L'arrêt de l'école à 16 ans, qu'en pensez-vous ?



peterparker011
Cette question a été posée par PeterParker011, le 11/01/2008 à à 20h52.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Enseignement secondaire.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 oc-bella a écrit [28/03/2008 - 17h38] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
oc-bella

Coucou tout le monde ! moi je vais avoir 17 ans dans moins d'un mois,...



[ Lire la suite de la réponse écrite par oc-bella ]



Réponses



 lulu 31 a écrit [11/01/2008 - 21h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

Quitter l'école à 15 ans ou 16 ans en plus t'a 17 ans j'y comprend plus rien :-o
non je déc... moi j'ai commencé un apprentissage à 15 ans que j'ai laissé à 15 et demi mes parents m'ont foutu un savon :-C
bon ben c'est tout bonne soirée à toi
lulu 31




lulufamilly31.skyblog.com


 PeterParker011 a écrit [11/01/2008 - 21h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PeterParker011

Je voulais votre avis sur ce sujet délicat .




 Carcarax a écrit [11/01/2008 - 22h04 ]  
Carcarax

- Si tel était ton ambition je ne saurais trouver de mots assez fort pour te faire renoncer à ce choix. Il suffit de feuilleter les diverses bourses de l'emploi pour t'en convaincre. C'est quasiment un suicide social. Réfléchis bien avant de te condamner aux basses besognes. Je peux te promettre avec une quasi certitude que tu te maudiras d'avoir fait tel choix. Crois moi j'en fait l'amère expérience. Tu y repenseras pendant les interminables journées ou tu feras un travail purement mécanique et dépersonnalisant. Tu y repensera alors que tu recevras ta fiche de paie et que tu sauras avec certitude qu'elle ne te permettra que l'essentiel. Penses surtout que lorsque on est tout en bas on doit au travail Obéir, Obéir et Obéir ..... c'est peut être le pire. Sauf avec de la chance, une absence de formation te condamnera à la stagnation. Penses que ton éducation est un investissement. Choisit entre quelques années de formation qui te donneront accès a un travail constructeur et une vie professionnelle dénué d'intérêt. Penses surtout que dans la vie de tout les jours l'on ne ressent qu'a la mesure de ce que l'on est cultivé. Je ne prétend pas que mes mots ont valeur de prédiction c'est vrai qu'a prêt tout tu peux très bien t'en sortir grassement sans diplômes. Mais demande toi a quoi ce résume cette chance d'un point de vue statistique. Muni de ce résultat compare le aux chances d'avoir une vie plus agréable si tu es diplôme.

:-o ( Si l'on m'avait dit un jour que je tiendrais tel discours ..... )




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 lulu 31 a écrit [11/01/2008 - 22h51 ]  
lulu 31

Peux pas mieux dire ;-( ou vous êtes toi et bougainvilliée ? je vous ai fait un spitch sur la question pour le beauceron
a




lulufamilly31.skyblog.com


 juju17 a écrit [12/01/2008 - 09h58 ]  
juju17

Moi je dis que déjà avec des diplome les jeunes ont assez de mal à trouver un boulot.... Alors arrétez à 16 ans est inconcevable. Ormis si c'est pour faire quelque chose en apprentissage ou autre, mais dans ce cas la il y a toujours un peu d'école.
Il ne faut pas non plus viser un bac 5, tout dépend de la volonté ou de la capacité des personnes, mais un BTS débute souvent sur du boulot! Même un bac pro..
Quand on peut le faire il ne faut pas hésiter, car sinon plus tard tu va le regretter!

@ ++




"Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé "


 cochise_fr a écrit [13/01/2008 - 01h26 ]  
cochise_fr

Bonjour,
GRRR !! Tous conditionnés !!!!

Arrêter l'école PUBLIQUE à 16 ans ne veut pas dire conjointement :
- ne plus rien faire
- ne plus rien apprendre
- se mettre à glander 24h/24

L'école actuelle est à peine bonne pour apprendre à lire, écrire en français correct, et compter de tête si possible sans calculette...et ça, c'est vraiment nécessaire à 16 ans.
L'école actuelle n'apporte même pas cela à ceux qui sont en droit de recevoir ces enseignements de base pour savoir apprendre éventuellement la suite par d'autres moyens mieux adaptés que les diplômes à faire sa vie en assumant ses actes.
Arrêtez de faire croire aux jeunes que sans diplôme on arrive à rien..... c'est une grosse ânerie. Certes on ne fera pas l'ENA ou Science-Po mais quelle importance si l'on est heureux de vivre autrement.

