Existe-t-il des aides pour la femme au foyer ?



ines
Cette question a été posée par ines, le 20/08/2007 à à 15h07.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Féminin.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Mana a écrit [20/08/2007 - 17h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

Si vous êtes femme au foyer et que vous élevé un ou plusieurs enfants seule, la Caisse d'Allocations Familiale peut vous verser une allocation de parent isolé.
Pour cela il faut remplir certaines conditions:
- Vous attendez un bébé et êtes célibataire, séparée, divorcée, veuve, ou vous avez un ou plusieurs enfants à charge et êtes veuf(ve), séparé(e), divorcé(e) depuis moins de 18 mois.
- La moyenne de vos ressources mensuelles des 3 derniers mois doit être inférieure au montant maximal de l'Api (allocation parent isolé)
Selon votre situation, vous pouvez bénéficier d'autres prestations, renseignez vous à la CAF de votre commune.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Chu Fu a écrit [20/08/2007 - 22h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Chu Fu

La femme au foyer ? Elle peut crever !!!!
J'en sait quelque chose pour avoir fait ce choix et élevé mes deux filles en restant à la maison : pas facile tous les jours avec mon salaire en moins, surtout avec le temps ! En fait, plus vos enfants grandissent, plus ils vous coûtent cher, plus vous perdez vos repères dans le monde du travail et moins vous êtes aptes à reprendre une activité : je vous conseille de ne pas faire comme moi et de conserver un minimum d'heures de travail extérieur qui vous serviront d'ancrage pour vous réinsérez quand vos enfants grandis n'auront plus besoin de vous !
Et je ne vous parle pas de la considération : c'est ancré dans les moeurs, une femme au foyer ne travaille pas !
Donc, à moins d'être dans une situation vraiment critique (seule pour élever des enfants sans père, ou femme d'un RMistes et RMiste vous-même...) n'attendez aucune aide ! Vous aurez les allocations familiales comme tout le monde et rien de plus !
Si, petit plus, tout de même : si vous avez donné trois enfants à la République, la CAF cotisera pour votre retraite !... Mais, il vaudrait mieux ne pas trop compter dessus !




 cochise_fr a écrit [21/08/2007 - 09h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La femme (ou l'homme, ne soyons pas sectaires) au foyer n'a aucun droit. Il faut qu'elle ait une situation particulière, enfants, solitude, misère.... pour enfin obtenir quelques subsides.
Depuis longtemps, je suggère de verser à une personne, une seule par famille, à domicile (chômeurs sans droits, retraités,FEMME ou HOMME au foyer, personne en charge de famille...) un revenu décent permettant :
- de manger à sa faim des produits sains et courants pour sa famille.
- de pouvoir se loger décemment avec sa famille.
- de pouvoir payer les frais afférents à cette situation (EDF,Automobile,assurances,écoles, etc).
Au coût de la vie actuelle, j'évalue ce revenu à 1000%u20AC majoré pour charge de famille.( avec un SMIC à 1500 euros net) et bien sur, limité aux revenus globaux de la famille justifiant ce fait.(3000%u20AC par exemple).....Pourquoi cela?

Parce que le travail à la maison est un travail à temps plein......la meilleure preuve est que vous devez payer des employés pour faire la même chose si vous n'êtes pas là.
Tous ces travaux sont nécessaires voire obligatoires, de gré ou de force. On ne saurait se passer de manger, de se laver, d'entretenir au moins un peu son logement et ses affaires....etc.
Parce que tout ce que l'on fait à la maison, plaisant ou pas, coûte moins cher que la même prestation faite ou fournie par l'extérieur.
Parce que tout argent injecté en subvention dans les classes les plus pauvres est immédiatement utilisé pour vivre, donc réinjecté dans l'économie locale du pays (et non mis en banque ou exporté à l'étranger), donc n'est pas perdu en vain.

Enfin, il faut une politique cohérente autour de tout cela pour que ce soit gérable, parce que seule et isolée, cette mesure ne résoudra rien..

