C'est quoi le complexe d'Oedipe ?



nayege54s
Cette question a été posée par nayege54s, le 27/01/2012 à à 10h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Enfants.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 framboise72 a écrit [27/01/2012 - 13h00] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
framboise72

Le complexe d'oedipe d'après la mythologie grecque c'est un...



[ Lire la suite de la réponse écrite par framboise72 ]



Réponses



 framboise72 a écrit [27/01/2012 - 13h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
framboise72

Le complexe d'oedipe d'après la mythologie grecque c'est un complexe de la petite enfance.En réalité on a appelé ça complexe mais c'en est pas un.C'est une étape qui se joue avant six ans,a partir de l'âge de deux ans je crois et jusqu'à six ans si il est résolu.Pendant cette étape délicate,le petit garçon ou la petite fille vit un attachement très fort envers le parent de sexe opposé.La fillette va plaire à son papa,si il est présent,et voir sa maman comme une rivale a évincer.Elle voudra séduire le papa et l'épouser.Pareil pour le garçon,il voudra épouser sa maman.si ce complexe est résolu et l'interdit posé par les parents tout va bien pour le déroulement futur,dans le cas contraire il y aura des problèmes a l'adolescence.De toutes sortes.La jeune fille pourra aimer son prof,ou chercher un père dans les hommes qu'elle connaîtra,bref chercher l'interdit.Elle aimera des hommes beaucoup plus vieux qu'elle et ou a l'âge adulte des gamins,des hommes bien plus jeunes.Bref tout ca est complexe.Je ne saurai pas l'expliquer mieux aujourd'hui.il faut si ca tintéresse lire freud ou alors aller sur wikipedia pour avoir plus d'infos.




 carter a écrit [27/01/2012 - 23h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Le complexe d’œdipe est un concept clé de la psychanalyse qui dit grosso modo que le petit garçon, à un moment donné de son développement affectif, se met à « aimer sa mère et haïr son père ». Sigmund Freud dans sa « théorie de la sexualité infantile » considère ce complexe comme inhérent à la Nature humaine et comme le résultat concomitant de la dépendance du petit garçon envers ses parents et de l’existence du tabou de l’inceste. De la résolution de ce conflit psychique, le petit garçon va pouvoir transférer les états affectifs qu’il ressent envers sa mère vers l’élaboration adulte de relations sexuelles satisfaisantes par la suite avec une personne du sexe opposée. Ainsi, la non-résolution de ce conflit peut par exemple produire une incapacité chez l’adulte de conjuguer sentiment amoureux et plaisir sexuel…

C’est donc une théorie séduisante du développement affectif chez les hommes. Pour les femmes, il existe un complexe analogue nommée « Complexe d’Electre » ou la petite fille se met à « détester sa mère et aimer son père ».


Théorie séduisante mais que vaut-elle lorsqu’on la met à l’épreuve des faits ?:

-Statistiquement, on a découvert que les enfants apprécient avant tout le parent du même sexe que le leur. Les petits garçons préfèrent Papa et les petites filles apprécient plutôt la présence de Maman. Voilà qui est fâcheux pour la théorie freudienne…

-des études anthropologiques ne retrouvent pas ce « complexe d’œdipe » dans d’autres cultures. Il semblerait que l’appréciation d’un enfant envers l’un de ses parents soit avant tout liée à la répartition de l’autorité dans la cellule familiale : l’enfant apprécie toujours le parent le moins autoritaire avec lui ! Ainsi, dans des cultures où c’est la mère qui détient l’autorité, le petit garçon apprécie …son père ! Encore une entorse à l’universalité du complexe d’œdipe !

Conclusion : hypothèse fascinante souvent exprimée dans la clinique en psychopathologie mais peu étayée scientifiquement…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [28/01/2012 - 08h23 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Et merci à carter pour cette définition et analyse du complexe freudien d'oedipe.