A 16 ans, on devrait déjà savoir lire, écrire, compter, et savoir comment se comporter dans la société et son organisation. On devrait aussi avoir appris.... à apprendre, à se cultiver, à enrichir chaque jour sa vie de connaissances nouvelles. Les moyens modernes de communication ont grandement faciliter ce type d'éducation utile de suite en fonction de ses besoins, et l'informatique et Internet réduisent grandement les déplacements pour ce faire.

Alors n'hésitez pas à entrer dans la vie active si l'école telle qu'elle se pratique ne vous inspire plus. Mais ne croyez pas que cela doit se transformer en fêtes et en loisirs permanents. Si vos acquis d'avant 16 ans ont été conformes à ce qu'ils auraient du être ( c'est là ma plus grande crainte ) vous aurez toutes les possibilités de vous former autrement, d'apprendre d'autres choses, de devenir vivants et si possible heureux......notez que je n'ai pas dit " riches ".....cela est une autre histoire.

Avec du courage et de la volonté, vous pourrez arriver à avoir une vie décente hors des sentiers battus et hors de la horde des diplômés sans connaissances, des travailleurs esclaves, des stressés quotidiens, des intellectuels qui s'écoutent, des bourgeois qui surveillent leurs comptes... en oubliant leur famille, .... bref de tous ceux qui ont des moyens et ne savent pas s'en servir.

Si vous avez les capacités à faire de longues études, faites les, mais n'obligez pas tout le monde à vous suivre dans cette voie. D'autres existent tout à fait salutaires. Les diplômes ne font pas tout. Ceux qui ne jurent que par cela sont de bien peu de valeur.

N'oubliez jamais qu'un chef d'entreprise responsable n'a que faire de vos diplômes. La seule question qu'il se pose quand vous arrivez devant lui, c'est :
QU'EST CE QUE VOUS SAVEZ FAIRE CORRECTEMENT.???
Avec ou sans diplômes, c'est la seule réponse qui l'intéresse.... tout le reste, c'est du baratin pour remplir le temps qui passe.
Si vous êtes efficaces, c'est gagné.
Si vous êtes incompétent..... tant pis pour vous, même avec diplômes....... je sais, il y a des exceptions, mais ce n'est pas le sujet pour un jeune de 16 ans qui veux en sortir pour s'en sortir.

Et bien sur, chacun fera comme il veut et assumera ses actes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [13/01/2008 - 02h31 ]  
carter

« L’école » au sens large (j’englobe donc l’université) ne sert en somme qu’à obtenir un emploi via le sésame que constitue le diplôme...

S’il s’agit d’acquérir une culture, la fréquentation des bibliothèques remplace largement les bancs scolaires ;
S’il s’agit d’apprendre à penser par soi-même ; l’école en est incapable, en parfait outil d’endoctrinement des masses qu’elle est ; comme le préconisait Luc Ferry après les évènements de la Commune. D’où l’impossibilité des étudiants de s’opposer à la montée du libéralisme ; l’esprit de sélection des écoles et universités étant somme tout dans la logique même du dogme dominant ;
S’il s’agit d’apprendre l’émancipation, elle est encore incapable : son principal objectif étant d’apprendre à être jugé via le « contrôle » ; comment peut-elle enseigner à des individus à se concevoir comme « la mesure de toute chose » selon les préceptes d’un Protagoras ?



L’école ne sert qu’à :

-justifier les inégalités sociales : comme par hasard, les enfants « intelligents » de Polytechnique, de l’ENA sont toujours les fils ou filles DE. Elle participe aux fantasmes des dominants de la notion de « méritocratie » qui est le cache sexe du la reproduction sociale..

