux réponses ! Marine le Pen a menacé de citer en Justice ceux qui déclareraient de façon publique que le FN est un parti d'extrême droite. Vouloir limiter le droit d'expression n'est-il pas un tantinet fascisant ?

Par contre, dire que c'est un parti d'extrème gauche fera hurler son copain Mélenchon.

Peu importe le qualificatif qu'on emploie pour caractériser ce parti, l'important est de connaître son programme et les idées de ses fondateurs, animateurs et dirigeants. Or très peu de français se sont documentés sérieusement et déclarent leur sympathie pour celle qui a repeint en bleu la façade quelque peu répugnante qu'avait ce parti.




 audela a écrit [07/10/2013 - 14h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
audela

Selon moi le Front national est un parti extrême et ce qualificatif se suffit à lui même.
Je ne dis pas que les autres partis sont tout blancs, loin de là, mais certaines idées du Front National (pas toutes) ne sont vraiment pas en accord avec les valeurs de la République.
On ne peut pas construire une société solide et stable avec un programme comme celui du Front National.




audela


 Gouache a écrit [08/10/2013 - 17h18 ]  
Gouache

Il faut se mettre d'accord sur les définitions d'extrême gauche et d'extrême droite.
Je ne comprends pas pourquoi Marine Le Pen n'assume pas que son parti soit qualifié d'extrême droite alors que c'est le cas depuis des années et que personne ne s'en plaint.
Encore un peu plus loin dans la stratégie de victimisation du FN à mon avis, de toute manière ils ne savent faire que ça...




 bougainvilliee a écrit [08/10/2013 - 18h27 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Plus adroit que le FN, c'est le vide.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [08/10/2013 - 22h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Audela, vous dites:
"certaines idées du Front National (pas toutes) ne sont vraiment pas en accord avec les valeurs de la République. "

Lesquelles.?....pour pouvoir comparer.

Et quelles sont ces fameuses valeurs de la République dont se réclament les partis de pouvoir pour leur exclusivité, tout en bafouant allègrement ....par exemple "les droits de l'homme", ou encore l'honnêteté, l'éthique et plein d'autres choses.?.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [09/10/2013 - 08h55 ]  
papiguy

L'éthique:
pour le FN, c'est la limitation de la liberté d'expression
http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/10/07/le-nouvel-observateur-poursuivi-par-marine-le-pen-pour-avoir-associe-fn-et-extreme-droite_3491543_823448.html

L'honnête:
Les relations troubles du FN avec des groupuscules néo fascistes et en marge des lois:
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_aube-doree-il-faut-voir-si-le-c-ur-du-parti-est-responsable?id=8104729

Les valeurs et l'histoire:
L'histoire démontre le peu de cas que fait le FN de certaines idées qui fondent la République
http://www.linternaute.com/actualite/politique/marine-le-pen-une-femme-d-extreme-droite-les-preuves-avancees-1013.shtml




 cochise_fr a écrit [09/10/2013 - 10h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
OUF.!! c'est tout comme argumentation.?
On voit là les limites de la haine politique qui n'a aucun argument pour contrer des idées qui ne lui conviennent pas....sauf les petits arrangements avec l'histoire.

- L'éthique:
Cette accusation a été démentie, et en matière de privation de liberté d'expression, les partis actuels et ceux qui les soutiennent feraient bien de balayer devant leur porte.

- L'honnêteté:
Comparer le FN et Aube Dorée en Grèce relève de l'insulte. Personne ne s'y trompera.
Quant à la pseudo xénophobie, il suffit d'écouter les propos des dirigeants actuels pour savoir où elle se situe.

- Les valeurs et l'histoire:
Rabâcher le passé n'est en rien une preuve pour l'avenir. Il est vrai qu'en matière de réformes urgentes mais utiles à la France et aux français, les partis au pouvoir sont aux abonnés absents, continuent de creuser le déficit national, continuent de dessaisir petit à petit la France de tous ses pouvoirs régaliens, d'abandonner la rue aux délinquants, de détruire les industries nationales qui restent, et de s'en mettre plein les poches avec quelques privilégiés complices aux frais des français.

