Ne pensez-vous pas que de faire des enfants actuellement, est une aberration ?



nayege54s
Cette question a été posée par nayege54s, le 24/04/2011 à à 09h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Famille enfants.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 freddyvegan a écrit [24/04/2011 - 10h53] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
freddyvegan

Oui, c'est une aberration car nous sommes déjà en...



[ Lire la suite de la réponse écrite par freddyvegan ]



Réponses



 nayege54s a écrit [24/04/2011 - 09h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
nayege54s

Faire des enfants quand nous voyons ce qui se passe actuellement sur terre, n'est t-il pas une aberration ?




 canine a écrit [24/04/2011 - 10h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
canine

avant c'était bien pire, je n'aurais pas aimé naître au moyen-âge et encore moins avant. L'homme a toujours été cruel et sanguinaire, guerrier, exploiteur de ses semblables et j'en passe et massacrant tout sur son passage. et pourtant il y a toujours eu des enfants, et heureusement, car ne ne serions pas là. Et si c'était l'inverse, que les générations suivantes fassent mieux ! De toute façon, dans la vie de la terre, toute les grandes espèces ont finies par disparaître, il en sera de même pour l'homme, un jour. J'espère que nous n'aurons pas le temps d'aller polluer une autre planète d'ici là ! en attendant, arrêter de faire des enfants ne réglera pas le problème.




 Wisty a écrit [24/04/2011 - 10h53 ]  
Wisty

Bonjour,

- De nos jours, il est concevable de prendre la responsabilité d'être futurs parents, la réflexion est de mise, avant de concevoir un enfant, tu as raison nayège de poser cette question.


- Avant canine, nous n'étions pas adapté au confort que nous avons, et oui, c'était bien pire, mais l'éducation était tout à fait différente aussi. ;-)




Wisty


 freddyvegan a écrit [24/04/2011 - 10h53 ]  
freddyvegan

Oui, c'est une aberration car nous sommes déjà en surnombre sur la planète !

Faire des enfants, c'est du pur égoïsme, comme si c'était une obligation d'avoir une descendance !

On peut-être heureux sans enfants !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 missharper a écrit [24/04/2011 - 10h57 ]  
missharper

Il est certain que le monde d'aujourd'hui fait peur... D'autant plus qu'il y a beaucoup d'enfants aujourd'hui qui rêvent d'être adoptés. Ce qui est sûr, c'est que faire des enfants, c'est faire des consommateurs, de plus en plus de consommateurs ! C'était la minute écolo !
Non, très franchement, de toute façon, il faut prendre ses responsabilités, on ne ferait plus jamais rien si on avait peur de tout.




 canine a écrit [24/04/2011 - 11h21 ]  
canine

l'éducation et la gestion d'avoir une descendance ou non, n'est valable que pour une partie du monde !! pour l'autre partie la descendance est subie plutôt que voulu et l'éducation absente.




 coeur de patate a écrit [24/04/2011 - 14h06 ]  
coeur de patate

je dis comme freddyvegan et je vote pour sa réponse !

c'est une aberration de sur-peupler cette planète d'enfants et de chiens trop c'est trop
il y a plus de la moitié des Français qui ont des chiens carnivores c'est une folie pure pour la planète,

mais tout le monde s'en fou et ne pense qu'a sa petite personne son petit plaisir égocentrique !

au lieu de faire des enfant et des chiens,

il y en a plein d'abandonnés ,
c'est une urgence ça devrait être interdit tant qu'il y a des orphelins et des chiens abandonner les centres en sont plein !!




ciao!


 canine a écrit [24/04/2011 - 15h44 ]  
canine

ouai ! comme ça il ne reste que les vieux !

la Terre se portrait beaucoup mieux sans êtres humains, exterminons-nous ! qu'on en finisse !!!




 cochise_fr a écrit [24/04/2011 - 17h49 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il ne faut pas confondre " faire des enfants" et "élever des enfants". Trop d'humains font des enfants comme les poules pondent des oeufs puis s'en désintéressent à la vue des efforts et parfois des sacrifices que leur éducation demande pendant toute la jeunesse pour leur apprendre à vivre adulte et responsable.

