Peut-on et faut-il être optimiste pour l'avenir de la France ?



watcher
Cette question a été posée par watcher, le 27/12/2011 à à 10h21.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Finances.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 14h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
framboise72

Peut on?Pourquoi ne pourrions nous pas?et faut il ?aucune obligation mais qui vivra verra...on ne sait de quoi demain sera fait.On sera peut être plus la demain alors vivons le jour présent.Demain aura souci de lui même comme dit le dicton. ;-)




 miclo_ju a écrit [27/12/2011 - 16h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
miclo_ju

Bonjour, je ne pense pas que l'on puisse être optimiste pour la France, pour les années qui vont suivre, quand on voit le délabrement dans lequel la France est arrivée, chômage, augmentation du coût de la vie, la vie des petites gens est de plus en plus difficile et en plus l'on n'a pas encore tout vu ! avec le remboursement de la dette, qui devra être remboursée par chacun d'entre nous et non par ceux qui l'ont créé cette dette. Je ne suis pas du tout optimiste mais plutôt carrément pessimiste sur le devenir de notre pays et surtout des gens de condition modeste. J'espère avoir tort de penser comme je pense, mais j'ai beaucoup de craintes à ce sujet.




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 18h50 ]  
framboise72

miclo ju il y a toujours des raisons d'espérer,tant q'uon a un toit,a manger,ses deux bras,ses deux jambes,la vue,l'ouïe,car ily en a des tas qui sont aveugles, sourds ou muets ou paralysés,voire déformés donc eux sont a plaindre oui!!!mais tant q'uo a la santé on peut relativiser.il faut RELATIVISER.même si coté emploi l'économie va mal,c'est mondial pas que chez nous!Tant q'uon a la santé,pas le cancer,ni le sida on est pas malheureux.J'ai un oncle qui va mourir du cancer alors l'économie je m'en soucie oui mais je m'inquiète encore plus pour mon oncle.L'affectif pour moi est plus important que l'argent même si il en faut.Sans ami,sans famille on est rien du tout!quand on a une famille,j'en ai une et des amis on a tout!L'essentiel est l'amitié l'amour pour ma part,le reste...il est important mais ce qui fait vivre c'est d'abord l'amour,le travail bien sur mais on est pas les seuls économiquement touchés. :-o




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 18h54 ]  
framboise72

A 28 ans vous êtes pas condamné non plus.Êtes vous condamné par une maladie grave,cancer ou sida?Tant que vous etes pas condamné ni malade et voyant,vous etes pas aveugle je pense,pour écrire ni manchot,il y a pire.Je pense que je fais de l'humour mais il faut dédramatiser et voir pire que soi vous croyez pas!si déjà a votre âge vous etes aussi pessimiste je pense que ca va pas s'arranger en vieillissant.Travaillez vous?Avez vous des loisirs?Si oui vous etes pas le plus mal loti.Il faut voir ce qu'on a et vivre au jour le jour,voir la chance qu'on a au lieu de pleurer sur ce qu'on a pas.Enfin telle est la philosophie que j'essaie d'appliquer,j'essaie quand je vais bien. :-|




 cochise_fr a écrit [27/12/2011 - 18h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'avenir de la France, c'est le Sahel.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 18h57 ]  
framboise72

Faut pas exagérer non plus cochise!!toujours dans la dramatisation!!je vous verrai bien en tragédien,ou en acteur de film dramatique de guerre ou autre!vous seriez parfait!!!!Faut pas exaggérer mais bon vous avez le sens de la démesure et des excès!!chacun sa personnalité.




 cochise_fr a écrit [27/12/2011 - 19h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pourtant, le rêve de tous les dirigeants français est que les français en viennent à vivre comme les africains du Sahel et crèvent de faim de préférence, ce qui évite de leur tirer dessus.

