Le péril jaune annoncé au XIXème siècle, était t'il un fantasme ou une inquiétude légitime ?



gaetano
Cette question a été posée par gaetano, le 07/01/2013 à à 08h08.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Finances.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


La meilleure réponse



 carter a écrit [07/01/2013 - 23h16] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
carter

Le péril Jaune ? Depuis Fu Manchu de Sax Rohmer ; on l’attend...



[ Lire la suite de la réponse écrite par carter ]



Réponses



 gaetano a écrit [07/01/2013 - 08h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
gaetano

Quand on voit qu'aujourd'hui que la Chine est devenue sur le terrain économique, la première puissance mondiale, était t'il, selon vous un fantasme ou une inquiétude légitime d'annoncer, le Péril Jaune au XIXème siècle ? Les Chinois sont en train de racheter l'Europe au XXIème siècle (ex.port du Pirée avec Cosco), etc... ! Le péril jaune n'était pas à craindre sous une forme militaire, ce qu'aurait pu croire les gens mais sous forme économique. L'Europe va t'elle un jour devenir la Chine ! La Chine va t'elle devenir le maître du Monde ? Votre avis ?




 oyster a écrit [07/01/2013 - 10h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
oyster

En laissant la chine envahir le marché européen ,nous achetons la corde qui doit nous pendre!




 papiguy a écrit [07/01/2013 - 11h10 ]  
papiguy

Arrêtez de fantasmer, la Chine n'est pas encore la première puissance économique mondiale, et de très loin !
Voici le classement 2011 donné par le FMI:

1 - Union Européenne : 17 452,4 milliards de dollars
2 - USA : 15065 milliards de dollars
3 - Chine : 6988 milliards de dollars
4 - Japon : 5506 milliards de dollars

Ramené au nombre d'habitants, le PNB chinois est dérisoire, même comparé à celui de la France

Par ailleurs, l'accroissement du PNB chinois se fait en générant des inégalités de plus en plus grandes, et une paupérisant croissante, atteignant des dizaines de millions d'individus. De même l'industrialisation du pays entraîne la perte d'activité de l'agriculture qui fait que la Chine n'est plus auto-suffisante en matière alimentaire et doit importer de plus en plus de produits agricoles (cherchez la raison de son expansionnisme en Afrique). Les économistes estiment que dans moins de 20 ans ce pays ne pourra plus puiser dans le réservoir des campagnes pour avoir de la main d'oeuvre pas cher, et que l'on va vers une explosion sociale.

Si la Chine était le pays de cocagne pourquoi des entreprises commenceraient à relocaliser leurs centres de production ?

A long terme, le risque présenté par la Chine n'est pas économique mais militaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_nominal_(2011)




 oyster a écrit [07/01/2013 - 11h43 ]  
oyster

Le point faible de la chine est dans sa population ; qui comporte beaucoup d'ethnies avec des désaccords entre eux ....
Une politique d'imposer aux africains de la main d' oeuvre chinoise dans leurs contrats ,et de ne pas respecter le mode de vie de ce continent....






 gaetano a écrit [07/01/2013 - 12h00 ]  
gaetano

Papiguy, Alors pourquoi ce jour le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, se rend en Chine, pour demander aux investisseurs chinois, de venir s'établir en France, cette façon de faire, n'est t'elle pas une façon de vendre la France aux Chinois ? Comme d'ailleurs l'a fait la Grèce ? Même si la Chine n'est pas encore la première puissance mondiale économique, d'après le FMI ! Je pense qu'elle ne saurait tarder à le devenir, vu la crise européenne et américaine. Je pense comme oyster que nous sommes en train de donner aux Chinois la corde pour nous pendre, dans les années qui suivront !. Une fois que la Chine sera implantée pour de bon en France ! Je ne vois pas comment ils n'y resteront pas et feront des Français ce qu'ils voudront au niveau des salaires.




 papiguy a écrit [07/01/2013 - 12h27 ]  
papiguy

La croissance de la Chine est en train de décliner. Elle a longtemps été soutenue par la demande des économies occidentales, mais, revers de la médaille, ces dernières ayant une croissance quasiment nulle réduisent leur demande. Le marché intérieur chinois n'est pas encore assez développé pour soutenir une croissance importante, N'oublions pas que le premier marché mondial est l'Union Européenne et que si celui-ci est en crise, toutes les économies seront touchées, y compris la Chine. La crise des économies occidentales va donc toucher la Chine et accélérer l'arrivée d'une crise purement chinoise.

Officiellement le chômage n'existe pas en Chine, et pourtant les banlieues des grandes villes sont en train de devenir d'immenses bidonvilles. Ce n'est pas cette population qui va soutenir la croissance chinoise.