Il serait cependant bien stupide de ne plus avoir d'enfants par gout des loisirs et incompétence réunis.

On pourrait, par exemple, valoriser la vie de famille dans la vie économique du pays, au lieu de cultiver à outrance le "chacun pour soi et dieu pour tous" ou encore le "je fais ce que je veux et je vous emmerde".




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [24/04/2011 - 17h51 ]  
coeur de patate

des enfants abandonnés ce n'est pas ce qui manque ! et les chiens non plus !

la croissance zéro ce n'est pas de plus faire d'enfants du tout c'est de pas en faire plus que les décès !!

et si ont se préoccupait de tout les orphelins , ce sont des enfants comme les autres !
il ne sont pas vieux , c'est absurde ce que tu dis tête de chien !!

tout n'est pas tout noir ou tout blanc !!
on voit ce que ça donne dans les pays saturé de population comme les Indes ,
c'est atroce comme conditions de vie !!




ciao!


 cochise_fr a écrit [25/04/2011 - 03h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En Inde, ils peuvent s'adresser à Lakshmi Mittal.... par exemple, et à la liste de milliardaires qui exploitent le pays et laisse les habitants dans la misère la plus noire pour toujours plus de profits.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 canine a écrit [25/04/2011 - 11h47 ]  
canine

coeur de patate
Oh ! tête de chien est un compliment, merci !

Sauf que adopter un enfant est un chemin de croix, il faudrait déjà que son accès soit plus facile. Ensuite, il faudrait que les pays, comme ton exemple, l'Inde, puisse réguler leur population avec comme nous, la possibilité de contraception. Les populations vivent de plus en plus longtemps alors forcément il y a un décalage à long terme.....bref, et bien d'autre choses inégales, ce n'est pas faire des enfants le problème, c'est tout ce qu'il y a autour au niveau mondial. Et ta position radicale est tout simplement impossible a réalisée, tête de patate !

pour en revenir à la question de Nayege, j'entends ça depuis toujours, faut-il faire des enfants car trop de chomage, trop de violence..... ma grand-mêre le disait déjà ! les problèmes ne sont pas d'aujourd'hui !!




 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 13h14 ]  
coeur de patate

sauf que du temps de ta grand mère !
comme tu le sais il y a eu deux guerres mondiales en Europe et avec seulement une trentaine d'années de distance,
et la ça fait 65 ans de statuco et d'en bourgeoisement décadent !!
nous vivons dans le gagatisme du toutou à sa mémère !! :-D ce n'est pas folichon comme perpectives !




ciao!


 canine a écrit [25/04/2011 - 15h03 ]  
canine

Ah ! ça c'est vrai !

d'ailleurs comme elle le disait souvent "une bonne guerre, ça vous ferait pas de mal !" ou alors "et bien, les jeunes vous allez quand même en baver !"
Bon, vu qu'elle était née en 1900, c'est sur, que ce qu'on vit aujourd'hui en France c'est du pipi de chat à côté, (ou crotte de caniche comme on veut !) :-D




 carter a écrit [25/04/2011 - 17h31 ]  
carter

J’ai un éclatement de la rétine en lisant le nombre de conneries postées…Bon, je rappelle quelques éléments de réflexion saines :


-Nous sommes 6 milliards sur Terre et selon l’Unesco, la Terre peut en nourrir le double sans problème. Les famines, la pollution, les catastrophes écologiques sont plus le résultat d’un monde de vie délirant que l’on nomme « capitalisme » ou « société de consommation » plutôt que le fait que ces limites naturelles de la Terre ont été atteints parce que nous sommes tout simplement trop nombreux, n’en déplaise à certains écologues universitaires qui, en bon scientifiques, ne mordent jamais la main du capitaliste qui finance leurs recherches…
Nous détruisons la planète pour conserver un monde de vie délirant basé sur la production à outrance de biens et de services (se rappeler la critique du Club de Rome ; critique qui est avant tout une critique de la consommation de masse). La Chine a longtemps vécu sans polluer en ayant une population extraordinairement importante : elle était par essence autarcique avant que bien plus tard, le grand timonier ne décide d’en faire un pays capitaliste comme les autres avec « le grand bond en avant »

