Comment devenir mentaliste ?



lamli
Cette question a été posée par lamli, le 05/11/2010 à à 12h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Formation professionnelle.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 LLine a écrit [07/11/2010 - 19h38] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
LLine

Le "vrai" mentaliste n'est qu'en fait un très bon...



[ Lire la suite de la réponse écrite par LLine ]



Réponses



 lamli a écrit [05/11/2010 - 12h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lamli

Je voudrais savoir comment devenir mentaliste




 Jazzy a écrit [05/11/2010 - 13h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Le mentalisme est basé sur l'association d'observations logiques. Aucune magie ne se trouve derrière cette technique qui laisse très souvent les gens perplexes, juste de l'exercice. Il faut avant tout poser les bonnes questions pour obtenir les bonnes réponses.
Sans pour autant imposer à son interlocuteur de dire la vérité, il faut développer l'habitude de poser des questions pertinentes qui guideront vers des informations précises. Par exemple, pour connaître si une personne est pour ou contre l'écologie, il suffit de lui demander si elle recycle ses déchets ménagers.
Les indices sont d'une grande aide dans l'art du mentalisme. Il est important de savoir souligner les plus intéressants et de prêter attention à tous les détails. L'exemple concret de la femme au foyer qui souhaite sortir avec son époux en fin de journée est le plus simple.
Rentré avec des dossiers dans le sac ou souriant ? Son attitude apportera les indices influençant sur les chances de réussite ou non de cette invitation. Il serait également intéressant de savoir étudier ce qui se passe autour de soi au quotidien. Tout le monde est prévisible. Les habitudes sont propres à chaque individu et le mentaliste doit prioriser ces détails, pour pouvoir noter rapidement un changement de comportement.
Cette attitude attentive est à la portée de tous. Un collègue qui va automatiquement à la salle de sports tous les jeudis sera très étonné quand on lui prédira ses projets, un jour à l'avance. Il est également très intéressant de prêter attention à ses propres habitudes pour en rectifier quelques-unes, s'il le faut.
Le mentalisme est un art global qui peut être utilisé par tout le monde. Le fondement principal étant de faire attention à ce qui se passe autour de soi, il est avant tout nécessaire de garder l'oeil et l'esprit ouverts.




 betinaweb a écrit [05/11/2010 - 15h18 ]  
betinaweb

Je pense que si tu veux devenir mentaliste c'est que tu sais ce qu'est le métier et Jazzy s'est fait un plaisir de l'expliquer .

Je t'ai trouvé ce lien:

http://www.mentaliste-formation.com/

il y a toute une explication sur la formation avec Pascal de Clermont.C'est juste pour te donner une idée car il doit y en avoir d'autres,il faut que tu cherches,ne te précipites pas car c'est le genre de métier où on risque de tomber sur des charlatans.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Dunamis a écrit [05/11/2010 - 18h42 ]  
Dunamis

D'après ce que je sais, il faut, à la base, avoir un talenbt inné pour déchiffrer les gens et leur codes. Il n'existe que 150 mentalistes (véritables) à travers le monde.

Ce n'est pas un profileur mais bien un as de la manipulation. Etant entendu que la connaissance de la psychologie humaine entre en ligne de compte.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 carter a écrit [05/11/2010 - 19h58 ]  
carter

La série « mentaliste » porte tort au « mentalisme » en amalgamant bêtement des concepts qui n’ont rien à voir. Cette série, du peu que j’ai pu voir, se rapproche principalement de la pratique du « profiler » dont la meilleure série qui brosse un portrait assez exact des techniques du profilage est « lie to me »…Toutefois « mentaliste » est tirée par les cheveux et ses techniques font volontiers marrer les spécialistes de la détection du mensonge…

