Comment faire taire les opposants à la réforme scolaire avec de l'argent public ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 19/11/2013 à à 13h31.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Etat et politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 papiguy a écrit [29/11/2013 - 11h56] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
papiguy

Article 1: tous pourris sauf ceux qui n'ont pas gouverné et...



[ Lire la suite de la réponse écrite par papiguy ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [19/11/2013 - 13h31 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Chacun a pu au moins entendre les fortes oppositions à la réforme Peillon du nombre de jours de classe passé de 4 à 4.5. Des enseignants, des maires, des parents d'élèves sont contre.

Et bien, bien que déjà largement subventionnée par l'argent public (330000 euros quand même chaque année) la FCPE (fédération de parents d'élèves) opposée au projet vient de recevoir 150000 euros complémentaires..... et mystère des finances, elle soutient maintenant le projet.

Voilà, une nouvelle fois, où passe l'argent public.....dans un puits sans fond.
Peut-on vraiment continuer ainsi.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/11/2013 - 13h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

N'oublions pas que le Gouvernement de N. Sarkozy avait divisé par 4 la subvention accordée à la FPCE. Cette rallonge n'est en fait qu'un rattrapage d'une partie de cette coupe sombre.
Quelques explications ici:

http://www.lexpress.fr/education/150-000-euros-en-plus-pour-la-fcpe-la-federation-de-parents-s-explique_1300878.html

Il est évident que si on ne creuse pas un peu l'information, on peut se laisser abuser par la dénonciation permanente et le procès d'intention systématique.
De plus, il semble que les positions de la FCPE sur les rythmes scolaires n'aient pas beaucoup changé depuis des années, cette fédération militant pour la semaine de 5 jours.




 cochise_fr a écrit [20/11/2013 - 16h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il faut bien sur dénoncer ces pratiques, car ce genre d'organisme n'a pas à recevoir le moindre argent public....comme tous les autres subventionnés au gré de leur couleur politique ou de leur usage social apprécié au doigts mouillé.

L'argent public ne doit servir qu'aux services publics.

Les syndicats, les associations, les fondations, les ONG, les groupements divers et variés n'ont pas à recevoir d'argent public. Cela fera d'énormes économies dont personne ne connaît le total d'ailleurs puisque personne ne tient les comptes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/11/2013 - 22h36 ]  
papiguy

"Il faut bien sur dénoncer ces pratiques":
Absolument, l'interprétation déformée de l'information est une pratique détestable.
Que des ONG et des associations participent au travail des services publics est au contraire une bonne chose car une partie de leur financement est privé. A travail équivalent cela revient donc moins cher à l'état. C'est de l'argent public bien placé, surtout quand un contrat d'objectifs est signé, ce qui est le cas avec la FCPE.




 cochise_fr a écrit [21/11/2013 - 06h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais on sait bien que la mode est au détournement d'argent public depuis au moins 40 ans. Ce n'est pas une raison pour continuer parce que c'est une habitude que plus personne ne conteste par aveuglement ou désintéressement. C'est même de cela (en partie) que la France crève économiquement.

Une association de parents d'élèves n'a pas à être financée par l'état, fut elle utile aux élèves en question.

Entretenir financièrement des groupes de pression pour avoir la paix sociale n'est pas une politique raisonnable que cela soit pour les syndicats ou les associations en tous genres. Cela relève d'une politique mafieuse soutenant des intérêts privés au détriment de l'ensemble de la population..... et c'est encore plus scandaleux quand, comme pour les syndicats, ces groupes de pression sont reconnus comme représentatifs de la population alors même qu'ils ne représentent que moins de 10% de ladite population. Ils ne sont donc représentatifs de rien du tout sauf d'eux mêmes. Ce sont pourtant eux qui négocient les lois au nom de la population avec les gouvernements et les administrations de tutelle.

