Turquie et Europe : pour ou contre ?



bourriquet
Cette question a été posée par Bourriquet, le 03/05/2007 à à 14h13.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Europe.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 mel a écrit [03/05/2007 - 14h24] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
mel

Je suis tout simplement contre! Je ne comprend pas pourquoi ce pays...



[ Lire la suite de la réponse écrite par mel ]



Réponses



 mel a écrit [03/05/2007 - 14h24 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
mel

Je suis tout simplement contre! Je ne comprend pas pourquoi ce pays devrait faire partie de l'Europe. Il ne partage pas les mêmes idées que l'union européenne. La seule chose que la Turquie met en avant pour rentrer en Europe c'est que même pas un huitième de son territoire est sur le continent européen. Je trouve cela assez ridicule. Bientôt l'Europe s'étendra en acceptant la Russie!!! Il faut instaurer des limites, l'union européenne ne peut pas accepter tous les pays..d'autant plus que la Turquie reçoit déjà des subventions de l'Europe alors qu'elle n'en fait pas encore partie!!!Le débat n'est pas nouveau puisqu'il remonte à plus de 20 ans.




 dali a écrit [03/05/2007 - 21h35 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
dali

Personnellement,je suis également contre;il ne faut pas que Europe s'éloigne de ses frontières mais pour moi,le plus grave: comment se considérer européen quand la condition des femmes est bafouée,en effet si ce pays se dit prêt à changer ses habitudes,je ne crois pas en la sincérité de la Turquie à ce propos




 faty a écrit [04/05/2007 - 10h22 ]  
faty

je suis également contre!! je ne comprend pas pourquoi et je me demande bien pourquoi la Turquie ferait partie de Europe. Dans ce cas, il faut s'étendre à d'autres pays et ce n'est pas possible. La Turquie pour moi n'est pas un pays européen. C'est un pays qui est bien ancré dans ses habitudes, et il y a peu de chance pour que cela change ou évolue à court terme. Je rejoint l'opinion de dali; comment peut il se considérer européen quand on voit la condition de la femme dans ce pays? je me pose des questions...




 Vinou a écrit [04/05/2007 - 11h10 ]  
Vinou

Mon avis est beaucoup plus partagé. Évidemment, il y a le problème du territoire. Mais cela pourrait être facilement détourné. Quant à la culture et aux idées du pays, je ne partage pas un avis si tranché. La Turquie a joué un immense rôle dans l'histoire européenne, et de nombreux pays des Balkans ont encore des traces de cette culture. C'est notamment un pays laïque. Mais je reste sur l'avis de Séglène Royal : il faut pour le moment attendre. Attendre que l'Europe se stabilise, et attendre que la Turquie fasse de nombreuses avancées au point de vue des droits de l'homme (Kurdistan ...) Son entrée serait aujourd'hui négative pour ma part. Mais dans une dizaine d'année je dis pourquoi pas. Et je réagi au propos de Mél : la Russie aurait tout à fait sa place dans l'Union Européenne, car c'est un pays européen. Et son intégration produirait d'immenses problèmes, mais sera d'actualité un jour prochain. C'est un pays profondément européen avec la majeure partie de sa population et ses plus grandes villes en Europe, une histoire commune à'Europe, des valeurs communes à l'Europe ... Je ne vois pas pourquoi il y aurait objection sur ce point ... hormis la Tchétchénie et les dérives actuelles!




