Selon vous, est ce que mentir c'est tromper ?



elodie62
Cette question a été posée par elodie62, le 04/09/2011 à à 10h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Féminin.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Chaton4440 a écrit [04/09/2011 - 16h29] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Chaton4440

Tromper ? Bien évidemment que mentir c'est tromper car imagine...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Chaton4440 ]



Réponses



 bougainvilliee a écrit [04/09/2011 - 14h47 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour,
Y a-t-il une différence entre mentir (dire le contraire d'une vérité) et ne rien dire (garder son jardin secret pour soit, tout seul) ?

La question que tu poses, élodie, dépend si c'est toi qui dissimules où si c'est l'autre qui dissimule.

Ne pas tout dire, c'est se préserver (du regard ou jugement des autres) et préserver l'autre.

Mais si l'autre découvre que l'on lui a dissimulé quelque chose, il peut prétendre avoir été trompé (cette réaction est admise, chez la plupart des humains).

Il en ressort que l'être humain est un personnage compliqué, cruel, personnel, sans indulgence et dépourvu de véritable amour. Ce n'est donc pas un personnage intéressant.

Etre libre c'est n'avoir de compte à rendre qu'à soi-même.




Le doute est ma seule certitude


 amalia.666 a écrit [04/09/2011 - 15h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
amalia.666

bien sûr, que mentir c'est tromper !!!! à quoi ça sert de mentir ????? et celui qui passe son temps à mentir, un jour ou l'autre il se trahi.... sans s'en rendre compte, et il passe pour un moins que rien, pour celui qui l'écoute. C'est plus facile de dire des vérités, que de mentir..... Mais t'es libre d'être ce que tu veux être !!!! question de libre arbitre..... 8-)




 bougainvilliee a écrit [04/09/2011 - 15h51 ]  
bougainvilliee

B onsoir,
Alors j'ai passé ma vie à être trompé.
Je n'ai pas eu cette impression, et je m'en fous un peu.

Laissons aux autres leur libre-arbitre.
En général ils savent mieux s'en servir que nous.
Et cela nous évite d'être leur censeur.
Mêlons-nous de notre jardin secret et ne cherchons pas à savoir ce qu'il y a dans celui des autres.

De quel droit avons nous des droits sur l'autre ?




Le doute est ma seule certitude


 Chaton4440 a écrit [04/09/2011 - 16h29 ]  
Chaton4440

Tromper ? Bien évidemment que mentir c'est tromper car imagine tu trompes ta femme et tu sens l'odeur de l'autre et tu lui répond que non , c'est en quelque sorte mentir ;-)




-


 papiguy a écrit [04/09/2011 - 18h31 ]  
papiguy

La question n'est pas de savoir s'il y a "une différence entre mentir (dire le contraire d'une vérité) et ne rien dire (garder son jardin secret pour soit, tout seul)", mais une différence entre mentir et tromper.

Oui il y a une différence comme il y en a une entre boire et étancher sa soif ou avoir froid et mettre un pull over.

Tromper est un objectif ou un résultat, mentir est un moyen.

Comme le suggère bougainvilliee, tout en se trompant de question, ne rien dire peut être un moyen de tromper, comme un geste peut aussi en être un.
Chacun a sa façon, à un moment donné de chercher des réponses à ses questions, ou de répondre aux questions. Nous devons, au contraire de ce que dit bougainvilliee, qui recommande de ne pas se mêler de ce que les autres peuvent penser, être attentif à ce que les autres peuvent interpréter de nos paroles comme de nos silences et de nos gestes, ceci pour éviter les malentendus et surtout pour ne pas blesser par défaut d'attention aux autres.




 cochise_fr a écrit [04/09/2011 - 22h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur mentir c'est tromper. Il reste ensuite à savoir à qui cela s'adresse, car il est des personnes avec qui mentir n'est pas envisageable, et d'autres où cela est de moindre ou d'aucune importance.... et de même pour tromper bien sur.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [04/09/2011 - 22h53 ]  
papiguy

C'est avoir beaucoup de prétention que croire que l'on est capable de savoir ce qui est important ou non pour autrui. Ceci s'appelle de la manipulation, de l'arrogance ou au minimum de l'inconscience. sans compter que ce qui est important à un moment donné peut devenir dérisoire ensuite ou l'inverse.
C'est avec ce type de raisonnement que des dictateurs ont voulu faire le bonheur de leur peuple, et on connaît les résultats.




