Pourquoi les hommes politiques n'écoutent jamais la parole et le bon sens du peuple ?



robert_edjee
Cette question a été posée par robert_edjee, le 18/03/2012 à à 11h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Etat et politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [18/03/2012 - 17h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
L'élection est un chèque en blanc des électeurs à l'élu. Les élus peuvent donc faire ensuite ce qu'ils veulent sans se soucier des souhaits ou des promesses faites pendant la campagne électorale.....jusqu'à l'élection suivante pour laquelle ils peuvent sanctionner (ou pas) l'élu qui se représente ou son parti en votant pour un autre. Quand ils votent pour le même, il ne faut pas ensuite se plaindre d'avoir la même politique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [18/03/2012 - 21h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Le pouvoir leur monte à la tête. ;-)




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [19/03/2012 - 04h28 ]  
bougainvilliee

onjour,
Il faut savoir que pour un candidat, l'important est d'être élu.

Dans cette optique là, le peuple est fait pour les élires, et non pas pour être écouté et avoir du bon sens..




Le doute est ma seule certitude


 missterre.80 a écrit [19/03/2012 - 11h37 ]  
missterre.80

Il ne faut pas généraliser, ils ne sont pas tous comme ça... Mais il y en beaucoup c'est clair ! ;-)

Pour ceux qui commettent cette erreur, je rejoins l'avis de betinaweb, à savoir qu'ils sont aveuglés par l'envie de prendre le pouvoir à tout prix et, à coup de lavage de cerveau du brave peuple, sans se soucier le moindre du monde de la situation des potentiels électeurs.

Quand j'ai écouté brièvement Sarkozy hier soir, j'ai pu constater qu'il répondait à côté de la question posée comme on continue une litanie.., pour exemple : à la question "que faire pour que la scolarité se passe mieux en zone d'éducation prioritaire ? " il a répondu en orientant le sujet vers le mal logement ce qui n'a rien à voir du tout avec la question...

J'me demande s'il n'est pas dingue ce type ? Il déraille de plus en plus, consommerait-il de la drogue ou est-il malade mental ?




Natacha


 Etasseur a écrit [23/03/2012 - 18h36 ]  
Etasseur

C'est assez simple et compliqué en même temps. Déjà tant que la division (pour mieux régner) fonctionne, tout va bien pour eux.
Depuis des siècles des réseaux d'influence se sont forgé et de nos jours il n'existe, au sein du g20, aucun gouvernement qui ne soit pas sous l'influence ou presque totalement infiltrés par des représentant de groupes financiers ou de multi-nationnales.
Les pseudo-démocraties dans lesquelles nous vivons n'en ont que le nom. Ormis le rôle des médias appartenant à des marchands d'armes ou autre "puissants" chez lesquels la liberté de la presse à presque disparu, je vais donner l'exemple de Cheminade qui s'est présenté en 1995.
Celui-ci a financé sa campagne grace à des prêts sans intérêt, car il est interdit, pour des raisons de possibles conflits d'intérêts et autres, de la financer grace des prêts avec intérets. Mais après les élections celui-ci s'est vu refusé le rembourssement de ses frais de campagne sous le prétexte que justement les prêts qu'il avait eu pour financer sa campagne étaient sans intérêts. Totalement incompréhensible.

Mais que pouvait donc avoir ce type pour mériter que l'on s'acharne ainsi sur lui ?

C'est simple, il dénonce le fait que la dette des états, et de l'état français en particulier, vient du fait que l'état empruntait à sa propre banque centrale et ne se payait lors des rembourssements aucun intérêt et n'était jamais endêté ou très peu. Le problème c'est qu'à une certaine époque ceux qui ont infiltré le gouvernement ont fait interdire cette pratique pour que l'état enprunte à des banque privées avec des taux d'intérêts digne des pires usuriers qui soient. Ce qui fait que la dette dont on nous rabat les oreilles depuis assez longtemps maintenant n'est, à près de 80%, que la somme des intérêts sur les intérêts des intérêts de la somme empruntée à l'origine. Ce qui pose la question de la légitimité de cette dette et donne tout son sens à l'expression que nous ne sommes que des vaches à lait.

Comment veux-tu après ça que notre avis ai une quelquonque importance ?

Recherches sur Youtube les explications sur la "création monétaire", car j'ai essayé mais c'est difficile d'expliquer un tel phénomène en quelques mots.


"Mon optimisme vient du fait que cette société totalitaire marchande va s'effondrer, mon pessimisme lui, vient vient du fait qu'elle fera tout pour nous entraîner dans sa chute."




 cochise_fr a écrit [23/03/2012 - 20h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour cela Etasseur, il faudrait d'abord qu'une majorité ne revote pas pour les mêmes à la prochaine présidentielle et aux suivantes législatives, car sinon, vous, comme bien d'autres, prêcherez dans le désert.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à robert_edjee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.