 Bourriquet a écrit [04/05/2007 - 12h59 ]  
Bourriquet

Je trouve qu'il faut laisser la porte ouverte à ce pays. Pourquoi ? Parce que pour adhérer à l'Union, il faut répondre à un certain nombre de critère, la Turquie est parfaitement informée de ce point. Notamment sur le point des droits de l'homme, de la laïcité essentielle du pouvoir,... Cet objectif, qui doit être atteinds dans 10 ans maximum, permets de pousser le pays à faire les efforts nécessaires pour rentrer dans ces critères. Fermez la porte d'entrée de jeu à la Turquie, surtout en ce moment, c'est dangereux pour l'avenir de la démocratie de ce pays, même si certains considère qu'elle n'est que naissante. Cela pèsera dans l'équilibre internationnal, et on risque alors de voir la Turquie basculer du côté de pays comme l'Iran. Laissez la porte ouverte ne veut pas dire non plus oui d'office. Laissons le temps à ce pays de se conformer à ces critères, et de toute façon, la finalisation de la procédure d'adhésion à l'UE est marquée par un vote, qui doit être à l'unanimité, des pays qui consituent l'Union Européenne. Laissons à l'Europe son rôle d'acteur en faveur des droits de l'Homme.




Le roi est mort, vive le roi !


 m15 a écrit [08/05/2007 - 13h35 ]  
m15

Qu'on arrete de nous parlé de frontière de subvention je vais dire tout haut ce que vous pensez tout bas vous etes contre CAR CE SONT DES MUSULMANS




 vince33 a écrit [19/05/2007 - 16h47 ]  
vince33

Je suis contre pour des raison simple, la turquie ne fait pas parti géographiquement de l'europe, je pense aussi qu'il faut tenir ces limites ou contrainte géographique, car l'europe ne vaudrais plus rien dire si on dépasse ces limites. Qui plus est on n'arrive pas à faire de l'europe une entité crédible ,telle quelle est actuellement. Ne pas faire rentrer dans l'europe ne veut pas dire que l'ont ne peut pas créer un regroupement des pays de la méditerranée ou la turquie aurait toute sa légitimité, mais ou on n'irait pas chercher à mettre l'estonie ou la norvège ou l'allemagne ou l'autriche qui ne sont pas des pays qui sont autour de la méditérranée c'est pareil. Mais à ce moment là on se demandera s'il y a une légitimité pour l'angleterre dans l'axe méditerranéen (à cause de gibraltar) et pour moi la réponse est non pour les mêmes raisons que la turquie pour l'europe, géographiquement l'entité angleterre n'est pas méditerranéenne




 vince33 a écrit [19/05/2007 - 17h01 ]  
vince33

pour répondre à bourriquet ce n'est pas parce qu'on n'est dans l'europe, ou qu'on veut y rentrer qu'on devient une démocratie ou un pays des droits de l'hommes, c'est parce qu'on le veut qu'on se bas pour, beaucoup de pays rentrés dans l'europe ces dernières années sont encore rongés par la corruption massive. La Turquie n'est jusqu'à maintenant un pays musulman mais laïque, dont la majorité des personnes sont de confession musulmane ça fait une grande différence, même si les dirigeants à la tête du pouvoir sont très proche d'un radicalisation, dont les gens de la rue démontre leur désapprobation, maintenant la turquie a encore d'une manière ou d'une autre un gros effort à faire au niveau liberté de parole de la presse et libertés individuelle des gens. Fermer la porte comme tu dit à la turquie n'est qu'un soucis d'honnêteté intellectuel et ne pas les mener en bateau, ça serait pire, on n'est pas non plus obliger de rentrer dans l'europe pour collaborer étroitement avec elle ...




 Guignol a écrit [06/06/2007 - 18h27 ]  
Guignol

Pour l'instant , je suis contre la Turquie en Europe.
Tout d'abord, leur Histoire et leur culture sont en contradiction avec les notres
De plus, l'entrée de la Turquie en Europe représente la porte d'entrée de grands réseaux de stupéfiants venant du l'Ouest.
Ensuite, la Maffya Turque, qui collabore déjà avec la Maffia Sicilienne, pourrait étendre son pouvoir
L'entrée de la Turquie suppose aussi la demande d'autres pays de culture relativement semblable et ainsi de nouveaux problèmes de négociations et la montée du racisme en Europe.

