Pourquoi les travaux pénibles sont-ils toujours mal payés ?



baba2
Cette question a été posée par baba2, le 10/04/2011 à à 14h55.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie France emploi job stage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 baba2 a écrit [10/04/2011 - 14h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
baba2

Caissières, agents d'entretien,femmes et hommes de ménage, ouvriers du batiment...sont des travaux penibles et sont pourtant mal payés.

Pourquoi autant de mépris envers des personnes courageuses et qui méritent le respect.




 Wisty a écrit [10/04/2011 - 15h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour baba,

Quelqu'un qui investi dans une entreprise, forcément c'est qu'il a un capital de départ, il s'installe et engage du personnels, à un salaire de base du barême, vient ensuite les augmentations selon le démarchage de l'entreprise à travers les bénéfices en marche de l'économie .
Normalement, c'est la loi, pour tout le monde.
Qu'est ce qui se passe ? C'est que si l'entreprise évolue fortement, le boss s'empoche, plus qu'il ne faudrait, et au fil du temps, ses relations politique, rentrent dans le combat d'un bénéfice fiscal.

En conclusion, ce sont les employés qui paient le pot pourri ; dès lors ils font grève, et ils ont raison de défendre leurs besoins financiers.

Ce n'est pas que le travail soit pénible ou pas, ce n'est que l'intérêt qui prime. ;-)




Wisty


 coeur de patate a écrit [10/04/2011 - 15h33 ]  
coeur de patate

et encore tu ne parle pas du monde rurale,
des cueuilleuses ou ceuilleurs de melon sous le soleil , ou des ramasseurs de fraises ou autres emplois saisonniers !!
le pourquoi de la chose ?? C'est que si l'homme lâche et vénale peut exploiter un plus faible que lui pourquoi il va s'en privé ce salopard !!

je pense que nous ne sommes pas près de faire la même choses ma chère Baba2 !!
il n'y a pas de mystères , les familles qui ont gagné de l'argent pendant ces derniers siècles,
c'est par ce qu'il ont fait de l'argent sur le dos des autres ,
il n'y a pas à tortiller ! tant qu'il y aura des plus pauvres près à ce faire exploiter !!




ciao!


 baba2 a écrit [10/04/2011 - 15h35 ]  
baba2

Ok mais quand même les gens qui touchent le smic sont toujours ceux qui bossent le plus dur, enfin la plupart, c'est ça que je trouve dégueulasse.

J'ai toujours trouvé ça injuste.




 baba2 a écrit [10/04/2011 - 15h37 ]  
baba2

Cdp, je suis entierement daccord avec toi, et ça me revolte tu peux pas savoir !




 Wisty a écrit [10/04/2011 - 15h40 ]  
Wisty

Re - Tu as raison, les cueilleuses et cueilleurs de melons et de fraises, s'ils ne sont pas bien payés, ne t'en fais pas, ils en mangent, des melons et des fraises.....Et puis ces jobs, ce sont des emplois d'étudiants bien souvent. Alors ? Ils ne sont pas déclarés.




Wisty


 coeur de patate a écrit [10/04/2011 - 15h47 ]  
coeur de patate

bien sur que ça me révolte aussi !
mais tu sais c'est une horreur qui vient de l'époque de l'esclavagisme dans ces temps lointains des peuples barbares ou l'esclavage était monnaies courantes,
l'homme n'est pas un enfant de coeur à ses débuts,
heureusement il y a une certaine évolution, mais tellement lente devant les profits générés !!
tu vois j'ai peut être raté ma vie ! mais je suis fière de n'avoir jamais exploité personne pour faire un profit sur sont dos !! :-/




ciao!


 baba2 a écrit [10/04/2011 - 15h52 ]  
baba2

Et dire que ceux qu'on voit toujours faire grève tous les ans sont des privilégiés qui gagnent bien leur vie, alors que ceux qui devrait la faire sont toutes ces personnes qui se font exploités tous les jours et travaillent dure, et se bousillent la santé pour un smic.




 coeur de patate a écrit [10/04/2011 - 16h00 ]  
coeur de patate

la dessus je suis bien d'accord aussi Baba2 !!
ceux qui font grève ceux sont qui ont le plus de pouvoir sur les gens genre prise en otage d' usager du train ou du métro !
alors le couillon qui ramasse des melons pour trois franc six sous tout le monde s'en fou !!
ça ne gène personne puisqu'il est tout de suite remplacé !!




ciao!


 cochise_fr a écrit [10/04/2011 - 16h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est assez simple, c'est en raison du régime capitaliste qui se moque complètement des individus qu'il exploite.
Si vous aviez connu le régime communiste, vous auriez vu que c'était le contraire: un mineur était bien mieux payé qu'un professeur d'université et aussi bien payé qu'un cadre administratif.