Vous pouvez réagir...... mais pensez y quand vous votez.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Chu Fu a écrit [07/09/2007 - 12h13 ]  
Chu Fu

Cher Cochise, le travail à la maison est bien plus qu'un travail à plein temps : il ne s'arrête pas à 16, 17 ou 18 h, se prolonge sur la nuit de sommeil et ne connaît ni week-end, ni congés payés, le tout sans salaire, ni retraite complémentaires... et, surtout, sans considération !
L'amour, la compassion n'ont pas de place dans ce monde libéral basé sur l'agressivité du pillage individuel qui dévaste actuellement la planète !
Difficile, donc, d'envisager d'allouer une pension aux personnes, hommes ou femmes, qui font le choix de mettre leur potentiel de travail au service de la famille et de tout ce qui gravite autour, comme, par exemple, mis à part l'engagement au sein même de la famille, l'encadrement des enfants dans les manifestations ou activités scolaires ou extra scolaires, ou encore l'animation d'activités, les soutiens divers autour des personnes âgées, qui, notre société l'oublie sciemment, ont été ceux et celles qui nous ont portés jusqu'à l'âge adulte...
Les entreprises sont déjà écrasées des charges URSSAF, elles ne supporteraient pas un alourdissement (je pesnse surtout aux petits exploitants, par aux grandes multi nationales qui ne fonctionnent que sur la prises de bénéfice !)
Quant aux salaires, ils ne permettent plus guère le choix que l'un des deux reste à la maison : mon mari a été élevé par un père smicard, qui louait, pour loger sa famille, un appartement à Paris intra muros, a toujours acheté les voitures dont il a eu besoin sans être obligé d'avoir recours à un crédit et pouvait offrir une location dans le sud à sa famille pour les vacances d'été ; essayez de faire ça aujourd'hui, même avec deux smics !!!
Bref, au final, les deux parents travaillent à l'extérieur et les enfants s'élèvent tout seuls, comme il peuvent ; cela ajouté à la mise à mal du service éducatif, on obtient des veaux, comme l'a si élégamment dit De Gaulle, qu'on peut aisément exploiter et mener à l'abattoir !!!
"Tant que les riches peuvent s'enrichir d'avantage, tout va bien" et "après moi le déluge" sont les deux let motives en vigueur !




 maléna a écrit [12/11/2007 - 15h22 ]  
maléna

Bien entendu qu'il faut qu'il y est misère, élevage d'enfant, handicap ou mère isolée pour que l'état s'en occupe et bien entendu que la femme au foyer n'a rien à faire que de nettoyer sa maison alors je ne vois pas comment on peut encore espérer gratter quoique ce soit. Quand on a un enfant c'est pas pareil ! Mais il y a un mari qui travaille quand même c'est indécent de demander un revenu pour femme au foyer (qd même...).




 cochise_fr a écrit [12/11/2007 - 22h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce qui est indécent Maléna, c'est qu'un seul salaire ne puisse permettre à une famille de deux enfants de vivre dignement.
Ce qui est indécent, c'est de préférer son travail et/ou sa carrière à sa famille.
Ce qui est indécent, c'est une échelle de revenu national de 1 à 10000 sans que personne n'y voit à redire.
Ce qui est indécent, c'est qu'un pays dit "riche" laisse une partie de ses citoyens sur le bord ou dans la misère.
Ce qui est indécent, c'est de voir des personnes âgées manger des boites pour chat.
Ce qui est indécent, c'est que des gens dorment dehors faute de mieux.
Ce qui est indécent, c'est que des gens avec un emploi ne trouvent pas à se loger décemment.
Ce qui est indécent, c'est qu'un agriculteur ne puisse vivre de sa production.
Ce qui est indécent, c'est qu'un marin ne puisse vivre de sa pêche.
Ce qui est indécent, c'est qu'un commerçant indépendant doit magouiller pour s'en sortir.
Ce qui est indécent, c'est qu'une vie de labeur ne laisse qu'une retraite minable aux plus humbles.
et la liste pourrait continuer longtemps.....
Alors, on peut se plaindre, mais on peut aussi proposer d'autres solutions.
- Une participation systématique du personnel aux bénéfices des entreprises.
- Une échelle des salaires de 1 à 5
- Une échelle des revenus de 1 à 10
- Un revenu minimum à la hauteur du minimum de la décence pour manger, se loger, vivre normalement avec sa famille dans le pays concerné.
- Un revenu d'entretien familial (celui que vous décriez)