Cepandant, l'entrée de la Turquie en Europe aurait des aspects positifs
En effet, avoir un pays comme la Turquie permettrait à l'UE d'avoir un pied dans le monde arabe. Or, il vaut mieux avoir le monde arabe avec nous que contre nous.
En effet, avoir avoir le monde arabe de son côté permet de mieux concurencer les Etats-Unis et aussi d'avoir une nouvelle masse de consommateurs (je préfère voir un arabe Turc roulait un Peugeot plutôt qu'en Ford). Mais je ne pense pas qu'à la Turquie, je pense à tous les autres pays arabes qui seraient (grâce à l'entrée de la Turquie) suceptibles d'acheter des produits européens
De plus, avec l'arrivée de pays comme la Chine et l'Inde, certains pays arabes entament des négociations qui ont échoué avec nous, ce qui constiturait un bloc solide et ainsi un nouvel adversaire.

Je tiens à signaler à certains que la Turquie est un Etat laïc et non musulman. Il ne faut pas confondre les mot "arabe" et "musulman".




Il est plus sûr d'être craint que d'être aimer Machiavel


 babakar a écrit [22/05/2008 - 11h38 ]  
babakar

Je pense que personne reflechi avant de répondre. dite le tout simplement , comme vos président que la turquie , si elle adhère en Europe aura une plus grandes masse de député que les autre pays donc elle aura une plus grande puissance contre les autres.vous dites que vous vivez dans des pays laique et vous accepté pas la turquie car c'est un pays musulman c'est illogique. certain parle du génocide arménien, prouvé le qu'il a eu lieu, ou même mieux pourquoi les français accepte t ils pas leur génocide ALGÉRIEN. certain pays ne veule pas que la turquie rentre en europe car ils savent que ce pays a longtemps reigné sur 3 continent, les anglais eux se rappelleront toujours de la guerre de GALIPOLI ( ou guerre des dardanelles) c' est pour cela que c'est pays pour évité que la turquie reprenne le pouvoir n'accepte pas la turquie.

Perso faut le dire je suis contre que la turquie rentre en europe , mais pas pour des raison bidon comme les autre. car si la turquie rentre en europe elle va devoir , de force, accepté le soit-disant génocide, ensuite elle devra donner de l'argent et du territoire aux arméniens.
Les kurdes auront leur chance de créer leur soit disant kurdistant. la turquie sera partagé. et sera entre les main des autres..

mais croyez moi, personn a la force de rester face a la turquie, vous le vereez tot ou tard.... ;)




 Jack a écrit [22/05/2008 - 14h45 ]  
Jack

Alors toi t'es sacrément à côté de la plaque...
D'où tu sors que le France n'accepte pas le génocide Algérien ? Et comment peux tu dire que le génocide Arménien n'a pas eu lieu ?

Franchement j'ai du mal à te suivre dans ton discours car c'est vraiment n'importe quoi. En gros tu dis que les gens qui sont contre c'est parce qu'ils ont peur que la Turquie règne sur l'Europe.

Tu réalise un peu ce que tu dis ?

Et après tu dis que personne n'a réfléchi avant de répondre! :-D




 nehir a écrit [14/06/2008 - 22h20 ]  
nehir

Désolé mais c'est parce que vous êtes dans l'union européennes que vous accepter pas la TURQUIE.




 devon6634 a écrit [12/05/2009 - 12h50 ]  
devon6634

Je suis pour l'instant contre l'adhésion de la turquie, ne serait ce que pour une raison: l'europe actuellement présente beaucoup de défaut, l'équilibre entre les pays industrialisés (france, allemagne, angleterre,etc...) et les pays en voie de développement (pays de l'est en somme) ne s'est pas encore fait, (je ne parlerais pas de niveau de vie ni de délocalisation), mais on peut s'accorder que la tendance de cet équilibre à plutôt tendance à tirer les pays industrialisés vers le bas (économiquement) tandis que les pays de l'Est ont tendance à gagné en activité, ceci n'est pas forcément péjoratif, mais on peut voir déjà que l'adhésion d'un pays dans l'union européene n'est pas sans conséquence, je serais plutôt d'avis à bien réfléchir a deux fois avant de faire rentrer un pays, car baisser le niveau de vie (surtout à l'heure actuelle) simplement pour "grandir ou soit disant faire évoluer les choses" n'est pas une solution viable. Construisons une europe forte et stable, ensuite on pourra éventuellement penser à répondre à l'intérêt de ce peuple ou autres.




