Pour ou contre la hausse du taux de TVA, de 1,6% pour financer un allègement des charges patronales ?



camargo
Cette question a été posée par Camargo, le 03/02/2012 à à 16h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Finances.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Camargo a écrit [03/02/2012 - 16h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Camargo

Je pense que l'on essaye d'entuber une fois de plus les citoyens, en voulant augmenter le taux de la TVA pour financer un allègement des charges patronales, car selon moi cette mesure entraînera inévitablement une augmentation des prix pour tout le monde, sans pour autant augmenter la compétitivité des entreprises françaises, créer de nouveaux emplois ou doper les exportations. Quel est votre avis ? J'ai lu, que 64% des Français était contre !




 Anonyme a écrit [03/02/2012 - 19h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Anonyme

On a pas le choix. La dette de la Franc est critique, il faut l'éponger pour remonter la pente. la hausse n'est agréable pour personne, et bien entendu, les hausses de prix seront inéluctables. Quant à la compétitivité, des taxes sur les importations ont été mises en place. Elles représentent déjà un grand pas en avant.
L'autre avantage, si 'lon peut dire, ce tte hausse de la TVA, c'ets que, pour une fois, la totalité de sfrançais y seront soumis. Est-il utile de rappeler que compte tenu de nos avantages sociaux, nous sommes le pays dont cette taxe est la plus faible ? l'Allemagn est à 20,7 pourcent.

Alors, plaignons-nous, blâmons les autres plutôt que nous-même, mais restons lucides et raisonnables. Ce sont, soit des mesures pour sortir de la crise (nous sommes parmi les plus préservés, malgré les propos alarmistes des médias) soit la faillite du pays.

Bon nombre de français ont aussi un lien avec cette crise. Par le marché noir, les délocalisations, notre choix d'acheter chinois plutôt que français et notre frilosité latente.
Pour rentrer, l'argent doit tourner. En France, ce n'est pas le cas, nous sommes avares et grincheux par nature.




 Dunamis a écrit [03/02/2012 - 19h07 ]  
Dunamis

On a pas le choix. La dette de la France est critique, il faut l'éponger pour remonter la pente. la hausse n'est agréable pour personne, et bien entendu, les hausses de prix seront inéluctables. Le gouvernement ne le nie d'ailleurs pas.
Quant à la compétitivité, des taxes sur les importations ont été mises en place. Elles représentent déjà un grand pas en avant.
L'autre avantage, si l'on peut dire, sur cette hausse de la TVA, c'est que, pour une fois, la totalité des français y seront soumis.
Est-il utile de rappeler que compte tenu de nos avantages sociaux, nous sommes le pays dont cette taxe est la plus faible ? l'Allemagne est à 20,7 pourcent.

Alors, plaignons-nous, blâmons les autres plutôt que nous-même, mais restons lucides et raisonnables. Ce sont, soit des mesures pour sortir de la crise (nous sommes parmi les plus préservés, malgré les propos alarmistes des médias) soit la faillite du pays.

Bon nombre de français ont aussi un lien avec cette crise. Par le marché noir, les délocalisations, notre choix d'acheter chinois plutôt que français et notre frilosité latente.
Pour rentrer, l'argent doit tourner. En France, ce n'est pas le cas, nous sommes avares et grincheux par nature.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 Teoc a écrit [03/02/2012 - 19h44 ]  
Teoc

Pas du tout d'accord avec toi Dunamis, car la TVA impacte directement les riches et les pauvres, et la TVA quand on fait ses courses, les gens qui ont un salaire mensuel de 10000 euros, ne ressentiront pas aussi fortement la TVA que la personne qui est au SMIC ou qui touche le RSA, la TVA n'est pas juste. D'alleurs Fillon, jeudi soir, a voulu faire croire que les prix n'augmenteront pas avec l'augmentation de la TVA de 1,6%.... Moi ce que je peux dire, c'est que ca commence à bien faire, pour mon porte monnaie, entre les augmentations que nous venons de subir en 2011 et encore au 1er janvier 2012. Cette mesure pour soit disant sortir de la crise, n'arrangera sans doute pas la crise du chômage !!! :-o




 symbol a écrit [03/02/2012 - 22h05 ]  
symbol

Il faudrait étudier ce qui s'est passé en Allemagne quand ils l'ont appliqués. Pas le temps de repartir à la source des informations que j'ai eues, sauf que cela a très bien fonctionné sans augmentation des prix. Nous restons d'ailleurs toujours plus chers qu'eux dans bien des domaines.

