J'ai envie de découvrir quelque chose de nouveau, donnez moi des idées?



un-peu-perdu
Cette question a été posée par un peu perdu, le 10/07/2008 à à 09h13.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Divers.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 karol a écrit [10/07/2008 - 10h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
karol


Prends un billet d'avion pour un pays dont tu ignores tout...

Tiens, par exemple, tu connais l'Albanie? Ou encore le Cameroun? Ou peut-être la Mauritanie, la Mongolie, la Bolivie?

Bon, donc tu prends ton billet d'avion, tu prépares ton petit sac à dos et tu t'envoles.

Et là, crois moi, tu découvriras plein de nouvelles choses!




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 dali a écrit [10/07/2008 - 20h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
dali

Découvrir de nouvelles choses,quelles sont donc ces choses? des individus,des coutumes,des nouveaux paysages,t'exiler. aller à la découverte d'autre chose,ça c'est une chouette idée?Quelles sont donc tes envies,avant de partir vers l'inconnu,il faut bien s'assurer de ce qu'on veut vraiment,comme le dit karol,le cameroun, pourquoi pas mais le mieux c'est de prendre une destination vraiment un jour avant,ce sera plus excitant et l'inconnu nous apprend chaque jour de nouvelles choses




 cochise_fr a écrit [11/07/2008 - 00h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Déjà blasé ou déçu ou lassé par la vie ?? Quelle tristesse.!!

Pas d'intérêt dans le travail ?
Pas d'intérêt pour la famille ??
Quel dommage.....sans vous connaître, il y a sûrement des milliers de choses possibles rien que pour la famille.
Pas d'intérêts pour les associations ???
Pourtant un grand nombre d'entre elles recherchent du monde.

Pas d'intérêts pour des créations personnelles ??
Tu crées ton entreprise, comme tu veux pour ce que tu aimes....je te garanti des découvertes et des apprentissages quotidiens qui dépasseront tes espérances.... et pas une minute de temps libre, donc pas le temps de s'ennuyer.....cela te tente ??...Ah oui, il faut travailler un peu...heu .... beaucoup, beaucoup plus que 35h par semaine, mais quand on fait ce qu'on aime, on ne compte pas.

Et finalement, tu feras comme tu veux...hein ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [11/07/2008 - 09h31 ]  
karol


La famille, le travail... Cochise, tu n'as rien de plus stimulant en perspective?

Certaines personnes ne parviennent pas à s'épanouir dans les cadres bien définis que la société leur impose... certaines personnes sont plus curieuses que d'autres...

Tes valeurs ne sont pas celles de tous (même si je reconnais qu'elles sont celles de la majorité... en ce moment l'amalgame entre travail, famille et réalisation de soi est très, très, très à la mode... Sarkozy en est l'illustration la plus probante!)




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 leovolcano a écrit [11/07/2008 - 09h53 ]  
leovolcano

Oui c'est vrai, excuse moi de m'avoir comportée en ***, comme le dit Karol y'a plein de pays magnifique qui méritent d'être visité !




J'attaque au bélier, je n'attends pas le pont levis.


 Bourriquet a écrit [11/07/2008 - 12h01 ]  
Bourriquet

Change radicalement de carrière.
Investi toi dans un projet humain, comme une association, ou alors mieux, un projet de co-développement ;-)

En plus, l'Humanité manque de bras pour ce genre de tâche ;-)




Le roi est mort, vive le roi !


 karol a écrit [11/07/2008 - 15h02 ]  
karol


Qui vous dit qu'il ne travaille pas déjà dans l'humanitaire? Si c'est le cas, il faut trouver autre chose...

Et en plus, je tiens à préciser qu'on ne s'engage pas dans une assoc (surtout à l'étranger) juste "pour voir autre chose"... Les ONG ne travaillent pas avec des baba cool qui ont envie d'un peu de dépaysement, c'est plus sérieux que cela! On ne part pas au Nord Kivu ou sur les territoires palestiniens pour se changer les idées!

En fait, il est impossible de répondre à cette question sans plus de précisions. Mais il semble que son auteur se désintéresse de nos différentes interventions!




