François Fillon s'en prend à la nationalité d'Eva Joly, se rapprocherait-il du FN ?



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 16/07/2011 à à 13h50.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Front National.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 coeur de patate a écrit [16/07/2011 - 14h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

oui c'est facile pour François Fillon de remplir une phrase vide de sens !

ce ne sera pas la première fois que se type enfonce des portes ouvertes,
c'est a dire accompagner un lieu commun avec des idées grossières et triviales
en faites ce type n'a rien à dire et se noie dans sa vacuité !!




ciao!


 bougainvilliee a écrit [16/07/2011 - 16h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Du coup, Eva Joly va remonter dans les sondages.

Cela a pour but d'animer cette éléction morose.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 00h01 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on postule à devenir chef d'état, il me semble naturel de ne pas être français à mi-temps, non.?

Que se passerait il si, par exemple, elle état mi-russe ou mi-américaine comme Christine Lagarde par exemple.?
Les intérêts de la nation réclament des français à plein temps.!!.... quelques soient leurs opinions.

La double nationalité ne devrait pas exister.!! On est français ou on y est pas....point.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/07/2011 - 00h09 ]  
betinaweb

Vous qui l'aimiez tant Eva Joly,vous ne lui reprochiez pas avant sa double nationalité.
Moi,elle ne me dérange pas du tout.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 03h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On peut apprécier une (ou des) idée et critiquer le reste.
J'ai apprécié son action en tant que juge, j'apprécie certaines de ses idées pour assainir les finances et leur fonctionnement, d'ailleurs applicables n'importe où, mais je ne confierais pas la France à quelqu'un qui n'est pas entièrement et exclusivement français ou française.

D'ailleurs, je me demande toujours ce qu'elle fait chez les écologistes. Elle me semble autant écologiste que je suis curé de campagne. Hulot aussi d'ailleurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [17/07/2011 - 09h18 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il est à constater que l'on évolue.
Dans l’Ancien Régime, pour avoir du "sang bleu", de combien de grands-parents nobles fallait-il descendre, pour prétendre en avoir ou en être ?.

Pour être parfaitement Juif, il faut quelle généalogie ?

Pour être "Français-français" de combien d'ancêtres bien français (bien bouseux) faut-il se réclamer ?

Sans compter la suspicion qui peut entacher les candidatures de "Hollande" (un nom pareil posant le problème de ses origines), de "Martine" cette Franco-Belge (Lille, cette « Capitale des Flandres », aux origines douteuses, ayant été arrachée à la Belgique naissante), sans parler de Sarkozy, entouré d'hommes et de femmes ministre, d’origine Estonienne, arménienne, italienne, voire africaine ou maghrébines, ainsi que d’autres français que l’on affublerait d’origines douteuses (on voit pas pourquoi, un homme ne serait pas un homme, qu’elle qu’en soit ses origines et ses nationalités).

Je croyais que l'on était pleinement français, dès lors que l'on en obtenait la nationalité (après un parcours du combattant qui devrait faire honte aux (maintenant minoritaires et en voie de disparition rapide) des Poitevins, Berrichons et autres français qui ignorent leur origines (on a retrouvé en haute auvergne (Cantal) des traces d’ADN d’origine chinoise, chez tous les vieux auvergnats, pourtant perdus, depuis des générations, dans leurs burons isolés).
Quant à la double-nationalité, que connait-on de ses avantages et de ses contraintes.
Mais chacun est libre de regarder les choses par le petit bout de la lorgnette.

Eva Joly est une grande dame et cela dérange.
Nous préférons nos "poireaux nains" (soit disant) bien de chez nous.

A la fin du XIXe les Auvergnats préféraient crever de faim que de manger des Pommes-de-terre (Truffos), parce que ce n'était pas un aliment traditionnel, bien originaire de chez eux (moitié américain, moitié Limougeaud, il avait la double nationalité à leurs yeux, sans doute).
Les choses ont bien changé en un siècle.
Maintenant la tradition c’est patates et cochonnailles.

On fait pareil avec les politiques on préfère rester dans sa mouise, que d'avoir des solutions venant d'une double nationale.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 12h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je rappelle que la nationalité n'a RIEN A VOIR....




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 13h01 ]  
cochise_fr

suite...

avec l'origine, la religion, la relation aux parents, la position sociale dans la société, le sang qui coule dans les veines, la couleur de peau,....ou n'importe quoi d'autre.

Ce n'est qu'un statut administratif auquel sont attachés des droits et des devoirs. Les étrangers ayant par définition d'autres droits et d'autres devoirs quand ils sont de passage sur les sol national, certains d'entre eux pouvant d'ailleurs être communs.

Ce n'est pas un statut qui se partage: soit on est français soit on y est pas..... ce n'est pourtant pas compliqué.