-mettre des barrières à l’entrée de l’emploi pour protéger les postes intéressants via une sélection drastique qui ne se fait pas aux compétences, mais par l’historicité du candidat. L’objectif est de justifier une inégalité d’accès aux métiers via la notion de diplôme :
-« Désolé, mon gars… vous êtes intéressé par ce métier, vous avez des compétences mais vous n’avez pas pu vous offrir cinq années d’université… Ca va pas être possible ».
Or, pour avoir obtenir 3 diplômes dans trois domaines différents, je sais que les connaissances que j’ai acquises à l’université ne m’ont guère servi dans les postes que j’ai occupé…Et ma flemmardise à longtemps fait basculer la balance du coté de l’employé médiocre…Malgré mes notes universitaires. La preuve que le diplôme ne vaut pas la motivation…

-l’école sert à faire entrer le plus tardivement possible des personnes dans un marché de l’emploi déjà saturée. Malheureusement, il n’est pas question d’autoriser ces personnes à ne rien foutre, il faut qu’ils restent à la disposition du Travail ! Du coup, l’inflation des années d’études permet de réduire les tensions du marché et de créer un prolétariat volontaire et réceptif à prendre la relève…


Malheureusement, la massification du statut d’étudiant et le marasme du marché de l’emploi rendent les études nécessaires et non suffisant à la fois :

a) nécessaire car ne pas avoir obtenu un diplôme rend l’entrée dans la vie professionnelle problématique, les patrons réclament de plus en plus des diplômes pour des postes qui n’ont en strictement pas besoin. Etre caissière demande le bac et vous ne pouvez pas devenir téléconseiller clientèle sans Bac+2, là ou le bon sens dirait qu’un sourire agréable et une diction correcte suffiraient pour cela… l’inflation du diplôme devient aberrant ; Désormais, pour être croupier dans des casinos, il faut un diplôme spécifique !

Ce qui est absurde, c’est que l’inflation des diplômes provoque des frustrations :
-frustration du diplômé qui ne fera pas un travail correspondant à ses « qualifications » (la déclassification du diplôme est hallucinante : environ 30% des diplômés ne travailleront pas pour le domaine pour lequel ils ont fait des études…
-frustration du non diplômé qui, malgré sa motivation, ne peut effectuer un métier pour lequel il se passionne et qu’il pourrait apprendre sur le tard. Par exemple, pour moi, j’aime lire et je me suis dit que je serais bien dans une librairie. Malheureusement, diplômé en sciences, j’ai fait rire les quelques recruteurs des librairies qui ont daigné me rencontrer. Alors que question livres, je les pulvérisais facilement (ils l’ont reconnu mais voila, z’ont des liens avec le DUT métiers du livre et je ne connais…pas le logiciel de gestion des livres ! Comme si je ne pouvais pas l’apprendre en une journée !

b) non suffisant car la massification du diplôme ne fait plus du diplômer le sésame qu’il est sensé être…Il faut un plus pour obtenir ce job et c’est généralement au pire du piston, au mieux du capital social (pas toujours facile de distinguer les deux, d’ailleurs !)


De surcroît, les métiers se renouvelant sans cesse, l’école ne peut prétendre à former à un emploi trop spécifique ; mais à une palette large de métiers (même un BTS mode vise plusieurs qualifications possibles : designer, styliste, couturière, etc.) , d’où le fait qu’elle se vante « d’apprendre à apprendre » et de construire « une tête bien faite » permettant une meilleure adaptation du diplômé à l’entreprise (on rigole quand on sais qu’on nous a jamais appris les techniques de mnémotechnie à l’école !). Evidemment, c’est bidon…


Que penser d’un ado qui partirait de l’ecole à 16 ans ? L’école ne servant qu’à obtenir un emploi (de rêve) ; s’il peut l’obtenir sans le sésame du diplôme, eu égard à la situation actuelle, je lui dirais de tenter sa chance…
ET A UNE SEULE CONDITION : qu’il vise bien sur le boulot de ses rêves !