Les deux systèmes ont leurs dérives..... il serait peut être possible de faire un mixage des deux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 baba2 a écrit [10/04/2011 - 16h45 ]  
baba2

Vive le communisme alors ? :-|




 cochise_fr a écrit [10/04/2011 - 16h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Une grande partie des russes regrettent le communisme, et sont bien plus pauvres maintenant qu'avant la chute du mur de Berlin..... et dans le même temps les millionnaires russes se sont multipliés.... c'est çà le capitalisme.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [11/04/2011 - 18h24 ]  
betinaweb

Si les travailleurs s'entendaient pour faire la grève tous ensemble,peut-être que les choses changeraient!!!




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 baba2 a écrit [11/04/2011 - 18h34 ]  
baba2

Tu as tellement raison betina, le probleme c'est bien souvent ce genre de travaux sont fait par des travailleurs étrangers qui ne se révoltent pas souvent, et subissent de peur de perdre leur emploi.

Moi même qui est bossé dans des sociétés plus que douteuse j'étais la seule à me rebifer et à faire connaitre mes droits, alors que mes anciens collègues me conseillaient gentiment de ne pas faire trop d'histoires sinon j'allais perdre ma place. Du coup je passais pour une chieuse auprès des patrons verreux. :-o




 cochise_fr a écrit [11/04/2011 - 20h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Faire la grève ne sert à rien pour cela.
Par exemple, pour Carrefour, il faudrait que les magasins ferment au moins un mois..... mais les salaires ne seront pas payés et les salariés se retrouveront dans la merde..... ce qui est ce qu'attendent tous les patrons du monde.

Contre cela, il faut d'abord se syndiquer, et apporter son obole au syndicat toute l'année, ce qui permet aux syndicats, ensuite, de se constituer une cagnotte pour payer les salariés en grève...... ce qui était le but du syndicalisme. On ne peut pas demander aux syndicats d'être payés par l'état (si, si au moins en partie importante, même la CGT) et de pouvoir ensuite payer les salariés en grève.
Ce n'est pas mon habitude, mais pour une fois, on peut prendre exemple sur le syndicalisme allemand, où 70% des salariés sont syndiqués, où l'on négocie avec le patronat toute l'année, et où les grèves sont rarissimes car les syndicats ont les moyens financiers de faire plier les entreprises en leur faisant perdre suffisamment d'argent en cas de grève. Et même quand il y a une grève, elle ne dure jamais longtemps pour les mêmes motifs.

http://carrefourlocal.senat.fr/vie_locale/ministres/subventions_fonctionnement_st/index.html

http://www.ifrap.org/Financement-des-syndicats-a-quand-la-transparence,0135.html

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/pour-reduire-le-deficit-supprimer-les-subventions-aux-syndicats_239486.html

http://harcelement.org/article10.html

Comment peuvent ils être indépendants et efficaces dans ces conditions.???

Vous pouvez toujours me trouver débile quand on dit "tous pourris"..... c'est un exemple de plus, hélas.!! J'aimerais avoir tord.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [11/04/2011 - 21h31 ]  
betinaweb

La solidarité s'organise quand il y a des grèves,c'est vrai qu'il y a des pertes de salaires mais ça vaut le coup quand le patron plie mais il faut que tout le monde s'y mette c'est tout.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [11/04/2011 - 23h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous pouvez, Betinaweb, vivre sans revenus pendant trois mois.?.? Bien des gens ne peuvent pas, et tous les patrons du monde le savent. Eux peuvent tenir trois mois même si cela leur coute.

N'oubliez pas que les factures ne s'arrêteront pas de tomber parce que vous êtes en grève. C'est bien pour cela que le syndicalisme avait une utilité avant d'être corrompu et anesthésié.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à baba2






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.