Evaluation des élèves de maternelle dès l'âge de 5 ans ! Ne trouvez-vous pas que c'est une aberration ?



teoc
Cette question a été posée par Teoc, le 14/10/2011 à à 10h36.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Enfants.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 betinaweb a écrit [15/10/2011 - 01h04] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
betinaweb

C'est complètement aberrant cette proposition...



[ Lire la suite de la réponse écrite par betinaweb ]



Réponses



 Teoc a écrit [14/10/2011 - 10h36 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Teoc

Luc Chatel, Ministre de l'Education Nationale a déclaré que dès le mois de novembre 2011, les élèves de maternelle de 5 ans, subiraient une évaluation de leurs compétences, ils seraient ensuite classés, dans des créneaux comme, RAS (rien à signaler), risque, haut risque. Dans le primaire, des évaluations ont déjà lieu en CE1 et en CM2. Ne trouvez-vous pas que ce projet est une aberration de déjà vouloir coller une étiquette sur des jeunes enfants de 5 ans, qui peuvent encore changer !.




 Dunamis a écrit [14/10/2011 - 12h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Oui...et non. Si on ne détecte pas chez de tout jeunes enfants, comment les aider ? Doit-on sous prétexte de coller une étiquette, attendre qu'il soit trop tard ?
Il faudrait savoir QUI aura accès à ces données, comment et par qui ces tests sont effectués. Bref, trop d'ignorance pour pouvoir se faire une opinion.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 Lyvvya a écrit [14/10/2011 - 16h03 ]  
Lyvvya

8-OSa peut les stresser,...Je ne pense pas ce soit soi bon dés l'âge de 5ans ,déjà si jeune ! remarque,s'il y a des petit GÉNIES dans la classe , facile de les repérée non? :-/ En même temps , cela peut les aider a comprendre qu'il faut travailler (meme sil sont trop petit sa je suis d'accor) et savoir que la vie vaut la peine d'être vécu... ;-) beaucoup a penser de cela




Voulez-vous passer le reste de votre vie à vendre de l'eau sucrée, ou voulez-vous changer le monde ? Steve Jobs


 Dunamis a écrit [14/10/2011 - 18h31 ]  
Dunamis

Un test ne se fait pas forcément sous pression. On peut simplement discuter avec l'enfant, lui proposer des jeux, comme on le fait déjà.
Il ne s'agit pas de le mettre assis avec un crayon et de le martyriser pendant des heures ! Il y a même fort à parier que ces minots ne sachent pas qu'ils passent un test.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 framboise72 a écrit [14/10/2011 - 20h22 ]  
framboise72

Je trouve cela aberrant et on va cataloguer l'enfant,le mettre dans une étiquette et puis que veut dire enfant à risque, à haut risque?RIEN DU TOUT.C'est nul!et vraiment inquiétant de juger l'enfant si précocement.A cinq ans rien n'est joué!Même un enfant lent à l'école,quelque peu agressif ou inadapté peut évoluer et être sage,réussir parfaitement ses études plus tard.En plus on va mettre la pression à des petits alors qu'ils ne sont pas prêts à la vivre.Et les étiqueter comme bons,doués ou nuls c'est les condamner par avance.C'est minable!!!Imaginez qu'on dise de votre gosse de cinq ans " votre petit,il arrivera à rien dans la vie.Il est lent,il rêve souvent,il ne suit pas toujours en classe"mettez vous dans la peau du parent auquel on dit ca,moi ca me révolterait et mettez vous dans la peau du gamin qui entend,car à cet âge là ils comprennent tout "tu ne feras jamais rien de bon!Tu es lent,tu ne sais pas dessiner,écrire,tu ne fais pas comme les autres".Mettez vous dans sa peau!le gamin il va penser quoi à votre avis ?Ben c'est tout simple il va se dire " maman ou la maîtresse a raison.SI maman me voit nul,c'est que je suis nul.Si on me dit que je sais pas dessiner,c'est que c'est vrai.Je suis bon à rien"il le pensera pas comme ça bien évidemment mais intériorisera le discours parental négatif et l'image de ses maîtres ou maîtresses,et croira qu'il est nul et ca va l'amener à l'échec,au pire à la déscolarisation plus tard.L'état est vraiment tombé bien bas!Laissez ces enfants évoluer à leur propre rythme. :-C




