Prolonger le temps de travail avant la retraite, débat vraîment utile ?



psycho1
Cette question a été posée par PSYCHO1, le 25/05/2010 à à 18h28.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie France emploi job stage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 PSYCHO1 a écrit [25/05/2010 - 18h29] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
PSYCHO1

On sait tous qu'on n'y "coupera" pas. Pourquoi...



[ Lire la suite de la réponse écrite par PSYCHO1 ]



Réponses



 PSYCHO1 a écrit [25/05/2010 - 18h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PSYCHO1

On sait tous qu'on n'y "coupera" pas. Pourquoi polémiquer sans arrêt ? Nous vivons de plus en plus vieux, il faut donc plus de cotisations ... logique.




Ah, si tous les gars du monde ...


 Idril a écrit [25/05/2010 - 20h48 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Idril

Moi aussi je trouve cela assez logique. S'il finit par y avoir autant de gens qui travaillent que de gens à la retraite, on va droit au casse-pipe !




 Wisty a écrit [25/05/2010 - 21h05 ]  
Wisty

Bonsoir Idril et PSYCHO,

Quand la France tousse, la Belgique éternue, et finalement on a tous le même rhume.... :-D




Wisty


 kipic a écrit [25/05/2010 - 21h23 ]  
kipic

Petite anecdote.
Quand je suis arrivée sur le marché de l'emploi, dans mon premier job la retraite était à 65 ans ... et oui !! 1983




 cochise_fr a écrit [25/05/2010 - 21h44 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ils sont bien conditionnés les petits citoyens, et ils écoutent bien la télé qui leur bourre le crâne d'âneries diverses.

Le problème n'est pas de travailler ou pas.

En dehors des gens malades, la vie est faite de travail, car s'activer, que ce soit pour le plaisir gratuitement, par obligation gratuitement, ou par obligation contre rémunération..... c'est toujours du travail.

Faire son jardin c'est travailler.
Faire la cuisine ou le ménage, c'est travailler.
Élever des enfants, c'est travailler.
Promener son chien, c'est travailler.
Voyager pour son plaisir c'est aussi travailler.
Le dealer qui distribue sa merde travaille.
Celui qui bosse au noir travaille.
...etc... à l'infini.

Et l'on s'aperçoit alors que tout le monde travaille bien au delà des 35 heures par semaine et bien au delà de l'âge légal de la retraite..... ce n'est donc pas le problème.

Le VRAI problème est de décider quels sont les travaux rémunérés et ceux qui ne le sont pas.... quel que soit l'âge de la personne et le travail considéré.
La retraite n'est jamais qu'une rémunération comme une autre parmi les divers noms existants, cette rémunération étant sans contrepartie de travail.... justement, au même titre que l'allocation de chômage ou l'aide au loyer, ou les allocations familiales.

Ce dont toute personne a besoin, quel que soit son âge, c'est d'un revenu lui permettant de vivre dignement, quel que soit le nom de baptême du revenu en question. Ce n'est pas en divisant un revenu digne et unique en des milliers de subventions aux noms divers et variés que cela changera le problème. Cela ne fait que le compliquer d'avantage et le rendre plus cher à gérer pour la société.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [25/05/2010 - 22h15 ]  
betina

Je pense que pour la retraite,il faut bien tenir compte à un moment donné de l'espérance de vie des gens,plus de 77 ans pour les hommes,plus de 84 ans pour les femmes.
En même temps si les personnes restent à leur poste de travail,les jeunes resteront au chômage.Et les seniors au chômage que deviendront-ils?

Il y a un tas de questions à se poser,ce n'est pas un problème simple à régler.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 kipic a écrit [25/05/2010 - 22h21 ]  
kipic