Pas de chance, personne ne changera la journée d'hier, mais il y a de grands espoirs pour l'avenir à construire ensemble.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Broussard a écrit [09/10/2013 - 11h12 ]  
Broussard

Le FN progresse parce que les gens ne vont plus voter, tout le monde est déçu par la gauche et par la droite, résultat, c'est le FN et ses militants racistes et xénophobes qui restent dans la course car la ligne du FN est toujours la même malgré la façade repeinte par la Marine.
Alors qu'on arrête un peu de dire que le FN progresse en terme de voix, c'est faux et c'est malhonnête.
Vous seriez fier cochise si le FN arrivait au pouvoir avec 10% de votants ? Vous trouveriez ça légitime ?




 papiguy a écrit [09/10/2013 - 11h56 ]  
papiguy

"Vous seriez fier cochise si le FN arrivait au pouvoir avec 10% de votants ? Vous trouveriez ça légitime ?"

Très bonne remarque Broussard, car la pseudo montée du FN est une illusion car le nombre de voix que recueille ce parti ne progresse pas en valeur absolue et l'électorat reste stable avec de 10 à 15 % du corps électoral.
Preuve de la manipulation par les dirigeants FN: A partir des chiffres de la dernière élection dans la "capitale du Haut Var", Marine le Pen a déclaré que le FN était le premier parti de France. Pas peur du ridicule dans la famille :-D

C'est pourtant à partir du nombre d'abstentionnistes aux élections que le Grand Chef Indien affirme que les partis politiques de gouvernement ne sont pas représentatifs de la population.
Si on veut bien admettre cette affirmation, les 2700 électeurs FN de Brignolles soit 10 % du corps électoral sont représentatifs de quoi ?

Pour ce qui est de la réponse de cochise_fr, passons, c'est de la déformation mensongère de propos, autrement dit de la daube FN.




 cochise_fr a écrit [09/10/2013 - 14h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci de vous enfoncer vous même en reconnaissant la médiocrité des partis en place.
Merci de reconnaître que le peuple de France ne veut même plus se déplacer pour vous et les voyous du pouvoir en place.
Merci de reconnaître que l'assemblée nationale ne représente qu'à peine 50% des français, les autres n'ayant aucun ou 2 représentants alors même qu'il représente 20% au moins du corps électoral.
Merci de reconnaître le bilan économique désastreux de 40 ans de mafias ayant détourné l'argent des français et s'étant vendu à des puissances étrangères.

Les 1950 milliards de dettes.....c'est vous.!!
Les 5 millions de chômeurs.... c'est vous.!!
Les 12 millions de pauvres... c'est vous.!!
La mort de l'industrie française...c'est vous.!!
La confiscation de la monnaie nationale...c'est vous.!!
la corruption financière...c'est encore vous.!!
etc..etc...etc..

Et vous venez encore vous étonner que le peuple de France vous délaisse.?
Et vous voudriez accuser des gens qui n'ont jamais eu le pouvoir de l'état d'être la cause de vos déboires.?
Il vaut mieux entendre cela qu'être sourd....mais je comprends à votre haine les français qui vous fuient.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Broussard a écrit [09/10/2013 - 14h30 ]  
Broussard

Houla, faut pas s’énerver hein. :-D
Je ne sais pas si c'est à moi que vous vous adressez, mais je ne vois pas en quoi ça ''m'enfonce'' de reconnaître cela puisque c'est une réalité et que je ne l'ai pas choisi.
Ah si je sais, parce que je n'ai jamais voté FN ? Alors dans ce cas oui, et ça n'est pas demain la veille que je vais m'y mettre vous pouvez me croire, surtout quand il est vendu par des gens comme vous avec des méthodes on ne peut plus douteuses.
Le FN ne progressera jamais et retournera d'où il vient à chaque fois qu'il faudra se mobiliser contre lui, comme ça a toujours été le cas dans l'histoire.
Juste une petite question au passage cochise ; quel pays trouvez-vous exemplaire en matière de politique et de société ?




 papiguy a écrit [09/10/2013 - 17h24 ]  
papiguy

"quel pays trouvez-vous exemplaire en matière de politique et de société ?"