 Wisty a écrit [05/09/2011 - 10h33 ]  
Wisty

Bonjour,

Le mensonge peut parfois rendre service, d'une part ; d'autre part, il peut être nuisible, quant à prétendre
qu'il y a tromperie, tout dépend de la circonstance de cedit mensonge..... ;-)




Wisty


 Tofinho a écrit [05/09/2011 - 12h39 ]  
Tofinho

Logiquement. Si tu ment à quelqu'un, tu le trompe, tu l'induis en erreur.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 Wisty a écrit [05/09/2011 - 15h04 ]  
Wisty

Bonjour,

Pas toujours, Tofinho, il y a des mensonges par omission, lesquelles dépannent parfois une situation. ;-)




Wisty


 papiguy a écrit [05/09/2011 - 19h02 ]  
papiguy

Wisty, mentir a toujours pour résultat de tromper, quels que soient les noeuds que tu pourras te faire au cerveau, et quel que soit l'objectif recherché par la tromperie, et qu'il soit louable ou non.




 yaya16 a écrit [05/09/2011 - 19h58 ]  
yaya16

Bonsoir, pour moi, logiquement, mentir c'est tromper.




Bérard


 Wisty a écrit [06/09/2011 - 11h00 ]  
Wisty

Bonjour, Papiguy,

J'accepte ton interprétation,

Tu ne peux tromper la personne pour qui tu mens,ainsi sauvée de sa situation....Tu ne trompe que la
personne perverse,qui nui à l'autre.
Dans cette hypothèse, c'est un mensonge par omission, (que je ne considère pas comme tromperie, puisque je ne connais pas l'interlocuteur provoquant).

C'est pourquoi, le mensonge,lorsqu'il n'est pas nuisible,il peut-être approuvé. ;-)




Wisty


 bougainvilliee a écrit [06/09/2011 - 13h25 ]  
bougainvilliee

N'est-ce pas déjà mentir, que de prétendre n'avoir jamais menti ?...




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [06/09/2011 - 13h57 ]  
papiguy

Donc, bougainvilliee, quand, mentant en disant que je n'ai jamais menti, je me trompe ?




 martineraynaud a écrit [28/09/2011 - 13h10 ]  
martineraynaud

non en virtuels, c'est ce protéger




toujours d'humeur égale


 bougainvilliee a écrit [06/10/2011 - 08h02 ]  
bougainvilliee

Trompez... trompez... il en restera toujours quelque chose.




Le doute est ma seule certitude


 Mawiyon34 a écrit [26/02/2012 - 18h58 ]  
Mawiyon34

Mentir n'est pas forcément tromper , sa peut être aussi pour protéger le couple si c'est le cas d'un couple...




Le silence est la meilleure des solutions


 cochise_fr a écrit [26/02/2012 - 19h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf en de très rares exceptions (car il doit bien y en avoir) ne pas mentir est toujours une meilleure solution, ceci regardé sur le long terme. Il n'y a rien de pire que de découvrir à posteriori un mensonge de quelqu'un en qui on avait confiance.

Même quand la vérité fait mal, elle est toujours moins dure que les conséquences ultérieures des mensonges, du premier, et souvent des suivants qui en sont la conséquence du premier.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Raberamar a écrit [17/04/2013 - 14h32 ]  
Raberamar

Je pense que ça dépend de la situation et de la personne concernée. Parfois, un mensonge est nécessaire parce qu’on ne peut pas toujours tout révéler à quelqu’un. Sinon, on risquerait de le blesser ou de le vexer. Par ailleurs, il est vrai que mentir est relatif à la tromperie. Après tout, il faut admettre que si l'on ne raconte pas une vérité à un individu, c’est pour lui faire croire quelque chose d’autre. Peu importe la raison, qu’elle soit bonne ou mauvaise, le fait est qu’on dissimule des informations. Que l’on décide de se taire ou d’affirmer le contraire, c’est essayer de duper l’interlocuteur. De plus, certaines personnes ne tolèrent pas ce genre de situation. Un mensonge peut détruire un couple, un ménage, une relation amicale ou familiale. Selon un dicton, « toute vérité n’est pas bonne à dire ». Cependant, il y a des moments où il ne faut pas garder le silence et avouer tout ce qu’on sait.




Répondre à elodie62






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.