Trouvez-vous normal que Jérôme Cahuzac perçoive toujours ses indemnités de ministre ?



bluesypenny06
Cette question a été posée par bluesypenny06, le 17/05/2013 à à 11h03.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Finances.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 bluesypenny06 a écrit [17/05/2013 - 11h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bluesypenny06

Pierre Moscovici a confirmé ce matin que, bien que mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, Jérôme Cahuzac perçevait toujours ses indemnités de ministre, et cela pendant 6 mois, ce serait prévu par la loi ! Trouvez-vous cela normal ! N'y a t'il pas deux poids et deux mesures entre les politiques et le peuple ! Un citoyen mis en examen pour le même délit, continuerait t'il a percevoir son salaire s'il avait du démissionner de son emploi ?




 papiguy a écrit [17/05/2013 - 15h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Dans la mesure ou cela est effectivement prévu par la Loi, et même si c'est choquant, on ne peut rien faire.
il faut attendre les résultats de l'instruction judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale. On peut supposer que le Tribunal, s'il est jugé coupable, aura l'intelligence de demander le remboursement de ces indemnités.




 Anonyme a écrit [17/05/2013 - 16h27 ]  
Anonyme

J'ai lu aussi que le Premier Ministre avait demandé à J. Cahuzac, de renoncer à ses indemnités de ministre du Budget, et ce dernier aurait refusait et n'aurait pas donner suite ! Cet homme est vraiment exécrable pour ne pas dire odieux, quand on voit ce qu'il a fait, lui ne doit quand même pas attendre après celà pour vivre, quand on voit dans quelle muise se retrouve les français d'en bas ! C'est une honte ! Pourquoi une fois de plus, les politiques ne modifient cette loi scélérate et toutes les lois qui les protégent ! :-C




 cochise_fr a écrit [17/05/2013 - 18h55 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est à ceux qui font les lois qu'il faut vous en prendre, et non à ceux ou celles qui ensuite en profitent.

Il en est ainsi de tous les détournements financiers légaux qui ruinent la France depuis des dizaines d'années pour favoriser une toute petite partie de la population française ou étrangère.

Vous râlez après Cahusac dont le détournement doit en gros représenter 100 000 euros (d'imposition) sur les 600 000 planqués.....admettons.
Que diriez vous alors (par exemple) des investissements financiers Koweitis et Quataris qui sont TOTALEMENT DÉFISCALISÉS, cela représentant plusieurs milliards d'euros de manque à gagner pour l'état français.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Manifofie a écrit [21/05/2013 - 09h29 ]  
Manifofie

Je suis d'accord avec cochise, on fait beaucoup de bruit avec ce genre d'histoires mais les ''fraudes légales'' sont beaucoup plus importantes que ce 10 affaires Cahuzac réunies.
Le gros problème avec la fiscalité française c'est qu'elle n'est pas juste et qu'elle favorise les plus riches, paradoxal non ?
L'Etat à peur de ceux qui font beaucoup d'argent parce qu'il sait que ces groupes ont plus de pouvoir qu'eux.
Pour les indemnités de Cahuzac, non je ne trouve pas ça logique c'est certain, mais comme l'a dit papyguy, il n'y a rien d'illégal donc ça n'est pas à lui qu'il faut s'en prendre.




manie


 cochise_fr a écrit [21/05/2013 - 11h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Non, Manifofie, les groupes financiers n'ont pas plus de pouvoir que les politiques, c'est même le contraire.
Ce qui change c'est que la corruption a fait des politiques des marionnettes dépendantes des acteurs financiers.....mais cela n'a rien d'une obligation. Quand il y aura des politiques courageux et indépendants des systèmes financiers, les politiques feront leurs lois et les financiers seront tenus de les appliquer, que cela leur plaise ou pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [21/05/2013 - 12h23 ]  
papiguy

cochise_fr a raison sur le principe sauf une nuance de taille.

Certains groupes industriels, et en premier lieu ceux directement ou indirectement contrôlés par les mafias, n'hésitent pas à emprunter les méthodes de ces dernières pour défendre leurs intérêts.
On a bien vu ce qui s'est passé en Italie avec l'opération "mains propres", des hommes politiques et des juges ont payé leur courage de leur vie. La lutte contre la corruption ne peut s'accommoder de demi mesures et la pression exercée par l'opinion publique, informée par une presse indépendante, doit être permanente.

En particulier, il parait évident que:
- un homme politique convaincu de fraude ou de corruption doit se voir définitivement évincé de la vie politique. Un patron qui fraude se voit interdire l'activité de dirigeant, alors pourquoi pas un dirigeant politique.
- aucune loi d'amnistie ne devrait pouvoir être votée. Il est insupportable que les délinquants en col blanc puissent s'exonérer ainsi des peines que le pékin moyen sera bien obligé, lui, de supporter. Il y a là une inégalité devant la Justice qui est anticonstitutionnelle*, et que devrait condamner la Cour de Justice Européenne, en particulier en se référant à La Charte Européenne des droits fondamentaux ** (principes de l'égalité en droit à l'article 20, et de non-discrimination en particulier à l'article 21 du chapitre III)



* http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/justice/definition/principes/justice-est-elle-egale-pour-tous.html

** http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2010:083:0389:0403:FR:PDF




 gabriele a écrit [21/05/2013 - 13h44 ]  
gabriele

évincé à vie oui, mais il s'agit d'une pension à vie non ?




 papiguy a écrit [21/05/2013 - 14h02 ]  
papiguy

Il ne s'agit pas d'une pension, mais d'une indemnité versée pendant 6 mois, et sous réserve que l'ancien ministre n'ait pas retrouvé un emploi.




 cochise_fr a écrit [21/05/2013 - 19h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"La lutte contre la corruption ne peut s'accommoder de demi mesures et la pression exercée par l'opinion publique, informée par une presse indépendante, doit être permanente. "

Je suis tout à fait d'accord avec cette proposition, mais hélas, cela ferait tomber de nombreuses têtes de dirigeants actuels ou passés, car le plus difficile sera de définir la corruption, bien différente de simples dessous de table ou comptes aux Caîmans.

Le simple fait, par exemple, de verser à des entreprises des fonds publics sans contrepartie et quasiment sans contrôles, ou même de leur accorder des régimes dérogatoires ou des exemptions de charges actuellement légaux constitue des détournements de fonds publics et une des formes de la corruption. La corruption a de multiples visages.....parfois avenants et attirants.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à bluesypenny06






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.