 cochise_fr a écrit [12/05/2009 - 13h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Turquie ou pas Turquie n'est pas le problème de l'Europe actuelle.... gangrénée par la corruption financière et les dérives administratives. Cette Europe là est à détruire pour en faire une autre, et au minimum à grandement réformer AVANT d'envisager toute nouvelle entrée d'un autre pays.

Cela prendra sans doute des dizaines d'années.... à moins qu'elle n'explose en vol.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 djuw a écrit [01/06/2009 - 18h12 ]  
djuw

Je suis totalement contre l'adhésion de la Turquie dans l'Union Européenne. En effet, pour adhérer à l'Union, il faut respecter un certain nombre de critères, notamment la laïcité, la respect des droits de l'homme et de la femme, le respect des principes de la démocratie. Hors la Turquie ne respecte aucune de ces clauses, son adhésion est donc totalement inadmissible, d'autant plus qu'il s'agit d'un pays qui n'est pas riche et qu'on va donc devoir financer pour l'aider à se développer, ce qui signifie nous enfoncer davantage avec la crise économique et financière actuelle que nous subissons. La Turquie n'a rien à faire dans l'Union Européenne. Rappelons que derrière la Turquie se trouvent les pays tels que l'Iran et l'Irak.




 weby a écrit [07/06/2009 - 07h07 ]  
weby

Contre, l'Europe c'est avant tout une identité culturel, l'état turque est laique mais le peuple
peut du jour au lendemain pratiquer l'Islam est ce sera 63 millions de musulmans pratiquant
dans notre vie quotidienne.




 arzuu a écrit [07/08/2009 - 16h52 ]  
arzuu

J'aimerais préciser je suis une turque mais pas une raciste.
ouai je sais vous allé dire c'est normal qu'elle soit pour la Turquie si elle est turque mais ce n'est pas ma seul raison d'être pour.
La plus part des européens ne veulent pas de la Turquie car nous sommes musulmans et nous avons une mentalité différentes c'est vrai, il yen a aussi qui nous veulent pas car notre pays est un pays pauvre mais ce que vous ne savez surement pas c'est que il y a bien longtemps la France avait des problème économique alors que la Turquie n'en avez pas, et qui a aider la France a ce relever ? C'est la Turquie ! mais bien sur comme la France n'est pas un pays généreux la France est devenu plus puissante (avec l'aide de la Turquie) mais en devenant puissante elle a oublié la Turquie (en gros elle s'en ai servi ) . maintenant vous pouvez dire tous ce que vous voulait mais la générosité vous l'avez pas ! nous on la dans le sang !! vous avez deja oublié l'aide qu'on vous a fait ! allé y sorté toute les excuses que vous voulé moi j'ai plus rien a dire !




 black.orochi a écrit [07/08/2009 - 17h10 ]  
black.orochi

Pourquoi se casser la tête? Quand les pays riches verront qu'il y a moyen de profiter de la Turquie et d'exploiter ce peuple (chose qu'ils font bien avec les Polonais et les Roumains...^^') vous inquiétez pas, ils seront acceptés en Europe.