Le marché des capitaux est mondialisé depuis de nombreuses années et qu'on sollicite les riches chinois alors que le Qatar, les fonds de pension américains ont déjà investi en France, n'a rien de gênant. Il vaut mieux que les investissements soient faits en France, non ?
Et il est préférable que nos cerveaux restent en France, même s'ils sont partiellement financés par des investisseurs chinois, plutôt qu'ils s'expatrient aux USA.




 cochise_fr a écrit [07/01/2013 - 14h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est toujours amusant de voir la magouille des chiffres.

"La croissance de la Chine est en train de décliner."
C'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Avec 7.5% de croissance, même plus faible que les années précédentes, c'est énormément mieux que les 0% de l'union européenne.

Et puis avec leurs 3000 milliards de dollars de liquidités financières quand l'Europe, les USA, et quelques autres sont englués dans les dettes inextinguibles à hauteur de plus de 15000 milliards de dollars chacun, ils n'ont aucun besoin de force militaires. La force économique leur suffit amplement, et ils ne sont pas idiots et savent très bien mettre les économies occidentales sous tutelle financière.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [07/01/2013 - 17h03 ]  
papiguy

Magouille des chiffres ?
Dire que la Chine soit passée de 12 % de taux de croissance à 7 % est une magouille ?
Il ne s'agissait pas de comparer le taux de croissance de la Chine avec celui de l'UE mais de mettre en évidence une tendance.
Par ailleurs l'important est le différentiel de croissance entre la Chine et l'UE qui est de l'ordre de 5 à 6%, et qui ne pourra que se réduire au fil des ans. A ce rythme il faudra des dizaines d'années pour que le PNB de la Chine rejoigne celui de l'UE, et dans moins de 20 ans la pression sociale en Chine aura augmenté au point de rupture si le gouvernement ne lache pas du lest sur les salaires. Et s'il lache du lest, les capitalistes occidentaux (et accessoirement chinois) réinvestiront en Europe.

La Chine n'a de force économique que celle que lui donnent nos importations à partir de ce pays, et ses liquidités sont la dette des pays occidentaux, essentiellement les USA. Tout ceci ne fait pas de la Chine un danger majeur, et peut au contraire être considéré comme un handicap de la Chine, dont le marché intérieur est trop faible.




 cochise_fr a écrit [07/01/2013 - 21h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les chinois sont un peuple intelligent.
Ils préfèrent accéder directement aux technologies modernes que les occidentaux ont mis des décennies à construire. Ainsi, comme ils sont financièrement indépendants, ils pourront quand ils le voudront décréter la modernisation de leur pays.

Ce sera le cas de l'automobile, des transports ferroviaires, du nucléaire, et de tout ce que les occidentaux s'acharnent à leur donner gratuitement, eux qui ne voient que le profit à très court terme quand les chinois regardent l'avenir lointain.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [07/01/2013 - 23h16 ]  
carter

Le péril Jaune ? Depuis Fu Manchu de Sax Rohmer ; on l’attend et on l’attendra encore ! L’Infâme explose de son rire le plus guttural pour balayer ces sornettes d’un revers de main ! Non, la Chine ne dominera pas le Monde : elle redevient une puissance mondiale parmi les autres ; puissance qu’elle aurait toujours dû être et que l’aventure narcotrafiquante de la Grande Bretagne avait mis en berne depuis les traités illégaux. Mais elle ne sera guère plus qu’un pôle économique de plus à côté de l’Europe, l’Inde, l’Amérique du Nord et la Russie. Le monde est devenu multipolaire : il est désormais trop grand pour un seul acteur…


Rappel des faits :


-La politique de l’enfant unique est une catastrophe car elle a créé un déséquilibre dans la pyramide des âges, de sorte que ce qui fait la puissance de la Chine, sa main d’œuvre abondante, va vite prendre fin :

Primo, cette politique a produit un déficit de femmes dans le sex ratio de sa population :on a actuellement 118 hommes pour 100 femmes ; ce qui constitue le taux de masculinité le plus élevé du monde ! Soit 10% des hommes qui ne pourront pas fonder une famille ! La conséquence est qu’il y’a un trafic de femmes importante, un « marché aux esclaves » dans ce pays.

Secundo, la pyramide des âges est déséquilibrée, de sorte qu’un vieillissement accéléré et une pénurie de main d’œuvre attend la Chine vers la moitié de ce siècle. Bref, on estime qu’en 2050, le rapport actif/ inactif va se resserer (m’en rappelle plus du chiffre exact, mais de mémoire, c’est du quasi 1). C’est dire la dégringolade populationnelle de la Chine ! Problème : toute la politique économique chinoise est basée sur une main d’œuvre abondante. Or la source populationnelle va se tarir très vite de fait d’une politique de l’enfant unique mal foutue…