Si la population n'adhère pas à ces structures, ce n'est pas à l'état à prélever sur les impôts pour palier à leur manque de popularité. Cela revient à faire adhérer de force une partie de la population qui n'a rien demandé....et qui aurait sans doute d'autres besoins de services publics performants en lieu et place de ces dérives financières.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [21/11/2013 - 09h51 ]  
papiguy

De l'art de tout mélanger et de partir d'affirmations gratuites pour généraliser une position idiote.

Pour ce qui est de la représentativité de la FPCE, le Grand Chef Indien a tout faux, c'est la plus grande (et de loin) association de parents d'élèves. Quelques informations ici
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fédération_des_conseils_de_parents_d'élèves

Assimiler une convention d'objectifs avec un détournement d'argent public est une imposture.

Supprimer le financement d'associations utiles à la vie publique conduirait inévitablement à une limitation, voire une suppression de leurs activités, à un appauvrissement qualitatif des services publics, et à la disparition d'une forme de démocratie participative. Le divorce entre le monde politique et la population est déjà assez grand et il est inutile de lui ajouter un divorce entre la population et l'administration.
Par ailleurs, et si le pouvoir voulait reprendre à son compte les activités des associations ayant un caractère de service public, il devrait dépenser plus qu'en finançant les associations. C'est ce qu'on appelle une bonne gestion des deniers publics ?
La position de l'emplumé est strictement dogmatique et n'a rien du réalisme qui devrait prévaloir dans ce genre de débat.
Vouloir que l'état se charge de tout et ne laisser aucune place à l'initiative privée dans des domaines qui nous concernent tous tels l'éducation est une régression.

Par contre, il est bien évident que tout octroi d'argent public à une quelconque organisation doit être encadré par des règles et faire l'objet de vérifications, sinon, ce peut être la porte ouverte à des abus, voire des escroqueries.

"Si la population n'adhère pas à ces structures,...": encore une idiotie ! Toutes les associations ne demandent pas les suffrages de la population, et ce n'est pas, comme dans le domaine de la politique, les suffrages qui font la compétence de celles-ci.




 cochise_fr a écrit [21/11/2013 - 12h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je n'ai rien dit concernant les "convention d'objectifs"..... dont, d'ailleurs, certains sont dénoncés car rien n'est prévu si on ne les respecte pas, que ce soit l'état ou les associations concernées.

Ce sont les subventions que je conteste. Pourtant il n'y a pas plus simple:
- services publics .... argent public
- services privés ....argent privé.... et la FCPE est un organisme privé. Elle doit vivre de ses cotisations.

"Toutes les associations ne demandent pas les suffrages de la population, et ce n'est pas, comme dans le domaine de la politique, les suffrages qui font la compétence de celles-ci."

C'est bien pour cela qu'elles doivent se débrouiller avec leurs adhérents et on a pas à prendre sur les impôts pour les financer 'au doigts mouillé'.....car il y a plein d'associations qui ne reçoivent rien et ne vivent, elles , que de leurs cotisations. Il y a donc une discrimination des subventions en fonction du pouvoir de nuisance du groupement concerné, ce qui est bien loin de la démocratie. "Ce n'est pas comme dans le domaine politique" parait-il.?.....mais ce sont les politiques qui décident des subventions, à qui, et de combien. Cela relève du clientélisme....et on le voit quand la majorité change de camp.....même si pour certaines les partis de pouvoir sont d'accord, le pouvoir de nuisance étant le même quel que soit le gouvernement en place.

"Par contre, il est bien évident que tout octroi d'argent public à une quelconque organisation doit être encadré par des règles et faire l'objet de vérifications, sinon, ce peut être la porte ouverte à des abus, voire des escroqueries. "

Le problème n'est pas d’émettre des règles, mais de pouvoir vérifier leur application, et donc d'avoir suffisamment de personnel pour cela (ce qui n'est pas le cas....et de loin) ainsi que d'avoir des sanctions en cas de dérives quand on en trouve et sous réserve qu'on les cherche. Comme je l'ai déjà dit à maintes reprises, établir une comptabilité conforme à la vérification n'a rien de compliqué, mais ne garanti en rien l'absence de dérives....financières entre autres. Tripatouillage de factures, salaires déguisés en notes de frais, favoritisme des choix faits avec retour d'ascenseur ultérieur, .....les options ne manquent pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [21/11/2013 - 13h24 ]  
papiguy

Sur le fond de l'octroi de subventions et de leur utilité, j'ai déjà argumenté, et le Grand Chef Indien refusant l'évidence, tout pétri de dogmatisme et de certitudes qu'il est, inutile de passer son temps à répéter la même chose.