S’il veut être commercial, mieux vaut qu’il vende dès 16 ans des alarmes que de continuer ses études : il risque d’être un meilleur commercial de cette façon que de faire un quelconque DUT « tech de co »… Idem s’il veut dessiner des BD, monter sa boite selon l’idée qui lui tienne à cœur…

Par contre qu’il sache une chose : c’est VRAIMENT ce boulot qui veut faire et dont il acquérra par passion de réelles compétences…Car sans diplôme, la moindre erreur se payera chère…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [13/01/2008 - 03h45 ]  
cochise_fr

Bonjour....là, c'est plutôt Bonne nuit.
Ah ! Que j'apprécie de te lire quand ce sont tes idées personnelles et non la répétition de paroles antérieures, fussent elles diplômées, justement.

J'adhère à fond à cette analyse, et ceci avec d'autant plus de plaisir que c'est exactement ce que j'ai fait par choix personnel. Et je n'ai jamais rien regretté, y compris dans mes quelques échecs qui, comme tu le signales fort justement, se payent cash. Mais quand on connaît le risque, on assume plus facilement le manque de réussite et l'obligation de changer son fusil d'épaule. Il faut apprendre d'abord, puis savoir, en toute circonstance se remettre en question, assumer ses erreurs, et s'en servir comme éducation complémentaire involontaire, et les transmettre aux autres pour leur éviter de refaire les mêmes.

....
C'est vrai, je te verrais bien dans une librairie, et je vois très bien ce qui t'es arrivé. Mais je suis surpris que tu n'aies pas eu le réflexe de te présenter un peu menteur sans diplôme mais compétent, afin de demander à te prendre à l'essai une ou deux semaines, comme cela, gratis ( ah ! là je vais te faire hurler! Tant pis, c'est comme je le pense et comme je l'ai fait ), pour voir. Cela te procure à la fois la possibilité de faire tes preuves de tes capacités et d'apprendre un tas de choses que tu ignorerais ( l'histoire du logiciel par exemple ).... parce qu'il y en a toujours, et même si le premier essai est infructueux, le suivant profitera de cette expérience en ayant comblé les lacunes précédentes par une formation expresse sur le tas. Et je te promet que lorsqu'on a fait ses preuves, plus personne ne te parle de diplôme.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kelnor a écrit [13/01/2008 - 16h33 ]  
kelnor

Tu sais l'arrêt de l'école à 16 ans et un choix. Si tu pense avoir assez d'arme pour te battre dans le monde du travail qui t'attend alors vas y ! Par contre n'oublie pas (désolée cochonise de te contredire) que souvent un patron embauche suivant les diplômes et les capacité de chacun. J'ai côtoyer assez de patron pour m'assurer de ce que je te dis. Maintenant rare sont ceux qui embauche sans qualification mais sa existe cependant. Ces patrons forment sur le tas et si tu as la chance de tomber sur une entreprise comme ca ne la lâche pas (avec ou sans diplôme) car tu pourras finir à ton tour chef d'entreprise. Cependant un jour quelqu'un ma dit (un patron d'une grande enseigne) : les meilleurs chefs d'entreprise sont ceux qui rentrent dans cette entreprise en commençant par passer le balais. Il n'a pas tord : quel patron connais mieux son entreprise que celui qui connais ses employé et tout les postes de travail ? Maintenant si tu veux passer des concours administratif il y en a beaucoup qui demande un niveaux minimum d'étude (cela n'est pas liés à notre savoir mais à notre société). Tu sais si tu veux arrêter les études à 16 ans avec un rêve en tête et beaucoup d'ambition, de volonté et que tu es persuadé que tu peux y arriver alors vas y fonce ! Je te dirais pas que de quitter l'école à 16 ans c'est un mauvais choix ou un bon choix car je suis mal placer pour dire cela. Cependant n'oublie jamais que c'est TON choix et pas celui de X ou Y personnes. C'est à toi de prendre ta décision. Je pense que les réponse de cochonise et de carter t'aiderons à peser le pour et le contre car elles sont réalistes. Mais une chose est sûr beaucoup de gens essaieront de te convaincre de continuer mais si tu as l'intime conviction que cela ne t'aideras pas ce n'est pas la peine de continuer. Et si ton choix est celui d'arrêter alors fais le malgrè ce que dirons les autres car dans 30 ans deux possibilités s'offriront à toi : celle ou te regrette et celle ou te ne regrettera rien. Si tu veux mon point de vue : si tu tape dans le bon plan tu ne regrettera rien mais ceux qui ont fais un bac + 5 auront de forte chance de regretter mais cela est une autre question. En tout cas quoi que tu fasse je te souhaite bonne chance.




