A partir de quand commence la violence conjugale?



ilona
Cette question a été posée par ilona, le 12/04/2010 à à 18h25.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Droit France.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 optimiste25 a écrit [13/04/2010 - 16h55] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
optimiste25

La violence conjugale commence qu'en l'homme à le dessous....



[ Lire la suite de la réponse écrite par optimiste25 ]



Réponses



 xx-al3xx-s a écrit [12/04/2010 - 18h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
xx-al3xx-s

As partir du moment ou l'autre est agressif physiquement




Mécanique poids lourd ;)


 betina a écrit [12/04/2010 - 19h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betina

La violence conjugale commence par les mots,les insultes,les humiliations,l'enfermement....




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [12/04/2010 - 19h23 ]  
Wisty

Il vaut mieux se comporter, pour ne pas provoquer cette violence conjugale.
L'entente est le meilleur moyen.




Wisty


 xx-al3xx-s a écrit [12/04/2010 - 19h35 ]  
xx-al3xx-s

Enfet une personne peu porter plainte lors que son conjoint l'insulte l'humilie ... ?




Mécanique poids lourd ;)


 Sub2itch a écrit [12/04/2010 - 21h26 ]  
Sub2itch

quand la personne a été agressé elle peut porter plainte




 betina a écrit [12/04/2010 - 21h45 ]  
betina

Rien ne peut justifier la violence morale ou physique,c'est quoi un bon comportement Wisty? celui que veut le partenaire?
Si le couple ne s'entend plus,il vaut mieux qu'il se sépare plutôt que de se faire du mal.

Si la femme est humiliée,bafouée rien ne l'empêche de porter plainte,mais à mon avis la fuite est la meilleure solution.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 valou57 a écrit [12/04/2010 - 22h07 ]  
valou57

Oui, la fuite, encore faut-il avoir le courage ... Se séparer est la meilleure solution, mais la violence est souvent insidieuse, on ne s'en rend pas compte au début, alors réagir est difficile ! Mais oui, prendre ses jambes à son cou, se rendre à la gendarmerie et porter plainte, ou tout du moins déposer une main courante, si ça peut servir ... ! Il y a eu cette affaire, il n'y a pas si longtemps ... les autorités étaient au courant ... ;-(




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 betina a écrit [12/04/2010 - 22h45 ]  
betina

Il faut se protéger de ces hommes qui sournoisement comme les araignées emprisonnent leur proie dans leur toile,elles doivent absolument en parler,et ne plus se laisser faire.
Il y a des organismes qui aident les femmes victimes de violences conjugales.

 Victime de violences psychologiques, morales, sexuelles ou physiques au sein de votre couple, vous ne savez à qui en parler, à qui vous adresser. Ou vous avez tout simplement besoin d'en parler.
Des écoutantes qualifiées respecteront votre anonymat et pourront vous indiquer les associations, les services, les professionnels qui vous aideront dans vos démarches.
Appelez le 39 19 c'est gratuit. ttp://www.solidaritefemmes.asso.fr/

Il y a aussi le numéro de SOS famille en péril 01 42 46 66 77 sur Paris,ils vous donneront le numéro de votre région.

Une autre chose importante,si vous le pouvez,avertissez votre famille,et voyez si vous avez une solution de repli si vous ne supportez plus les violences qui vous sont faites.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [12/04/2010 - 22h56 ]  
Wisty

@ Valou, bien dit, il faut être dans cette situation pour le comprendre.
@ bétina, lorsqu'on se lance dans une vie de couple, c'est que l'on a testé son partenaire, dès le début, les comportements doivent être sur une base d'entente. Parce que, quoi qu'on en pense. La violence est bien souvent provoquée, si ce n'était le cas, cela devient du vice d'un névropathe.




Wisty


 betina a écrit [12/04/2010 - 23h15 ]  
betina

Non Wisty la violence n'est pas provoquée, quand on est intelligent on a les mots pour s'expliquer ,pas la peine d'insulter sa femme,de la rabaisser,de l'humilier,de mal la considérer,certains cachent bien leur jeu,et la violence s'installe sournoisement dans ces couples.Bien sûr que ce sont des malades,mais les femmes ne doivent plus subir de tels comportements et pareil pour les hommes qui la subisse de certaines femmes bien qu'étant minoritaire cela arrive aussi mais les hommes ont encore plus de mal à en parler.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [13/04/2010 - 03h43 ]  
Wisty

Je pense en parallèle au débat, entre nous, mais crois-moi, dans certaines situations, il y a provocations ; si j'insiste sur ce sujet, ce n'est le fait que j'ai eu un service d'ambulances, tu le sais, et les déplacements dans ces cas d'appels, m'ont quand même prouvé ce que j'avance. Et puis aussi, j'ai fait des stages en psychiatrie, dès lors, bien que j'avais parfois des doutes sur certaines versions, mais je n'hésitais pas à adresser mes questions au médecin du service, et on est souvent à côté de la vérité, ça c'est sûr.




