Procrastination, définition ?



mobur
Cette question a été posée par mobur, le 25/01/2010 à à 11h17.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Formation Langues.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 mobur a écrit [25/01/2010 - 11h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
mobur

Quelle est la définition de procrastination svp?




 papiguy a écrit [25/01/2010 - 11h38 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Pourquoi remettre au lendemain ce qu'on peut faire le surlendemain ?

"La procrastination est un terme relatif à la psychologie qui désigne la tendance pathologique à remettre systématiquement au lendemain quelques actions qu'elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n'arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de gratification immédiate."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Procrastination




 elsaza a écrit [25/01/2010 - 11h57 ]  
elsaza

Bon ben voilà, WIKI a parlé ^^ :-/

Je connais bien ce mot, j'en suis victime mais je me soigne !




 domie a écrit [25/01/2010 - 12h04 ]  
domie

un petit dicton à se répéter comme leitmotiv : il ne faut pas remettre au lendemain ce que l'on peut faire le jour même...




bonjour à tous les Web librers


 papiguy a écrit [25/01/2010 - 12h23 ]  
papiguy

On pourrait à l'inverse dire comme Napoléon à propos d'un courrier sans réponse (*), qu'une action non réalisée dans un délai donné était inutile.

Appliqué à des impulsions d'achat, c'est une bonne chose, mais ne faites pas de même avec le paiement de vos impôts, car le fisc ne remettra pas au lendemain l'envoi d'une pénalité ! :-D

(*) Une lettre qui n'a pas reçu de réponse au bout de quinze jours était une lettre inutile.




 elsaza a écrit [25/01/2010 - 12h31 ]  
elsaza

Non mais par contre, c'est une réelle maladie à un certain niveau !
Y'a même des assoc qui se battent contre cela ! oui oui...je vous assure !

Quand je dis que je suis victime c'est que parfois, ma vaisselle, je la fais le lendemain ou alors j'appel ma copine maniaque du rangement et de la propreté et j'essaye de lui faire pitié...en général, j'ai même pas besoin, elle le fait direct !^^ (c'était une astuce recommandée par les associations de feignasses chroniques)




 louisiana3 a écrit [25/01/2010 - 14h07 ]  
louisiana3

papiguy tu ne dis nimportkoi! procrastiner c est les vieux papy qui embete les jeune




 Jazzy a écrit [25/01/2010 - 16h53 ]  
Jazzy

Étymologiquement, la procrastinisation est définie par la préposition ''pro'' qui signifie devant ou en avant et l'adverbe « cras » qui veut dire demain. Ce mot est dérivé du mot latin « procrastino » qui signifie « renvoyer au lendemain ».
La « procrastinisation » est donc le fait de toujours remettre à plus tard ce que l'on pourrait faire dans l'immédiat. Il s'agit d'une pathologie liée à un problème psychologique. Des études ont démontré que chez la plupart des personnes touchées par cette pathologie, on retrouve parallèlement le cas de tendance perfectionniste.
Ce problème est dû au fait que l'individu concerné n'est jamais satisfait du travail qu'il a effectué. La seule solution qu'il adopte généralement est le fait de ne rien faire. Cela lui évite le sentiment d'insatisfaction suite à l'imperfection permanente par rapport à la tâche effectuée. La procrastination est caractérisée par une sorte de blocage que même l'individu concerné n'arrive pas à trouver une explication pertinente.
D'abord il désire faire quelque chose et décide de se lancer, mais le moment venu, il reporte le travail à une autre fois sans aucune vraie raison. Trois résultats possibles sont envisageables dans ce cas. Soit le travail sera effectué juste à temps, soit il sera terminé trop tard ou soit il ne sera jamais achevé.
Un procrastinateur désigne une personne qui n'arrive pas à effectuer un travail avec ponctualité. Ce blocage est généralement causé par l'absence d'une gratification immédiate par rapport au travail effectué. Il existe trois types de procrastination dont la procrastination routinière, décisionnelle et professionnelle. La procrastination routinière est caractérisée par le report permanent de travail dans la vie quotidienne.
La procrastination décisionnelle est caractérisée par une grande hésitation à chaque prise de décision. Et enfin, la procrastination dans les études ou dans la vie professionnelle où l'individu a du mal à effectuer une tâche, un travail que ce soit dans les études ou au bureau.
Pour lutter contre ce problème, il faut tout d'abord avoir une grande force de volonté, se forger une conviction, savoir évaluer les priorités, se fixer des objectifs, mieux s'organiser, être positif et surtout reprendre confiance en soi.




 betina a écrit [25/01/2010 - 17h50 ]  
betina

Bon,je vais procrastiniser ma réponse,je bétine pas mal en ce moment :-D




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


Répondre à mobur






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.