Là encore, la liste pourrait être longue, et si ces idées ne sont pas bonnes, vous êtes invité à en proposer d'autres en remplacement.
Oui ChuFu, ce que ton beau-père pouvait faire est devenu impossible, c'est bien là le problème.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 maléna a écrit [13/11/2007 - 13h33 ]  
maléna

Je pense mettre un peu mal exprimé!! lorsque j'ai parlé de misère, ça englobait tous les "ce qui est indécent, que vous avez cité !!! moi je parlais de ces femmes qui n'ont rien à faire que d'aller gratter à la caf (par ex) et en plus il leur faudrait un revenu !!! parce qu'il y en a !!! après je pense aussi qu'il faut savoir gérer son budget !!! et arrêtez un peu de se plaindre !! pour ce qui est des personnes âgées qui mangent des boites pour chats, je pense que s'il y avait une solidarité familial, ça n'existerai pas !!! ça me fait penser que tout le monde babillait contre le gouvernement qd il y a eu la canicule !!! si ces personnes âgées étaient entouré par leur proche !!! il n'y aurait pas eu tant de drame !!! mais non c'est dessuite la faute du système, la faute de ci ou de la !!! arrêtons va !!!




 cochise_fr a écrit [13/11/2007 - 17h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ceux ou celles qui bénéficient de la CAF ont par définition une famille à s'occuper, bien ou mal selon l'appréciation de chacun, mais sûrement pas sans rien faire. S'occuper des obligations familiales, c'est plus que 35h par semaine. De plus, quand ces obligations sont mal faites ou pas faites, c'est l'état qui doit palier aux carences des familles...... ce n'est donc pas gratuit. Je suis donc convaincu que si l'on donne les moyens à une famille d'avoir le minimum vital, l'état s'y retrouvera en qualité de services fournis par la famille au lieu des administrations diverses dont ce n'est théoriquement pas la fonction.
De plus, comme je l'ai déjà mentionné, 10 euros remis à une famille dans le besoin seront immédiatement remis dans l'économie locale du pays, ce qui est plutôt une bonne chose.

Avec des "SI" on pourrait mettre Paris en bouteille.... c'est pas de moi mais peu importe.

Concernant les personnes âgées, il conviendrait de reconnaître que quand un établissement a pour devoir de s'occuper du bien être des anciens, il serait plus utile que le bien être aille à eux plutôt qu'aux dirigeants de maisons de retraite. Et pour que les personnes âgées soient prises en charge par leur famille, comme vous le préconisez à juste titre pour préserver leur "chez eux" à ceux qui vont partir, il est impératif que les structures d'habitation soient fort différentes pour les adapter aux contraintes médicales des anciens concernés....

Tout ce que souhaitent les gouvernements, de droite comme de gauche, c'est que les personnes âgées disparaissent le plus discrètement possible sans faire de vagues.C'est indigne de leur part.

J'invite tous les rouspéteurs de tout poil à s'interroger sur ce que cela donnera quand ce seront eux....les vieux, et que les plus jeunes d'alors auront cette même attitude de jm'en foutisme" à leur égard. Pour l'instant, vous êtes valides et en pleine forme, tant mieux pour vous, mais êtes vous certain que cela durera jusqu'à votre dernier souffle ??

Car on ne peut les laisser seuls sans surveillance et sans assistance , donc on en revient à ce que je propose, puisque si une personne est payée pour rester chez elle, les anciens pourront peut-être y rester aussi..... si on a la place, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, loin s'en faut. Et puis, quand l'ancien est valide, plus besoin de baby sitter pour garder le petit quand on va trimer au bureau ou ailleurs.... en réalité, cela ne présente que des avantages et c'est être bien hypocrite que de ne pas le reconnaitre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Chu Fu a écrit [14/11/2007 - 11h17 ]  
Chu Fu