En France, nous avons juste un énorme problème, c'est quand on crée une taxe, cela vient s'additionner aux restes. On ne revient jamais sur un avantage acquis et on cumule les taxes. On veut le beurre et l'argent du beurre et on s'enferme dans un système qui nous coûte de plus en plus cher et qui appauvrit tout un chacun au passage.

Comme dit Dunamis, le confortable filet social établi n'a pas résolu les problèmes, bien au contraire. Il faut être réaliste à un moment et vigilant quant à l'application. Et c'est bien là le plus inquiétant !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 carter a écrit [04/02/2012 - 04h58 ]  
carter

Il est indéniable que cette mesure amenuisera encore plus notre pouvoir d’achat-pourtant guère folichon. Rappelons que la TVA est en soi un impôt injuste car non proportionnel (la charge est la même pour les nantis que pour les SDF. De surcroit, ceux qui achètent des produits à la TVA la plus forte-électroménager, produits d’habitat- sont les couples jeunes en demande d’autonomie et aux salaires rikiki. Bref, pas très juste comme impôt !)

Mais bon…passons sur cet aspect et posons-nous la question de savoir si cela va rendre plus compétitive notre économie :

-Primo, n’en déplaise, le cout salarial en France est identique qu’en Allemagne. Donc arrêtons de se foutre de la gueule des français. Si les Allemands exportent, c’est parce qu’ils ont le monopole sur les machines-outils qui meublent les usines du monde. On ne pas faire l’impasse sur les produits allemands ; même pour des chinois (« si l’usine du monde est la Chine, celui qui fournit les usines est l’Allemagne » comme disent les économistes) tandis que nos produits phares subissent une concurrence implacable dont l’euro fort nous dessert.

-La TVA sociale, suite aux lois Hartz 3 a produit une misère sociale effroyable en Allemagne dont nos médias font curieusement cécité. Je rappelle qu’outre la TVA sociale, ils ont eu droit à la fin du SMIC comme accompagnement. Comment tout cela peut-il tenir alors ? La réponse est simple : du fait de la baisse de la natalité allemande, le prix des loyers a chuté de 20 % ; ce qui fait que se loger en Allemagne n’est pas insupportable. Or ce n’est pas le cas en France où le prix des loyers atteint des sommets pharaoniques. Bref, le peuple français ne pourra pas suivre suite ces attaques déguisées de son pouvoir d’achat ; contrairement au peuple allemand qui a vu, certes son salaire baisser ; mais également le prix du loyer faire de même…Vous savez donc ce qui vous attend…

-La TVA sociale ne rendra pas notre économie plus compétitive car nous revenons toujours 30 fois plus chers qu’un chinois…De plus, nous vendons à 75% dans la zone euro…Nous créons alors forcément un signe fort à nos voisins pour accroitre le dumping social entre soi-disant « peuples amis » européens.

-Elle approfondira la récession puisqu’un pouvoir d’achat amoindri euthanasiera le peu de croissance que nous avons…

Bref, le peuple paiera pour une crise dont il n’a pas grande responsabilité. Rappelons que cela fait 30 ans que nous réduisons les recettes de l’Etat pour que les riches se gavent via une dette qui n’est rien d’autre qu’un tribun déguisé des pauvres envers les riches. Résultat : environ 10% des millionnaires dans le monde sont français. Si l’Etat français est sans le sou, devinez qui a fait une razzia dans ses coffres…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 symbol a écrit [04/02/2012 - 10h06 ]  
symbol

Je n'aurai sans doute pas dû faire un comparatif (on ne compare pas ce qui n'est pas comparable puisqu'on ne fonctionne pas de la même manière), c'était évidemment la brèche ouverte pour toi carter.