M'enfin Broussard, et que fais tu de la "préférence nationale". Relis le programme du FN et tu sauras que la France a une place unique dans le monde et un rôle essentiel.
Tu sauras aussi que la Marine française (à laquelle on dit m....) veut acoquiner la France à la Russie dans le cadre d'une "alliance stratégique et militaire". Voila le pays exemplaire en matière de liberté de la presse, de droits de l'homme....la Russie de Poutine... :-D




 papiguy a écrit [09/10/2013 - 17h33 ]  
papiguy

Pour répondre à la diatribe insensée du Grand Chef Indien (le calumet doit être en surchauffe, attention aux risques d'incendie):
Pas de quoi pour les merci, on n'en demande pas tant, mais:
- quand il y a 50 % d'abstention dans une élection nationale le FN dit que les partis politiques ne sont pas représentatifs,
- quand, du fait d'une abstention de 50% dans une élection locale, le FN fait un score relatif de 40 % mais sans augmenter le nombre de ses électeurs, il se proclame le "premier parti de France".

La logique du FN est à géométrie variable :-D




 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 06h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il est pourtant vrai que le FN est le premier parti de France....et cela n'a rien à voir avec l'élection de Brignoles.

Le PS comme L'UMP sont des conglomérats de partis plus petits qui s'entendent sur le principal.
Les écologistes sont plusieurs.
Les extrêmes de gauche sont plusieurs.
C'est d'ailleurs ce qui explique en grande partie les vues divergentes de certains au sein même de ces groupements.

Ce n'est pas le cas du FN qui peut donc intégrer les votes qui lui sont favorables.

D'autres part, je vous rappelle que je ne suis ni adhérent, ni sympathisant du FN.
Mais pour ce qui est de la préférence nationale (qui était jadis partagée par les communistes) je suis tout à fait d'accord. Et je trouve que cela devrait s'appliquer à tous les pays. Il est bien normal d'aider par préférence les citoyens de son pays.
Et pour l'exemple cité par Papiguy d'un accord militaire France-Russie, j'y suis totalement hostile, tout comme avec les USA et l'OTAN d'ailleurs. De Gaulle avait eu raison d'en sortir et de faire en sorte que la France se suffise à elle-même en matière militaire, ce qui n'exclue pas des actions conjointes ponctuelles si nécessaire avec d'autres nations dans le cadre de l'ONU (par exemple).

et pour Broussart:
"quel pays trouvez-vous exemplaire en matière de politique et de société ?
Je ne connais pas tous les pays du monde, mais tous ceux que j'ai visité (une dizaine....seulement diront certains) m'ont toujours donné envie de rentrer en France, ce qui ne retire rien à leur intérêt comme touriste, mais il leur manque toujours quelque chose d'important (à mon avis) .....à commencer par la gastronomie. Il reste que je ne vais pas dans les pays étrangers pour faire de la propagande. En tant qu'étranger, je respecte les lois et les usages locaux, que ceux-ci me plaisent ou pas. En tant que français, je préfère changer la France de l'intérieur que fuir pour une hypothétique vie meilleure ailleurs. Et ce qui me révolte le plus, c'est l'existence de la misère en France, chose qui ne devrait pas exister du tout dans un pays aussi riche que le nôtre (et tous ceux similaires).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [10/10/2013 - 06h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Les extrêmes se touchant on peut se poser la question.

Cependant la France en a peut-être assez, de voir deux partis se partager le pouvoir.
Une "gauche" qui fait une politique de droite et une droite un peu Gauche.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 08h34 ]  
papiguy

La moindre divergence n'étant pas tolérée au sein du FN, il ne peut y avoir de courants exprimant des nuances. Ce ne sont pas ces nuances qui font des partis de gouvernement actuels des conglomérats de partis et la comparaison ne tourne pas à l'avantage du FN, exemple de parti totalitaire excluant la liberté d'expression.
Oui le FN est le premier parti totalitaire de France.

Quand on parle de politique en général, le Grand Chef Indien décline la "pensée FN" mais quand on cite des propositions aberrantes de ce parti, ce même Grand Chef Indien s'en désolidarise soudain pour citer ses propres opinions, certes respectables mais dont on se tamponne car ce n'est pas lui qui se présente aux élections. Sans aller jusqu'à dire que c'est de l'hypocrisie, la ficelle est grosse dans le genre "je réponds à côté quand cela me gêne, n'ayant pas d'argument à présenter.




 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 08h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'important, 'jolie fleur', n'est pas que la France soit dirigée par des gens ayant des tendances de droite ou de gauche, mais par des gens dont le seul objectif doit être l'avenir et le bien-être de la France et des français..... et non le bien-être d'un parti ou des copains du parti.