"Le problème n'est pas d’émettre des règles, mais de pouvoir vérifier leur application, et donc d'avoir suffisamment de personnel pour cela":

Ce n'est pas qu'une question de personnel car la vérification est déjà faite par la Cour des Comptes, mais celle-ci ne peut que délivrer des avis et des recommandations. L'ancien gouvernement ayant pris l'habitude de s'asseoir sur ceux-ci, le système est effectivement insuffisant. Il conviendrait de donner plus de pouvoirs à la Cour des Comptes, par exemple lui donner le droit de déclencher des enquêtes approfondies, voire de saisir la Justice.




 cochise_fr a écrit [21/11/2013 - 18h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a déjà eu cette discussion dans une autre question:

La Cours des Comptes de la République ne fait que vérifier la conformité des comptes présentés, qui sont bien sur en ordre, mais elle n'a pas les moyens ni le personnel pour investiguer des éventuelles dérives financières du genre de celles décrites ou d'autres encore plus sophistiquées, sauf à profiter d'une délation ou d'un super coup de chance.

Une surfacturation ou des frais pour autre chose ne se découvrent que si on les cherche, et cela demande d'éplucher les données une par une puis de faire des croisements avec d'autres données ailleurs, dans d'autres entreprises, voir dans d'autres états et sur d'autres comptes financiers, ce qui prend un temps fou, demande du personnel compétent pour les détecter, et demande du personnel pour les recherches ailleurs.

Toutes les dérives qui sont découvertes en matière financière, en général par hasard, ont été certifiées conformes les années précédentes.... et je veux bien croire de bonne foi. Quand on ne cherche pas, on ne trouve pas.... et parfois même, on cherche et on ne trouve pas quand les choses sont bien ficelées.

C'est même le cas des banques et des grandes entreprises ayant pignon sur rue. Combien ont été valorisées positives l'année qui précède leur faillite.? La plus célèbre étant Lehman Brothers, que l'on donnait achetable quelques jours avant sa chute. On peut en faire des longueurs sur la question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [27/11/2013 - 21h29 ]  
betinaweb

Vous voyez vraiment le mal partout Cochise,c'est fou comme vous pouvez êtes négatif sur beaucoup de sujets.
La FCPE ne peut vivre de ses seules cotisations car elle oeuvre pour tous les enfants sans distinction.
(que les familles cotisent ou pas) vous connaissez le mot solidarité.

Pour la FCPE,l'école est un investissement pour l'avenir qui ne pourrait-être d'accord?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/11/2013 - 12h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"vous connaissez le mot solidarité."
Oui, justement, et cela ne passe pas par les subventions d'état.
Soit ce sont des services publics, soit ce sont des services privés....et en l’occurrence c'est un service privé. Financer des services privés revient à faire du communautarisme.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/11/2013 - 17h03 ]  
papiguy

Têtu le Sioux pas sioux de service !
La gestion saine du service public consiste à chercher les solutions les plus économiques pour financer les activités, en dehors de tout dogmatisme ridiculement dépassé. Si des ONG partiellement financées par des fonds privés peuvent s'intégrer dans un modèle de société favorisant l'initiative citoyenne, le refuser serait stupide. On ne peut à la fois vouloir contenir les dépenses de l'état et exiger qu'il se charge de tout au risque d'augmenter la pression fiscale.




