Avez vous déjà été accusé à tort ?



lost815
Cette question a été posée par lost815, le 27/12/2009 à à 00h15.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Documentation juridique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 gremchka a écrit [27/12/2009 - 08h52] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
gremchka

Je suis, après lecture de mon premier envoi, hors sujet....



[ Lire la suite de la réponse écrite par gremchka ]



Réponses



 lost815 a écrit [27/12/2009 - 00h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lost815

comment vous avez reagi?




 betina a écrit [27/12/2009 - 01h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betina

ça dépend qui vous accuse,si c'est la police,ce doit être le choc car on doit se demander comment on va s'en sortir,si c'est des ragôts c'est vite démenti,ça m'est arrivé une fois ,j'étais avec une amie et on m'a accusé d'avoir dit des méchancetés sur une personne et la personne en avait été avertie,j'ai demandé qui vous a raconté de telles choses?je voudrais voir cette personne,je suis allée la voir avec mon amie et je lui ai demandé ce qui se passait,elle était bien embêtée car elle ne pensait pas que l'on me donnerait son nom,elle est venue avec moi voir la personne contre laquelle j'aurais dit des méchancetés et lui a dit que ce n'était pas moi que l'autre personne n'avait pas compris,tout est rentré dans l'ordre mais cela aurait pu dégénérer,il ne faut pas se laisser accuser à tort,car c'est vrai que ça peut faire très mal voire détruire une vie quand les accusations sont très graves.
Il y a toujours des personnes mal intentionnées qui aiment discuter sur la vie des autres et en faire un roman,leur imagination est fertile pour faire du mal,malheureusement elles n'en ont pas toujours conscience.Accuser sans preuve est écoeurant.....




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 gremchka a écrit [27/12/2009 - 07h36 ]  
gremchka

J"ai été soupçonné par la police d'avoir commis 2 braquages de banques. J'ai été placé en garde à vue. Transporté sous escorte à la gendarmerie. Là plusieurs personnes sont passées devant moi, certaines ne disant rien, d'autres disant :"non non ce n'est pas lui". Re transport au Commissariat de Besançon cette fois-ci dans une voiture banalisée avec seulement 2 flics. Re belotte. Des témoins passent encore devant moi. Toujours le même scénario. Un témoin dit: "Non c'est pas lui et je le connais". Fin de la comparution. Les flics me montrent le portrait robot fait dans deux endroits différents par des gens ne se connaissant pas - c'était moi - ma fiche de signalement accompagnant le portrait était la mienne trait pour trait au suspect. L'enquête à durée plus d'un mois. J'été retenu 1/2 journée. Les flics ont été "déçus" ils croyaient vraiment tenir le coupable. Bien des années plus tard, avec mon équipe, dans le Haut-Doubs, nous passions devant une personne agée qui avait été agressée la nuit par plusieurs personnes. Là aussi je fus innocenté. Voir cette personne agée, sans défense, encore sous le choc, J'ai dis aux gendarmes et aux membres de la famille que je souhaitais une prompt réussite dans l'enquête, avec arrestation des coupables. J'ai été exaucé. Ils avaient fait des victimes à Troyes, dans la région lyonnaise, en PACA, Orléans..... Ils y à des personnes qui attirent l'attention et les regards. J'en suis. En fin de compte à chaque fois que j'ai été incriminé j'ai posée la question :" Et si les victimes se trompaient? ne gardaient pas un souvenir précis? Qu'est ce qu'il se passerait pour moi?". J'ai écourté le récit. Je me tiens à votre disposition pour authentifier mon témoignage. Vous dire la manière des braquages selon les témoins, la police, les gendarmes, les agents des banques. J'en rigole encore. Eux aussi d'ailleurs, mais pas sur le moment. J'aime l'humour, le comique. Le braqueur aussi. C"était là un trait qui faisait de moi....... Je conduisais la même marque de voiture.... Bonne chance dans votre quête. GREMCHKA




