Que risque un employeur qui ne déclare ni ne paye son employée ?



chocogan
Cette question a été posée par chocogan, le 19/12/2009 à à 11h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Emploi.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 chocogan a écrit [19/12/2009 - 11h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
chocogan

Une personne s'est faite passée pour le gérant m'a recruté pour être responsable d'une boutique, elle ne m'a pas déclarée, ni payée, j ai porté plainte aux prud'homme, comment serai-je indemnisée?




 lucius a écrit [19/12/2009 - 12h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Tu peux demander jusqu'à 1 an de salaire aux prud',

de plus je te conseillerais d'aller voir l'URSSAF pour que le "patron" ait une bonne grosse amende.




Gare au gorille !


 lucius a écrit [19/12/2009 - 12h06 ]  
lucius

Personnellement,cela met arrivé avec 2 fréres habitués aux escroqueries(je peux les citer,il s'agit des fréres G de P),

un des deux a fini en prison.

Pas de pitié avec les escrocs !




Gare au gorille !


 Dunamis a écrit [19/12/2009 - 17h09 ]  
Dunamis

Comment peut on ne pas remarquer qu'on a pas été déclaré ? Et les fiches de paye ? 8-O




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 lucius a écrit [19/12/2009 - 18h22 ]  
lucius

des fausses fiches ça existe...




Gare au gorille !


 PSYCHO1 a écrit [19/12/2009 - 18h33 ]  
PSYCHO1

Oui les fausses fiches de paie existent mais, lorsqu'on est "méfiant", ce qui bien sûr est mon cas, il suffit de se renseigner auprès de l'URSSAF dans la mesure ou chaque bulletin de salaire comporte le n° SIRET de l'employeur. On est (et né) jamais trop prudent ...




Ah, si tous les gars du monde ...


 cochise_fr a écrit [19/12/2009 - 19h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Compte tenu du laxisme de la justice, un employeur bien organisé comme escroc ne risque quasiment rien en pratique même si les textes officiels disent le contraire.

Il suffit qu'il n'ait aucune comptabilité, qu'il fasse ses transactions en espèces avec des prête-noms et il sera très difficile de reconstituer son activité.... et au mieux, cela pourra prendre des années.

Quand à vous, il vous faudra apporter la preuve que vous avez travailler.... et sans aucun papier (feuilles de paye par exemple) ce sera très difficile de trouver des témoignages devant un tribunal.
Si vous avez des preuves suffisantes, vous pouvez alors être indemnisée de vos salaires par la caisse de garantie (il y a quand même un plafond maximum)..... mais cela peu demander.... un certain temps, et d'ici là vous pouvez 'crever', tout le monde s'en fiche.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [19/12/2009 - 19h23 ]  
lucius

Faux,
j'ai fait condamner un des sus-nommer,
donc on peut..




Gare au gorille !


Répondre à chocogan






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.