Il y a lieu de s'interroger sur Sigmund.
En effet c'est un praticien qui tout en déclarant que "la femme, était, à ses yeux, un continent noir". Autrement dit qui ressort de "l'incompréhensible". Alors qu'en fait toutes les expériences prouvent que cela ressort de la "différence".

Ce praticien avait essentiellement en psychanalyse des femmes allant de Lou Andréas Salomé à Marie Bonaparte. Sa théorie, qu'il fit universelle (donc applicable aux deux sexes), s'appuyait d'ailleurs sur des symptômes d'une jeune femme.

On peut dès lors s'interroger sur la pertinence d'une théorie, qui provenait de "l'incompréhensible", pour lui, et qui s'exerça pour beaucoup sur des psychismes qui ressortaient à son sens du "continent noir".

Pouvait-il vraiment comprendre l'incompréhensible et l'analyser ? et ensuite la théoriser à l'ensemble de l'humanité.

Les dernières expériences et recherches en psychologie, infirme cette prétention.




Le doute est ma seule certitude


 framboise72 a écrit [28/01/2012 - 13h01 ]  
framboise72

les enfants apprécient avant tout le parent du même sexe???dans les statistiques oui mais sont elles mises a épreuve de la réalité j'en doute!car des fillettes adoreront leur père et seront plus attachées a eux qu'a leur maman et des petits garçons adoreront leur mère donc je crois pas aux statistiques!je pense qu'elles sont théoriques car chacun est unique,enfant est unique.Donc je dirais prudence et que la réalité est tout autre.Le complexe d'oedipe non résolu débouche sur des relations conflictuelles avec les hommes ou femmes voir une femme peut chercher des hommes plus vieux et ou plus jeunes pour les hommes.Ca crée tout un tas de problèmes.C'est un conflit en effet,une étape plus qu'un complexe a proprement parler mais les statistiques je n'y crois pas. :-o




 framboise72 a écrit [28/01/2012 - 13h06 ]  
framboise72

Et enfin qui est "on "on a découvert??oui mais qui?Donc je suppute que c'est vague et très vague même d'autant plus théorique qu'autre chose.Les scientifiques feraient mieux de se frotter à la réalité au lieu de dire des prétendues vérités et daller vérifier sur le terrain ce qu'il en est.Car des garçonnets adorent leur mère,mon frère petit vouait un culte a ma mère plus qu'a mon père...Cherchez l'erreur!c'est archifaux ces statistiques et ça ne se base pas sur la complexité des relations,et sur le mystère tout court des relations.




 bougainvilliee a écrit [28/01/2012 - 15h03 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Pour répondre à Framboise.
La psychanalyste est une théorie et une pratique et non une certitude.

Quant à la psychologie, elle n'émet que des hypothèses e( est toujours en recherche et en expérimentation.

L'homme n'a aucune certitude en ces domaines, mais il est bon qu'il s'astreigne à rechercher pourquoi nous nous comportons ainsi et pas autrement.

Il cherche à se connaître et c’est sa gloire et son humilité.
« Connais-toi, toi-même !’ » disait déjà Aristote.




Le doute est ma seule certitude


 carter a écrit [28/01/2012 - 19h28 ]  
carter

Qui ca « on » ?

- Pour les études anthropologiques, c’est la découverte des systèmes matrilinéaires qui ont remis en question le complexe d’œdipe. Vous pouvez lire l’un des premiers à écorner le complexe d’Œdipe, l’anthropologue Malinowski, dans son livre « la sexualité et sa répression dans les sociétés primitives » (Payot, 1927). Cela fit grand bruit à l’époque et les psychanalystes ont dû admettre que leur théorie ne pouvait au mieux fonctionner que dans systèmes patrilinéaires…historiquement, c’est le premier grand coup de poing dans la gueule de la psychanalyse…


-pour les études statistiques, les travaux de Godman et Godman dans les années 80 montrent que les enfants préfèrent le parent du même sexe que le leur et concluent « qu'il n'y a aucune indication qui confirme le complexe d'Oedipe comme un processus existant dans la vie familiale ou le développement normal de l'enfant »




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à nayege54s






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.