Un pays qui se dit "riche" et a 20% de sa population sous le seuil de pauvreté pourrait prêter à sourire si cela n'était pas si difficile pour les gens concernés.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Glaellyn a écrit [27/12/2011 - 19h29 ]  
Glaellyn

Tout a fait d'accord, avec miclo-ju et cochise, nous pouvons être vraiment pessimistes, sur la suite .... Quant à Framboise72, il est temps de penser que dans la vie de tous les jours, quand on à l'amour, que l'on est pas handicapé, pas aveugle, que l'on travaille, tout va bien...., il faut rester lucide. Vous devez vivre dans un monde clos avec des oeillères, pour ne pas voir ce qui se passe réellement en France. Enfin, bientôt vous rejoindrez peut être le monde des misérables, que nous deviendrons tous, si rien ne change, on verra alors ce que vous viendrez à en dire et à penser !. Il y a des gens qui meurent tous les jours, ne vous en déplaise, par manque de soins, par manque de nourriture, par manque de domicile ! vous semblez l'oublier !.




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 20h00 ]  
framboise72

EST CE QUE VOUS CREVEZ DE FAIM COCHISE NON!!car si c'était le cas vous auriez pas d'ordi et n'auriez pas le courage décrire ici!n'importe quoi!!!ceux qui ont faim n'ont pas internet et ont d'autres priorités!!!vous rendez vous compte de ce que vous dites.Il y a des gens plus a plaindre que vous!vous seriez pas un peu marseillais pour dramatiser autant!!! :-D :-D :-o




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 20h03 ]  
framboise72

vous dite n'importe quoi glaelyn:!!!!Non je vis pas dans un monde clos mais je relativise!car sinon a plus qu'a se flinguer et croyez moi j'aurais pu me flinguer avec tout ce que j'ai vécu!!jai une philosophie cest tout et je pense qu'on a pas le droit de se plaindre il faut voir pire que soi pour en sortir!j'en n'ai pas d'oeillères juste un peu de philo que vous n 'avez pas a tout noircir!!tout est noir pour vous,moi je préfère les couleurs,le gris,le bleu,le vert...vous aimez que le noir,restez dans la cave restez y !!!pas moi.SUR CE BONSOIR RESTEZ ENFERME DANS LE NOIR VOUS AIMEZ CA.




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 20h05 ]  
framboise72

la stupidité existe et vous l'illustrez parfaitemen t!!vous me jugez sans me connaitre!médiocre :!!!mon oncle va mourir alors vos critiques gardez les !ok???




 framboise72 a écrit [27/12/2011 - 20h08 ]  
framboise72

Vous les mettez la ou je pense!!madame au lieu de dire des conneries essayez de connaître les gens ce que vous faites pas!en France on meurt pas de faim je regrette sauf exceptions on n'est pas en russie!!!on a des tas d'aides!le RSA croyez vous que tous les pays européens l'ont!!non!alors réfléchissez et allez dans les autres pays!vous verrez si l'herbe est plus verte et puis vous aimez" vous plaindre.TYpique des francais en général!si vous mouriez de faim vous auriez pas internet la vous écrivez vous avez internet et de quoi payer!!ALors de quoi vous plaignez vous!!




 cochise_fr a écrit [27/12/2011 - 20h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Contrairement à certains(nes), je ne passe pas mon temps à me regarder le nombril.

Quand 20 millions de personnes sont concernées, mon cas personnel est de peu d'importance.

Oui, en France, on peut mourir de froid.
Oui en France on peut mourir dans la plus complète solitude sans que personne ne s'en émeuve.
Oui il y a en France de plus en plus de gens qui choisissent entre se soigner ou manger à leur faim.
Oui les millions de repas servis par les restaurants du coeur ne sont pas une illusion d'optique.
Oui, des entreprises, en France, conduisent leurs salariés au suicide.
Oui, on peut, en France avoir un travail fixe et dormir dans sa voiture.
Oui on peut habiter en France dans un taudis pour plus de 1000 euros par mois.
Oui, en France, des fonctionnaires d'état ne trouvent pas de logement en rapport avec leurs revenus.

etc..etc
et ce n'est pas parce que l'on peut trouver pire ailleurs que cela justifie tout cela.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [28/12/2011 - 09h42 ]  
Wisty

Bonjour,

Ce que tu décris cochise, ce sont des situations qui existent dans tous les pays du monde, il n'y a pas qu'en France, bien que votre pays, tout comme la Belgique,on assiste au niveau international; malgré nos propres misères internes.
Je pense qu'il faut rester lucide dans os sentiments, et rester optimistes, le globe représente une chaîne relationnelle, pour lutter économiquement, dès lors,où il y a la conscience d'une gestion sans magouilles.