Rappel :
Le mentalisme est une branche de la magie qui cherche à faire croire en l’existence de phénomènes paranormaux (comme la divination, la perception extra-sensorielle, etc.) C’est donc avant tout un art du spectacle. Ses techniques sont les mêmes que ceux de la « magie classique » (comme la prestidigitation ou l’illusionnisme. Le mentalisme constitue la troisième branche de la magie à coté de ces deux classiques) telles que l’a conçu Robert Houdin (qui a d’ailleurs également été le précurseur du mentalisme) , sauf qu’elles sont détournées pour répondre au besoin du spectateur de croire en l’existence de la parapsychologie : on retrouve donc les bonnes vieilles techniques de mysdirection, de forcing et autres grands principes de la magie. Le mentalisme, dans ses grands principes, rejoint donc ses classiques avec quelques réaménagements comme une bonne culture de la psychologie des émotions (mais je reviendrais dessus)

Pour entrer dans le milieu feutré de la magie, il n’ya qu’une seule façon : montrer patte blanche. La magie est un milieu qui possède en soi une contradiction : si on veut en vivre, il ne faut absolument pas dévoiler ses méthodes, au risque de désintéresser le public. D’un autre coté, si les méthodes sont inaccessibles, comment créer de nouvelles vocations et produire ainsi de nouvelles générations d’artistes ? Il y’a donc à la disposition du public des livres de magie que l’apprenti magicien devra connaitre et assimiler s’il souhaite rentrer dans le milieu de la magie en devenant le « disciple » d’un vrai magicien. Même pour se spécialiser ensuite dans le mentalisme, on conseille de connaitre ses gammes : tour de cartes, de corde et de pièces. Comme la maitrise de la magie demande un vrai effort soutenu, il facile pour un magicien de reconnaitre un apprenti motivé : il maitrise ses bases ! Et une fois que l’on reconnait que vous maitrisez vos classiques, il est plus facile de se faire coopter dans le milieu. Il y’a de nombreux livres de magie ; et pour tout les gouts : prestidigitation, illusionnisme et même mentalisme. Une recherche sur amazon te montrera qu’il est facile d’accéder aux « classiques » de chaque domaine. Toutefois, comme c’est un art du spectacle, on conseille de pratiquer la magie avec un autre art de la scène : théâtre, danse classique. La majorité des grands magiciens se sont formés à d’autres arts scéniques pour accroitre l’efficacité de leurs spectacles. Qui sait que David Copperfield maitrisait la danse classique, d’où un art consumé du tempo ?


-le profilage : toute une branche de la psychologie s’est intéressée aux mensonges depuis les travaux du chercheur Paul Ekman. Ce dernier a montré que les émotions sont des « pré câblées », c'est-à-dire qu’il existe un lien fort entre émotion et expression corporelle ; Par exemple, il est difficile de simuler de la joie si je te demande de prendre la position « fœtale » d’être recroquevillé. Cette position est en effet liée au besoin de protection et d’échapper à la souffrance. Autre exemple archi classique : quand on vous demande de tenir un laps de temps un stylo entre les dents sans que vos lèvres se touchent, une humeur joyeuse s’empare de vous parce que vous stimulez vos zygomatiques, muscles qui travaillent quand vous souriez. Et vous souriez quand vous êtes heureux. C’est ça la notion de « pré-cablée » ! Elle provient d’une vieille discussion de la psychologie et de la biologie qui a démarré avec une interrogation de Darwin : l’expression des émotions humaines est –elles universelle ? Dit autrement, un pygmé exprime t-il la joie de la même façon qu’un occidental ?
Cette question a parcouru toute la psychologie des émotions et a été résolue par Paul Ekman. En développant le concept de pré câblée, il a ouvert la voie de la détection scientifique du mensonge.

Ces recherches ont permis le développement d’outils qui permettent de détecter les menteurs. Des séries comme « lie to me » sont assez fidèles aux recherches de Paul Ekman. Le profilage s’est accaparé de ces méthodes pour détecter bien sur les criminels ! La série « mentaliste » surfe donc plutôt sur la vague du profilage. Pour être profiler en France, il n’ya pour l’instant pas d’études spécifiques. On peut par contre faire des études de criminologie (fac de psycho ou de droit) et se spécialiser sur la détection du mensonge en étudiant les travaux d’Ekman. Pas mal d’ouvrages sérieux sortent pour répondre à l’intérêt du public sur ces travaux : le livre « je sais que vous mentez » de Paul Ekman est sorti récemment en France (bien que ce livre est loin de révéler l’intégralité des outils ! )


