Trouver un emploi en France, est-il évolutif, selon votre politique ?



wisty
Cette question a été posée par Wisty, le 20/05/2011 à à 14h00.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Emploi.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Wisty a écrit [20/05/2011 - 14h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Qui donc n'aimerait-il pas avoir un emploi stable ? Plutôt que de vivre au crochet de la société.




Wisty


 Wisty a écrit [20/05/2011 - 21h47 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Pas beaucoup de candidat au boulot :-D




Wisty


 christianna a écrit [20/05/2011 - 22h28 ]  
christianna

Bonsoir,
Il y a des gens qui sont des assistés et préfèrent ne rien faire et pouvoir vivre grâce à l'argent de l'état plutôt que de se bouger et d'avoir le goût de l'effort.
Après personnellement ses gens je les trouve intelligents. Ils ont trouvé les failles du système et je les applaudis parce qu'avec tous les papiers qu'on me demande je ne sais pas comment je pourrais faire pour les duper mais bon chacun son talent :)




 cochise_fr a écrit [21/05/2011 - 06h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Personne n'a besoin d'un emploi stable..... mais tout le monde a besoin d'un revenu minimal stable, et c'est très différent.
L'important n'est pas le travail, mais le revenu qu'il procure, même s'il est mieux que le travail plaise en plus.

Quand à ceux qui dénoncent l’assistanat, c'est un faux problème, car celui-ci est soigneusement organisé pour conserver une partie de la population sous dépendance financière, ce qui en fait une main d'oeuvre docile et corvéable à merci.

N'oubliez pas qu'il est interdit d'obliger quelqu'un à travailler. Les droitsdel'hommistes sont rois.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [21/05/2011 - 06h18 ]  
Wisty

Bonjour cochise,

N'oublie pas que le travail, fait partie de l'économie du pays ; du moins si celui-ci est bien géré.

La décence d'un revenu, n'est pas à comparer, sans profession respective ; et un assisté socialement, crève dans son portefeuille, c'est la limte des revenus, autant dire que les gouvernements rabotent leurs tiroirs, pour renflouer les leurs (personnels) vois un peu, les législations des aides....Ce n'est pas un cadeau...., C'est tout juste, s'il ne faut pas gratter la terre, pour en sortir une racine. :-o




Wisty


 cochise_fr a écrit [21/05/2011 - 06h33 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur qu'il faut comparer les revenus, et non les travaux auxquels ils sont attachés. C'est l'argent qui gouverne le monde, et rien ne justifie des écarts de revenus comme il en existe actuellement, quels que soient les talents ou les performances ou les capacités de l'individu concerné.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [21/05/2011 - 06h40 ]  
Wisty

cochise,

Comparer les revenus ???? O.K.
Mais tu ne peux quand même pas payer un manoeuvre de la même façon qu'un ingénieur, je suis désolée. Ou alors, autant octroyer une aide au barême identique d'un ingénieur à un allocataire social, il y a une nuance.

La conclusion réelle, en parlant de l'inflation actuelle, la décence d'un revenu est d'un minimum décent de 2000 €, c'est un minimum. Dans le cas contraire, il faut obligatoirement se révolter.




Wisty


 cochise_fr a écrit [21/05/2011 - 07h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah, entre celui qui travaille avec ses bras et celui qui travaille avec sa tête, c'est le premier qui fatigue le plus, alors qu'il y ait un écart pour les responsabilités sans doute, mais pas si grand qu'il est parfois.

Je ne reconnais pas aux intellectuels la valeurs qu'ils prétendent valoir par leurs tendres élucubrations.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 imagine54 a écrit [21/05/2011 - 10h46 ]  
imagine54

Parait qu'ils cherche quelqu'un au FMI, envoie toujours ta candidature, même si tu fais pas l'affaire et que tu bosses mal tu touche une prime de 250.000 euro si tu démissionne quand ils te le demande avec en plus comme bonus une bonne retraite dont ils ne désirent pas nous en communiquer le montant.
Parce qu'il faut savoir que maintenant en France on a droit à des primes de démissions si durant ton boulot tu grimpe une femme de chambre et que t'accepte leur démission, c'est nouveau ça vient d'sortir!.
t'es pas obligé de violer quelqu'un tu sais? c'est du bonus tout ça puisque ça se règle a coup d' million de dollars, un peu d'argent poche en période de crise ça passe très bien .
Dépêche toi aussi car LAGARDE est sur le coup, une chance pour nous c'est pas elle qui risque de s'faire violer ;-)




 christianna a écrit [21/05/2011 - 10h53 ]  
christianna

Bonjour,
Je trouve normale comparé à ce que tu dis cochise qu'un "intellectuel" soit assez bien payé puisqu'il fait des études parfois longues donc sans revenus durant cette période. de plus, maintenant les diplômes sont défavorisés il y en a meme qui sont obligés de mettre qu'ils ont juste un bac 3 alors qu'ils ont bac 6 pour qu'ils puissent trouver un emploi, je trouve cela vraiment scandaleux.
Pour ce qui est des métiers comme employer de ménage, maçons et j'en passe il est vrai aussi que leur revenu devrait être fait en fonction de la pénibilité de l'emploi.




 imagine54 a écrit [21/05/2011 - 10h58 ]  
imagine54

Être bien payé ne veux pas dire non plus obtenir des sommes considérables....




 cochise_fr a écrit [21/05/2011 - 20h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le fait de poursuivre des études ne donne aucun droit, à mon avis, à un quelconque revenu plus élevé. ce n'est en rien une garantie d'efficacité du travail fourni. Tout ce que cela permet, c'est d'abord de moins se fatiguer physiquement pour les années à venir.
Ensuite, il faut faire ses preuves par la pratique, et ce n'est qu'après que l'on peut avoir d'éventuelles prétentions.

De même faire des diplômes pour faire des diplômes sans se préoccuper de savoir s'il y a des débouchés dans la discipline est une profonde ânerie. Quand on sait au départ qu'il n'y aura que 10 postes à pourvoir quand il y a 3000 prétendants, on sait déjà qu'il y aura 2990 déçus qui devront faire autre chose. Il ne faut pas après venir pleurer de ne pas trouver de travail alors qu'on le savait au départ.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Wisty






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.