Et il faut comprendre les gens...Au sujet de la religion.
Vous voyez, (arzuu par exemple) les médias ont fait un joli amalgame, a savoir : Allah musulmans problèmes = terrorisme. Et on a juste omis une chose. Les terroristes sont des extrémistes. Ce n'sont pas les papys du coin qui vont faire leurs ablutions qui vont vous bombarder...
Bref. Dans cet amas d'informations bien triées (evidemment, l'Européen est bon, le Français parfait, on lui épargnera même les "dick in the mouth" faits aux Algériens) , on en retire une seule chose : musulmans = terroristes. Or, il y a aussi des terroristes catholiques, et même des terroristes athées ^^'. Donc il n'est pas vrai de dire : oui, vous voulez pas de nous parce qu'on est musulmans !
Il serait plus juste de dire : nous comprenons qu'a l'ère de la première chaine française, (pour ne citer personne), les musulmans font peur. Parce que les medias entretiennent cette peur.
En revanche pour ce qui est de la culture, elle ne fait pas forcément peur, en revanche, elle intrigue, et on se méfie toujours de ce qu'on ne connait pas. C'est humain =) (j'ai vu ma cousine se faire acheter, par son petit ami turc avant son mariage...Ca choque, par rapport a notre culture ^^')

C'est tout.
Sinon, moi j'm'en fous un peu. Chacun fait ce qu'il veut de son postérieur, hm?




 cochise_fr a écrit [07/08/2009 - 19h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Soyons sérieux.
L'Europe dans sa conception actuelle n'existe pas autre part que dans les textes administratifs imposés aux peuples qui la compose.
La récente histoire des subventions agricoles à rembourser est une fois de plus là pour le rappeler.

Pour vivre "ensemble", il faut avoir un minimum de valeurs communes et une vision d'avenir commune, ce qui n'est en rien le cas actuellement. Même les 6 premiers pays européens ne sont d'accord à peu près sur rien..... alors imaginer une Europe à 27 est une immense stupidité qui ne bénéficie qu'aux multinationales industrielles et financières, c'est à dire à personne des peuples qui la compose.

Quand aux Turcs, ils sont les alliés des américains, et rien que cela les condamne à rester dehors, ce qui n'en fait pas des ennemis mais un pays dont il convient de se méfier.

Vivement que cette Europe explose.!!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 demarre a écrit [12/08/2009 - 21h43 ]  
demarre

C’est la « stratégie du coucou » : pondre dans le nid du voisin !
C’est la libre-circulation de 63 millions de musulmans (96 millions en 2025 !) qui renforceront les 20 qui s’y trouvent déjà.
Pour imposer leur religion et nier la laicité comme on le voit déja avec le foulard par exemple.
La supériorité numérique détruira notre culture.




 louna59 a écrit [29/05/2010 - 04h15 ]  
louna59

Guignol, tu me sidères!
Réseaux de drogues? mais tu penses que ça n'existe pas déjà aujourd'hui? ca changerai quoi d'ouvrir l'europe à la trquie? les drogues qui viennent d'afganistan par exemple arrive a destination sans etre europeen tu fais delire! et venant de l'ouest tu parles de qui? parce que si ce sont des reseaux qui viennnent de l'ouest, ils s'en vont de chez nous vers la turquie!
De plus ta mafia, tu penses vraiment qu'elle attends que ca, que la turquie rentre en europe? qu'est ce qu'ils en ont a faire !
Pour finir, je ne sais pas si tu es au courant je ne vois pas comment l'europe deviendrait les meilleurs copains des pays arabes (au fait les turcs ne sont pas des arabes!) parce que la turquie rentre dans l'europe. La turquie se fait traiter de traitre a vouloir rentrer dans l'ue par certains pays arabes car ils n'adherent pas aux valeurs de l'europe qui leur semble eloigné des leur. Donc tu dis que des brouitilles!
Perso je ne sais que quoi penser, je ne pense pas etre assez qualifiée pour repondre a cette question mais je ne vois pas quelles raisons a priori m'y opposerait. (je precise quand meme que je connais le sujet, je lai aborder en cours de geopolitique a lecole)
bonne nuit a tous!




 cochise_fr a écrit [29/05/2010 - 04h47 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce que vous dites, Louna59, concernant les drogues est juste, mais je doute fort que les cours de géopolitique dispensés à l'école ou à l'université soient vraiment objectifs.

