Double nationalité, êtes vous pour ou contre la double nationalité et pourquoi ?



gabrielle
Cette question a été posée par Gabrielle, le 01/06/2011 à à 10h49.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Droit international public.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 11h19] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, Je ne partage pas sa motivation mais je suis tout à...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 Gabrielle a écrit [01/06/2011 - 10h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Gabrielle

Comme j'ai lu sur internet, Marine Le Pen a écrit aux députés français pour leur demander de modifier la loi afin de mettre fin à la double nationalité, Marine Le Pen pense que cette double nationalité, nuit selon elle à l'assimilation des Français issus de l'immigration. Etes vous pour ou contre, la double nationalité et pourquoi ?




 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 11h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne partage pas sa motivation mais je suis tout à fait hostile à la double (voir triple) nationalité.

La raison en est toute simple: on est français ou on y est pas..... mais on est pas à moitié quelque chose selon les circonstances qui arrangent.

Etre français est un statut administratif automatique pour les français de parents français, et s'obtient (devrait s'obtenir) sur demande pour tous les autres d'où qu'ils viennent. De plus, il faudrait y adjoindre la suppression du droit du sol au bénéfice du droit du sang avec préférence matriarcale, ainsi que le choix de pouvoir choisir sa nationalité à sa majorité, de pouvoir quitter sa nationalité, et de pouvoir perdre sa nationalité par bannissement judiciaire.

Par ailleurs, le statut de français est (devrait être) indépendant de la couleur de peau, de la religion, ou du lieu de naissance.
On peut ainsi établir clairement qui est français, qui est étranger (ou apatride), et établir les droits et devoirs qui s'attachent à chaque statut respectif, les droits des français en France étant toujours privilégiés par rapport à tout autre statut, même si certains droits ou devoirs peuvent être communs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 christianna a écrit [01/06/2011 - 11h26 ]  
christianna

Bonjour,
Je suis pour la double nationalité ce n'est pas parce qu'on habite en France, que l'on est que citoyen français, que l'on doit être pur francais. Etant immigrée, je sais que je suis française mais que j'appartiendrais toujours à mon pays d'origine et avoir la double nationalité me permet d'avoir ses deux cultures.
Pour ce qui est de Marine Le Pen, elle ne pense qu'à la nationalité politique, pour les documents officiels. D'un coté je la comprends mais c'est encore une preuve de la non connaissance de la double nationalité, ou bien du désintérêt pour la chose.




 bougainvilliee a écrit [01/06/2011 - 11h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
La double-nationalité fait que l'on est français en France et donc régis, uniquement par les lois françaises (ambassades et consulats compris), mais que lorsque l'on est dans l'autre pays dont on a la seconde nationalité on est tributaire des lois de ce pays, auxquelles on doit se conformer.

Ainsi, en ayant la double nationalité Français-portuguaise, l'on est Français en France et portuguais au Portugal.




Le doute est ma seule certitude


 Leumas80 a écrit [01/06/2011 - 12h27 ]  
Leumas80

Je rejoins l'explication de cochise.
Comment peut on être de deux nationalités différente ? Ca m'a toujours interpellé.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 12h33 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais Christianna, être français ne fait pas renoncer à son éventuelle culture d'origine, qu'elle soit régionale en France ou internationale. Ce n'est que le statut administratif et les droits attachés qui changent. Et si ces droits et devoirs ne vous conviennent pas, vous pourriez quitter la nationalité française.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 christianna a écrit [01/06/2011 - 12h50 ]  
christianna

Cochise, Renoncez à la nationalité francaise n'est pas envisageable puisque je travaille en France, j'ai fait mes études en France donc si je n'avais pas la nationalité francaise je ne pourrais exercer et risquerait de me faire exclure de ce pays alors que je n'ais jamais vécu autre part.
Avoir la nationalité de mon pays d'origine me permet de m'y sentir l'un des leur quand j'y retourne, c'est l'appartenance à leur communauté. Quand je suis en france j'appartiens à la France puisque je parle francais, je travaille en France, je respecte leur droits et applique leur règles. Je ne renie en aucun cas ce pays donc abandonné cette reconnaissance non. Mais pour moi si j'abandonne la nationalité de mon pays, si, c'est renier mes propres origines.




 bougainvilliee a écrit [01/06/2011 - 12h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Avoir la double Nationalité, c'est avoir davantage de liberte, ne pas être piègé par une seule nationalité, un seul comportement, une seule façon de penser le monde.