La plus grande salle d'attente est celle du bonheur, la solidarité est la clès


 Shou55 a écrit [21/01/2008 - 14h12 ]  
Shou55

Moi je viens d'arreter le lycée je vais avoir 17ans en fevrier , j'etais en 1ere L . Jme suis arreter car ca ne m'interessais vraiment plus , je veux quelque chose de concret , là je commence une formation par correspondance " maquilleuse professionnelle" . je prefere entrer dans la vie active avec mes valeurs humaines qu'un diplome en papier ... je ne dis pas que j'ai fais le bon choix , c'est a moi maintenant de bien gerer ... cependant , si je peux passer un bac en candidat libre , peut etre que je le ferais avant 25ans .




__ BODY and SOUL __


 Liily75 a écrit [18/02/2008 - 09h17 ]  
Liily75

J'aimerais savoir quelques chose a ce sujet.. L'arret scolaire se fait t'il reéllement à l'age de 16 ans ou plutot apres la troisieme ? Ma fille aura 16 ans en mars mais elle a redoubler la quatrième. Elle est donc encore en troisieme.. A t-elle la possibiliter d'arreter des le mois de mars ou est-elle obligé d'attendre la fin de sa scolarité de collégienne ?




 Shou55 a écrit [18/02/2008 - 09h43 ]  
Shou55

Non je pense que les histoires de redoublements tout ça n'ont rien à voir ... si elle a 16 ans c'est bon. Après je ne sais pas peut etre qu'il faut avoir été en 3e ...




__ BODY and SOUL __


 cochise_fr a écrit [18/02/2008 - 11h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'école est obligatoire jusqu'à 16 ans....même si tu es encore au cours préparatoire....bon, j'espère que non, hein !!!
Ce qui est important pour se jeter dans la vie active, c'est d'avoir de bonnes bases dans les savoirs de base:
LIRE correctement en comprenant ce que l'on lit.
ÉCRIRE en français correct avec un minimum de fautes de syntaxe ou d'orthographe.
COMPTER correctement, de tête et si possible sans calculette pour les calculs simples.
et essayer de se passionner pour quelque chose.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Shou55 a écrit [18/02/2008 - 11h12 ]  
Shou55

;-)




__ BODY and SOUL __


 Liily75 a écrit [21/02/2008 - 12h18 ]  
Liily75

Merci beaucou =)




 oc-bella a écrit [28/03/2008 - 17h38 ]  
oc-bella

Coucou tout le monde ! moi je vais avoir 17 ans dans moins d'un mois, j'étais en premiere L et j'ai tout plaqué sur un coup de tete ! Mais comme je dis souvent ce qui est fait est fait et les regrets sont une perte de temps, je prefere avancer... J'ai plutôt une ame d'artiste lol un peu flemmarde et surtout des étoiles plein la tête, tjrs ds les nuages... Je ne supportais plus les ordres de ces vieux cons mal baisés, pardonnez l'expression mais quand tous les jours on voit ces mêmes têtes qui vous disent "Moi j'men fous", cet espèce de systeme "flicant" au lycée, bref, j'ai pété les plombs et j'me suis barrée. Maintenant je taffe au resto de ma mere en attendant de trouver quelque chose pour lequel j'aurais un réel intérêt... Biensûr je sais que ça me ferme des tas et des tas de portes... Je prends des risques !
Mais je me sens enfin tellement bien ! Libre, responsable et CE bien être constant... Pour vous dire, j'ai commencé a me ronger les ongles dès que j'ai eu des dents sans jamais parvenir a arrêter. J'ai quitter le lycée, et sans m'en rendre compte, je ne me les ronge plus depuis 8-)

Shou55, T apparement ds la mm galere que moi ! Si ça te dit j'te laisse mon adresse msn lil-zi0n@hotmail.fr pour qu'on puisse en parler et s'donner d infos, être ds la mm galère à 2 c'est tjrs + sympa ^^ ;-)