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 cochise_fr a écrit [11/07/2008 - 23h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si votre travail et votre famille ne vous branche pas, je vous plains.
De plus, je vois que la glandouille se généralise à la même vitesse que l'assistanat. Être sans emploi est une chose, ne rien faire en est une autre.
Ce n'est pas en ne voyant tout que par les loisirs que l'on peut s'épanouir, les loisirs sont une récompense après avoir fait quelque chose, à moins d'être rentier.
Hors je trouve que se préoccuper de ses loisirs avant de s'occuper de son travail et de sa famille, c'est une peu mettre la charrue avant les boeufs, n'en déplaise à ceux qui ne pensent qu'à ça.....maintenant, si ils ont les moyens, tant mieux pour eux, mais je ne les envie pas, et je n'ai jamais dit que mes propositions devaient s'appliquer à tous, ce serait bien ennuyeux que tout le monde soit pareil.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [12/07/2008 - 11h36 ]  
karol

Bonjour Cochise,

Travail, famille, patrie, ce sont des valeurs d'un autre âge je trouve (années 40) même si le gouvernement actuel essaie de les remettre à la mode. Beaucoup de philosophies, sociologues et même économistes alternatifs ont montré que les individus se réalisaient davantage durant leur temps disponible, c'est à dire "hors travail" via leurs lectures, voyages, implications dans des assos, etc.

Il serait temps que tu te rendes compte que la majorité des gens travaille pour avoir de l'argent, parce qu'ils n'ont pas le choix. Travailler à l'usine ce n'est pas ce qu'il y a de plus épanouissant, idem quand tu restes enfermé dans un bureau toute la journée. N'en déplaise à M. Sarkozy.

Ce n'est pas "glandouiller" (terme popularisé par cette opportuniste de Fadela Amara) que de s'intéresser à la littérature, à la découverte de l'autre, à la géographie, à l'histoire... La productivité économique ne définit pas un individu, ne construit pas sa personnalité, du moins je l'espère. Sa famille également. J'ai des parents que j'aime mais force est de constater que ce n'est pas eux qui régissent tout mon univers. Je n'attends pas sur eux pour m'apporter de nouvelles choses sinon je pourrais encore attendre longtemps! Ils ont bien assez à faire avec leur vie, et bien que nous ayons des liens de sang, ils n'ont pas vraiment les mêmes centres d'intérêt que moi.

Tu plains les gens qui n'aiment pas leur travail. Tu as bien raison, parce qu'ils sont nombreux, et beaucoup d'entre eux en souffrent. Malheureusement, quand on vient d'un milieu populaire, qu'on a pas eu la chance de faire des études supérieures dans de grandes écoles, il est parfois difficile de concilier épanouissement et travail salarié.

En ce qui me concerne, j'aime ce que je fais, je bosse dans une asso, mes "supérieurs hiérarchiques" ont un état d'esprit que je qualifierais d'assez éthique et solidaire, cela dit, je ne peux pas nier que les heures passées au bureau ne valent pas les 5 mois que j'ai passé en Afrique ou en Amérique du sud avec mon petit sac à dos. Je n'ai jamais autant appris de ma vie.

Et tu appelles cela de l'assistanat, de la glandouille? Quand je bosse, je me lève contrainte et forcée à 7h du mat, et j'attends le WE pour me reposer... quand je voyage, je me lève aux aurores avec plaisir pour découvrir un maximum de choses, tous mes sens sont en éveil et jamais je ne me laisse aller à dormir toute la journée.

Le temps hors travail ne se résume pas à du loisir ou à de la glandouille. Il s'agit de "temps disponible", disponible pour soi, pour réfléchir, pour s'instruire, pour développer son esprit critique, etc. Certaines personnes, comme toi, trouvent tout cela superflu. Ils sont heureux avec le petit rythme métro-boulot-dodo, ils peuvent s'acheter une belle voiture, un écran plat, ils fondent leur petite famille. Je ne les plains pas parce qu'ils ne se sentent pas forcément frustrés mais je trouve qu'ils sont inévitablement aliénés parce qu'ils n'ont fait que choisir le chemin que tout le monde prend sans jamais se poser de question. Ils sont sans doute moins intéressants, leur vie est moins riche, mais peu importe. Leurs relations se limitent à leur famille.

Cela dit, j'ai eu l'occasion de rencontrer des gens en voyage qui initiaient très tôt leurs enfants à leur mode de vie, et l'ouverture de ces derniers étaient exceptionnelles pour leur âge! J'aurais voulu que mes parents m'apportent la même chose. Cela n'a pas été le cas. J'ai dû attendre mes 18 ans pour commencer ce long processus d'enrichissement personnel. Si un jour j'ai des enfants, j'aimerai pouvoir leur montrer un maximum de choses... et pas seulement un rythme linéaire : école, travail, famille, mort. Je voudrais leur offrir la possibilité de s'enrichir un maximum hors de ce temps "contraint".