2012 betina, 2012 ..... :-D




 petronille a écrit [26/05/2010 - 11h03 ]  
petronille

""ha ..cette sacré retraite égale des clopinettes"" :-D




Le silence est le plus grand des mépris


 kipic a écrit [26/05/2010 - 12h13 ]  
kipic

'jour petronille ... c'était bien ces ... cette retraite




 carter a écrit [27/05/2010 - 19h38 ]  
carter

A tous les gros naifs qui croient "qu'il faut allonger la durée au travail parce que TF1 le dit"; je leur conseille d'ecouter l'analyse de Girard Filoche sur la question; analyse qui -je l'espère - vous ouvrira les yeux sur le gros bobard médiatique de l'allongement du temps du travail. Encore un bobard (et un de plus) qui cache juste le besoin de mettre à mal le concept d'Etat-providence par nos classes dirigeantes (rappellons que, plus on augmente les annuités, moins il y'aura de gens qui toucheront une retraites puisque la norme actuelle est une trajectoire professionnelle chaotique due au chômage, CDD et autres boulots non conventionnels -entendez pour un économiste : qui ne relèvent pas d'un CDI):


http://www.dailymotion.com/video/xcwzc2_reforme-des-retraites-lanalyse-de-g_news

Mefiez-vous des evidences comme "si on vit plus longtemps, il faut travailler plus longtemps" ...La science n'a t-elle pas plus d'une fois montrée à quelle point les évidences se révelent fausses?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 ivresse a écrit [12/10/2010 - 11h43 ]  
ivresse

C'est vrai que l'on vit de plus en plus vieux et qu'il faut des cotisations, mais il serait beaucoup mieux de faire travailler les chômeurs (qui ne demandent que ça, surtout ceux en fin de droit qui ne touche plus que 450 euros/mois : ils sont très nombreux et de tous âges) plutôt que de garder en place des vieillards qui ne demandent que de partir à la retraite. Faire travailler les chômeurs éviterait tous ces problèmes.




 cochise_fr a écrit [12/10/2010 - 23h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est en partie faux Ivresse, votre raisonnement.
Il n'y a aucune corrélation entre le travail des pré-retraités en activité et les compétences des chômeurs chez qui, par définition, les plus 'caméléon' retrouvent du travail facilement et ce sont les autres qui restent sur le carreau.

Ce ne sont pas les cotisations qui sont nécessaires, ce sont les revenus.... que ce soit ceux de l'état à grande échelle dans sa globalité (et peu importe leurs noms de baptême) ou que ce soit le revenu de l'individu lui permettant de vivre dignement des fruits de son labeur ( et peu importe la nature de ce labeur).

"Faire travailler les chômeurs éviterait tous ces problèmes."
Vous oubliez un peu vite le fonctionnement de la société.
Un travail ne se crée pas pour la beauté du geste, mais pour répondre à un besoin de travail.

Aucune entreprise d'aucune sorte n'embauche un salarié pour lui faire plaisir, mais seulement parce qu'elle va pouvoir en tirer plus de profits que ce que vont lui couter les frais engagés pour son emploi.... ET RIEN D'AUTRE.!!!!

Le seul employeur qui peut décréter des emplois pas forcément justifiés en quantité est l'état. La seule raison est que les frais engagés pour la création de cet emploi seront payés par la communauté des citoyens français, vous, moi, et les autres, et ces mêmes citoyens n'ont rien à dire sur le sujet.

Alors laissons l'état, les collectivités locales, les associations et autres structures bénévoles créer des emplois d'intérêt général qui seront distribués chaque jour au gré des besoins à tous ceux qui ont des besoins d'argent et offriront leur temps de travail en échange. Mais ces emplois ne seront jamais sous le statut de fonctionnaire. Ils ne sont (seront) que des compensations au revenu minimal garanti afin que tous puissent vivre dignement, même quand ce n'est pas dans l'opulence.

Et du même coup, plus besoin d'allocations diverses, plus besoin de cotisations de retraite, plus besoin de retraite, plus besoin d'aides sociales diverses et variées, plus besoin d'allocations chômage.... etc.... et plus besoin de tous les fonctionnaires qui s'en occupent actuellement, utilement recyclés dans les services d'état en manque chroniques de personnel.

Pour toute la part de revenu supérieure au minimum vital (qui n'est plus un revenu de misère), des assurances (privées ou d'état) assureront par des cotisations adaptées les compléments de revenus souhaités, chacun en fonction de ses possibilités et de ses désirs.

Merci Carter de ce lien que je connaissais de longue date..... de ce fonctionnaire d'état faisant de bonnes constatations .... mais aucune proposition.... et c'est là que le bât blesse.

Quand à faire sa proposition concernant les retraites de ne faire que des ajustement de cotisations en fonction des besoins d'indemnisation..... je me demande ce qu'ils attentent pour en proposer autant sur les finances publiques: état en déficit = plus d'imposition.... tout simplement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à PSYCHO1






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.