Bizz a tout le monde




oc-bella


 chonise-83 a écrit [27/01/2009 - 17h40 ]  
chonise-83

Moi je voudrais arrêter l'École a 16ans mais je voudrais d'abord savoir quel métier féminin nous propose ton avec juste un brevet en poche :-/




 floflo04 a écrit [06/04/2009 - 11h01 ]  
floflo04

Bonjour, je m'appel Florian et je v avoir 16 ans dans 2 mois(j'ai le brevet en poche;-)) ; je suis en classe de seconde et je ne peu plus supporter le standardisme du lycée ( profs, les élèves qui vont en cours comme des zombie en fil pour entré en classe je trouve que le lycée est fait pour nous donner une vie complètement standardisé (pour ne pa dire *chiante*) :-) je me demande si on peu sortir du lot pour rentrer dans la vie active sans toutes ces histoires des BAC , DUT machintruk? Quand on a la volonté , peut-on ,justement, sortir du lot de ce qui on des diplômes mes pas de compétences en entreprise de vécu je dit bien .. ;-)) Je partage complètement l'avis les avis de "Carter", "oc bella" ,"Kelnor" et "cochise" par ailleurs je voulait vous demander si les cours par correspondance sont assez compréhensible et vous épanoui et vous rassure dans votre choix proffesionnel ? passé vous un examen en fin de formation? (Quelle agence de cours par correspondance conseillait vous?)Ces cours sont-ils bien vue par les employeurs ? D'avance merci^^




 laya a écrit [03/01/2010 - 01h42 ]  
laya

Juste de passage... En fait je suis plutôt dans le même cas que Shou55 & oc-bella...
C'est d'ailleurs assez rassurant de savoir qu'on est pas seul dans ce cas là!
Donc le truc c'est que je suis actuellement en 1ere L, je vais sur mes 18 ans fin février.. & je compte bien tout arrêter d'ici mes 18ans, enfin disons que j'y songe bien depuis un moment.
Ce qui fait que je sature, c'est le "formatage" & l'ennui ressenti dans chacun des cours, j'ai plus la moindre motivation de poursuivre le lycée, la manière d'enseigner me déplait & je pense que justement l'approche n'y est pas faite de manière à attiser la curiosité des élèves mais plutôt de manière à nous dégouter d'apprendre, je pense que si l'approche était plus ludique, que si tout le programme était revisité est remis à jour, si l'approche prof/élève était plus basé d'égal à égal (nous sommes d'abord tous humain..) & non pas sur une approche de supériorité (les profs nous enseigne 1savoir, cela ne veut pas dire qu'ils sont supérieur à nous, je pense que nous aussi élèves avons des choses à leur enseigner, si on réfléchis bien on a tous à apprendre chacun des autres, sur une base d'échange...).
Enfin bref quelques raisons qui font que je ne m'épanouis plus depuis longtemps dans le milieu scolaire, c'est vrai que j'ai maintenant envie de passer à des choses concrètes, à un taf (je m'intéresse au milieu du social & artistique) où je puisse réellement m'épanouir, me sentir utile & être (enfin) motivée.. Je me suis d'ailleurs renseigné et j'ai visiblement la possibilité de me présenter sans BAC au concours pour suivre une formation afin d'être monitrice éducatrice, ce qui, si je me présente et réussi le concours me permettrai après deux ans de formation et l'acquisition du diplôme de me présenter à d'autres formations des métiers du social (éducateur spécialisé, assistante social etc.) qui ne sont apriori accessibles qu'avec un BAC en poche.. Donc voilà ici un exemple démontrant qu'il existe bel et bien des possibilités de s'en sortir sans BAC encore faut-il avoir trouver sa voie ou une direction assez précise de ce que l'on veut faire. Je sais que je dois très certainement paraitre "utopiste" mais bon, je suis persuadée que même sans aucun diplôme mais avec une importante envie de réussir on peut s'en sortir et trouver un taf décent voir monter son propre projet..
Voilà voilà c'est bon je m'arrête ici en plus il est déjà 1h30 du mat et la rentrée est lundi je sens que je vais être bien décalée :-o à moins que j'arrête tout de suite le lycée (hmmm quelle tentation.. mais je préfère quand même bien y réfléchir avant.. tout de même!)
Quoiqu'il en soit, je ne sais même pas si ce message sera lu, mais si il y'a des personnes comme Shou55 et oc-bella ou bien elles-même qui puissent me donner quelques conseils d'après une propre expérience.. ça m'aiderai beaucoup!
Merci d'avance & puis tant que j'y suis je souhaite à tous une merveilleuse année 2010 qu'elle vous apporte le meilleur & puisse vous combler dans chaque domaine de la vie. ;-)