L'Europe est une incongruité en elle-même (quand on a rien de commun, on ne fait rien ensemble), une escroquerie dans sa gestion, et une insulte aux peuples dans son organisation...... et bien sur, jamais on ne professera cela à l'école.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 sarko a écrit [09/06/2010 - 02h42 ]  
sarko

la turquie une population qui aura 80 millions d habitants en 2020
90 pourcents de sa population a moin de 30ans un pays qui monte en puissance economiquement vous croyez vraiment que les turques veulent rentrez en europe pas du tout pauvre de vous vous comprenez rien a la politique en meme temp je comprend car vous ne connaissez pas le gouvernement turc tout es tactique il
sont en train de dire au peuple regardez il ne veulent pas de nous comme le peuple turc est tres fier il veulent s associer a la russie la chine liran et il on raison au moin il ne seront pas avec des pays hypocrite
et pour repondre au peti jack la france na jamais dit qu elle eu fait le genocide algerien heureusment pour elle car sa leur couterais tres cher des milliards d euro d indemnisations




sam


 bougainvilliee a écrit [09/06/2010 - 11h00 ]  
bougainvilliee

Si j'ai bien compris à la lecture de toutes vos réponses... La Turquie serait la "tête de Turc" de l'Europe...




Le doute est ma seule certitude


 cocodu59213 a écrit [03/09/2010 - 17h50 ]  
cocodu59213

exact ! ^^
Mais dîtes, dans tout ce que j'ai lu (pfiou ! qu'est-ce qu'il y en a !) j'ai bizarrement l'impression que les Turques eux-mêmes sont totalement contre cette entrée.
Mais que se passe-t-il ?
Ils veulent entrer où non ??
Perso je n'ai pas d'avis. Ça m'est égale. Si la Turquie est accepté, tant mieux ! =)
Si elle ne l'est pas, ce serait dommage.
Puis, dire aux gens " vous ne voulez pas de nous parce qu'on est différents." est un peu provocateur ! Comme une sorte de défis. Ce n'est pas correct.
bonne suite de débat. =)




Margot


 bougainvilliee a écrit [10/09/2010 - 03h02 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
La Turquie ? Tout contre l'Europe...




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [10/09/2010 - 18h37 ]  
betinaweb

Pourquoi pas?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 William_V a écrit [03/10/2010 - 18h17 ]  
William_V

La Turquie en Europe ? C'est tout simplement impossible !
Comme certains viennent de le dire, par les domaines géographiques, historiques et culturels, la Turquie est totalement en contradiction avec les pays européens. Même si je ne nie pas qu'elle permettrait un rapprochement avec le Proche-Orient, espace stratégique pour l'Europe, et également un nouvel élan pour les deux économies européennes et turques (en pleine croissance), l'UE doit renoncer à sont adhésion.
Enfin, il ne faut pas oublier que la Turquie a toujours des beaucoup de critères à remplir, notamment politiques... et surtout, la divergence pour la question chypriote.
Bref, l'Europe doit se fixer des limites ou sinon d'autres pays comme le Maroc postuleraient pour une adhésion à leur tour, à moins de créer une Union d'Europe et de Méditerranée...




 bougainvilliee a écrit [04/10/2010 - 09h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Les raisons invoquées, pour rejeter la Turquie hors de l'Europe, sont nombreuses, mais pas toujours raisonnables...
Si l'on prend la raison ethnique : Les Turcs sont des Indos-européens, comme nous et sont des aryens, comme les Perses... ce sont nullement des Arabes...
D'ailleurs, l'avancée de ce critères n'a pas de valeur lorsqu'on y inclu ou veut inclure dans l'Europe des Slaves, tels les Polonais, les Ukrainiens, les Béla-russes.