 cochise_fr a écrit [14/10/2011 - 22h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est surtout la méthode qui est aberrante. Il ne devrait pas y avoir besoin de cela si les enseignants faisaient leur travail ET que des structures de complément d'éducation existaient à l'école ou en dehors de l'école éventuellement accompagnées de mesures sociales efficaces rapidement. Ces structures n'existent pas, alors on peut bien diagnostiquer ce que l'on veut, il n'y a rien derrière pour résoudre les problèmes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Dunamis a écrit [14/10/2011 - 22h13 ]  
Dunamis

On ne parle pas de nullité. On parle de problème. Je vous rapelle que des tests plus succincts permettent de détecter les troubles du language par exemple. De plus, je ne crois pas avoir lu où que ce soit que les enfants seraient catalogués ad vitam eternam comme "nul".
J'irais même jusqu'à dire qu'on augmente les chance sde réussites des enfants concernés. Plus on détecte tôt un problème, plus on a de chance de le résoudre et d'offrir un avenir radieux aux petits.

Il faudrait savoir s'il s'agit de compétences suppposées acquises par la scolarité ou pas.
Je suis évidemment totalement contre le fait d'enfermé les enfants dans une catégorie "à problème".




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cochise_fr a écrit [14/10/2011 - 22h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf, Dunamis, qu'il n'y a absolument rien (ou presque en comparaison des besoins) pour résoudre les problèmes détectés, quand bien même ils eussent été détectés à temps.
A cet âge, ce sont bien d'avantage des problèmes sociaux que des problèmes éducationnels qui sont à résoudre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Dunamis a écrit [14/10/2011 - 23h41 ]  
Dunamis

Certes, mais tout les problèmes sociaux ne sont pas détectés au jour d'aujourd'hui. Ce peut donc être aussi un outil de protection de l'enfance.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 betinaweb a écrit [15/10/2011 - 01h04 ]  
betinaweb

C'est complètement aberrant cette proposition d'évaluation car comme l'a dit cochise,il n'y aura rien de concret de proposé pour remédier aux problèmes si il y en a.
L'obligation scolaire n'est qu'à 6 ans,pourquoi vouloir donner déjà des angoisses aux familles en évaluant leurs enfants;
C'est l'école qui est en danger aujourd'hui,par le manque de profs,de surveillants,de psychologues scolaires,de médecins scolaires,d'infirmières scolaires,etc...
Il y a toujours un tas de propositions mais on ne se donne aucun moyen pour le bien des enfants.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 framboise72 a écrit [15/10/2011 - 14h09 ]  
framboise72

Oui aberrant cette proposition surtout qu'a 5 ans rien n'est joué et qu'on ne peut dire qu'un enfant est à risque ou a haut risque.Ça me semble de la discrimination avant tout,le moyen d'éliminer les faibles et de garder les forts.On régresse et ca me fait peur!Comment juger un enfant de 5 ans?Il est lent et bien il a son rythme c'est tout!IL suit mieux tant mieux!Il est quelque peu agité et alors?Il ne deviendra pas voyou ou gangster pour autant.Tout est fait pour mettre les enfants dans des cases alors que les parents et enseignants feraient mieux d'être détectés eux sur leurs compétences ou incompétences et non savoir faire.Le problème souvent revient aux profs peu formés et aux parents en difficulté ou paumés,pas aux enfants!!jamais.Laissez les en paix!La scolarité n'est obligatoire qu'a six ans en plus.Toute petite j'ai été perçue comme enfant à problèmes,pénible et ca m'a suivi des années.Ca peut dévaster ou affaiblir la confiance en soi de l'enfant et lui foutre la vie en l'air pour quelques uns.Bravo l'éducation nationale.Vous tomberez pas plus bas!!! :(




Répondre à Teoc






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.