Wisty


 Chamaille a écrit [13/04/2010 - 05h38 ]  
Chamaille

Marie-France Hirigoyen a écrit un livre qui a reçu un immense succès "Le harcèlement moral" que je conseille à tous ceux qui se posent des questions sur ce sujet. Les descriptions qui y sont faites sont parfaites, la perversité, la manipulation, la persécution y sont parfaitement détaillées, et on retrouve exactement dans ces explications la personne "harceleuse", on se demande comment on a fait pour se laisser piéger dans cette spirale infernale.
Et comment on a pu devenir victime d'un conjoint, d'un parent, d'un employeur ...




chamaille


 Chamaille a écrit [13/04/2010 - 05h41 ]  
Chamaille

Si j'ai parlé davantage de harcèlement moral, c'est que la violence au sein d'un couple peut s'immiscer de façon sournoise, elle peut être hélas physique, mais aussi morale, il ne faut pas la négliger et essayer de s'en protéger.




chamaille


 optimiste25 a écrit [13/04/2010 - 16h55 ]  
optimiste25

La violence conjugale commence qu'en l'homme à le dessous. :-D




demain il fera beau


 betina a écrit [13/04/2010 - 18h09 ]  
betina

C'est bien un commentaire d'homme :-D la violence conjugale est un sujet grave,tous les jours des femmes meurent sous les coups de leurs compagnons.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 ilona a écrit [13/04/2010 - 18h46 ]  
ilona

wisty,tu peux m'expliquer comment on peut provoquer la violence?




 Wisty a écrit [13/04/2010 - 18h54 ]  
Wisty

;-) Bonjour,

On sent toute de suite la provocation dès que l'ambiance se détériore, par en premier temps des petits reproches par-ci par là, et puis ces reproches se succèdent de jour en jour, ensuite l'intimité est négligée, et le court du fil de l'entente commence à se détériorer et s'aggraver, petit à petit, je ne dirai même pas comme optimiste, il n'est quelquefois pas nécessaire de prendre le dessus, il suffit tout simplement d'avoir les sentiments qui ne sont plus présent, par l' un comme par l'autre, c'est une contagion inconsciente qui s'installe. La solution, on la connaît.




Wisty


 betina a écrit [13/04/2010 - 19h03 ]  
betina

Je ne suis toujours pas d'accord avec toi Wisty.Ce n'est pas une question de sentiments,certaines femmes battues aiment toujours leurs compagnons et eux les aiment aussi,ce sont des malades,pour ceux qui persécutent moralement le processus est le même,beaucoup de couples ne s'entendent plus ou n'éprouvent plus de sentiment,ce n'est pas pour cette raison que l'homme écrase la femme par ses paroles méprisantes.
C'est une pathologie dominante à l'extrême,c'est facile à dire,celle là elle mérite ce qui lui arrive ou elle l'a bien cherché,rien ne justifie de tels comportements,nous ne sommes pas des bêtes mais des êtres humains doués d'une intelligence qui nous sert à verbaliser correctement pour s'expliquer.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [13/04/2010 - 19h15 ]  
Wisty

;-) bétina,
l'homme ou la femme qui se battent tout en maintenant leurs sentiments, c'est du masochisme. ok!
- Lorsqu'il n'y a plus de sentiment, il en vient immédiatement à la provocation, afin de fonder des arguments de séparation (dans un mariage ou une cohabitation de plus de six mois, reconnue administrativement et légale). NE PAS CONFONDRE !
- entre un individu, mâle, malade psychologiquement, disons névropathe, cela ne se voit pas, on le vit sur une durée indéterminée. Or, un névropathe, ne supporte pas certaines mentalités sociale, et de ce fait, il provoque sa ou son époux(se) par la jalousie, qui devient au fil du temps maladive.
Ce n'est pas, pour toi, de la PROVOCATION ?
Dès lors, au niveau de la Justice, lors de ce cas présenté, on parle d'incompatibilité d'humeur, lorsque la séparation est fondée.




Wisty


 Wisty a écrit [13/04/2010 - 19h20 ]  
Wisty

;-) bétina, je rajoute....
j'ai connu un cas, où la dame avait un amant, l'époux, le savait, et il ne prétendait pas quitter les lieux. Cette dame a commencé cette première étape de provocation, le temps utile à faire déguerpir son époux, elle a même été plus loin.....( de ce que je ne peux dévoiler ici ).
Finalement, les arguments étant, il s'est vraiment senti obligé de déguerpir.
Et ça, c'est quoi ? " des caresses "




Wisty


 tetsuo a écrit [13/04/2010 - 19h40 ]  
tetsuo

Entre êtres humains et d'autant plus dans un couple, la violence commence quand la raison disparaît.




 Wisty a écrit [13/04/2010 - 19h46 ]  
Wisty

;-) bétina,
Sans rancune, on s'explique.

Autre chose, je n'ai pas encore eu l'occasion de t'en faire part, je cite :
Pour une fois, j'ai eu quelqu'un qui m'a porté chance.....J'ai cru plaisanter, sans savoir ???
Et dans tes blagues, qu'es-ce que j'ai MDR.... bien qu'il y en avait de belles à lire. Enfin c'est chouette.
bisou.




Wisty


Répondre à ilona






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Violence conjugale : que faire ?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.