Suis-je victime de racisme d'après vous ?



shakurette
Cette question a été posée par shakurette, le 22/06/2011 à à 18h19.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Discrimination raciale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 shakurette a écrit [22/06/2011 - 18h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
shakurette

Bonjour a tous

Voila je me pose des questions et j'aimerais avoir des avis..

Je suis dans une école d'art en france c'est ma première année
( ou je suis la seule noire de la promo )

Bref mon travail artistique est basé sur la communauté noire la banlieue les quartiers car je m'interesse énormément à l'histoire que je ne connais pas et tire beaucoup mon inspiration de film de la période blaxploitation ou autre .

Biensur je n'ai rien contre les français et n'ai aucun problème avec toute autre origine !!
Et même si mon travail est basé sur cela ça ne m'empêche pas de me tenir au courant d'aller voir ce qui se passe autour en galerie au musée .

Donc à mon bilan de premier semestre j'ai eu l'appréciation "manque d'ouverture "
j'ai été voir un prof pour approfondir cette appréciation en demandant si c'était car je n'avais pas de sculptures pas de vidéo mais que du dessin il m'a dit non puis
de façon cash j'ai demandé si cela était du au fait que je ne représente que des noirs dans mes dessins mes peintures ..

Il m'a dit oui .

Donc toute l'année j'ai du faire genre de délaisser mes peintures pour faire semblant , dès que le prof me voyait représenter un noir ( notorious big par exemple )
il me criait tu te renfermes dans ton monde !!!

Une fois j'ai un prof qui m'a dit car ça m'a un peu fait tilté

" Tu as quelques chromosomes restés dans les iles !"

cela voudrait il dire que les gens des iles sont bêtes à votre avis ?


Et bref tout les profs me connaissent malgré quelques petites absences j'ai tout rendu fait tout mes travaux et je leur ai dit lors du bilan que j'avais besoin de mon année pour passer directement en 2 eme année de licence art plastiques et donc quitté l'école

Ce à quoi ils m'ont dit ok


et bien ils ne m'ont pas donné mon année car soi disant " je ne viens jamais "

ce qui est vraiment vraiment totalement faux et incompréhensible

J'ai donc rendez vous demain avec le directeur car je suis vraiment outrée et révoltée


Si vous avez des conseils j'aimerais bien s'ils refusent après cet entretien de me donner mon année leur faire peur avec des organismes que je pourrais contacter car je pense vraiment être victime de discrimination tant celle ci est fine je la sens tout de même

Merci de vos réponses




 dhin a écrit [22/06/2011 - 19h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
dhin

Salut ,
http://www.aidh.org/Racisme/Traites.htm Cela peut être utile car tu peut porter plainte contre eux ! S'il y a racisme n'hésite surtout pas !

Ps: Je reste Choqué 8-O




 shakurette a écrit [22/06/2011 - 20h06 ]  
shakurette

penses tu que c'est du racisme ??
Moi je n'ai pas tout de suite envie de pointer du doigt car je suis noire DIRECTEMENT C'est du racisme mais ça y ressemble

surtout avec mon responsable première année qui m a dit à 4 ou 5 reprises quand je parlais avec lui

t'est des iles c'est bien ça ??

Ah c'est pour ça les chromosomes .. :-o

après il s'est rattrapé en disant ils sont restés dans les iles ..





 coeur de patate a écrit [22/06/2011 - 20h12 ]  
coeur de patate

je ne sais pas si ce que je peux vraiment d'aider ?
par ce que ton histoire est assez confuse et de loin sans connaître les protagonistes et le contexte c'est impossible de juger la situation !!

moi aussi j'ai fait une école d'art mais une petite ,
nous étions une centaine avec les profs,
je ne suis pas noir mais je me sentais un des rares à être d'origine modeste par ce les autres était pratiquement tous des enfants de grands bourgeois , c'est une autre problématique d'accord !