Et oui, car au delà du travail, on peut trouver autre chose que des jeux vidéo ou des vacances à la grande motte. Je pensais que c'était évident, mais visiblement ce n'est pas le cas.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 fan de chevaux a écrit [31/07/2008 - 12h35 ]  
fan de chevaux

decouvre les chevaux , tu t'epanouiras... :-D




j'aime les chevaux !


 cochise_fr a écrit [31/07/2008 - 23h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est très bien de prêter des idées aux gens que l'on ne connait pas..... mais parfois, même souvent, on se plante....comme le fait régulièrement Karol à mon sujet...et d'autres aussi parfois, ce qui en soi n'a aucune importance, mais je ne voudrait pas que l'on me prêta des idées que je n'ai pas.

Certains pensent avoir la science infuse et la vérité incarnée.... tant mieux pour eux, je propose des idées dont chacun fait ce qu'il veut, et je ne prends jamais ceux qui pensent autrement pour des abrutis.
Si vous pouvez me démontrer que j'ai tord ou qu'une autre façon de penser est meilleure que la mienne, je serai le premier à le reconnaitre et à vous le dire....reste à le démontrer.


- Travail, famille, Patrie...
Ce n'est pas parce que Pétain en a fait un slogan politique que tout le monde donne le même sens à cette trilogie......il faut arrêter de radoter.
Le travail est la base des revenus de tous, il est donc très fortement important pour la vie de tous.
La famille est en décomposition au profit du "chacun pour soi et dieu pour tous" alors que la structure familiale est un (je n'ai pas dit le seul) fondement de la société pour vivre en communauté.....et ne vous en déplaise, l'humain est fait pour vivre en communauté, pas du tout fait pour vivre en solitaire.
La patrie est une autre forme de communauté, plus grande que celle de la famille, celle de la terre, celle du patrimoine commun de tous les membres de la communauté. Bien sur, on peut la rejeter et ne pas y adhérer, mais alors il faudra la quitter ..... et en trouver une autre ailleurs pas forcément meilleure..... ou vivre à ses crochets pour tout ce qui intéresse sans participer à sa vie et à son développement (attitude dont il n'y a pas de quoi être fier, à mon avis).

- "Travailler à l'usine ce n'est pas ce qu'il y a de plus épanouissant, idem quand tu restes enfermé dans un bureau toute la journée"
"il est parfois difficile de concilier épanouissement et travail salarié"

Nul n'est contraint à être salarié..... et il n'y a pas d'obligation à être bardé de diplômes pour créer son entreprise personnelle même s'il ne faut pas être débile non plus...évidemment ...... comment ? Il y a des risques ?? Oui, et alors, il faut assumer les choix que l'on fait dans sa vie, et ne pas venir se plaindre après des choix que l'on a fait. Etre salarié impose la soumission à un patron, gros ou petit, sympa ou pas, mais c'est ainsi, tout le monde le sait.

C'est une autre discussion, mais juste pour y réfléchir:
Pourquoi ne pas remplacer le salariat par un statut d'entreprise individuelle de prestation de service pour le même travail.....sauf que là, le patron, c'est vous! Et vous faites vos offres de services aux entreprises qui en ont besoin exactement comme vous cherchez du travail en étant salarié.....sauf que nul ne vous impose ce que vous ne voulez pas, vous pouvez avoir de multiples clients, vous pouvez sous-traiter du travail en trop, etc.....Ah oui, au début, c'est dur....oui, et alors !! C'est le prix d'un peu plus de liberté (la liberté totale n'existe pas.... ne rêvez pas).

- glandouiller:
On a pas attendu Fadela Amara pour parler de cela.....heureusement, ou plutôt malheureusement.
C'est ne rien faire d'utile..... ni pour soi, ni pour les autres, ni pour la société. C'est vivre aux crochets de la société, profiter autant que possible du plus possible sans rien offrir en retour sous quelque forme que ce soit.....du moins je le vois comme cela.