 lulu00713 a écrit [13/01/2010 - 15h16 ]  
lulu00713

bonjour tous le monde voila j'ai un petit souci et j'espere ke vous pouriez m'aidez je vous raconte mon histoire.
je sui en 2eme année bac pro vente et j'ai bientot 20 ans je souhaite arréter car cette section ne me plait pas du tout et je souhaite avoir un emploi étant donné que je sui deja diplomée, mais la proviseur de mon lycée ma reçut dans son bureau en me disant que ce n'etait pas possible car il y a une nouvelle loi qui dit que toute élèves qui souhaite arrêter doit présenter un contrat de travail ou une formation. à t-elle raison ?
merci de me repondre




 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 16h20 ]  
cochise_fr

Bonjour Lulu0713,

Dans la mesure où vous êtes majeure, je ne vois pas ce qu'il peut vous interdire.
Tout ce qu'il peut dire, c'est que cela vous porterait préjudice pour vos études.... ce qui relève de vos problèmes personnels.
A la rigueur, il a la possibilité de vous virer de l'établissement.... mais il ne va pas vous coller aux fesses pour vous obliger à revenir là où vous ne souhaitez pas aller.

Je doute fort qu'une telle loi existe.... et rien ne vous empêche de lui demander le texte de loi (avec ses références) auquel il se réfère ... et que je suis curieux de connaitre s'il existe.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lulu00713 a écrit [13/01/2010 - 21h36 ]  
lulu00713

merci beaucoup de m'avoir répondu et je pense que je vais lui demander la loi. mais c'est plus parce qu'ils veulent me mettre des battons dans roue :-C je verrai bien merci de m'avoir aidé




 medkill a écrit [10/05/2010 - 15h50 ]  
medkill

bonjours , j ai 15 ans est je peu arrêté l école pour aller travailler dans un magasin merci et a ;-)




 cochise_fr a écrit [10/05/2010 - 23h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'année prochaine, quand tu en auras 16, Medkill.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 vincs a écrit [17/10/2010 - 21h53 ]  
vincs

moi j'ai un gros gros probleme...
je m'appelle vincent, le college est pour moi un stresse contiuelle, une tension, de la pression 24h24.
souvent, je fait des colere de veritable histerique.. je fait même des crise de paranoia tellement je n'en peux plus du college. j'ai 15 ans, j'ai redoubler ma 4 eme.. je ne fait plus rien mais vraiment rien depuis 2 ans, je ne travail plus ne revise plus, n'écris plus, ( ceux qui prouve cela avec mes fautes d'hortographes :p). pour une raison ! ma ville est une ville de banlieu, m'on college est un college defavoriser.. on me frappe m'harcele. je suis traumatiser, j'ai changer 6 fois de college, 2 fois depenssionat.. je suis aller voire une bonne 40 aine de psychiatres differents.. pour des sois disant probleme de concentration..
on m'a donner des medicament, la "ritaline" un dériver d'amphétamine, qui m'a pauser beaucoup de probleme a cause de ces effet secondaires : paranoia depression insomie etc...
je suis aller dans un CFA, un CAP, plusieur établissement comme sa.. franchement, sa sa ne me plais pas du tout, mais vraiment pas du tout ! j'en peux plus je sais pas quoi faire... j'ai une tres grande passion que je pratique depuis 5 ans, qui va vous paraitre surment stupide pour la majoriter d'entre vous... c'est la musique le rap plus exactement.. les critique que j'ai sont : vulgariter violence..
mais sinon il n'y rien a dire. ce n'est pas le style de rap dégénerer des banlieu française qui représente sont quartier son département ou sa propre personne.. non j'explique mes soucis que je dévoile en ce moment. j'aimerais aretter l'école a 15 ans.. mais impossible. j'aimerais aretter pour poursuivre ma carriere musicale :'). quelqu'un peux m'aider ?PS : "comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongé par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!"
tres bonne phrase pour ma personne :); je vous donne mon adresse msn si quelqu'un peux me porter de l'aide d'urgence :) les_jumeaux_du91@hotmail.fr.. mercie !! bonne soirée ! et bonnes continuation dans vos projet !