-la destruction de notre environnement peut avoir deux angles d’approches différents :
-la première est notre mode de vie consumériste. Les mouvements politiques comme « les décroissants » basés sur les travaux économiques de Georgescu-Roegen l’ont bien comprit…
-si vous ne remettez pas votre mode de vie en question, alors forcement, c’est juste une question de la taille de la population mondiale : on est trop nombreux. Mais vous comprenez bien que cet argument n’est pas forcement l’angle d’approche la plus « équitable »…
-Soit vous postulez les deux angles d’approches qui deviennent alors complémentaires.
Mais curieusement, je lis plus le « trop de monde » plutôt que le « trop de marchandises »…


-L’être humain a été façonné par l’Evolution. Pour rappel, l’Evolution est un mécanisme qui ne peut exister que si il y’a reproduction. En somme, notre psychologie, nos pulsions, nos désirs ont été façonnés par un long processus évolutif pour que nous ayons des envies d’enfants (ou alors, notre environnement est tellement dégradé que nous perdons cette pulsion naturelle par justement un mécanisme psychologique proche de la dépression). Bref, il n’est pas évident de s’opposer à sa nature profonde dont l’une de ses nécessités est le besoin d’une descendance…D’ailleurs, toute morale aussi « civilisée » soit-elle (comme le don, la générosité ou la réciprocité) se base plus souvent qu’on le croit sur un substrat biologique comme le montrent la psychologie évolutionniste…
Bref, il est immoral d’emmerder un type d’aller contre son bonheur qui est souvent réglé par dame Nature…Bonheur qui s’oppose rarement à celui du groupe comme le montrent la génétique des populations

D’ailleurs « Dame Nature » règle à sa façon le piège malthusien qui s’y loge : soit l’évitement d’une surpopulation d’une espèce qui en arrivait à détruire ainsi son habitat de vie par la mise en place d’un subtil équilibre des écosystèmes. Mais l’Homme, par sa logique capitaliste, a détruit les écosystèmes naturels et les régulations de population qui s’y logeaient…De là à n’y voir qu’un problème de surpopulation, cela revient à mettre devant ses yeux que des lunettes biaisés…


-Quant à élever les gosses des pauvres, cela me fait bien rire : tout gosse rêve d’être élevé par sa famille biologique. Ceux qui ont un peu étudié les troubles d’attachement produit sur les enfants adoptés savent les risques de l’adoption (gros tabou social). Mais éviter que des mères donnent leurs gosses revient à éviter la guerre et la misère des pays du Sud que nous mettons en place pour notre propre confort. Avant, on leur prenait leur ressources naturelles, maintenant, on leur prend leurs gosses. Demain, on prendra leurs organes ?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [25/04/2011 - 18h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Demain, on prendra leurs organes ?"
C'est illégal, mais c'est hélas déjà fait, en échange de quelques billets verts.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 18h42 ]  
coeur de patate

merci oh grand seigneur Carter de la réflexion saine ! :-D

non mais pour qui tu te prends carter relis toi tu te prend pour un gourou ??
arrête de nous plomber l'existence avec tes pavés grandiloquents !!
ahhaha garde ta morale à deux balle très personnelle pour toi !
tu as beau en mettre des pages et des pages ,
tu crois que l'on va les lire docilement !!
tu te met le doigt dans l'oeil mon pote !! :-D




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 18h56 ]  
carter

« ahhaha garde ta morale à deux balle très personnelle pour toi »

Merci de valider ma critique…désormais, on comprend mieux quand je dis qu’il manque en effet des arguments sains…
C’est vrai que cela élève beaucoup le débat, les invectives « pipi-caca » mais bon, je suppose que t’as pu, eu égard ton grand âge, avoir ainsi une petite érection….