-hypnose : apparemment la série « mentaliste » amalgame tout ! il est vrai que l’hypnose est exploitée par les mentalistes pour faire croire en l’extraordinaire capacité du corps humain. Mais il s’agit d’hypnose de foire qui n’a rien à voir avec l’hypnose médicale. L’hypnose de foire un mix de techniques théâtrale qui n’ont souvent d’hypnose que le nom…Pour apprendre la « vraie » hypnose, il y’a des stages d’hypnose ouverts généralement aux étudiants de psychologie, mais toute personne interessé par la question peut se former ! On y apprend l’hypnose ericksonienne (du nom du dernier grand psychothérapeute qui a révolutionné la discipline) …




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Alexis75 a écrit [06/11/2010 - 18h06 ]  
Alexis75

Attention aux confusions entre Mentalisme et Spectacle/psycho-illusionniste, ce sont deux disciplines totalement différentes :

Trouvé sur le site des mentalistes :

Il n'existe qu'un seul type de mentalisme.

Rappelons que si c'est un mouvement de psychologues qui a initié le terme, celui-ci ne sera quasiment pas utilisé dans ce cadre (psychologie béhavioriste).

Trouvant ses bases un peu avant 1800, le mentalisme s'oppose par définition au spiritisme, au spiritualisme et à l'ésotérisme mystique. Jusque ici, la quasi-totalité des phénomènes supranormaux ou vus comme tels, étaient considérés comme la manifestation d'esprits morts, d'anges, d'élémentaires, de forces animistes, de dieux, de démons, de possessions…
Le mentalisme s'oppose à ces interprétations (forces externes à l'homme) pour trouver en l'être humain la source de beaucoup de ces phénomènes ("mentalisme ésotérique" est donc antinomique). En ce sens, il peut être considéré comme le creuset du développement personnel.

Formulé clairement autour de 1870 par l'école de la "new thought" (et non new âge, ni new wave… ), il va connaître une expansion mondiale grâce au best seller de Victor Segno "The law of mentalism" dès 1902.

Le mentalisme, qui se définit tout simplement comme le développement holistique des capacités mentales (normales et latentes) de l'être humain se divise en trois axes indissociables :
- Le développement des capacités cognitives : déduction, acuité mentale, logique, communication (PNL par exemple!), mémoire, hypnoses…
- Le développement des capacités hyper-sensorielles : hyper acuité sensorielle. En formation, je résume cela aux stagiaires par la phrase "En observant ce que les autres ne voient pas, vous comprendrez ce qu'ils ne comprennent pas.
- Le développement des capacités extra sensorielles et psychiques : PES et certaines Psi kappa

Notre cher PJ par exemple illustre parfaitement l'exploitation des deux premiers axes. Entre autres, acuité sensorielle extrême + capacités avancées de déduction et logique + mémoire.
On peut adhérer à tous les axes, ou n'en développer/utiliser qu'une partie, il s'agit toujours de mentalisme.

En ce qui concerne le mentalisme de scène, il est totalement séparé du psycho-illusionnisme.
Ce sont deux disciplines différentes, bien qu'elles puissent se mêler lors d'un spectacle.

On appelle mentalisme de scène des démonstrations plus ou moins théâtralisées et scénarisées, utilisant le sur-développement des capacités mentalistes. Ainsi, par exemple celui qui a développé d'étonnantes facultés de mémorisation peut présenter un show absolument ahurissant. De la même manière beaucoup de calculateurs prodiges (qui arrivent de tête à trouver la racine cubique de nombres à grands chiffres par exemple) utilisent bien souvent plus de mémoire que de calculs. De même celui plus particulièrement doué dans la déduction et l'observation saura découvrir de nombreux faits propres et personnels aux spectateurs. Il n'y a ici utilisation d'aucunes astuces et tromperies, mais simplement l'exploitation des capacités mentalistes sur-développées.