Je pense que le temps est venu d'instaurer un équilibre de décence pour tous,ce ne serait pas utopique dans le genre.
;-) :-o




Wisty


 symbol a écrit [28/12/2011 - 09h55 ]  
symbol

Dans une société de haute technologie, on pourrait se croire au Moyen-Age comme le décrit cochise fr. Nos soi-disant acquis sociaux si chers à notre monde occidental et industrialisé nous prouvent que nous régressons.
L'avenir sera prévisible en continuant à exhiber un esclavage total dans nos sociétés industrialisées de surabondance.

Et cela ne concerne pas le monde, la société mais bien chaque individu et sa capacité à ne pas dépendre de tant de choses extérieures à lui-même. En continuant de rester à la surface, analyser, tout devient affreusement compliqué et difficile. A force de développer des théories, plus personne ne pratiquent la vie et l'on se perd dans des discussions sans fin sur le pourquoi et le comment.
C'est un signe de décadence spirituelle. Pleurer sur ceux qui n'ont rien ne les aident pas en accusant, jugeant, divisant.

Quand je lis " oeillères ", je me dis que les murs ne sont pas toujours au-dehors, les plus cachés sont souvent au-dedans. Je vais imaginer que dans ces murs aussi, il y a des lézardes... ce qui laisse pousser les fleurs, elles sont les germes de la vie à venir. Et pour cela il faut s'en occuper, soit, que chacun s'élance car on ne peut obliger les gens à changer leur vie. Apprendre à construire et non dépendre. C'est le seul équilibre qui puisse se faire.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [28/12/2011 - 10h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que pour construire, ou reconstruire, il faut cumulativement de l'honnêteté, de la rigueur, de l'ordre et de la sécurité pour les individus..... toutes choses pas très populaires en ces temps de libertés débridées... hélas.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [28/12/2011 - 11h49 ]  
symbol

Comme vous dites de l'honnêteté, de la rigueur, de l'ordre... Et cela commence par tout un chacun car dites-moi comment une société peut résoudre ses problèmes si, de toute évidence, elle est bâtie sur la malhonnêteté et l'absence de réflexion de la majorité de ses membres ?
Je ne fais que plaider pour une pensée indépendante et logique où il semblerait honnête d'appliquer ces principes. C'est comme si je disais, nous avons besoin d'un Messie qui vienne comme juge.
Et bien, attendons ou abordons la pensée positive car quand tout décline, on n'a plus le temps pour la pensée positive. Quel non-sens ! C'est là où on en a le plus besoin et nous appelons " l'homme le point culminant de la création ".
Nous récoltons ce que nous avons semé durant des années et notre politique découle d'un manque de créativité et de flexibilité. La question n'est plus de répartir un montant limité de travail mais de créer de nouvelles activités et cela exige un peu de fantaisie et d'imagination. Manifestement, c'est plus difficile que de s'entêter à discuter la redistribution du travail.

Il semblerait que nous sommes un des pays composé d'individus les plus pessimistes,




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [28/12/2011 - 13h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh, il suffit de regarder les réactions quand on dit que le chômage n'existe pas.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [28/12/2011 - 15h46 ]  
symbol

Au fait, je parle en connaissance de causes, car le fond, j'y ai plongé royalement. J'y serai encore si j'avais attendu, peut-être bien plus profondément en geignant sur mon sort et la misère du monde.
Oui, cochise fr, complètement d'accord avec vous.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [28/12/2011 - 15h51 ]  
betinaweb

Il n'est pas question de se tirer une balle dans la tête mais la conjoncture n'est quand même pas favorable et il est plus facile de positiver quand dans nos vies tout va à peu près bien que lorsqu'on a pas de travail,qu'on gagne peu sa vie,qu'on habite entassé dans un petit logement,qu'on vit d'aides que les autres vous reprochent,quand l'huissier hante vos nuits,quand on ne peut voir le médecin etc...
La précarité,la misère,la peur,la déchéance,je la vois tous les jours.Il suffit d'ouvrir les yeux.