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 19h12 ]  
coeur de patate

mon grand sachem laisse tomber c'est de la brique !! :-D
je ne céderai pas à tes passions d'évangéliste en herbe !!
ahahah tu es bien innocent mon pauvre !!
continue ta besogne laborieuse , si ça te fais plaisir de prôner la surpopulation de la planète ,
c'est ton problème finalement !!
mais il arrive un moment ou il faut assumer !
c'est fastoche de faire des litanies sur internet ,
mais personne n'es plus la pour le concret !!
je n'ai pas la prétention de t'arrêter ! je n'y peu rien à ton irresponsabilité !! amen !!




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 20h00 ]  
carter

"mais il arrive un moment ou il faut assumer ! "

Pourquoi? Tu préfères la politique de l'enfant unique des chinois ? Et c’est toi qui va le proposer aux peuples de la planète entière ? Bon courage…

M’est avis que seule une dictature comme celle des chinois a pu mettre en place une telle politique. Politique in finé débile puisqu’elle provoque une dissymétrie dans les naissances filles/garçons.
Or tout démographe sérieux connait le problème dit du « young male syndrom » : les violences dans une population s’aggravent quand le nombre homme/femme n’est plus équilibré…
Sans parler que cette réduction drastique de leurs population détruit le socle de leur économie…

Bref, à tout ceux qui me parlent de « surpopulation », je serais curieux de connaitre vos recommandations, question de rigoler un peu…
Mais évidemment, t’as vachement réfléchi à ce que tu dis pour me débiter tes remarques d’une profondeur abyssale qui montrent surtout ton endoctrinent aux messages télévisées les plus commerciales (surtout ne remettons pas en cause notre mode de vie de connard d’occidental)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 20h16 ]  
coeur de patate

bof c'est tellement minable que ce n'est même pas la peine de discuter !
prend la en charge toute cette population et après ont en reparle !
si tu veux quand ont veut à tout prix faire de enfants ,
il faut avoir le couilles qui vont avec mais la toujours rien !
pas de propositions pour subvenir à leur besoins !
je pense que tu es bouché comme garçon mais ce n'es pas grave ! !hahahaha




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 20h20 ]  
carter

En attendant, je poste des arguments. toi, tu postes ton petit Moi agressé...Hou...le vilain! Il me fait reflechir et ça fait mal au cerveau...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 20h24 ]  
Carcarax

Ne pensez vous pas qu'avoir des enfants c'est se projeter dans l'avenir et par la même regarder le monde comme quelque chose qui continuera après nous; devant être préservé ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 20h25 ]  
coeur de patate

alors vas y mon pote argumente c'est toi qui les nourri tous ces enfants bon sens je suis déçus je te pensais plus responsable !! mais laisse tomber !! bonne soirée avec ta conscience !! ahaha :-D




ciao!


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 20h29 ]  
coeur de patate

tu es bien sympa Carcarax mais c'est quoi quelque chose qui continu après nous si c'est pour faire des malheureux ?? c'est de la merde !! explique moi le contraire ??




ciao!


 cochise_fr a écrit [25/04/2011 - 20h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
De toute façon, la nature est bien faite.
Dans toutes les civilisations du monde, le nombre d'enfants est inversement proportionnel à la richesse des parents, ou au bien-être des parents. Quand le niveau de survie est atteint, niveau qui peut être fort différent selon les individus, le besoin de descendance décroit, puisque l'on a plus besoin de sa descendance pour assurer la survie de ses vieux jours.

N'oublions pas que l'humain n'est jamais qu'un animal comme un autre, avec quelques petits trucs en plus, et quelques uns en moins.