mais je pense que ce ne doit pas être évident de te sentir la seule Africaine !
mais quand même à Paris en 2011 ce n'est pas la mentalité de la campagne effarouché des années cinquante ou on regardait les africains comme des martiens !!
en plus dans le milieu de l'Art en générale les gens sont très ouverts et multi-culturels ,

franchement je ne pense pas qu'il s'agisse de racisme, mais tout simplement que peu être tu veux griller les étapes dans les premières années dans une école d'art on ne peu pas imposer son thème de travail avant le diplôme final il faut savoir oublier ses objectifs personnels et se livrer à des exercices de tout genres qui ne sont pas toujours en relation avec ses propres passions !!

c'est passionnant et ton droit d'avoir la maturité intellectuelle de savoir ce que tu veux , mais il faux savoir sortir la tête du guidon de temps en temps en rapport avec les champions cyclistes qui foncent la tête baissée sans regarder à droite et à gauche simplement avec la ligne d'arrivée dans le cerveau !!

je pense que tes profs essayent de te détourner un peu de tes trop fortes inquietudes pour que tu prenne les choses avec un peu plus de légèreté ,,
et ils ne sont sans doute pas idiots, ils savent aussi que pour toi ce ne doit pas être évident d'être la seule black ?
mais tu sais bien que la couleur ce n'est pas le plus important !!
c'est la culture de chacun qui compte ,
il se trouve que la tienne te monopolise peut être un peu trop ?,
pour l'instant tu es jeune et tu as du temps devant toi et tu veux griller les étapes ?

c'est peut être ça qui ne trouve pas bien ?,
enfin arme toi d'un peu de patience !!
moi je me suis passionné pour ces études mais bon !
après mon diplôme, je suis revenu sur terre !
si tu n'as pas de relations dans ce milieu tu n'es pas grand chose ,
maintenant je regrette je n'avais pas ma place dans ce monde assez superficiel en fait !!
j'ai raté d'autres occasions de futur à cause de ces études qui ne mon apporté que des bons souvenirs , mais rien de sérieux !! voilà mais je te répète , c'est juste mon imagination qui me fais dire tout ça !! ne te prend pas trop la tête !!




ciao!


 shakurette a écrit [22/06/2011 - 20h18 ]  
shakurette

oui moi je comprends leur point de vue et j'ai aussi vu qu'aux beaux arts on brassait dans le vent ! c'est pour ça que je compte me réorienter

et faire quelquechose en alternance ou a defaut de trouver un employeur en attendant aller en 2 eme année de licence art plastique

mais s'ils me valident pas mon année pour moi je l'aurais perdue alors que j'ai mis de l'argent de coté pour partir de chez moi enfin j'étais vraiment très motivée mais la mentalité m'a tellement ecoeurée que je suis contente de partir mais je refuse de partir sans mon année

!!

d'autant que je sens vraiment un truc vicieux




 coeur de patate a écrit [22/06/2011 - 20h28 ]  
coeur de patate

je ne sais pas moi sur le nombre de profs que tu as il y en a sans doute des plus ou moins clean !
mais il faut savoir lesquels sont de ton coté et lesquels ne le sont pas c'est facile à savoir ça avec l'intuition féminine enfin je pense ?




ciao!


 dhin a écrit [22/06/2011 - 20h29 ]  
dhin

Moi ce que je trouve Choquant c'est le motif !!! 8-O
Moi je dis que soit il y a confusion avec un autre élève ou soit alors ... (pas trop d'idée à part le racisme ; peut-être il te reproche de trop vouloir les représenter en délaissant l'art ! enfin j'crois :-o




 betinaweb a écrit [22/06/2011 - 21h11 ]  
betinaweb

Tu as voulu toujours rester dans le même sujet mais ce n'est pas une raison de te dire de telles choses.
Ton travail n'a pas du plaire,ta personne non plus,il y a sûrement un manque d'ouverture de tes profs.Les petites réflexions que tu as reçues ne sont pas normales.Tu as raison,il y a un fond de racisme subtil.Mais tu auras du mal à le prouver.As-tu des camarades de cours qui seraient prêts à te soutenir dans ta démarche?
car ils ont du être témoins de ce qui se passait en cours.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 shakurette a écrit [22/06/2011 - 21h24 ]  
shakurette

merci de vos réponses !