Il y a de nombreux milliers d'années, les êtres humains se sont regroupés pour survivre et mieux vivre : ensemble, on était plus fort face aux agressions extérieures, on pouvait partager les tâches et donc, les richesses produites par le travail de chacun.
Puis, on a commencé à échanger, par l'intermédiaire du troc, avec les autres familles, avec les autres clans, avec les autres villages... ce que l'on ne pouvait produire soi-même. Chacun estimait la valeur-travail de son produit et l'échange se faisait par accord mutuel.
Puis, est venue l'idée de commerce, l'avènement de l'argent et, surtout, l'avidité a fait son chemin jusqu'à la notion de profit et d'exploitation du travail de l'autre : je crois que c'est jusque là qu'il nous faudrait remonter, revenir sur nos pas pour changer notre mode de vie !
Non, la notion d'exploitation de tous les êtres par l'homme, y compris ses semblables, n'est pas une notion valide et incontournable ! (que serait l'ouvrier sans le "propriétaire" de l'outil de travail... mais que serait le "propriétaire" de l'outil de travail sans l'ouvrier ?)
Non, la notion de croissance économique n'est ni juste, ni incontournable ! (Nous sommes en train d'en vivre l'agonie !)
Non, la population humaine ne peut être considérée plus importante et prioritaire sur les autres espèces, ni croître infiniment sur une planète qui n'est pas expansible et dont l'équilibre du tout est indispensable à la survie de l'un !
Non, le gaspillage des ressources et des énergies qui ne sert qu'à justifier la croissance n'est ni indispensable, ni incontournable ! (il suffit d'opter pour la production d'un matériel non jetable, durable et réparable)
Non, l'autre n'est pas l'ennemi contre lequel vous devez absolument entrer en compétition pour survivre, celui qui vous empêche de le faire, mais, au contraire, l'ami avec lequel vous pouvez améliorer la vie de toutes les espèces sur cette planète, vous y compris, pour aujourd'hui et pour demain !
Plus qu'une possibilité, c'est un devoir, parce que nous semblons être l'espèce la plus en état de le réaliser.
Le seul moyen pour commencer ce demi-tour et l'instauration de cette société nouvelle sans laissé pour compte, sans exclu, sans exploité, c'est de commencer par vous-même en adoptant une éthique de vie et de relation à l'autre, mais aussi de consommation en cessant d'alimenter ce système absurde. La panique engendrée dans l'industrie du disque (je ne parle pas des artistes eux-mêmes, mais du monde parasite qui s'enrichit sur leurs dos) par le téléchargement "illégal"... c'est intéressant, vous ne trouvez pas ?




 nancychenier a écrit [15/02/2009 - 18h28 ]  
nancychenier

REVENUS D'APPOINT POUR FEMMES AU FOYER..!

Bonjour!

Si vous êtes fatiguées de ne jamais avoir assez de revenu, tout en élevant vos enfants à la maison, notre opportunité d'affaires peut être pour vous.

Il s'agit d'une opportunité en télécommunication (ligne de téléphone, accès internet, interurbain) et vous êtes payées à deux niveaux:

- Sur toutes les factures des clients, chaque mois;

- à chaque fois qu'une nouvelle copine se joint à votre équipe;

Contactez-moi pour plus d'infos

Nancy Chénier
représentante ACN
514.924.7785




Nancy Chénier Représentante ACN


 cochise_fr a écrit [15/02/2009 - 19h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
A propos d'ACN...... faites ce que vous voulez.... mais informez vous AVANT !!!

Pour infos:

http://www2.france-jeunes.net/lire-acn-idee-lumineuse-ou-vaste-arnaque-un-peu-des-deux-24805.htm

http://www.comparatel.fr/forum/view_id-23252_f-forum3_thread-3666.htm

ou cherchez "ACN" dans Google.... et lisez pour vous faire une idée....AVANT.!!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [15/02/2009 - 19h31 ]  
lucius

Une aide,cela ne veut pas toujours dire de l'argent!

http//.www.banquedutemps.com




Gare au gorille !


 nancychenier a écrit [15/02/2009 - 19h39 ]  
nancychenier

de pouvoir payer facilement ses factures à la fin du mois...méchante bonne aide pour être mentalement apte à s'occuper correctement de ses enfants.




Nancy Chénier Représentante ACN


 lucius a écrit [15/02/2009 - 19h45 ]  
lucius

Tu peux dévelloper?
Je ne comprend pas bien ce que tu veux dire.
:-)




Gare au gorille !


Répondre à ines






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.