Des personnes qui se pensaient à l'abri,se retrouvent elles aussi au chômage,à 50,55ans alors qu'il faut travailler jusqu'à plus de 60 ans.Pas facile de positiver dans ces cas-là.

Framboise,ne sois pas si dure dans tes propos.Sans internet aujourd'hui,pour trouver du travail c'est difficile,c'est même indispensable pour le pôle emploi car sinon c'est galère pour toi.
Internet,c'est maximum,30 euros par mois avec le téléphone.Tu fais comment toi pour vivre sans téléphone quand tu recherches du travail? quand tu as un enfant malade? quand tu as besoin de téléphoner à un organisme? etc...c'est le seul lien qui te permet de rester connecter avec ta famille,tes relations,tes amis.

Tu nous dis que ton oncle va mourir,mais cela ne justifie en rien tes excès de colère.Nous nous étalons pas sur la toile,nous avons tous nos chagrins que nous portons .Toi,non plus,tu ne connais pas la vie des gens.Tu n'es pas la seule à souffrir.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [28/12/2011 - 19h18 ]  
symbol

betinaweb, c'est bien vrai que c'est notre processus habituel de penser : tant que tout va bien, nous en assumons volontiers la responsabilité. Si quelque chose de " désagréable " se produit, nous cherchons un responsable ailleurs. Nous nous déchargeons de notre responsabilité selon nos caprices, de-ci, de-là. mais nous ne sommes prêts à l'assumer pleinement que si tout va bien.
C'est exactement ce que tu dis avec des si vu la conjoncture... Nous sommes quand même des champions pour inventer des excuses et trouver des coupables. Ouvrir les yeux... Même leitmotiv que dans les médias : on entend quotidiennement parler des victimes. Ce jeu de la victime est très apprécié parce qu'il est bien pratique. Celui qui peut se qualifier de victime rallie généralement la majorité de son côté, car il obtient de la sympathie, de l'attention s'il parvient à supporter son sort avec courage.

Je ne comprends même pas ces comparaisons constantes avec pire que soi (thérapie de surface, cela semble beau, on peut se féliciter et s'endormir satisfait et cela ne résout rien). Soit, fermez vos gueules puisque nous devons relativiser en fonction du degré des souffrances (encore du jugement). Une attitude qui nous maintient seulement dans un état d'impuissance et qui ne donne aucune chance, ni à nous-même, ni aux victimes de résoudre quoique ce soit. Et nous tournons en rond.

On ferait mieux de faire passer :
Ne vous comparez avec personne, vous risqueriez de devenir vain et vaniteux. Il y a toujours plus grands et plus petits que vous. Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements. Soyez toujours intéressé à ce que vous faites, aussi modeste que cela soit, c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps. Soyez prudent car le monde est plein de fourberies. Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe ; plusieurs individus recherchent les grands idéaux et partout la vie est remplie d'héroïsme.
Ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.
Vous avez le droit d'être ici et qu'il vous soit clair ou non, l'Univers se déroule sans doute comme il le devrait.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [28/12/2011 - 21h14 ]  
betinaweb

Que de belles paroles symbol !Elles semblent sorties tout droit d'un livre......................

Pourrais-tu tenir ce discours aux personnes qui sont dans la misère?
Les coupables existent symbol,il ne faut pas le nier,ce serait vraiment injuste de dire que les gens se prennent pour des victimes en permanence.

Supporter son sort avec courage quand tu habites dans ta voiture,c'est possible mais ça ne dure qu'un temps,on ne peut demander à quelqu'un d'être surhumain.