A la fin je n'étais même plus dans mon sujet
j'ai du faire des choses totalement opposées à moi dans le but de m'ouvrir et d'avoir mon année !
et du coup mon vrai travail celui qui me tenait à coeur je le faisais chez moi et je ne pouvais le montrer à l école ce qui m'a conduit biensur à prendre la décision d'arreter en validant mon année !

j'ai cru que le délégué se trompait mais apparemment non il m'a dit que ça s'est mal passé car je ne venais jamais chose juste aberrante !
quelqu un qui n'est jamais la ne rend pas ses devoirs à l 'heure quoi !

il y a bien l'anglais ou j 'ai été absente 4 fois mais elle m'a donné 4 devoirs à rendre ce que j'ai fait et ce qui à validé la matière donc vraiment je ne comprends pas !

C'est écoeurant

Vivement l'entretien avec le directeur




 dhin a écrit [22/06/2011 - 21h40 ]  
dhin

Je te Souhaite Bon Courage :-)
Et j'espère pour toi que ce n'est qu'un malentendu !!




 carter a écrit [22/06/2011 - 23h20 ]  
carter

A cinq ans, je me suis retrouvé seul métis dans les écoles de bourges de la région parisienne. Je ne parlais pas le français ; mais le créole.
C’était une autre époque : les années 80 et beaucoup d’adultes étaient encore nostalgiques de l’indigénat…
Moi, je venais d’un endroit perdu dans la cambrousse, sans télé, ni frigo ; de sorte que je n’avais guère entendu la langue des maitres avant d’être déraciné de ma terre natale. Dans la cours de récré où j’étais le seul de couleur, parler le « nègre » ; ça faisait tâche.
J’ai expérimenté très tôt le concept de « distinction » cher à Bourdieu : les parents des autres enfants n’appréciaient pas que leur petit Edouard ou Maximilien entendissent du « parler nègre » qui aurait pu faire chuter faire leur niveau intellectuel et qui sait ? Leur faire foirer leur entrée à Polytechnique !
Les petits blancs ânonnaient correctement tandis que moi, je faisais mes gammes dans la langue de Molière.
Du coup, on m’a fait repiquer le CP.

Si j’avais été un enfant biélorusse se retrouvant dans une école de bourges français après un déracinement de son pays natal, m’aurait-on fait redoubler ? Le stéréotype « les russes sont hyper-intelligents » aurait-il joué en ma faveur de sorte que les enseignants se seraient écriés :
-« D’accord, il ne parle pas le français, mais il se rattrapera car il est intelligent » ?

La maitresse avait dit à mon père que j’avais sans doute un retard intellectuel. Alors que je n’étais ni dyslexique, ni dysorthographique…même pas un petit TDH/A à mon actif! Et comment avait-t-elle osé le prétendre alors que je n’avais passé aucun test de QI ?


Or en théorie, le redoublement du CP est signe de retard cognitif grave, de sorte que moins d’un 1% de redoublants atteignent le bac.
De plus, de nombreuses recherches en sociologie ou en science de l’éducation montrent les effets délétères d’un redoublement précoce. Je prends le dernier livre de vulgarisation sur la question : « On achève bien les écoliers » de Gumbel. Je cite :

« On sait que les enfants qui passent dans la classe supérieure malgré leurs faibles résultats s’en sortent au final bien mieux à l’école que leurs petits camarades de même niveau qui ont redoublé. L’élément psychologique se trouve être la clef du problème : redoubler détruit la motivation et la confiance de l’élève.