 cochise_fr a écrit [28/11/2013 - 19h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf qu'à ne plus s'occuper de rien il se fait frauder de tous les côtés....et c'est bien là le problème. C'est très bien de déléguer des responsabilités, mais il faut pouvoir contrôler ensuite ce qui se passe dans la délégation. Car le vrai prix des choses serait que ce soit à l'état de s'en occuper. Au moins, les citoyens sont alors censés vérifier l'usage des fonds publics qui devrait être public et accessible numériquement avec les justificatifs. Il est anormal d'attendre qu'un journaliste un peu curieux et pas trop corrompu s’intéresse à des dérives pour qu'elles soient dénoncées ce qui rend les découvertes fort rares et les dérives peu risquées.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/11/2013 - 19h28 ]  
papiguy

"Au moins, les citoyens sont alors censés vérifier l'usage des fonds publics": quelle douce illusion. Effectuer des vérifications est un métier, qu'il ne faut pas confondre avec la dénonciation à tout crin et en forme d'affirmations gratuites dont un certain parti s'est fait une spécialité.




 cochise_fr a écrit [28/11/2013 - 20h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cessez de prendre les français pour des abrutis. Il y en a bien suffisamment qui connaissent le fonctionnement de l'état pour en vérifier les comptes et publier ensuite leurs observations. C'est même salutaire qu'il y en ait d'avis divergents sur les mêmes constatations financières. L'important est que ce soit vérifié, et plutôt deux fois qu'une.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [28/11/2013 - 20h13 ]  
betinaweb

Pourquoi la FCPE ne serait pas subventionnée? parce que Monsieur Cochise voit des pourris partout et ne fait confiance à personne.

Mais Cochise allez à la rencontre des responsables de la FCPE et vous rencontrerez des personnes loin des propos que vous leur portez.
Heureusement que les fédérations de parents d'élèves existent.Vous qui avez eu des enfants vous devez le savoir.
C'est vrai que la FCPE ne flirte pas avec le FN.

Faites attention à votre femme si ça se trouve elle trafique vos comptes.Vérifiez bien tout. :-D :-D :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/11/2013 - 20h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais ce n'est pas spécifiquement contre la FCPE....qui est une organisation privée de parents d'élèves (il y en a d'autres) dont je ne discute pas des prises de position. Ils sont libres de s'exprimer comme ils veulent, mais n'ont pas à recevoir d'argent public....et les autres non plus bien sur.

C'est la même chose pour les syndicats, quels qu'ils soient.
C'est la même chose pour les associations.
C'est la même chose pour les fondations.
C'est la même chose pour les religions.
Ce ne sont pas des services publics.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [29/11/2013 - 11h56 ]  
papiguy

Article 1: tous pourris sauf ceux qui n'ont pas gouverné et trempé les doigts dans le pot de confiture (pour ceux qui prendraient le train en marche il s'agit bien sûr du FN)
Article 2: le secteur privé n'a qu'un seul but, celui de faire de l'argent au détriment du pauvre citoyen exploité. Il faut donc tout faire passer sous le contrôle direct ou indirect de l'état
Article 3: il ne faut pas croire ce que disent les media, ils sont tous ligués contre le FN qui seul dit haut et fort la vérité.
Article 4: compte-tenu des articles 1, 2 et 3 il faut d'urgence donner le pouvoir au FN
Article 5: il n'y a pas d'article 5, circulez

Ou comment donner le moyen à des incapables de restaurer le national socialisme (le moyen pour une petite caste de tout contrôler pour tremper ses doigts, toute seule, dans un pôt de confiture encore plus gros).
Et pour que les bureaucrates de Bruxelles puissent pas venir mettre leur nez dans les futures magouilles, on sort de l'UE. Et enfin, on constitue un "axe" des dictatures en s'alliant avec la Russie de Poutine et en cherchant en Allemagne des nostalgiques du III ème Reich. Dommage que Berlusconi soit en pleine déconfiture, sinon on aurait pu y associer l'Italie comme au bon vieux temps.