Alors la régulation viendra d'elle même quand on aura admis comme vérité pour tous les humains de la terre qu'ils ont tous droit à un minimum vital, même si ce minimum peut être différent d'un point de la planète à l'autre,..... que la richesse mondiale est tout à fait apte à assumer financièrement..... en théorie bien sur..... pour le moment.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 20h50 ]  
Carcarax

Je dirais que ce n'est pas en niant la vie que l'on rendra plus heureux ceux qui souffrent...




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 carter a écrit [25/04/2011 - 20h50 ]  
carter


Pour revenir à des arguments de bonne qualité (quelle prétention !) , n’oublions pas que le nombre d’enfants est liée à des déterministes biologiques assez connus :
-plus la probabilité d’atteindre l’âge adulte pour votre descendance est faible, plus vous augmenter le nombre de votre progéniture. Si les lapins ont une nombreuse descendance, c’est que peu de leur progéniture atteindra l’âge adulte, la majorité étant mangé par les prédateurs. A l’inverse, pour les animaux au sommet de l’échelle alimentaire, on produit peu de progéniture car ces derniers vivront vieux et se reproduiront également…

Transposition chez l’homme : les africains ont un taux de natalité très fort mais peu d’enfants atteignent l’âge de procréer. C’est pourquoi l’Afrique, malgré sa forte natalité, est le continent le plus…dépeuplé !
Inversement chez les européens.

La diminution de nombre d’enfants avec l’amélioration des conditions de vie (dont l’alphabétisation) est donc également un phénomène qui peut se lire de façon éthologique : c’est-à-dire que cela relève à mes yeux plus de mécanismes biologiques que de la fameuse « éducation » des femmes…
Ceci dit, nous savons tous que le capitalisme crée une petite classe d’hyperiches d’un coté et une masse effroyable d’hyperpauvres de l’autre…

Si on ne sort pas du capitalisme financier, voire du capitalisme tout court, on est fichu…et les riches imposeront sans doute par la force la réduction drastique des populations…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 21h01 ]  
Carcarax

La vérité serait elle de nouveau ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 carter a écrit [25/04/2011 - 21h08 ]  
carter

Je n'ai jamais prétendu être postmoderne (je crois donc qu'il existe une et unique vérité pour la Science mais qu'elle est éventuellement multiple quant on s'interesse aux questions sociétales) …Le postmodernisme ayant toujours été cette saloperie intellectuelle qui a accompagné le néolibéralisme, comme l’a si brillamment montré le philosophe Jacques Bouveresse…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 21h11 ]  
Carcarax

Nous sommes dans le sociétal la non ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 21h14 ]  
Carcarax

En fait juste pour demander si tu penses qu'il puisse y avoir une bonne réponse a cette question ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 21h17 ]  
Carcarax

Ne me dis pas non mais qu'il peut en avoir de mauvaises. :-D




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 21h24 ]  
coeur de patate

franchement arrêté vos délires , les mecs !!
les femmes qui sont censées faire des enfants
elles ont besoin de monnaies sonnantes et trébuchantes pas de vos long discours de prétentieux décadents !! comme carter!!
caracarax je le mets à part comme moi nous sommes d'une autre sorte de névrose !!
mais faire des gosses c'est bien joli mes amis,
mais il faut assuré les mecs et ça il n'imprime pas le carter tout carter qu'il est :-D !!!
le principal c'est alléluia !! et inchala !! :-D




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 21h32 ]  
carter

La question oui. Mais j'ai eu une analyse évopsy, soit de psychologie évolutionniste. Et pour moi la Science a une et une seule vérité (contrairement au Politique ou au sociétal, ce qui me permet d'avoir le point de vue dans ce domaine d'un Protagoras)
Maintenant, mon point de vue est clairement anticapitalisme. Et il semblerait que ce soit le bon si on analyse la décomposition actuelle du capitalisme financier…Donc éviter une société de surprofit qui produit mécaniquement inégalités et misères…Inégalités produisant une surpopulation ; l’augmentation du niveau de vie produisant pour diverses raisons (sociologiques, éthologiques, etc.) une réduction du nombre d’enfants.