 gremchka a écrit [27/12/2009 - 08h52 ]  
gremchka

Je suis, après lecture de mon premier envoi, hors sujet. Comment on réagit? sur le moment on réagit pas. On se demande se qui se passe. Vous suivez les événements. Vous avez pas le choix. Vous passez en revu vos faits et gestes, si vous avez payé vos amendes, vos impôts ...etc etc. Car on ne vous dit rien du tout. Pas de pourquoi vous êtes là. Pour ma part, pour les braquages, à la question posée par mon employeur à la police et aux gendarmes :" Vous me le ramener quand?" Réponse d'un flic :" Si c'est lui dans dix ans, si c'est pas lui avant midi". Il à su à mon retour ce qu'il c'était passé. Mais entre le moment ou on m'a mis les bracelets et le moment ou on me les à enlevé j'étais devenu amnésique, incapable de réactions coordonnées, ce qui accentue le malaise. Vous vous voyez déjà en prison. Vous viennent à l'esprit les histoires de gens innocents qui passent des années en prison. Qui ne revoient pas leurs proches. Je me rappelle que machinalement je me suis levé pour faire quelques pas. Ou tu vas comme ça? m'a demandé un flic. Le tutoiement d'office. Tête basse je suis retourné m'assoir. Et là, seulement là j'ai eu la trouille. Quelque moment plus tard commencait la longue file de témoins. J'avais à l'époque 24 ans. J'en aurai 60 cette année. Les faits sont tellement précis que j'ai l'impression que c'est hier que celà c'est passé. Combien de fois je me suis mis à la place d'un innocent qui retrouve la liberté. GREMCHKA




 cochise_fr a écrit [27/12/2009 - 16h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce qui est arrivé à Gremchka peut arriver à n'importe qui.... hélas.

Le principe de la garde à vue est très mal organisé.

Tant que l'on est pas déclaré coupable, on devrait être traité comme un "invité" et avec les égards dus à un invité.... dont à manger, à boire, une chambre d'hôtel personnelle (même si elle doit être gardée)... et une indemnisation du temps perdu en cas de relaxe au prorata des revenus moyens ou prouvés de l'intéressé majoré de 50 pour cent pour l'humiliation.... et non comme un coupable ayant perdu tous ses droits.

Par les temps actuels, il vaut mieux ne pas avoir affaire avec la police ou la justice, même en tant que victime. Mettre le doigt dans l'engrenage ne permet jamais de savoir où cela va conduire, combien de temps cela va durer, et combien cela va couter...... ce qui est un comble pour des services publics de justice.

Quand à répondre à la question: heureusement que les armes ne sont pas en vente libre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [27/12/2009 - 16h47 ]  
papiguy

Que l'on considère les jeunes comme des délinquants potentiels n'est pas nouveau et j'en ai fait l'expérience, victime :
- de l'inconscience et de la mauvaise foi d'un fonctionnaire
- du peu de professionnalisme de certains policiers (fausses constatations et faux témoignage reconnu "désolé on ne peut rien faire, notre rapport est parti")

Il a fallu que j'assure ma défense seul, en reconstituant les faits de façon précise, pour aboutir à l'annulation pure et simple des procédures engagées à mon encontre.

Certes j'ai mal dormi pendant quelques semaines, et cela reste maintenant dans mes souvenirs comme une anecdote presque amusante.

Cependant, et comme pour gremchka, les détails de l'affaire sont restés gravés dans ma mémoire.
Reste aussi la hargne contre les procédures engagées envers des personnes qui ne peuvent pas se défendre comme j'ai eu la chance de pouvoir le faire. C'est sans doute pour cela que je reste viscéralement opposé au renversement de la charge de la preuve, à la mode en ce moment (par exemple Hadopi).




 cochise_fr a écrit [27/12/2009 - 17h11 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Certes j'ai mal dormi pendant quelques semaines, et cela reste maintenant dans mes souvenirs comme une anecdote presque amusante."

C'en est d'autant plus navrant. Une lourde sanction et des indemnités substantielles devraient être allouées à la victime de ces agissements incontrôlés. Cela n'a rien d'amusant, et justement cela encourage à poursuivre les mêmes actions envers d'autres victimes pour les mêmes motifs puisqu'il n'y a pas de sanction.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [27/12/2009 - 17h26 ]  
papiguy

Certes, cochise_fr,
S'agissant de ma personne, le soulagement de la conclusion de l'affaire ne m'a pas incité à poursuivre, jeune et inexpérimenté que j'étais. Mais si une telle chose m'arrivait maintenant (ou à un membre de ma famille ou à un de mes amis) il n'en serait pas de même, et je rongerais l'os jusqu'à la moelle.

J'ai appris par la suite que cet incident avait causé de la gêne à des personnes dans le cadre de mon activité professionnelle (j'avais été retenu par la police pendant plusieurs heures sans pouvoir communiquer ni même faire prévenir), et qu'à leur initiative, des sanctions avaient été prononcées à l'encontre des OPJ concernés.




 Anonyme a écrit [05/08/2012 - 17h33 ]  
Anonyme

bonjour je suis locataire en foyer logement, depuis mon arrivée j'ai constaté les mauvaises odeurs dans les escaliers et dans mon appartement, aujourd'hui 1an 1/2 apres je suis suspecté de l'origine du trouble de voisinage. Je ressent cette affaire comme un outrage car je suis visé par la directrice qui m'a laissé un message écrit et signé, je la soupconne même d'être entrée dans mon appartement à mon insu .....que puis-je faire ?




Répondre à lost815






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.