C'est pouvoir ne pas mettre de burqa dans un pays et pouvoir la mettre dans un autre.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 13h46 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pas du tout Christianna. Un étranger en situation régulière peut faire des études en France, peut travailler en France sans problème.
On ne renie rien avec une nationalité. On adopte un statut administratif.... et rien d'autre. Un breton reste breton, un auvergnat reste auvergnat, un allemand reste allemand et un marocain reste marocain pour ce qui est de leur culture respective.

Ce que l'on ne veut pas reconnaitre, c'est que la double nationalité présente des avantages sociaux, fiscaux, familiaux, et financiers..... qui sont payés par l'ensemble des contribuables nationaux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 christianna a écrit [01/06/2011 - 14h11 ]  
christianna

Sans problèmes faut pas exagerer non plus, les personnes étrangères necessitent un nombre incalculable de papiers justificatifs de leur présence en France. De plus une fois qu'il possède la carte de séjour francaise, il n'est pas aussi facile que ca que d'obtenir la nationalité francaise il y a des personnes ca doit bien faire 20 ans qu'ils sont en France et qu'ils n'ont pas la nationalité alors qu'ils sont comme moi. Je m'estime heureuse d'avoir cette nationalité.
Peut etre que pour toi ce n'est qu'une situation administrative mais pour moi ca me permet d'avoir les droits de mon pays quand j'y suis, de ne pas être une simple touriste.
Bien sur que chacun reste ce qu'il est quand il est en France mais justement quand on me lance a la figure des "rentre chez toi" je lui montre fièrement ma carte d'identité avec nationalité francaise.
Pour ce qui est des avantages je n'en vois pas, à part si j'étais dictateur dans un pays et que je faisais exécuter pas mal de monde je pourrais venir me réfugier dans mon pays ou inversement en France...




 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 18h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"il n'est pas aussi facile que ca que d'obtenir la nationalité française"

Bah, c'est la moindre des choses.!!
Ce n'est pas un cadeau que l'on fait à n'importe qui dans n'importe quelle condition de manière automatique en dehors du cas où les deux parents sont français.. Obtenir une nationalité, qu'elle soit française ou autre, cela se mérite, et cela nécessite de remplir un certain nombre de conditions cumulatives qu'un long séjour régulier sur le sol national ne suffit pas obligatoirement à remplir.
Être français, ce devrait être (le cas actuel est plus laxiste):
- renoncer à toute autre nationalité cumulative (c'est la question)
- parler, lire et écrire le français à peu près correctement, compter en français.
- reconnaitre la constitution française et les loi françaises comme prééminentes sur toutes les autres.
- payer ses impôts en France sur l'intégralité de ses revenus et de ses patrimoines, y compris détenus ou perçus à l'étranger.
- justifier de revenus suffisants pour faire vivre sa famille
- reconnaitre le drapeau français et ses valeurs
- être prêt à défendre la France face à tout agresseur.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 christianna a écrit [01/06/2011 - 19h25 ]  
christianna

Bonsoir,
Vous pensez sérieusement que des personnes qui séjour depuis 20 ans voir plus n'ont pas toutes les caractéristiques que vous décrivez??
Pour ce qui est de parler, lire et écrire il y a l'apprentissage qui est obligatoire et puis pour exercer en France à part le travail au noir je ne vois pas comment on peut être embaucher sans parler un minimum français. Après il y a des analphabètes et illettrés qui ont la nationalité française.
Il faut régulariser toute cette population qui ne possède pas la nationalité et qui sont dans les règles.




 coeur de patate a écrit [01/06/2011 - 19h54 ]  
coeur de patate

bien sur !! pourquoi ne pas garder la nationalité de ses origines quand on le peut c'est bien normal l'idéal c'est de garder toutes les Nationalités de ses origines !

même il peu y en avoir trois ou quatre ! c'est une richesse culturelle !
après c'est le pays de résidence qui implique les devoirs à remplir en ver les lois de ce pays !!




ciao!


 cochise_fr a écrit [01/06/2011 - 20h25 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf, CoeurDepatate, que la nationalité n'est pas une richesse culturelle, c'est juste un statut administratif pour un individu afin de savoir de quels droits et devoirs il relève, et quelles sont les lois qui lui sont applicables. On peut tout à fait conserver ses richesses personnelles en ayant n'importe quelle nationalité.