A ce titre, quel que soit la couleur de l'élu, sa première préoccupation devrait être de faire disparaître la misère et la précarité dans son pays. Toutes les autres préoccupations devraient découler de la résolution préalable de celle-là. Certes cela a un coût, mais ce doit être le premier des coûts payés après les frais courants de fonctionnement. Même les capitalistes purs et durs devraient se réjouir de cela, car l'entretien permanent de cette situation leur permettrait ensuite de justifier leurs exorbitants prélèvements sur la richesse nationale alors que la situation actuelle leur fait honte pour s'enrichir sur la misère du monde.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 08h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
A moins que ce ne soit pour de la tambouille électorale (comme actuellement) il est tout à fait normal de pas inclure dans un parti des opposants. Quand on est pas d'accord avec l'intégralité du programme, on adhère pas (il n'y pas plus simple)....et quand on en a les moyens financiers on peut créer son propre parti pour défendre ses idées, quand bien même certaines seraient communes à d'autres partis.

Que soient ensuite négociés des accords électoraux pour avoir des élus est normal, ce qui n'oblige en rien à avaler les couleuvres en se fondant dans le parti le plus gros ou le plus puissant ou le plus riche. Une fois l'élection passée, chacun reprend sa liberté d'expression. C'est de cette diversité que l'on peut enrichir les propositions formulées soumises ensuite au vote de l'assemblée....et peu importe que ces propositions viennent de droite, de gauche ou du milieu.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 09h00 ]  
papiguy

Voilà que le Grand Chef Indien veut restaurer la Quatrième République.
Quand on est un démocrate on admet le débat entre les partis mais aussi au sein même des partis. Personne n'ayant la science infuse, il est normal que les opinions s'expriment et que des majorités se dégagent au sein des partis comme au niveau du pays.
Toute autre attitude, dont celle qui consiste à exclure toute personne exprimant une divergence avec le "Chef" est totalitaire. C'est pour cela que le FN, pratiquant le culte du Chef et la pensée unique, est un parti totalitaire et en tant que tel dangereux pour la démocratie.




 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 09h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Personne n'a dit que c'était "la voix du chef" qui décide de tout. Mais dans un parti, il y une différence entre discuter de la nuance d'une action, l'opposition à cette action, et l'expression externe de cette opposition comme cela se fait couramment au PS et à l'UMP.

Les discussions internes n'ont pas à être publiques, et une fois la décision prise chacun doit la suivre...ou sortir. C'est le propre de la cohérence d'un parti, quel qu'il soit..... toute autre pratique conduisant immanquablement à l'explosion en vol.

La politique n'est qu'une suite de compromis, mais quand on accepte un compromis, il faut aussi en accepter les obligations.....sinon le compromis ne sert à rien. Par contre, un (ou plusieurs) compromis peut très bien se limiter à un sujet donné et clairement identifié sans qu'il y ait accord sur le reste d'un programme. C'est là que l'on voit ceux qui œuvrent pour la France et l'intérêt des français et ceux qui œuvrent pour leurs intérêts privés et leur chapelle.

Si vous pensez qu'il est mieux d'avoir une assemblée de godillots transformant la chambre parlementaire en chambre d’enregistrement, je n'approuve pas cette pratique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 09h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour en rire ou en pleurer.

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/embrouilles-sur-la-reserve-parlementaire




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 10h14 ]  
papiguy

"l'expression externe de cette opposition comme cela se fait couramment au PS et à l'UMP.":

C'est au contraire une des formes de la démocratie qui fait que les différents courants d'un parti politique font de cette façon participer les non inscrits au parti au débat politique.
Refuser cette expression externe est faire d'un parti une bande de godillots et stérilise le débat qui avant tout doit se faire au profit du peuple. C'est ce qu'on appelle aussi la transparence, témoignage de la force d'un parti et non de sa faiblesse.

et je cite
"Si vous pensez qu'il est mieux d'avoir une assemblée de godillots transformant la chambre parlementaire en chambre d’enregistrement, je n'approuve pas cette pratique."

Alors, un peu de cohérence ne nuirait pas aux propos.