En 2005, les experts à la direction de l’évaluation et de la prospective ont compilé un dossier intitulé : « le redoublement au cours de la scolarité obligatoire : nouvelles analyses, mêmes constats ». Ce titre donne déjà une petite idée des conclusions rassemblées, à savoir que : la répétition des mêmes contenus d’enseignements avec les mêmes méthodes et quelquefois aussi, le même enseignant, ne se relève pas, sauf exception une mesure suffisante pour remettre l’élève à niveau »

On savait depuis les années 40 que le redoublement était dangereux dans les premières années scolaires et qu’il fallait le proscrire, à moins que l’on veuille sciemment détruire la motivation intrinsèque de l’enfant !

D’ailleurs, on interdit le redoublement du CP. Mais on me l’a fait redoubler ; ce qui est contraire aux découvertes scientifiques sur la question…

Le redoublement d’un enfant métis qui est considéré comme « déficient » parce qu’il ne parle pas la langue du pays (alors qu’aucun test ne corrèle la moindre déficience) relève-t-il d’une forme de racisme ?


Cela rejoint ta question car sache que si tu es victime de racisme, c’est très insidieux car jamais au grand jamais, tes bourreaux pensent qu’ils agissent en racistes. Ils diront bien sûr qu’ils apportent la meilleure réponse possible pour que tu puisses donner le meilleur de toi-même… « Epanouissement, développement harmonieux, futur radieux. » sont les mots qui sortent de leurs bouches ! Ainsi parlent-ils.

-« Moi raciste ? Bien sûr que non ! Je fais tout pour vous aider ! C’est pour ton bien que je te fais redoubler ! »

Ils parleront toujours ainsi

Moi, on m’a dit que c’était pour mon bien. Je me suis retrouvé avec d’autres stigmates autres que ma peau : désormais, j’étais le plus vieux et je ne parle pas des trésors d’imagination que j’ai dû développer pour prouver aux profs mon intelligence. L’opinion qu’un prof avait de moi sans me connaître -bien avant que je n’ouvrisse la bouche -était forcément négative.

Imaginez la scène suivante : rentrée des classes. La maitresse veut connaître ses nouveaux élèves et leur demande donc d’indiquer sur une feuille A4 leur nom, prénom et âge.
Forcément, quand je me présente, elle voit que j’ai redoublé…

-« Quelle classe, carter ? »
-« le CP »

Et là, dans ses yeux, je vois qu’elle me prend déjà pour un abruti fini alors qu’elle ne m’a pas encore interrogé au tableau…

J’ai répété cette scène toute ma scolarité.

Comment prouver le racisme. Il est souvent impossible à prouver (les gens ne se disent jamais racistes) car le mécanisme relève de préjugés inconscients. Le sociologue Goffman a quand même une petite idée : on voit le racisme que subit une personne quand on voit qu’elle cumule les stigmates et que ses « déconvenues » se multiplient.

Un autre exemple : j’ai failli ne pas entrer en terminale C. J’avais que 11.9 de moyenne générale et c’est loin du 12 nécessaire pour y entrer dans les lycées de bourge. Sauf que j’ai vu les portes de la terminale C s’ouvrir sans problème pour Maximilien avec son médiocre 11 de moyenne…

C’est là que j’ai enfin compris que oui, j’ai pu subir du racisme insidieux tout au long de ma scolarité.

Et ce racisme transparaissait même au sein de ma propre famille où mon père me répétait que je ne pouvais pas réussir sans réaliser 5 heures de travail personnel tous les soirs. « Il n’a pas le niveau » maugréait-il alors que j’étais toujours dans le peloton de têtes des élèves (je n’ai jamais réussi à être le premier ; ne me demandez pas pourquoi !)

Un noir, c’est bien connu, ne peut pas être doué ni littérature, ni en philosophie, ni en sciences. Les noirs sont bons que pour la baise et danser comme des cons sur le rythme de tambours…

Même mon père ne visait pour moi qu’un job d’infirmier. Alors que je lisais un bouquin (essai, sciences humaines) tous les soirs…
Mais ce qui m’est arrivé date un peu. Je pense que la donne dans les années 2000 est sans doute différente.