Soit toujours l’idéal des religions (partage et don) ; des sociétés primitives, de l’universalisme français, du communisme et de l’altermondialiste ; c’est selon vos sensibilités et vos dadas du moment… Du moment que l’on produise une société de faible inégalité et de justice sociale, ca me va…
La question alimentaire étant hors de propos (nous produisons assez selon l’ONU). Quant à la destruction de notre environnement par notre mode de vie ; sans capitalisme, il n’y’a plus de moteur à cette destruction…

De toute façon, si on lit la littérature dessus, on a deux positions sérieuses face à la crise écologique qui nous attend :

-la décroissance, soit l’idée de s’opposer à al croissance économique.

- le facteur 4 : soit l’idée de produire une société exclusivement de service afin de réduire toute production marchande inutile…

Dans les deux cas, le capitalisme est cuit car même si on fait du profit dans le « facteur 4 », il est quant même sacrement « bridé ».




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 21h37 ]  
Carcarax

Un bon livre sur la psychologie évolutionniste ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 21h47 ]  
coeur de patate

la psychologie évolutionniste ???
eh les mecs arrêter de vous masturber intellectuellement si vous prôner la procréation !
si non il y a un truc qui déconne !!
ahaa vraiment ça tourne à la connerie vos discutions !!
je rêve !! ahhahahaha! il faudrait voir à ne pas sombrer dans le ridicule !!
n'oublier pas qu'il y a des gens qui vous lisent !! :-D




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 21h49 ]  
carter

Plusieurs tiens...

-"Pourquoi les femmes des riches sont belles" de Gouillou. édition de boeck. Meilleur introduction sur la question. S'il en y'a qu'un à lire...

-"Psychologie evolutionniste" de Workman et Reader. Le plus complet quoique moins axé "sexe" que le précedent. edition de Boeck

D'autres:

-"cro-magnon toi-même !" de Raymond. edition seuil point science. poche. Toutefois, c'est plus un livre sur les comportements évolutionnistes (fait par un biologiste. Donc beaucoup de medecine évolutionniste avant tout). Mais c'est en livre de poche alors...

-"l'animal moral" de Wright. éditions Folio poche. c'est avant tout pour l'histoire de la pensée evolutionniste car c'est l'un des livres qui marquent le début de cette discipline. Mais ca date...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [25/04/2011 - 21h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que justement, le capitalisme financier n'est pas le capitalisme, il en est une dérive.

Le capitalisme peut aussi être social sans rien changer au capitalisme lui même, puisque c'est celui de la production de richesses supplémentaires...... en principe pour tous, et en réalité actuelle réservées jalousement à une infime minorité auto-proclamée-élite.
Ce n'est que la redistribution qu'il faut changer..... et rien d'autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [25/04/2011 - 21h57 ]  
coeur de patate

et puis pour couronner le tout v'la cochise qui se trompe de question !! bon je vous laisse les amis vous êtes bourrés ce n'est pas si grave ! c'est vrai il est tard !! ce n'est pas à un vieux singe que l'on apprends à faire des grimaces !! :-D




ciao!


 carter a écrit [25/04/2011 - 22h01 ]  
carter

"le capitalisme financier n'est pas le capitalisme, il en est une dérive. "

Par sa définition même, le capitalisme peut prendre toutes les formes qu’elle veut puisqu'il représente tout système dont le but est le profit. Ces systèmes changent avec le temps car on ne gagne pas du fric de la même façon à la Renaissance qu'au 19ème siècle ou qu'aujourd'hui…
Le capitalisme financier est donc son dernier avatar, tout simplement, et il n'est pas moins capitaliste que le capitalisme industriel: il l'est même plus puisqu'il produit plus de profits actuellement !
Et non, le capitalisme, ce n’est pas QUE le gentil capitalisme fordiste à la papa…C’est aussi celui de la compagnie des Indes qui soumit les Hindous, etc.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [25/04/2011 - 22h01 ]  
Carcarax

Salut la patate. :-D

Merci pour les titres. On dirait que je vais devoir me contenter des poches...