 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 10h44 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on est tant attaché à son siège qu'on est prêt à avaler toutes les couleuvres pour le garder bien qu'étant en opposition sur une foule de sujets (cas des verts par exemple) , je n'appelle pas cela de la démocratie, mais de l'escroquerie....car les gens ont bien sur le droit de s'exprimer, mais ailleurs que dans le parti considéré.

C'est d'autant plus une escroquerie quand après avoir émis publiquement son opposition on vote quand même le texte.

Le problème de la 4ème République, c'est que les votants ne votaient pas pour le sujet du texte concerné mais pour faire chuter le gouvernement ce qui est une attitude évidemment handicapante pour gouverner, mais on peut aussi organiser autrement les votes afin que l'on vote pour le sujet du vote et non pour un droit de veto. On peut par exemple ne pas faire de chaque vote un changement de gouvernement si un sujet est rejeté. On peut aussi faire des votes à plusieurs tours par éliminations successives et-ou admettre des majorités qui ne seraient pas absolues et seulement relatives. Au moins les différentes propositions peuvent s'exprimer tout en gardant une gouvernance possible.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 11h10 ]  
papiguy

La cohérence ne peut se concevoir que dans le cadre d'un programme de gouvernement. Si des textes de lois ou des décisions de l'administration sur différents sujets se décidaient à la faveur de majorités de circonstance, on risquerait de voir apparaître des effets contradictoires, tant les sujets sont liés, ne serait-ce que par le budget.
Ce que propose le Grand Chef Indien est de la gouvernance à la petite semaine, sans vision globale et sans perspective.




 bougainvilliee a écrit [10/10/2013 - 11h16 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Comme Robespierre nous manque (pas le Robespierre édulcoré des thermidoriens et mis à la sauce des Bonapartistes). Vive la Révolution Française...

Aujourd'hui on a la Révolution que l'on peut.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 12h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord sur le fait que beaucoup de projets de lois impliquent des conséquences sur d'autres lois en cours d'application.
Eh bien il appartient au législateur, préalablement à la présentation, d'y inclure l'ensemble des lois à modifier afin que le vote de la loi...disons centrale...qui traite du problème soit en cohérence avec toutes les autres, son vote engageant automatiquement les autres modifications.

Dans le même genre, il serait nécessaire (surtout depuis l'informatisation) d'avoir un système juridique ou administratif qui ne comporte aucune loi de plus de 50 ans, l'ensemble des lois venant à échéance étant recopiées ou modifiées voir supprimées selon les cas, mais toujours actualisées à moins de 50 ans....et entièrement consultables en ligne.

Dans le même genre il serait utile de joindre aux lois l'ensemble des sanctions applicables à celui ou celle qui ne la respecterait pas, et au plus près de l’automaticité. Cela économiserait des procès devenus inutiles et particulièrement coûteux.

Dans le même genre on devrait avoir des sanctions financières indexées aux revenus du contrevenant afin de faire peser le même poids de la sanction sur le justiciable concerné. On prend comme base par exemple le smic....ou ce que j'appelle (de mes vœux) le revenu minimal garanti à tous.(1500€ net par mois pour une personne seule isolée).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 12h58 ]  
papiguy

"Je suis tout à fait d'accord sur le fait que beaucoup de projets de lois impliquent des conséquences sur d'autres lois en cours d'application. "
On peut être d'accord ou non, mais cela ne change rien. il ne faut pas mélanger le fond avec la procédure.

"Dans le même genre il serait utile de joindre aux lois l'ensemble des sanctions applicables à celui ou celle qui ne la respecterait pas, et au plus près de l’automaticité. Cela économiserait des procès devenus inutiles et particulièrement coûteux. ":
Encore un petit (tout petit) effort et on est en dictature.

"Dans le même genre on devrait avoir des sanctions financières indexées aux revenus du contrevenant afin de faire peser le même poids de la sanction sur le justiciable concerné":
Cela est possible actuellement car les lois prévoient des fourchettes de sanction, et il appartient aux juges et aux jurys de fixer les peines en fonctions de critères qu'ils doivent déterminer. Rien ne les empêche de prendre en compte la situation des prévenus.




 cochise_fr a écrit [10/10/2013 - 13h49 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En justice, les fourchettes (comme vous dites) sont bien inférieures à l'échelle des revenus et patrimoines, ce qui les rend au mieux inopérantes, et au pire sujettes à caution. N'étant pas appliquées, comme vous le reconnaissez, cela prouve aussi la corruption existante suivant le bon La Fontaine: "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir". C'est contre cela qu'il faut définir une justice automatisée en matière de finance (au moins). Cela a le bénéfice d'être facile à retenir pour tous.