Je n’ai pas la réponse à ta question car l’évaluation d’une activité artistique est tres subjective. En tout cas, je sais une chose : ce que tu subodores est peut-être possible mais si tel est le cas, sache une chose : ils n’en ont même pas conscience eux-mêmes..




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 shakurette a écrit [22/06/2011 - 23h46 ]  
shakurette

C'est très gentil d'avoir pris le temps de me répondre carter !
Moi aussi je pense qu'ils n'en ont pas conscience mais quand même moi je le sens bien .
Ne pas me donne mon année juste pour quelques absences quand j'ai validé toutes les matières je trouve ça limite .
En arrivant dans cette école j'ai senti tout de suite que m'interesser à l'histoire mes origines ce que je ne connait pas le rap des années 90 les black panthers , martin , malcolm , harriet tubman .. était mauvais
Pas pour moi car en même temps que je découvre des choses je m'enrichit et me développe donc je ne tournait pas en rond mais dès que je montrait quelquechose en rapport avec les noirs bizarrement ça ne marchait pas ..

Bref je continuerai a faire ce que je souhaite mais j'attends l'entretien avec le directeur en esperant qu'il me donne mon année pour poursuivre ailleurs .

Car je ne demande même pas à rester à lécole juste avoir tous mes crédits( que normalement j'ai ) pour transférer mon dossier !!

Car j'ai économisé un an avant de partir de chez moi , pouvoir subvenir à mes besoins au matériel à l'école c'était pas un caprice d'enfant de bourges qui eux recoivent un virement automatique chaque mois de papa maman !

Eux ont loupé les cours par contre mais sont passés sans problème.....!

Bref :-o

en tout cas merci à toutes et à tous pour vos réponses encore une fois




 betinaweb a écrit [22/06/2011 - 23h54 ]  
betinaweb

Certains n'en ont peut-être pas conscience mais d'autres sont des vicieux.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 shakurette a écrit [23/06/2011 - 00h09 ]  
shakurette

c'est sur betina !
et vu que je ne peut le prouver ..
De toute façon de près ou de loin je suis pressée de rentrer chez moi et de quitter cette école

Je ne le savais pas et bien je l'ai bien vu voila pourquoi je compte me rediriger ailleurs mais j'estime que ne pas me donner mon année quand je me suis investie ce serait vraiment hypocrite et je ne pense pas le mériter voila pourquoi je vais tout faire pour l'avoir ;-(

le prof qui m'avais mis l'appréciation AVERTISSEMENT MANQUE D'ouvertURE
et qui m'a dit d'arreter de représenter des noirs de sortir de mon univers

m'a même dit au mois de mai que j'avais beaucoup progresser sur l'ouverture que je m'étais améliorée


alors je n'y comprends rien


Je verrai bien apres l'entretien avec le directeur





 betinaweb a écrit [23/06/2011 - 00h13 ]  
betinaweb

Les noirs font partie de l'univers,pourquoi ne pas les représenter? pourquoi les mettre de côté? seraient-ils différents? c'est là dessus qu'il faut jouer.
Ce prof n'a pas vu plus loin que son nez,si le travail n'était pas imposé,tu étais libre de faire ce que tu voulais.
Bon courage dans tes démarches.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 shakurette a écrit [23/06/2011 - 00h21 ]  
shakurette


oui oui tout à fait c'était un travail libre dans cette école on est autonome chacun avance selon ses envies
sur ce qu'il à envie d'approfondir.

du moins c'est ce que je croyais mais j'ai très vite compris que mon univers ne passait pas et ne revenait pasj'avais beau le justifier le présenter sous toutes les formes ça ne passait pas.

car je pense qu'ils se disent

" C 'est une fille de cité noire qui ne représentent que d'autres noirs qui ne s'interesse qu'à la culture urbaine "point

ils n'ont pas cherché à voir plus loin ce qui m'interesse ce qui me touche rien du moment que ça ne leur plait pas c'est fini.

voila pour quoi j'ai du jouer le role de celle qui fait genre de s'interesser à d'autres choses et cette année à été horrible je n'ai pas pu m'épanouir alors que j'adore ce que je fais et que je compte continuer mon travail !

ce n'est pas une poignée de personnes fermées qui vont me barrer la route !