-re-la famille:
"J'ai des parents que j'aime mais force est de constater que ce n'est pas eux qui régissent tout mon univers. Je n'attends pas sur eux pour m'apporter de nouvelles choses sinon je pourrais encore attendre longtemps! Ils ont bien assez à faire avec leur vie, et bien que nous ayons des liens de sang, ils n'ont pas vraiment les mêmes centres d'intérêt que moi."
Bien sur, je respecte ce point de vue, mais en tant que génération suivante, ce serait plutôt aux jeunes à apporter leur aide et leur assistance aux anciens qui, un jour ou l'autre, en ont ou en auront besoin....et je ne parle pas que d'argent, les sujets ne manquent pas.
Des exemples qui ne sont pas à la mode:
.. deux domiciles, deux fois les mêmes frais, pourraient être regroupés sous un même toit plus grand, et les anciens peuvent avoir des fonctions utiles dans la famille qui évitent d'avoir à payer des nounous par exemple pour les enfants, ou la crèche, qui évitent les frais de maison de retraite (sauf cas graves, évidemment), qui peuvent contribuer à une meilleure alimentation parce qu'ils ont du temps que les gens actifs occupent à leur travail....etc, et cela contribue à leur éviter un dépérissement anticipé par manque d'occupation ou abandon plus ou moins volontaire. Aucun "vieux" n'aime être vieux, même quand ils ont le sourire, et leur faire une vie un peu plus rose que noire ou grise est toujours un plus dont on est en général largement remercier.....sans compter que c'est un excellent exemple pour les jeunes actuels ..... qui s'occuperont de vous plus tard....quand ce sera votre tour d'être vieux..... et cela vient parfois beaucoup plus vite qu'on le pense.

- Les voyages, les vacances, le temps libre:
Déjà pour pouvoir profiter de cela, il faut avoir....des revenus....et donc en général travailler et gagner un petit peu ....beaucoup?....d'argent ....en plus des frais mensuels à payer.....ce qui élimine d'office certains travailleurs et un grand nombre de gens sous assistance financière d'état.
C'est surtout vrai pour les voyages et les vacances, mais même le temps libre, qui bien sur est gratuit, demande quelque argent dès que l'on souhaite l'occuper à quelque chose, que ce soit culture ou loisirs, sauf à ne rien faire du tout évidemment.
Donc question à Karol....qui peut s'abstenir de répondre si elle le souhaite car ce n'ai pas le prix qui m'intéresse:
"5 mois que j'ai passé en Afrique ou en Amérique du sud avec mon petit sac à dos".....combien ça coute ???????
Le transport + l'hébergement + la nourriture + les déplacements + les loisirs et les visites ....pendant 5 mois..... serait-ce gratuit ???? Non, bien sur (oh! je me trompe ??...faut nous donner l'adresse que tout le monde en profite.!!)
Ce qui suppose avoir suffisamment de revenus pour avoir économiser (tous frais ordinaires mensuels payés) de quoi vivre 5 mois à l'extérieur sans revenus et continuer à payer les frais fixes de son domicile pour le retrouver à son retour.... tout en continuant à entretenir mensuellement sa culture et son bien-être personnel (ce qui n'est pas gratuit non plus) dont je n'ai jamais dit que c'était superflu mais seulement que ce n'était pas gratuit et donc pas accessible à tous, particulièrement aux moins favorisés.... et que bien qu'utile pour soi, ce n'est pas vital non plus.

- métro-boulot-dodo:
C'est très gentil de me prêter des idées, mais là, ceux qui me connaissent et qui l'on lu se sont franchement marrés.
Qu'ils y en ait, je veux bien le croire, Mais moi.... c'est vraiment rigolo !!!...le doigt dans l'oeil .... jusqu'au coude !! Perdu !!

Et pour rejoindre la question initiale de UnPeuPerdu, les sujets de découvertes ne manquent pas....surtout si tu as les moyens !!!...et ceux qui ne les ont pas .... ils font comment ???




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hatsu0035 a écrit [10/09/2008 - 01h34 ]  
hatsu0035

fait du dessin manga c'est super! LOL




 karol a écrit [11/09/2008 - 10h23 ]  
karol

Cochise prétend donner son point de vue sans porter de jugement. Il suffit de citer ses propos pour se persuader du contraire :

« Si votre travail et votre famille ne vous branche pas, je vous plains. »

« attitude dont il n'y a pas de quoi être fier, à mon avis »

Je ne lui jette pas la pierre, c’est humain de porter des jugements de valeur et de penser, en son fors intérieur, que la voie que l’on prend est la meilleure.

Par contre, je voudrais rappeler que « un peu perdu » souhaite découvrir quelque chose de nouveau… et le travail, la famille ce n’est pas vraiment nouveau. Bien au contraire.