-le modèle économique chinois est un modèle « tiré par les exportations » ; d’où la politique du yuan arrimé au dollar. Conséquence : en cas de crise des pays riches occidentaux (ce que nous vivons actuellement), la Chine est incapable de faire fonctionner correctement son business plan économique. Elle n’a pas été capable de créer un marché intérieur pour ses produits manufacturés du fait des salaires trop faibles de sa population. La part de la richesse créée revenant aux salariés chinois n’a pas cessé de baisser au cours de la dernière décennie : elle est passée de 54% du PIB en 2002 à 42% du PIB en 2010. Et c’est normal qu’elle ne soit pas capable d’accroitre le salaire de sa population : sa politique mercantiliste est basée sur l’idée de ne rien consommer et de tout vendre aux autres pays. Du coup : en cas de crise des autres pays, elle plonge elle-même ! Il lui suffit d’orienter sa production vers le marché intérieur, me direz-vous ! Pas si facile ; car le boom chinois vient du Capital occidental et les multinationales occidentales investissent en Chine que parce qu’elles y trouvent une main d’œuvre bon marché. Ces mêmes multinationales menacent de se casser au Bangladesh s’il venait à l’esprit des dirigeants chinois d’augmenter le salaire des ouvriers (ce qu’ils ont fait sous la pression de grèves monstres dont nos médias n’ont peu fait l’écho…) Or, c’est de la faible cout de la main d’œuvre que la Chine attire par ses joint-ventures les entreprises occidentales…


-les 7% de croissance ne sont qu’une illusion statistique juste bon à faire mouiller la culotte d’une étudiante en première année d’économie mais laissant de marbre l’expert dont le caleçon ne s’étirera pas pour une astuce aussi grossière…L’astuce : la Chine au une inflation monstre qui n’est pas pris en compte dans l’évaluation du PIB. C’est bête mais les américains s’amusent également à truquer les chiffres de l’inflation. Bref : sa croissance réel tourne autour de 4-5% . Ce qui est normal pour un pays dont l’économie est une économie de (re)construction et non de renouvellement (comme c’est le cas chez nous).

-Les 4-5% de croissance sont due à une politique de type keynésienne déglinguée : les dirigeants chinois inondent de liquidités le BTP afin que les grandes entreprises du bâtiment construisent des infrastructures et des maisons à la chaine. Le hic : cela n’a aucun débouché !
Aussi des villes fantômes apparaissent en Chine car il y’a un big problème : comme la masse salariale chinoise est insuffisante, les chinois ne peuvent acheter aucune de ces maisons qui restent vides, ni s’offrir un ticket du TGV local ! Voilà le secret de la fameuse croissance chinoise : une vulgaire bulle spéculative qui risque d’exploser prochainement et qui fera-à n’en pas douter- d’énorme dégâts dans l’économie mondiale !


-Son économie est terriblement « énergivore » en énergie fossile et autres. Bien qu’elle soit la championne du solaire ; elle n’est pas encore préparée à la crise énergétique qui est déjà là. Bref, elle a déjà épuisé toutes ses ressources fossiles et minières (voir les tensions Chine/ Australie pour l’allocation de certaines terres phosphatées) , et sa pollution est l’une des plus dangereuses au monde : 7% des enfants naissent avec des malformations, ce qui reste le taux de malformation le plus élevé de la planète. Sa nourriture est contaminée et on appréciera le cynique du parti unique dont les membres achètent de la nourriture venu d’Europe : le lait en poudre pour bébé, produit en Europe, est sous antivol dans les supermarchés chinois !


-Conclusion : le péril est jaune est un mythe. Les dirigeants chinois flippent d’ailleurs grave, à voir la bulle spéculative stupide qu’ils ont mis en place pour éviter l’implosion de leur modèle économique. On les comprend : les inégalités salariales délirantes, les créations d’une immigration interne fictive pour réduire les salaires créent de graves tensions sociales.
Alors si en plus, il y’a avait le chômage de masse….
Mettez-vous à la place d’un membre du parti unique !

La question est donc pourquoi on nous bourre le crane de cette fiction de péril jaune ? Sans doute pour les mêmes raisons qu’on nous vante le modèle allemande : nous habituer à la fin du modèle sociale français…
Pourtant la vérité est simple : le modèle chinois basé sur une main d’œuvre abondante est déjà mort : sa population sera devenue de « taille modeste » en 2050. Pas de quoi nous faire peur !

NB : pour mieux saisir la débandade chinoise qui les attend ; lisez « La chine, une bombe à retardement » aux Editions Eyrolles de Siewert et al.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2013 - 00h51 ]  
carter

Je viens de trouver sur le net un entretien radio des auteurs de "la Chine, une bombe à retardement" dont je me suis inspiré (de mémoire) pour déconstruire le mythe du peril jaune:
http://www.canalacademie.com/ida9113-La-Chine-une-bombe-a-retardement.html




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [08/01/2013 - 00h56 ]  
betinaweb

Dés qu'un investisseur chinois arrive en France,on parle de péril jaune,il ne faut pas s'inquiéter.C'est plutôt bien qu'ils nous laissent leurs capitaux.

Ils vieillissent,il va peut-être falloir qu'ils investissent dans les maisons de retraite. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 oyster a écrit [08/01/2013 - 18h58 ]  
oyster

Un investisseur chinois désintéressé !... ;-)




Répondre à gaetano






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.