S'il s'agit d'un critère religieux (l'Islam en particulier), alors, il n'y a aucun espoir, non plus pour des pays très enclavés dans l'Europe et majoritairement musulmans, comme l'Albanie, le Kosovo, ou partiellement musulmans, comme la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténegro, et encore moins pour les Georgiens (caucasiens et maoritairrment musulmans).

Et que dire de la France, qui se dote d'un département, à 95% musulman.

S'il s'agit d'un critère de richesse, alors il fallait faire barrage (en leur temps) au Portugal, à l'Irlande.
Et que dire de la Pologne, et aujourd'hui, de la Grèce ?

S'il s'agit d'un critère de territoire, l'on peut dire qu'une partie de la turquie est de l'autre côté du Bosphore et jouxte la Grèce. Qu'elle a aussi une partie de son territoire sur Chypre, île qui fait, déjà, partie, dans son grand ensemble de l'Europe.

Ainsi, à bien y regarder, on ne voit pas bien les raisons de ce refus... Si ce n'est un sentiment xénophobe, sans base autre que la crainte.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [04/10/2010 - 15h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est pourtant clair.... ces pays que vous citez ...et quelques autres (Bulgarie, Roumanie) n'auraient jamais du y entrer dans l'Europe, alors maintenant, qu'elle explose en vol serait plutôt salutaire pour tous les peuples qui la composent, ce qui laissera la Turquie tranquille chez elle.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [06/10/2010 - 02h21 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
L'Europe n'explosera pas en vol, car elle est dans le droit fil de l'histoire et de l'évolution humaine.

Que certains le souhaitent et l'espèrent est tout à fait normal. Il y a rarement unanimité dans l'acceptation des mouvements de l'histoire.

L'histoire bouleverse, dans son mouvement, les anciens repères et en présente de nouveaux, qui nous paraissent, dès lors, étrangers, parce qu'inconnus jusqu'alors.

Il en fut ainsi lorsque, au lendemain de la "Révolution Française", les provinces ont dus faire place à une nation "une et indivisible". Il y eut, bien sûr des révoltes, des chouanneries, contre ce nouvel état de chose. Mais inéluctablement cela fut, parce que le temps des provinces était passé.

Il en est de même, aujourd'hui, où les nations s'éffacent, non sans réticence ou résistance, devant des entités plus vastes, qui vont les englober, les phagocyter, les absorber...

Ce mouvement à commencé au XVe siécle, les structures sont toutes en place depuis longtemps et nous y participons tous sans nous en rendre compte, par notre façon d'être et de vivre... et tantôt nous nous en réjouissons... tantôt nous nous en inquiétons... suivant la perception ou la conscience que nous en avons.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [06/10/2010 - 02h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est faux.!!
"Il en est de même, aujourd'hui, où les nations s'éffacent, non sans réticence ou résistance, devant des entités plus vastes, qui vont les englober, les phagocyter, les absorber..."
On ne s'efface pas devant des entités plus vastes ayant une cohérence quelconque, mais devant des robots et des ordinateurs sans vie qui ne réagissent logiquement que comme des organismes sans vie.

Et cela n'a rien d'inéluctable.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 weby a écrit [09/02/2011 - 12h59 ]  
weby

Je crois que le sujet n'est plus d'actualité, la turquie ne sera pas dans l'Europe. L'actualité c'est le monde Arabe et sont identité qui se redessine avec les événement en Egypte et en Tunisie.
Un monde Arabe plus structuré serai bien préférable à des intégrations que personne ne veut en fait sauf les marchands cupide qui n'ont que faire des identités des peuples




 bougainvilliee a écrit [09/02/2011 - 13h30 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

Je ne suis pas un "marchand cupide".
Mais je demande pourtant que les Turcs viennent régénérer le vieux sang européen.

Lui changer ses idées préconçues en quelque sorte, et par la même occasion lui faire abandonner son vieil ostracisme.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à Bourriquet






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.