Tous ceux qui veulent détourner le problème sur d'autres sujets sont soit mal informés (ce dont je doute) soit de très mauvaises foi, et souvent malhonnêtes voir malfaisants.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/07/2011 - 13h56 ]  
betinaweb

Eva Joly est française comme vous,comme moi.
J'apprécie l'intervention de Bougainvilliée.Je vote pour sa réponse.

"Tous ceux qui veulent détourner le problème sur d'autres sujets sont soit mal informés (ce dont je doute) soit de très mauvaises foi, et souvent malhonnêtes voir malfaisants."

Une double-nationalité n'est pas pour moi un problème mais une richesse,vos propos sont d'une dureté et me font penser à un certain parti extrémiste lui bien malfaisant.






"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 14h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est tout le contraire d'une richesse.
C'est un privilège qui peut entrainer une déstabilisation des intérêt du pays.
En effet, on ne peut défendre deux nations différentes.
Le fait d'avoir une nationalité n'oblige pas à renier ses origines, il oblige par contre à défendre les intérêts de son pays par préférence aux autres. Ceux qui en préfèrent un autre, ce qui est leur droit, peuvent toujours aller vivre ailleurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [17/07/2011 - 14h42 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
je rappellerais ici, les conditions de la double nationalité, qui fait que l'on est considéré comme français, lorsque l'on est en France, et soumis aux mêmes lois et restrictions législatives que les autres français (Sans prérogative, passe-droit ou protection particulières. Ce sont les lois françaises qui s'appliquent à vous dans leur pleine souveraineté).

Par contre, lorsque vous êtes dans le pays, dont vous avez l seconde nationalité, vous êtes soumis à ses lois, sans restriction aucune, et ne pouvez vous réclamer de l'autre nationalité (même auprès d'un consulat ou d'une ambassade de votre autre nationalité).

Vous êtes le sujet du pays dans lequel vous êtes.

Que la France se serve de ces doubles nationaux, en leur attribuant le titre de ressortissants nécessitant son intervention, est un abus de pouvoir. Les pays faibles l'acceptent, pas les pays forts.
Ce comportement peut se faire en Côte d'Ivoire, mais pas en Russie ou en Chine.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [17/07/2011 - 15h04 ]  
bougainvilliee

"...Je rappelle que la nationalité n'a rien à voir..."

C'est donc la double nationalité qui aurait à voir...

Je rappelle qu'elle est européenne et que en tant que telle elle devrait avoir le droit de se présenter dans n'importe quel pays européen.

Mais nous en sommes restés à nos petites nationalités régionales (un peu comme si après la Révolution ont avait conservé nos provinces et les petits pouvoirs de leurs Comtes et de Ducs).

C'est vieilles nationalités issues d'une Europe des patries (du XIXe siècle) depuis longtemps révolue (après avoir donné son dernier flamboiement en 1940-45) n'ont plus de sens ni d'avenir, dans un monde (qu'on le veuille ou non) mondialisé.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 16h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh bien non, Bougainvilliée, la nationalité européenne n'existe pas, justement parce qu'il n'y a rien de commun entre tous ses habitants, rien de commun dans ses réglementations, rien de commun dans plein de choses importantes pour la vie ordinaire des gens ordinaires. Ce n'est pas parce que des financiers et des industriels y voient et y trouvent des intérêts et des profits que cela en fait une entité territoriale cohérente capable d'en faire une seul pays..... et c'est bien là le problème, et une bonne raison de son explosion.

La double nationalité n'a aucune justification à exister, si ce n'est de procurer des privilèges à une certaine catégorie de personne, ce qui n'a aucune justification non plus.

Vos rapports à l'histoire sont faux, puisque les règles et lois qui régissent la France sont les mêmes pour tous, et c'est bien là l'important.
Votre monde mondialisé n'est qu'un monde virtuel n'existant que dans l'imagination fertile des financiers et des industriels plus intéressés par leurs profits personnels que par le bien-être de l'humanité.

Tous les dirigeants du monde sont des assassins coupables de crimes contre l'humanité...... puisqu'ils préfèrent toujours défendre les profits plutôt que défendre la famine et la misère, ce qui devrait être la première de leur préoccupation, bien avant les profits commerciaux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/07/2011 - 16h56 ]  
betinaweb

Nous sommes tous des citoyens du monde. ;-)




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 17h26 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Et alors.? Cela n'en fait pas une nationalité.
Quand la planète sera régie par un seul ensemble de règles, de lois, de droits et de devoirs..... alors seulement cela sera une entité autonome......et jusque là....C'EST LA GUERRE.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/07/2011 - 18h50 ]  
betinaweb

Avec une telle mentalité,c'est sûre que c'est la guerre.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [17/07/2011 - 19h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si vous mettez la tête dans le sable, cela ne supprime rien de ce que vous ne coulez pas voir, ou de ce que vous refusez de voir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• François Fillon : premier ministre du gouvernement Sarkozy




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.