Depuis des années, quand un homme politique en France crée un nouvel impôt, il ne remplace pas l'impôt existant déjà par ce nouvel impôt. Au fil des ans, des dizaines, centaines façons d'imposer les entreprises se sont accumulées - parfois contradictoires. Il semblerait que même les experts fiscaux ont de la peine à trouver ce que sera le comportement du fisc lors d'un contrôle.

Tant que le marché était national, cette situation ne mettait pas en danger les entreprises, toutes logées à la même enseigne.
Avec le Marché Commun, les gouvernements français ont décidé de supprimer les droits de douane tout en conservant les impôts frappant leurs entreprises. Alors que de leur côté, les gouvernements des autres pays européens diminuaient ou même supprimaient les impôts touchant leurs entreprises.
La France a installé, au nom de l'égalité, un système fiscal parfaitement adapté à la destruction de ses entreprises.

L'invraisemblable réalité fiscale à ce jour : on ne sait même plus qui paye des impôts, combien...

De toute façon, nous continuons à nous faire rouler dans la farine. Nous avons besoin d'une réelle révolution fiscale et ce n'est pas demain la veille avec nos mentalités.
C'est un triste constat, pour financer notre protection sociale à la dérive, les prélèvements fiscaux et sociaux représentent 71,3 pour cent du salaire moyen, ce qui porte atteinte au pouvoir d'achat des travailleurs qui ne touchent que 28,7 pour cent du coût de leur labeur.
Les contribuables financent leur assistanat minoré par des frais de distribution qui varient de 5 à 35 pour cent, suivant de nombreux et coûteux organismes.

Nous sommes tous responsables et donnons la bénédiction à ce système ne favorisant que les intérêts de ceux qui font tourner cela, les dérives, la malhonnêteté, etc.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 mrcballan84 a écrit [05/02/2012 - 15h56 ]  
mrcballan84

Si j'ai tout bien compris, on augmente la TVA pour financer le social (TVA sociale). Bien. Dans ce cas, on n'augmente pas les charges sociales pesant sur les entreprises (et donc sur leur "compétitivité") et aussi, ne l'oublions pas, sur les salaires. On peut donc espérer que ce qui est produit voie son prix baisser; par conséquent -mais pas dans l'immédiat- le prixHT diminuant, le prixTTC ne variera pas. Les marchandises importées de pays hors zone euro ne seront pas "impactées" au niveau de leurs coûts, donc augmenteront. C'est une mesure protectionniste déguisée, somme toute. Curieux de la part de furieux libre-échangistes! A ce qu'ils disent... Bon, mettons: ça incitera à acheter français des téléphones portables, des écrans plats, des iPad fabriqués en Chine. Achetons donc toujours ces produits bien français. Où ai-je vu une usine de portables dans not'beau pays?
Qui plus est, ce qui nous est présenté comme automatique ne l'est que si les industriels jouent le jeu, c-à-d s'ils répercutent les allègements de coûts sur le prixHT et les salaires. Ce qui serait étonnant, comme on les connaît, ils augmenteront plutôt les dividendes des actionnaires, qui s'empresseront de les mettre à l'abri en Suisse ou ailleurs, où ils échapperont au fisc français, et n'iront donc pas alimenter les caisses de la sécu. En attendant, les faibles revenus verront augmenter les produits de première nécessité, principalement l'alimentation (qui est en majorité produite ici, pourtant, mais par des paysans sur-exploités par la grande distribution), et le ressentiront durement, alors que les revenus confortables s'en apercevront à peine.
Conclusion: c'est vous qui voyez...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


Répondre à Camargo






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.