J’adore ma mère mais je la connais depuis ma naissance (forcément) et j’ai passé l’âge d’attendre sur elle pour qu’elle me fasse découvrir de nouveaux horizons. J’ai ma personnalité, mes envies, mes désirs et j’ai la chance d’avoir une famille qui le respecte. Ce n’est peut-être pas ton cas, je n’en sais rien. Pas facile de s’extraire de carcan familiale, j’ai connu beaucoup de gens qui en souffraient beaucoup… (précisions que le fait de ne pas rester coller dans les jupons de sa mère ne revient pas à la renier. La mienne serait très malheureuse de me savoir triste, enfermée dans ma chambre d’ado alors que j’ai presque 30 ans)

Et autre point important, contrairement à ce que tu penses, l’individu n’est pas fait pour vivre en communauté, bien au contraire, l’individu est fait pour vivre en société ce qui est très différent. Le communautarisme tuerait l’humanité et c’est en partie pour cela que l’inceste est prohibé.

Concernant la création d’entreprise, je peux en parler parce que je travaille plus ou moins sur le sujet. Ca peut en effet être un moyen de réaliser un rêve, de ne plus avoir de patron et d’être à son compte. En ce qui me concerne, je côtoie des femmes porteuses de projet qui créent surtout de petites entreprises dans le secteur du bien être, du commerce équitable, etc. donc cette dimension apparaît très clairement. Cela dit, si tu es toi même créateur, tu dois savoir mieux que quiconque qu’il faut une sacrée volonté pour se lancer dans cette aventure (souvent semée d’embûches surtout quand tu es une femme célibataire avec enfants, isolée du monde de l’entrepreneuriat avec peu de fonds propres à investir, etc.) donc tu ne peux pas conseiller cette voie à un jeune sous prétexte qu’il a envie de voir quelque chose de nouveau ! Il faut un peu plus que ça pour devenir créateur !

Enfin, pour ce qui est du voyage, contrairement à ce que tu penses, cela ne nécessite pas tant d’argent que cela (sans doute moins que celui que la plupart des français claquent dans leur vie de tous les jours)

Tout d’abord, je dispose de très peu de biens matériels : pas de voiture, appartement modeste, forfait de téléphone d’une heure bloquée, etc. Cela m’a permis de mettre pas mal d’argent de côté alors que je ne bossais même pas à plein temps à l’époque (quand on ne consomme pas beaucoup, qu’on habite pas à Paris et qu’on a pas d’enfants, ce n’est pas insurmontable d’économiser… )

Lorsque je suis partie 5 mois en Afrique, j’ai tout laissé tomber : j’ai résilié le bail de mon appart, j’ai résilié mon abonnement de portable, et je suis partie en bus avec mon gros sac à dos. En 5 mois (je tenais mes comptes – sans pour autant me serrer la ceinture - il faut bien quand on a plus aucun revenus !) j’ai dépensé 2000 euros tout compris, même le billet d’avion de retour ! Si tu fais le calcul tu constateras que c’est bien inférieur à ce que dépense la grande majorité des français dans leur petite vie quotidienne par mois.

Seulement, voilà, ça nécessite de se passer des équipements dernière tendance, de la voiture et de tous les frais qui vont avec, de l’appart ou de la maison achetée à crédit, du téléphone qui fait aussi appareil photo, radio, lecteur mp3 et télévision. Pour moi ce n’est pas un sacrifice donc ça ne me gène pas. Pour certains, se passer de ces objets paraît tellement inconcevable qu’ils sont persuadés que le moindre voyage les mettrait dans le rouge. Tant pis pour eux, chacun ses priorités. D’autres n’envisagent le voyage qu’avec des agences, dans des hôtels de luxe, avec des circuits organisés donc ceux-là ne comprennent évidemment pas que le voyage puisse être peu coûteux.

C’est sûr que si tu veux partir aux Seychelles, tu vas devoir sortir le portefeuille, mais là encore, on ne parle pas de la même chose.

Pour finir sur le sujet, il y a également la possibilité de se faire sponsoriser dans son voyage (et donc financer) par des marques pour même par des organismes publics ou associatifs. Il faut bien sûr que le trajet ait un intérêt particulier et qu’il soit minutieusement préparé en fonction d’une thématique précise. Je connais des gens qui l’ont fait. Je trouve cela très intéressant, il faudra que je m’y penche prochainement.

Pour être en mesure de faire passer ses envies, ses rêves avant ses devoirs il faut savoir prendre des risques (comme quand on se lance dans la création d’activité, n’est-ce pas ?)

Ce n’est pas facile de dévier des sentiers battus




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 jakadi.girl a écrit [09/02/2009 - 13h32 ]  
jakadi.girl

comme quoi? :-|




meskidi


Répondre à un peu perdu






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.