L'automaticité des sanctions n'a rien à voir avec la dictature. Une justice se doit d'être cohérente, ce qu'elle n'est plus depuis longtemps en France.....au point que certains justiciables ne peuvent même plus accéder à ses services, au point que des puissances bien organisées peuvent noyer sous une tonne de procédures des petites structures qui n'y survivront pas, quand bien même on leur rendrait raison 10 ans plus tard.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [10/10/2013 - 14h05 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Élire, élire et encore élire...
Un homme qui va dormir, bien gardé, sous les ors de la république durant 5 ans et qui aura une retraite à faire rêver, les misérables qui la paieront, avec secrétariat et secrétaires payées par la république qui veut que nous soyons tous égaux, dans la réussite comme dans la mouise.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/10/2013 - 14h10 ]  
papiguy

"N'étant pas appliquées, comme vous le reconnaissez":
Je n'ai rien reconnu du tout, n'étant ni dans la tête des Juges ni dans le secret des délibérations des Jurys.
Qu'elles soient appliquées ou non ne prouve rien, et il se trouve qu'elles sont appliquées, les amendes pouvant se chiffrer en centaines de millions d'euros (notamment dans le cas des ententes, des situations de monopole ou de vente forcée.

Sauf dans le cas d'infractions mineures (comme les petits excès de vitesse), l'automaticité des sanctions serait contraire à la Déclaration des Droits de l'Homme qui veut que tout prévenu ait droit à un procès équitable et à une défense. Même les pires dictatures ont organisé des procès, souvent bidons, pour éliminer les opposants. Les exécutions sommaires, même en temps de guerre, ont laissé de tristes souvenirs (exemple pendant la guerre de 14/18).




 cochise_fr a écrit [11/10/2013 - 06h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"les amendes pouvant se chiffrer en centaines de millions d'euros"
C'est tout à fait cela. Comme vous dites, des amendes ont été prononcées de plusieurs centaines de millions d'euros.....mais pour des détournements de plusieurs milliards d'euros....et c'est bien cela le problème. Le jeu en vaut la chandelle.

Comme chacun sait, les entreprises du CAC40 et certains autres de même taille ne payent qu'en moyenne 8% d'impôt....souvent en toute légalité en profitant des portes ouvertes à tout vent. Ce sont des milliards de recettes fiscales qui s'envolent....et ne sont bien sur jamais jugées puisque légales. Il ne viendrait à personne apparemment de fermer les portes et de démanteler les montages financiers frauduleux (à mon avis). Cela prouve s'il en était besoin que tous les gouvernements sont complices de cela.....sans parler de l'Europe qui l'organise.

Pour les peines 'automatiques' je rappelle qu'il s'agit de peines financières.... et non de peines de prison.
Quant à la déclaration des droits de l'homme, tout le monde marche dessus avec allégresse et ses défenseurs relèvent plus des sectes que de l'humanitaire.
Relisez donc l'article 25 et dites moi où il est appliqué.!!...par exemple.
Pour mémoire:
Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Ce qui par définition interdit la misère.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [11/10/2013 - 09h06 ]  
papiguy

"C'est tout à fait cela. Comme vous dites, des amendes ont été prononcées de plusieurs centaines de millions d'euros": merci d'avoir confirmé que les sanctions s'appliquant aux infractions économiques sont liées aux montants indûment gagnés. Le jeu en vaut la chandelle car les sociétés ainsi pénalisées ont modifié leurs agissements. il est à noter que ces condamnations ont été prononcées en applications des règles de la "concurrence libre et non faussée" chère au Grand Chef Indien.