Désolé pour cette digression, mais derrière le discours de cochise_fr, il y a une logique soutenue par une idéologie et un dogmatisme conduisant à tous les excès.




 cochise_fr a écrit [29/11/2013 - 12h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les soutiens du PS et de l'UMP apprécieront.....mais ils sont de moins en moins nombreux.
Il existe déjà plein de livres pour raconter des histoires et faire peur aux enfants. Mais les enfants ne sont pas dupes, ils savent bien que ce sont des histoires.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [29/11/2013 - 12h47 ]  
papiguy

Le PS comme l'UMP m'indiffèrent sur le sujet.
Par contre, ce qui me concerne, et devrait concerner beaucoup plus de citoyens que les propos de l'Indien de service pourraient le laisser penser, c'est que des gogos se laissent prendre au filet populiste tendu par l'extrême droite.

"ils savent bien que ce sont des histoires.": ces gogos devraient savoir que les affirmations véhémentes des dirigeants de l'extrême droite ne sont qu'un mélange de dénonciations parfois exactes et de mensonges grossiers.

Evidemment, quand on est capable de nier l'existence du génocide juif ou de le balayer d'un revers de main comme un "détail", il n'y a aucune raison d'avoir peur que l'histoire se répète, surtout après avoir passé un bon coup de peinture bleue marine . Mais la peinture se lézarde vite...ce n'est pas en la changeant d'habit qu'on change une personne. Même l'extrême droite norvégienne, qui a pourtant 40 élus au parlement de ce pays, refuse de s'allier au FN qui se retrouve seul en Europe avec les autrichiens (cherchez l'erreur).




 cochise_fr a écrit [29/11/2013 - 14h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'avantage pour le PS, l'UMP, l'UDI, le MODEM....c'est qu'on les a vu à l’œuvre depuis 40 ans, que chacun peut constater les dégâts de l'état actuel de la France. Tous les français en subissent les conséquences à part quelques privilégiés représentant moins de 10% de la population. On ne peut pas en vouloir aux gens de chercher autre chose.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [29/11/2013 - 15h50 ]  
papiguy

Et bien sûr, il faut chercher le parti providentiel, n'ayant aucune expérience, dont le programme économique est inexistant, les propositions essentiellement destructrices, et dont certains militants un peu moins limités que les autres, ou plus courageux, déplorent la pauvreté intellectuelle.
Mais il est vrai que la plupart des dictateurs n'ont pas brillé par leur intelligence, leur culture ou leur humanisme.




 cochise_fr a écrit [29/11/2013 - 18h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah vous avez le droit d'avoir vos opinions, mais laissez le droit à d'autres d'en avoir des différentes.
Comme en cuisine, si vous n'aimez pas, n'en dégoûtez pas les autres...et proposez autre chose.

La proposition qui consiste à dire et à ne rien faire n'a l'air d'enchanter personne.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/11/2013 - 12h36 ]  
papiguy

"laissez le droit à d'autres d'en avoir des différentes": parce qu'il n'y aurait que les sympathisants FN qui auraient le droit d'exposer leur opinion en long en large et en couleur ?

"Comme en cuisine, si vous n'aimez pas, n'en dégoûtez pas les autres...et proposez autre chose. ":
Ce n'est pas défendre des opinions que dénoncer la désinformation permanente de l'extrême droite. Proposer des solutions n'est pas non plus la condition nécessaire à la critique de propositions populiste et stupides.

"La proposition qui consiste à dire et à ne rien faire n'a l'air d'enchanter personne.": affirmation gratuite. En matière de propositions et d'action, il semble que le FN soit surtout un spécialiste de la démolition. Pour la construction, le flou est la règle.





 cochise_fr a écrit [30/11/2013 - 14h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cette théorie fumeuse ne convaincra plus personne. Elle est éculée et les français ne se font plus avoir.