Vient ensuite le spectacle de psycho-illusionisme, ou des illusions et tours donnent l'impression des capacités hors-normes. Il ne s'agit plus de mentalisme, mais de pseudo-mentalisme.

Actuellement l'une des difficultés qui dépasse l'élasticité de la langue Française vient de l'utilisation trompeuse du mot mentalisme qu'il s'agisse indifféremment de mentalisme ou de pseudo-mentalisme. Seule l'information permettra une salutaire séparation des deux dans le vocabulaire courant.






 carter a écrit [06/11/2010 - 18h34 ]  
carter

Le mentalisme est en effet un courant philosophique. Toutefois, ce courant n’existe plus et n’intéresse désormais que les historiens des sciences…il me semble qu’on parle alors exclusivement de mentalisme et non…de mentaliste quand on fait référence à ce courant philosophique!

Un mentaliste par contre renvoie au mentalisme comme sous branche de la magie…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [06/11/2010 - 20h39 ]  
carter

" Le développement des capacités extra sensorielles et psychiques "

dans ce cas, le mentalisme, c'est de la parapsychologie (terme officiel): cela n'a alors aucune validité scientifique.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Alexis75 a écrit [06/11/2010 - 22h34 ]  
Alexis75

Il semble pourtant que ce courant est plus vivace que jamais et a historiquement précédé l'utilisation par les illusionnistes des termes mentalistes et mentalisme ; celle ci datant au plus tôt de 1925. A aucun moment R Houdin ou ses prédécesseurs n'ont employé les termes mentaliste ou mentalisme.
L''ouvrage de référence étant dans le domaine celui de Victor Segno "The law of mentalism" 1902 et les écrits dès 1840 de "l'école de la pensée nouvelle"

La parapsychologie, étant par définition l'étude du paramètre psi, on ne peut réduire le mentalisme à cette définition. Cette discipline développant aussi bien les capacités cognitives de l'homme (mémoire, meta-communication, hypnose...), que hyper sensorielles (acuité) et extra sensorielles.
L'article très documenté que j'ai trouvé sur le site http://www.mentalistes.com/mentaliste_mentalisme.html résume très bien cela.




 LLine a écrit [07/11/2010 - 19h38 ]  
LLine

Le "vrai" mentaliste n'est qu'en fait un très bon observateur qui tire des conclusions de ce qu'il observe. Évidement c'est un peu plus compliqué que ça mais c'est le plier principal du mentalisme. Par exemple, prenez plusieurs images, mémorisez les, et demandez au sujet d'en choisir une, de la retenir et de s'installer face à vous en fermant les yeux. Il doit à chaque fois que vous posez une question PENSER oui ou non. D'abord, posez des questions dont vous connaissez la réponse (est ce que tu t'appelles ... ?, ...) et observez bien. Chaque personne contracte différemment les muscles du visage ou tics,... lorsqu'il pense oui ou non. Il suffit de les repérer lors des questions de "calibrages" ces tics. Après vous pourrez deviner facilement l'image qu'à choisit le sujet.
Et juste pour info, ceux qui tordent des cuillères ne sont ni mentaliste ni magiciens, ceux sont seulement de bons illusionnistes ;-) .




 mlp a écrit [27/01/2011 - 17h51 ]  
mlp

Bonjour je suis mentaliste, pour devenir mentaliste dès le début tu dois avoir un bon sens de l'observation et une très grande imagination. Ce sont les deux choses les plus importantes. Entraines toi à deviner la suite des évenements des choses qui se passent autour de toi. C'est une bonne technique c'est comme ça que je me suis perfèctionné. Quand tu seras bon tu devras être capable, en analysant les démarches, les attitudes des gens pourquoi ils sont comme ça. Je dois avouer que c'est asser compliqué. Et la deuxième chose tu dois pouvoirs affluencer les choix des gens.




 mlp a écrit [27/01/2011 - 17h53 ]  
mlp

Et très important fit toi toujours à ton premier choix donc a ton instinct et Lline à très bien tous expliqué




Répondre à lamli






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !




Questions similaires :

• Qu'est-ce qu'un mentaliste ?






Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.