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 framboise72 a écrit [25/04/2011 - 22h36 ]  
framboise72

Tout dépend pour qui.Je dirai pas que c'est une aberration si on est jeune,et surtout responsable et sain dans sa tête.Par contre l'aberration est de faire des enfants quand on est irresponsable,qu'on dépense tout son argent en fringues,ou à boire ou se droguer,qu'on n' a pas les moyens d'offrir à l'enfant un toit hors celui des beaux parents ni de l'amour,car finalement un enfant a surtout besoin d'amour et de tendresse,même si il a besoin de fermeté aussi et d'interdits.L'aberration me semble surtout liée aux adultes inconscients,ivrognes,aux cas sociaux.Enfin voilà mon avis.C'est pour ca qu'il faut réfléchir avant de vouloir des enfants car il faut les assumer et les aimer.Et les traiter avec le plus grand respect.




 canine a écrit [26/04/2011 - 11h12 ]  
canine

dans la nature il y a régulation si il y a des prédateurs. Sans prédateurs (maladies y compris), les proies se multiplies et la population augmente, a l'inverse, si les proies sont suffisantes les prédateur augmentes. Si il y a trop de l'un ou de l'autre les ressources ne sont plus suffisante et la régulation s'effectue. Il y a toujours un équilibre. la population humaine et uniquement croissante, nous n'étions pas 6 milliards il y a 1000 ans. A mon sens l'équilibre se rompt. Lorsque dans une partie du monde les enfants meurent avant l'âge de procréation, dans l'autre partie, on vit jusqu'à 100 ans, on soigne les maladies, la mortalité est très réduite. Quand aux prévisions de l'ONU moi je n'y crois pas, il y a un peu trop de variable pour pouvoir affirmer que la planète pourra nourrir 12 milliars de personnes ! on commence à manquer d'eau, changement de climat etc...

Framboise, si tu vivais dans une Favela ou dans une décharge d'ordure tu aurai aussi des enfants, pas parce que tu en veux, mais parce que la copulation est inévitable. Quand au cas social faut-il encore être conscient d'en être un, et puis je ne pense pas que l'on décide d'être un cas social, se sont les inégalités qui les fabriques, mais là c'est une autre discussion.




 framboise72 a écrit [28/04/2011 - 18h03 ]  
framboise72

Peut être canine,mais je suis contente de ne pas vivre dans une favela,même si on choisit pas son lieu de naissance.La copulation est inévitable peut être,mais l'humain n'est pas l'animal,on est doués de raison et d'intelligence pour beaucoup et heureusement!!Les cas sociaux il y en a hélas qu'on le veuille ou non.J'appelle cas sociaux les alcooliques,les gens qui se droguent et ou dépensent leur argent sans réfléchir alors qu'ils ont des enfants à élever,et ne les élèvent guère,voire même parfois leur crient tout le temps après.Hélas c'est une réalité croissante.Aussi je comprends pas que des gens comme ca se voient pas retirer la garde de leur gosses,mais là on entre dans un autre débat.




 framboise72 a écrit [28/04/2011 - 18h07 ]  
framboise72

Pour en revenir aux cas sociaux,je pense qu'on a quand même étant adulte une part de responsabilité,dans ce qu'on est et ce qu'on choisit d'être.Il y a des gens pauvres qui par exemple ne boiront pas,ne se drogueront pas et feront des études poussées et s'en sortiront,tandis que d'autres se laisseront aller;donc je suis pas tout à fait d'accord.On choisit quand même qui on est en partie!Et on peut choisir d'être une personne bien,éduquée.Rien n'est joué d'avance.Il faut se battre.




Répondre à nayege54s






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.