Cela ne concerne d'ailleurs pas que le FN si cher à vos critiques.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/11/2013 - 16h05 ]  
papiguy

"Cette théorie fumeuse ne convaincra plus personne. Elle est éculée et les français ne se font plus avoir."
On se demande bien d'où sort la fumée, si ce n'est du calumet du Grand Chef Indien qui nous bassine avec le discours hargneux, mensonger et plein de morgue de l'extrême droite. Si certains se laissent convaincre, les plus intelligents passent rapidement leur route devant la misère intellectuelle et le manque d'imagination des dirigeants de cette frange de la vie politique.

Le FN n'est pas "cher à mes critiques", ce n'est tout de même pas ma faute si le discours et les propositions de ce parti sont à la fois dépassées et contraires aux valeurs de notre société. Que notre société soit à améliorer sur certains points est indéniable, mais ramener notre pays au niveau de la Corée du Nord est une stupidité absolue.




 cochise_fr a écrit [30/11/2013 - 19h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Que notre société soit à améliorer sur certains points est indéniable, mais ramener notre pays au niveau de la Corée du Nord est une stupidité absolue."

En matière de "stupidité absolue", on peut vous renvoyer l'ascenseur avec une telle phrase.

D'aucun croyaient aussi que la terre allait s'arrêter de tourner quand Mitterrand est arrivé en 1981.
On sait bien que perdre des privilèges fait peur à certains.... et tant mieux.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/12/2013 - 13h17 ]  
papiguy

"Ramener le pays au niveau de la Corée du Sud" est bien évidemment une caricature, à l'égale de celles assénées en permanence par cochise_fr, et il est heureux pour ce dernier qu'il l'ait constaté. Il serait encore plus heureux qu'il se rende compte du niveau de stupidité absolue qu'il atteint en emboîtant le pas des incantations du FN.

Le problème n'est pas la perte de privilèges pour une minorité, mais la direction dans laquelle le FN voudrait entraîner notre pays. On peut déjà constater, à l'instar de ce qui s'est produit dans les années 40, une "libération" de la parole raciste et xénophobe qui fait honte à notre pays. Par ailleurs, les options économiques (on ne peut parler de programme parce qu'il n'y en a pas) et de politique étrangère sont des insultes au bon sens pour les premières et à nos valeurs pour les deuxièmes.




 betinaweb a écrit [05/12/2013 - 00h35 ]  
betinaweb

Le FN soit disant providentiel qui n'a jamais gouverné est lui aussi en baisse.Les uns et les autres tiennent des propos tellement ignobles que les français se rendent compte que ce n'est pas ce parti qui va les sauver.
On sait où se trouvent les tous pourris
:-D

Si on arrive à faire taire les opposant à la réforme scolaire on n'arrivera pas à faire taire les anti-FN.
CQFD.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [05/12/2013 - 07h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On ne peut pas plaire à tout le monde, c'est certain.
Nul ne songe à vous faire taire, contrairement à ce que certains voudraient à l'égard du FN, on peut juste constater qu'il y en a de moins en moins qui conteste. La dictature n'est pas toujours où l'on pense.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/12/2013 - 09h26 ]  
papiguy

"Nul ne songe à vous faire taire, contrairement à ce que certains voudraient à l'égard du FN":

Critiquer les positions et les propositions du FN n'est pas l'empêcher de s'exprimer ! Toujours la même technique de la victimisation quand on manque d'argument.

Au contraire, on voudrait bien que le FN s'exprime davantage sur d'autres sujets que ses rengaines habituelles sur l'immigration, l'insécurité et la corruption.
Malheureusement, un reste de bon sens le lui interdit tant ses positions et propositions sont insensées, ou pire parce qu'il n'y a pas de proposition, par exemple dans le domaine économique, à part un catalogue d'intentions sans aucun fondement technique.


"La dictature n'est pas toujours où l'on pense":
le FN est en effet un "modèle" de démocratie ? Les courants et l'expression d'opinions autres que celles du Chef sont interdits. Pas de primaires pour le choix d'un candidat représentant le parti ou pour le diriger. C'est l'aveugle qui se moque ... de quelqu'un qui a la vue d'un pilote de ligne.




 cochise_fr a écrit [05/12/2013 - 10h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais Papiguy n'est pas le centre du monde. D'autres que vous voudraient le faire taire....pas spécialement ici d'ailleurs.