Il y a aujourd'hui des situations catastrophiques et des enfants sont entraînés dans cette tourmente.Il faut combattre les injustices qui sont de plus en plus flagrantes.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 betinaweb a écrit [28/12/2011 - 21h36 ]  
betinaweb

Tiens pour commencer l'année:

La TVA de 5,5% à 7% +1,5%
Le gaz +4,4%
Les mutuelles +4,7%
Le TGV +3,2%
Augmentation des loyers de 1,73%
Augmentation de 1,5% des titres de transport franciliens etc....

Le SMIC lui augmentera de 0,3% ce qui fera en net un salaire de 1098,28 euros.

Le pouvoir d'achat va encore baisser et il faut que les familles les plus modestes gardent le moral!!




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [28/12/2011 - 21h58 ]  
symbol

Allez, rajoutes-en !
Et je suis même capable de tenir ce discours à des gens qui ont perdu toute dignité et je le fais au quotidien dans l'accompagnement, et non en les assassinant un peu plus, comme quoi se sont de pauvres victimes, en leur prouvant la culpabilité des autres, en leur sortant des chiffres comme quoi ils ne pourront s'en sortir.

Je te signale que nous sommes tous concernés par ces chiffres et qu'une large tranche de la population va devenir de plus en plus modeste.
Que fais-tu pour combattre ? Cela m'intrigue.

Mes paroles sont celles de l'action, de la vie et non de la vertu et de la division.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [28/12/2011 - 22h19 ]  
betinaweb

Je ne rajoute rien,symbol,c'est la triste réalité.Il faut faire avec.

Je ne cherche pas à diviser,je fais des constats.
Pourquoi es-tu intriguée? j'agis discrètement.Je fais ce que je peux avec les moyens que je me donne.
Sur ce forum,nous sommes là pour discuter pas pour accompagner les personnes.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [29/12/2011 - 09h33 ]  
symbol

Je ne parle parle d'accompagner au virtuel, je te parle juste de quotidien et le quotidien, je le vis, comme toi, lorsque tu dis : avec les moyens que je me donne. C'est la phrase que je préfère car elle rejoint totalement ma pensée.

Maintenant, est-ce que l'on a besoin des constats qui nous arrivent par courrier, en ouvrant la radio, la télé, les journaux pour progresser dans une vie ?
Depuis le temps que je te fais sursauter dans mes réponses, tu as sans-doute compris que je n'étais pas dans une certaine pensée officielle du domaine de l'explicable et de la planification de l'avenir. Pourquoi ? Car cela débouche sur la peur et le doute. Est-ce que cela fonctionne ? Qui peut le savoir et l'intellect n'en sait rien et devient très inventif en jugeant. Ou en sommes-nous à ce jour avec cette connaissance purement intellectuelle jamais atteinte ? Dans un monde qui n'a jamais eu autant de problèmes qu'aujourd'hui. Je me répète souvent, je sais.

Intellect, analyse, lutte, domination sur les autres, etc. sont des attitudes qui nous amènent aux problèmes et aux conflits aussi loin que la vue peut nous porter. Les purs matérialistes défendent le plus ardemment cette réalité et l'ex-Union Soviétique nous montre bien où conduit ce matérialisme. La philosophie officielle du communisme russe découle du matérialisme de Marx et Engels. Pour Engels, il n'existait rien d'autre que la matière en constante transformation. Pour les gens concernés, les conséquences d'un tel système de pensée sont loin d'être agréables.