"sans parler de l'Europe qui l'organise": encore une stupidité, car les fraudeurs n'ont pas besoin de l'UE pour agir. Ils le font quelles que soient les règles en vigueur, et qu'ils soient côtés au CAC 40 ou non. Le fait de vouloir échapper à l'impôt étant un sport national, même certains dirigeants d'un FN qui déclare vouloir laver plus blanc que blanc ont été pris la main dans le sac (au passage on peut rappeler pour ceux qui ont la mémoire courte que le président d'honneur du FN a fait l'objet de 24 condamnations à des titres divers dont un redressement fiscal d'environ 200000 euros)
Merci Mediapart
http://blogs.mediapart.fr/blog/lilith13/050612/les-condamantions-et-mises-en-examen-du-front-national-et-de-ses-membres

Pour ce qui est de l'application de la Déclaration des Droits de l'Homme, les condamnations du FN permettent de voir comment les donneurs de leçons se vautrent dessus.




 cochise_fr a écrit [11/10/2013 - 11h33 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais quand les lois le permettent, on ne peut reprocher aux gens et aux entreprises de s'en servir. Ce sont les lois qui doivent changer, et les politiques qui ne les changent pas deviennent les complices des conséquences de ces lois....reconnaissant la concurrence ..."non libre et complètement faussée".

Quant aux fraudeurs, ils doivent tous être condamnés et le plus lourdement possible (saisie des biens) afin que cela soit dissuasif pour les autres....quels qu'ils soient. Remarquez que malgré tout le pataquès fait autour de l'affaire Cahusac, il ne risque pas grand-chose financièrement puisqu'on ne peut remonter que sur trois ans, même avec les pénalités.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [11/10/2013 - 12h52 ]  
papiguy

Attention à ne pas se transformer en Jocrisse, car si les lois devenaient plus dures en matière de répression des crimes et délits, les rangs du FN risqueraient de s'éclaircir au profit du peuplement des nouvelles prisons qu'ils rêvent de construire. :-D




 Carcarax a écrit [15/11/2013 - 19h08 ]  
Carcarax

L'extrême se situe au bout de ce professe le commun... Leur extrême ne fait bien souvent qu'enchérir sur les nôtres... Extrême ? Surement pas dans les idées... Les leurs ne sont que le prolongement de nos petites haines ordinaires... de la discussion de bar élevée au rang de système politique... Rien de bien neuf dans tout cela... Rien que du bien plat et du bien ordinaire... Dit un peu plus fort peut être... Mais pas trop quand même... Il ne faudrait pas finir en prison tout de même... Les gens du Fn ne se définissent que par leur antipathie.. ce qui leur donne force est précisément ce qu'ils dénoncent... Enlevez leur cela et ils ne sont plus rien... Ils ne sont que réaction et n'engendreront jamais rien... Le vrai problème n'est pas de savoir si le fn est de droite ou de gauche... La haine est de toute les couleurs politiques et de tout les partis... Le vrai problème provient du fait que le discours outrée fait passer pour anodin ce que d'autres hurlent aussi sur un ton plus bas et plus policés... Certains non moins nourris de haine mais plus avertis en profitent allégrement... C'est a nous de rendre le fn extrémiste en creusant un fossé énorme entre nos idées et les leurs... Nous devrions peut être rougir de pouvoir douter du caractère extrémiste d'un parti comme le Fn. Si le Fn n'est pas un parti extrémiste, il est urgent a mon sens de changer suffisamment pour qu'il le devienne...




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 cochise_fr a écrit [15/11/2013 - 19h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pas d'inquiétude Carcarax, la fossé est déjà là, et il s’agrandit tous les jours.....et on verra bien de quel côté il reste le plus de monde.

Les dirigeants et les partis actuels au pouvoir font l'unanimité (ou presque) .....contre eux....et on comprend facilement la colère qui gronde dans la population, FN ou pas FN.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/11/2013 - 22h22 ]  
papiguy

Merci à cochise_fr de confirmer l'analyse de Carcarax, avec un discours permanent chargé de haine à peine contenue.
La dénonciation permanente pratiquée par le FN n'en fait pas un parti responsable et digne de gouverner, en charge de produire et de faire appliquer la Loi alors que ses membres, se parant de la blancheur de la colombe au prétexte qu'ils n'ont pas gouverné, la transgressent allègrement, ou incitent à le faire par leur attitude radicale.

Effectivement, si on enlève la dénonciation et l'invective il ne reste rien, et cela a été souligné par des membres même du FN à l'issue de sa dernière Université, ces derniers regrettant la pauvreté du discours, l'absence de débat et de propositions.

Je vote pour la réponse de Carcarax dont je partage l'analyse.




Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !












Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.