Bien sur, Christianna, et c'est la grande majorité, car depuis le temps, ils auraient pu prendre la nationalité française, et s'ils ne l'ont pas fait, c'est que cela ne les intéressent pas. Ceux qui veulent vraiment devenir français n'attendent pas 20 ans pour faire leur demande et font tout ce qu'il faut pour répondre aux critères d'entrée.. C'est justement pourquoi il ne faut régulariser automatiquement personne.
Je vous répète qu'un étranger en situation régulière peut travailler en France sans problème, et pas au noir. Bien sur, s'il ne parle pas le français, ce sera un peu plus difficile, mais c'est bien normal d'apprendre la langue du pays où l'on souhaite vivre, non.? Et pour les travaux de base, on peut se comprendre sans parler la langue du pays...... que ce soit un étranger en France ou un français à l'étranger.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [01/06/2011 - 23h16 ]  
betinaweb

Ça ne me dérange pas à partir du moment où la personne n'utilise pas sa double nationalité pour obtenir des droits supplémentaires.
La personne étrangère qui vit en France doit respecter les lois du pays comme tout le monde et en fera autant dans son pays d'origine qui fonctionnera certainement différemment.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Leumas80 a écrit [02/06/2011 - 01h05 ]  
Leumas80

Je voulais ajouter du piment dans le débat, mais là, cochise a parlé encore pour moi.
Ni pas assez, ni de trop... juste assez.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 cochise_fr a écrit [02/06/2011 - 03h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais les "droits supplémentaires" sont obtenu automatiquement par la double nationalité, ne serait ce que par le choix des lois applicables en fonction du pays dont on se revendique en fonction de la situation, et ce choix n'est évidemment pas possible aux nationaux stricts. C'est même le but exclusif de ce statut. Si ces avantages n'existaient pas, il n'y aurait aucun intérêt à ce que ce statut existe et il disparaitrait de lui même.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [02/06/2011 - 07h05 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Qui est le plus français ?
Celui qui choisit ce pays et veut s'intégrer à sa population, y travaille, se bat administrativement, pour en obtenir la nationalité, durant des années, avec l'incertitude que cela comporte, avec la somme des justificatifs que les préfectures lui demande (extraits de naissance dans les formes requises, ceux des parents, casier judiciaire, certification de travail, Passeports, niveau d'instruction, position sanitaire, etc.), après toutes les enquêtes, de la Préfecture, de la Gendarmerie, de la Dass, les convocations, examens, obligation de pratiquer la langue, d'avoir des connaissances sur les institutions.

Et celui qui apparaît, sans autre effort que de naître, sans savoir où il est, et sans avoir choisi le lieu pays où il apparaît, porteur de ses seules ses tares (que supportera la société), sa non-pratique de la langue, son impossibilité de se mouvoir sans aide, que l'on subventionnera et entretiendra longtemps avant qu'il puisse se débrouiller tout seul, sans travail et moyens de subsistance, qui fera payer chèrement à ses parents et à la société ses affres et mal vécu d'adolescence.

L'un est français sans le savoir et sans effort.
L'autre qui voulut l'être, l'a choisi, désiré, sera mal vu, même une fois le parcours du combattant réussi (on lui contestera sa peau, sa couleur, ses yeux bridés, son accent, sa façon de se vêtir, sa façon de prier, de manger, de fêter, de penser...).
Ainsi on est plus français sans le vouloir, qu’en l’ayant choisi…

Quant aux « citoyens du monde », ils trouveront que la « double nationalité » est un petit satisfécit accordé avec parcimonie, par quelques rares pays.




