Finir au passé simple, quelle conjugaison ?



yacin
Cette question a été posée par Yacin, le 15/02/2010 à à 14h34.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Formation Langues.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [15/02/2010 - 14h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Je finis, tu finis, il finit, nous finîmes, vous finîtes, ils finirent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Jazzy a écrit [15/02/2010 - 15h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Finir, au passé simple, quel genre de conjugaison ? Le passé simple appartient au mode indicatif, mode du réel et du certain et comme son nom l'indique, c'est un temps simple. Il n'a donc pas besoin d'un auxiliaire pour sa conjugaison.
Le passé simple s'utilise dans la narration avec l'imparfait. Il exprime une action brève et accomplie ce qui n'est pas le cas de l'imparfait qui est duratif. Avant de faire la conjugaison, on devra définir d'abord son groupe. Le verbe ''finir'' est un verbe régulier et qui se classe dans le deuxième groupe.
Tous les verbes appartenant à celui-ci se distinguent de ceux du troisième dont la terminaison est également IR. Il faudra aussi chercher le radical et ajouter la terminaison après. Pour conjuguer ce verbe au passé simple, son radical est ''fin'' et les terminaisons des trois premières personnes, -is, -is, it, ressemblent étrangement à celles du présent. C'est pourquoi il faut faire attention de ne pas les confondre. Avec ces personnes on a la même orthographe pour le verbe, finis, finis et finit.
La distinction se fera au niveau des circonstances dans lesquelles on l'utilise et qui déterminent le temps. Pour les trois dernières personnes, tous les verbes se terminent de la même manière, %u2013 îmes, -îtes, -irent. La conjugaison du passé simple est un peu particulière et c'est l'une des raisons qui fait pour lesquelles elle ne s'utilise pas à l'oral. À l'écrit, il est réservé pour le registre soutenu.

cochise a donc raison




 cochise_fr a écrit [15/02/2010 - 15h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"c'est l'une des raisons qui fait pour lesquelles elle ne s'utilise pas à l'oral. À l'écrit, il est réservé pour le registre soutenu."
Cela restera votre avis.... qui n'a rien d'une obligation.
Que ce soit à l'oral ou à l'écrit, nul n'est obligé d'écorcher le français dans la concordance des temps.... même si cela sonne "drôle" à l'oreille par manque d'habitude. C'est un peut la même chose pour l'imparfait du subjonctif.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Yacin






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.