Vivement que je rentre chez moi merci bettina je vous tiendrais au courant de l'entretien ...




 carter a écrit [23/06/2011 - 00h25 ]  
carter

J’ai des amis qui ont fait des écoles privés dans les arts plastiques. En écoutant leurs déboires, j’ai compris que nombreux sont les étudiants qui ont eu des litiges avec leurs écoles d’Art qui pour un oui, pour un non, voulaient leur faire repiquer une année. Mon cynisme étant doté d’une grande lucidité, j’en ai déduit que la raison est fort simple : à 4000 euros l’année ; les écoles ont tout intérêts a vous faire repiquer une année pour engranger du fric.
Donc, dans ton cas, c’est peut-être une magouille pour que tu rempiles à 4000euros… « Business as casual » comme on dit.

Quant aux remarques désobligeantes de tes profs, deux possibilités :
-soit c’est eux qui manquent de l’ouverture d’esprit d’un ethnologue pour apprécier une vision de l’art qui n’est pas centrée que les valeurs de l’homme blanc occidental,
-soit ils t’invitent à découvrir d’autres horizons puisque tu es en somme une expartrié. Gauguin, homme blanc perdu aux marquises, a bien peint les indigènes et leurs coutumes locales, non ?

En tout cas, si la remarque est honnête ; elle ne vaut pas un redoublement




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [23/06/2011 - 01h03 ]  
betinaweb

shakurette ne rentre pas dans le moule de cette école,sa présence peut gêner certains profs.
Certains profs en fac ne se sont pas gênés pour dire haut et fort ce qu'ils pensaient de certaines personnes.
je disais à une jeune "mais ton père est vraiment raciste" sur ce, elle m'a répondu "non il a un copain algérien." La bonne excuse,alors qu'il tient un discours horrible sur les étrangers,si je l'écoutais,je devrais faire comme lui et mettre des pièges chez moi au cas où un étranger s'introduisait chez moi.C'est grave quand même d'entendre des choses pareilles.
J'ai un cousin métis,je sais ce qu'il a pu entendre et ce qu'il a souffert dans son enfance.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 shakurette a écrit [23/06/2011 - 01h23 ]  
shakurette

carter je suis en école d'art publique

Je suis née en france mais parents viennent des antilles tout simplement c'est juste l'histoire d'une fille qui s'intéresse à ce qui s'est passé avant dans l'histoire

C'est passé mais pour mon enrichissement mon développement personnel j'ai besoin de savoir
Tant l'histoire du rap que de la soul du jazz , du funk l'afro , les combats , la culture des pays .

je m'intéresse à l'inde également à l'orient car j'ai grandi dans un milieu très cosmopolite et je crois que c'est ce brassage culturel qui est ma plus grande force ..

je pense aussi que je ne rentre pas dans le moule de l'école et comme je l'ai dit plus haut je compte continuer mon travail de mon coté car je fourmille de projets !




 shakurette a écrit [23/06/2011 - 01h27 ]  
shakurette

désolé pour les fautes "mes parents "

je suis fatiguée :-o




 coeur de patate a écrit [23/06/2011 - 10h23 ]  
coeur de patate

je crois que tu ne comprend pas bien ! c'est super de fourmiller de projets !!

mais une école ce n'est pas pour s'occuper de tes projets futur ,
mais c'est tout simplement fait pour apprendre des techniques d'art plastique ,
sans technique et sans le désir d'apprendre tu passe à coté de ce qui s'appelle faire des études !!

tes projets tu auras bien le temps après de les mettre en oeuvre !!
je crois que tu fait une fixette sur le fait que tu sois la seule martiniquaise ???
ce n'est pas ça le plus important !! tu manque de patience visiblement !!




ciao!


Répondre à shakurette






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.