Le doute est ma seule certitude


 christianna a écrit [02/06/2011 - 08h18 ]  
christianna

Bonjour,
Bougainvilliee vous expliquait clairement mes pensées que mes pauvres mots ne savent pas faire.
Je vous remercie.




 cochise_fr a écrit [02/06/2011 - 11h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il n'existe pas de "plus français que d'autres", on est français ou pas, c'est tout, et si on est français, on est pas (on ne devrait pas être) autre chose, y compris si on vient d'ailleurs.

Être français octroie (devrait octroyer) des privilèges à tous ses citoyens, privilèges qui devraient être refusés à tous ceux qui ne le sont pas, même si certains peuvent être communs, certains seulement. Ces privilèges ne s'appliquent que sur le territoire national, et ne s'appliquent qu'aux citoyens français, et pour une grande part des étrangers voulant devenir français, ce sont ces privilèges qui les intéressent plutôt que l'amour du pays, à commencer par les droits sociaux attachés à la nationalité française, très largement supérieurs à ceux (quand ils existent) de tous les autres pays du monde.

D'autre part, Bougainvilliée, celui qui nait français peut tout à fait quitter la nationalité française pour en prendre une autre..... même si c'est rare, toujours pour les mêmes motifs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 globe-trotter a écrit [02/06/2011 - 14h34 ]  
globe-trotter

Voila je suis une des ses PERSONNES QUI ONT LE PRIVILÈGE de choisir la nationalité et le pays tout ses avantages et inconvénient qui comportent je suis née dans un pays lointain d ici et j ' ai eu la chance d ' avoir un père qui m est présente a l ambassade Française a l ' heure de ma naissance et il m a ouvert le CHOIX POUR MES DIX HUIT ANS je vous avoue que le pays ou je suis née et j ai été élevée en ce moment c ' est le chaos complet et après mes études mon père m ' a fais connaître la France l' Europe pour me laisser un choix plus tard vu que dans ce pays ou je suis née il n y a pas de avenir je me suis dis il vaut mieux aller en Europe et je suis venue très jeune 17 ANS pour rester j' ai fais pareille pour mes enfants que si j' aurais voulu je leur aurais donne le choix entre trois même quatre pays mais ils sont déjà un choix entre deux et ils vont décider plus tard mais cela n ' empêche pas de avoir la double ou triple ou quadruple nationalité par droit de sang et par droit de sol bref comment je pense que c' est une avantage tu apprends des langues la culture est différente et cela ouvre le esprit moi même j ' ai pas mal appris des choses en étant mi sang française et mi sang autre chose hihi c ' est une richesse désolée Cohise mais ta façon de penser est très RÉTROGRADE personne tu m entends personne a le sang au 100 X 100 D UNE SEULE RACE nationalité OU PAYS NOUS SOMMES TOUS MELANGES EH OUI par exemple dans ma famille on a découvert des origine plus ou moins italiens romme par exemple si tu fais des recherches tu trouveras dans ton arbre généalogique des brebis noirs peut être ou arabes ou d autres nationalités on fais le paris ??? ;-)




 cochise_fr a écrit [02/06/2011 - 16h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais la nationalité n'est pas d'avantage un problème de race Globe-trotter. Être français n'est pas une race, je le répète, c'est un statut administratif..... et rien d'autre.
D'autre part, le droit du sang pour la naissance n'est pas d'avantage non plus un problème de race, mais seulement également un lien administratif. Si vous le préférez, on peut l'appeler le droit de la nationalité.

La nationalité se fout éperdument des origines, de votre couleur de peau ou de votre religion, et même de votre richesse culturelle.

Comme vous l'avez fort bien décrit, vous avez pu bénéficier d'avantages conséquents liés à votre statut privilégié, et les français n'y ayant pas droit, c'est juste cela que je dénonce. Tant mieux pour vous, mais quand on met en place un système légal qui donne plus de privilèges et de facilités aux étrangers d'un pays qu'aux citoyens du pays il est bien normal que ceux ci se révoltent. C'est totalement anormal.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Gabrielle






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !












Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.