S'il n'existait ni peur, ni doute, ni sentiment de culpabilité, qu'est-ce qui resterait ? La confiance. Confiance en la vie, en l'intelligence universelle et c'est la pensée du coeur. Celle-ci a été ligotée, coupée de la tête, et pourtant c'est celle qui permet de prendre les meilleurs décisions. Et je suis persuadée que cette tendance va certainement s'accentuer dans l'avenir car elle touche tous les domaines de la vie. Bien des mouvements pacifiques le prouvent de plus en plus.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 mitraillette4 a écrit [29/12/2011 - 22h29 ]  
mitraillette4

L'horizon est un peu bouché quand même,il ne faut pas se voiler la face.
Et notre gouvernement ne va pas nous faire de cadeau jusqu'à son dernier jour.
Mais que feront les prochains? je me le demande,vu l'état dans lequel est notre pays.




 cochise_fr a écrit [30/12/2011 - 07h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les prochains feront pire....de gré ou de force. Le seul problème est de savoir sur qui cela va tomber: les plus riches ou les plus pauvres.

Tout le reste, c'est du vent.

A deux exceptions près, peut être un peu plus avec les tout petits candidats, aucun des gens de pouvoir ne semble vouloir faire payer les plus riches et avoir un politique cohérente pour la France.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [30/12/2011 - 08h39 ]  
symbol

Très justement, il ne faut pas se voiler la face et agir autrement, c'est bien ce que cela veut dire.
Quand j'entends certaine personne qui ose dire ne pas aimer les gens riches et qu'un salaire à plus de 4000 euros, c'est indécent, sans avoir balayé devant sa porte, soit, calculé ses revenus, indemnités, avantages ni le montant du capital investi dans sa SCI rebaptisée " la sapinière " Paris 7ème, cela m'ouvre les yeux encore plus grands sur la profonde malhonnêteté d'un futur présidentiable.

Oui cochise fr, tout le reste, c'est du vent, alors bon vent à ceux qui se bouchent l'horizon.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [30/12/2011 - 19h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne connaissais pas "la sapinière du 7ème"....merci de nous éclaircir la vue, mais je n'en suis pas plus étonné que cela. J'avais déjà vu qu'ils ne payaient que moins de 1000 euros d'ISF, ce qui prête à sourire.

Le souci n'est d'ailleurs pas d'aimer ou de ne pas aimer les plus riches. Si le plus pauvre a un revenu décent permanent même s'il ne roule pas sur l'or, la richesse devient justifiable...et plafonnée de fait par les fonds nécessaire à l'équilibre budgétaire qui maintient le revenu minimal garanti et les services publics qui vont avec. Il ne faut pas oublier non plus que faire la chasse aux riches en laissant les portes du pays ouvertes (pour la sortie cette fois ci), c'est se tirer une balle dans le pied. La plupart des familles riches de ce pays sont déjà domiciliées ailleurs, que cela soit tout près comme la Suisse, la Belgique ou le Luxembourg, ou que ce soit beaucoup plus loin dans des paradis fiscaux ensoleillés.

Ce que l'on devrait faire, c'est retirer systématiquement la nationalité française à tous ces gens exilés fiscaux (à ne pas confondre avec ceux qui travaillent à l'étranger mais payent leurs impôts en France sur leurs revenus à l'étranger), les faisant de fait devenir des étrangers comme les autres, avec des droits et des obligations plus contraignantes que pour les citoyens français:
Plus de sécurité sociale,
plus d'indemnités de chômage,
plus d'école gratuite,
des revenus surtaxés à la source puis à la sortie du territoire...etc.
une sur-taxation à l'embauche,
tout devenant payant...et plus cher.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [30/12/2011 - 19h29 ]  
symbol

Je n'aime guère faire passer ce genre d'informations cochise fr, mais comme cela venait de m'être envoyé en fichier, je suis allée vérifier au RCS, pour ne pas au moins me tromper. Et c'était essentiellement pour faire ouvrir certains yeux.

Votre raisonnement est totalement logique sinon. Qui osera mettre cela en application ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [30/12/2011 - 21h47 ]  
betinaweb

Il ne faut pas tout mélanger dans cette histoire de la SCI de la sapinière,le couple Hollande,Royale a fait une SCI non pas pour échapper à l'impôt car il ne faut pas oublier qu'une SCI entre dans le patrimoine et que ce couple paie l'ISF.
La sapinière on en parlait en 2007,quand Hollande et Royale étaient encore ensemble.