Il y a des élections pour désigner le chef du parti dans tous les partis. Si ce n'est pas le chef naturel pour les élections suivantes, cela ne sert à rien et cela prouve la pagaille interne. Celui qui veut être élu n'a qu'à se présenter aux élections internes, il n'y a pas plus simple. Elles sont là les primaires. Pourquoi ne pas présenter une tierce personne pendant que vous y êtes.? Les primaires ne sont que du vent.... et on voit d'ailleurs bien à quoi elles mènent, tant à l'UMP qu'au PS.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/12/2013 - 10h43 ]  
papiguy

Loin de moi l'idée de vouloir m'exprimer ici à la place des autres, ce serait stupide autant que l'est l'affirmation du genre "on peut juste constater qu'il y en a de moins en moins..." ou bien "mais ils sont de moins en moins nombreux".

Pour le reste, merci pour avoir confirmé mes propos sur la démocratie interne des partis politiques. La notion de "chef naturel" ailleurs baptisé "caudillo", "duce" ou "führer" serait-elle en train de renaître ?




 cochise_fr a écrit [05/12/2013 - 10h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est De Gaulle qui va se retourner dans sa tombe.!! Car votre rhétorique s'applique de fait au moins à lui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/12/2013 - 11h02 ]  
papiguy

On voit de plus en plus souvent les partisans du FN évoquer le Général de Gaulle pour justifier leurs positions. C'est le Général qui doit se retourner dans sa tombe. Ses propos sur la "chienlit" citée par son premier ministre d'alors, ne l'ont pas empêché de provoquer des référendums mettant en cause son gouvernement, donnant ainsi des leçons de démocratie à la classe politique.
Ce sont quand même les fondateurs ou inspirateurs du FN, dont l'OAS qui ont tenté d'assassiner le Général de Gaulle, et ce sont leurs descendants qui s'en réclament. Quelle ironie....




 cochise_fr a écrit [05/12/2013 - 20h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour le coup je suis d'accord avec vous, mais les partis aussi ont le droit de changer....quand on voit ce que le parti du général est devenu, quand on regarde ce qu'ils ont fait de la France dès le lendemain de son départ, on peut concevoir que le FN aussi a changé.... et heureusement.

D'ailleurs même les socialistes se réclament souvent du général...c'est dire la grand écart qu'il doit faire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/12/2013 - 21h37 ]  
papiguy

"on peut concevoir que le FN aussi a changé":

à part une couche de peinture bleu marine, on a du mal à voir ce qui a changé:

- les propos xénophobes et racistes se libèrent de temps à autres et ces propos ne sont jamais condamnés par les dirigeants. Ceux qui les profèrent sont sanctionnés pour avoir manqué au devoir de respectabilité, non pour les idées qu'ils défendent.
- la démocratie est toujours aussi absente dans les instances du FN. Ceci se reflète également au niveau de la gestion des municipalités que le FN a investies, devenues des affaires de famille ou de copinage.
- la pratique de la victimisation et l'attaque permanente des medias reste à la mode
- les thèmes de l'immigration et de la sécurité restent les axes majeurs du racolage
- le programme économique du FN est toujours aussi indigent et irréaliste
- le programme de politique internationale reste toujours aussi stupide (une alliance avec la Russie remplacerait notre appartenance à l'UE !).

on pourrait continuer la liste

Par contre, certaines choses ont effectivement changé:
- la fille a remplacé le père (mais comme le dit le dicton un chien ne fait pas des chats)
- le FN qui voulait la perte du Général de Gaulle, se recommande maintenant de lui.
- certains partis d'extrême droite en Europe ne veulent plus d'alliance avec le FN, le jugeant infréquentable.
- le FN a pu démontrer ses aptitudes à gérer dans les municipalités conquises: zéro pointé




Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Carte scolaire : c'est quoi?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.