vinc's


 betinaweb a écrit [17/10/2010 - 23h23 ]  
betinaweb

C'est bien d'avoir une passion Vincent mais l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans,tu ne peux y couper.C'est dommage que tu n'es pas trouver sur ton chemin des personnes qui t'ai fait aimer étudier.
Apprendre n'est pas inutile,tu sais,ne serait-ce que pour écrire tes paroles de chanson de rap.
Je ne vois pas pourquoi,je trouverais le rap stupide,c'est une forme d'expression comme une autre.Et dans le rap,on peut faire passer des messages,autres que la violence et la vulgarité,tu as raison.
Il faut que tu t'accroches,il te reste une année à faire,essaie de la faire le plus sereinement possible.
Si on te frappe et te harcèle,il faut le signaler et ne pas te laisser faire.Tu ne dois pas être un souffre douleur.Tes parents peuvent t'aider à te protéger.
Je ne peux pas t'aider pour ta musique mais je te souhaite bon courage.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 vincs a écrit [20/10/2010 - 23h48 ]  
vincs

salut, c'est Vincent, et en ce moment a cause des blocus, j'ai pas pus aller au cap que je vais normalement, et demain ma mère m'oblige a y aller, parce que demain j'ai cour, et la un stresse, une tension énorme qui ce propage, c'est horrible, invivable, je suis angoisser, je fait des crise de panique je déprime complètement, juste pour sa... juste pour aller a l'école demain quoi :S.. je sais pas du toust du tou pourquoi je suis comme sa, a chaque foi qu'on me parle de études, d'aller a des cours sa m'angoisse, je devient anxieux mais a un point vraiment cauchemardesque, quelqu'un peu m'aider, j'arrive pas a dormir je suis trop nerveux !!! bonne soirée quand même :)




vinc's


 laya a écrit [22/10/2010 - 16h31 ]  
laya

Vincent je t'ai ajouté dans mes contacts "msn", je sais pas si je vais pouvoir concrètement t'aider, mais si t'as besoin de conseils, de soutien etc. jsuis opé! J'ai arrêté les cours à 17ans, j'ai que le brevet en poche et maintenant j'effectue un contrat en service civique à unis 6T... Bref mon adresse msn c'est lyah... Si ça te dis on papotera de tout ça! En attendant Courage à toi ! ;-)




 Help123456789 a écrit [31/08/2011 - 13h06 ]  
Help123456789

;-(J'ai 15ans et je voudrais savoir si je peux arreter l'école lorsque jaurait 16ans ou esque c'est l'été de mes 16ans?




 Anonyme a écrit [04/09/2012 - 22h08 ]  
Anonyme

Bonjour je m'appelle Ophelie j'ai bientôt 16 ans dans 23 jours exactement.. Je souffre de phobie scolaire, j'ai changer plusieurs fois d'établissement. Aujourd'hui je suis en seconde général mais je veux par dessus tout arrêter l'école car je n'en peux plus... Ma mère est pâtissière et vend ces gâteaux en magasin bio, pourrais-je arête l'école pour travailler avec elle ?




 Anonyme a écrit [09/01/2013 - 10h05 ]  
Anonyme

Bonjour j'ai 15 ans et j'aurais 16 ans au mois de juillet, mais je n'en peux plus du collège et j'ai dit a ma mère que j'avais plus envie d'aller en cours, je sais que l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans mais il y a des jeunes de 14 et 15 ans qui travaillent et qui quittent l'école, alors j'aimerais savoir si moi je pourrais aussi travailler par exemple dans un Macdonald, etc...?




Répondre à PeterParker011






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.