Ce qui fait scandale en fait,c'est la phrase de François Hollande,"j'aime pas les riches" et plus de 4000 euros c'est indécent.Il ne s'aime pas,c'est sûr.

Il est vrai que les hommes et femmes politiques de gauche ne sont pas des mendiants.
DSK,n'était pas un malheureux non plus ,on l'a échappé belle!!!
mais je ne connais aucun homme politique désargenté,il ne pourrait jamais accédé au pouvoir sans le sou.
"L'argent est vraiment le nerf de la guerre".






"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [31/12/2011 - 06h57 ]  
symbol

Rien à dire betinaweb sur la création d'une SCI de patrimoine, je parlais juste de montant du capital. Et si l'on parlait de gauche caviar à une époque, le terme est devenu désuet, puisque loin d'être des mendiants, ils sont tout aussi fortunés que ce qu'ils peuvent reprocher aux capitalistes et emploient les mêmes méthodes.
Mieux vaut avoir le porte-monnaie à droite et le coeur à gauche, il semblerait.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [31/12/2011 - 08h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais si, Betinaweb, les SCI sont justement faites pour diminuer les impôts (puisque ce n'est pas inclus dans le patrimoine pour le calcul de l'ISF, comme bien d'autres choses d'ailleurs) et c'est aussi pour pouvoir déduire les frais impûtables au bâtiments et à la gestion dans leur totalité, ce qui diminue mécaniquement (mais normalement cette fois) les impôts de la SCI quand il y en a à payer, car, là encore, on peut sans trop de difficulté s'organiser pour que les frais couvrent les recettes et de fait s'exonérer d'impôts à payer (pourla SCI).

http://www.bforbank.com/csfront/Satellite/information-epargne/impots-et-fiscalite/isf-les-biens-exoneres.html




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [31/12/2011 - 08h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un autre:

http://www.linternaute.com/argent/impots/tendances/0602-isf.shtml

C'est fou le nombre de possibilités offertes pour passer à travers des mailles du filet. Et en plus, les portes de sortie sont grandes ouvertes et non surveillées.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [31/12/2011 - 09h57 ]  
symbol

Nuance, cochise fr, une SCI, société transparente, n'est pas soumise à l'impôt sur les sociétés lorsqu'elle donne en location non meublée les immeubles lui appartenant. Ces sont les revenus des parts sociales des associés qui sont directement imposables dans la catégorie des revenus fonciers. Peu importe qu'ils soient redistribués et mis en réserve dans la société, les associés sont imposables sur la quote-part des bénéfices sociaux correspondant aux droits de chacun dans la société.

Comme vous dites, comme la quote-part est égale à la différence entre la fraction des revenus bruts encaissés et la fraction qui incombe à chaque associé dans ses charges déductibles, que le résultat doit être diminué des charges déductibles ( intérêts d'emprunt essentiellement ), s'il n'y a pas de revenus avec un bon tour de passe-passe, rien à déclarer pour les associés, et si le résultat est déficitaire, quoi de mieux que de déduire la quote-part de déficit.

Pour passer à travers les mailles du filet, les sociétés emploient des juristes, comme toutes les grosses boîtes, et cela se fait même légalement. Il faut avoir de gros moyens pour ne rien payer. Paradoxal, non ? Entre les SCI, SCPI, EURL, etc. on peut boucler son petit programme et gagner de l'argent. Une SCI achète les murs avec de gros emprunts donc avec déduction des intérêts, loue à la SARL qui déduit ses loyers, etc.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [31/12/2011 - 19h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Effectivement, je me suis mal exprimé. je parlais des impôts que l'on paierait si la SCI faisait des bénéfices, mais justement, on s'arrange pour qu'elle n'en fasse pas. Si, par exemple, on fait des investissements qui valorisent la SCI, c'est tout bénéfice et pas d'impôts. On peut même avoir des déductions fiscales sur d'autres bénéfices faits ailleurs ou sur ses revenus par le jeu des déficits.

Celui qui n'a que son salaire quelque peu plus haut que le smic paye plein pot.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à watcher






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.