Peut-on vaincre la discrimination en tout genre ?



wisty
Cette question a été posée par Wisty, le 14/08/2010 à à 10h36.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Discrimination raciale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Wisty a écrit [14/08/2010 - 13h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Le sujet de discrimination est large dans son contexte, l'on peut être discriminé en matières de logements, d'emploi , d'avantages sociaux, engendre également le favoritisme sur un droit considéré illégal.
Priver quelqu'un de s'exprimer....et tout ce qui importe de vivre dans notre société. Il est utile également de pouvoir se faire une opinion de réflexion en discernant les situations suggérées. Justement pour ne discriminer personne. Cela évitera de parler de précarité. je pense que ce thème est important à débattre.




Wisty


 PSYCHO1 a écrit [14/08/2010 - 18h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PSYCHO1

Sincèrement, je ne pense pas que les êtres humains soient un jour à même d'abolir la discrimination quelle qu'elle soit ! C'est grand dommage, mais c'est ainsi que l'homme est fait. Quels que soient le pays, le parti au pouvoir, le sexe des dirigeants, la couleur des gens, leur religion, leur taille et leur poids, leur mode de vie, leurs revenus, etc ... il y aura toujours des différences qui serviront la discrimination.




Ah, si tous les gars du monde ...


 Wisty a écrit [14/08/2010 - 19h43 ]  
Wisty

Bonjour PSYCHO, tu as raison c'est aussi mon avis, mais ne crois tu pas que s'il y avait une seule personne au pouvoir, qui utiliserait son énergie à convaincre d'instaurer un modèle anti-discriminatoire, qu'il y aurait probablement une suite d'action à positiver cette solution. I ne faut pas grande chose il suffit de descendre dans la rue et de bien regarder les physionomies qui marquent la douleurs de leurs statuts de précarité.




Wisty


 framboise72 a écrit [14/08/2010 - 20h15 ]  
framboise72

Perso,j'y crois pas trop.On est tous différents et depuis que le monde est monde,la différence a toujours dérangé,dans tous les domaines,que ce soit concernant la couleur de peau,la taille,le poids,les gens en surpoids sont aussi victimes de moqueries et de discrimination,le handicap sensoriel ou autre,le choix de vie,les célibataires dérangent plus que les gens en couple,le travail,ou la fonction,les artisans ou artistes sont plus victimes de préjugés que les autres,qu'un commercial par exemple.Bref il y aura toujours des préjugés,des cons et on va pas changer un con,qui veut pas voir plus loin que le bout de son nez.Ni un raciste qui ne supporte pas les gens de couleur,ni une personne qui n'admet pas l'homosexualité ou le mariage mixte avec une personne d'une autre culture ou d'un âge plus avancé par exemple.On aura beau faire des lois,elles ne changeront pas ceux qui refusent de changer ou les imbéciles.Hélas... :-|




 papiguy a écrit [14/08/2010 - 20h49 ]  
papiguy

Wisty,
"s'il y avait une seule personne au pouvoir, qui utiliserait son énergie à convaincre d'instaurer un modèle anti-discriminatoire,..."
Attention donc au choix du bulletin de vote !!!

Framboise72,
"Perso,j'y crois pas trop.On est tous différents et depuis que le monde est monde,la différence a toujours dérangé,dans tous les domaines,..."
Donc résignons nous ? et surtout ne faisons rien dans la vie de tous les jours comme lors d'occasions particulières (Elections, manifestations, pétitions.
N'enseignons pas la tolérance et le respect de la différence à nos enfants,
Ne soyons pas attentifs au contenu des programmes scolaires,...

Les français seraient-ils vraiment des veaux ?




 Wisty a écrit [14/08/2010 - 20h56 ]  
Wisty

Personnellement, je ne crois pas à l'insensibilité de l'être humain, il y a toujours une émotion quelque part, et l'envie d'aider un tiers.

Non papiguy je ne pense pas que les français sont de veaux, ni d'autres d'ailleurs. Mais il y a par contre toujours un ou 'autre pourri, qui vient mettre des bâtons dans les roues...C'est cela le danger.




Wisty


 framboise72 a écrit [14/08/2010 - 21h01 ]  
framboise72

Papiguy,j'ai fait un constat.J'ai pas dit qu'il fallait pas agir,enseigner la tolérance et le respect aux enfants;Au contraire il faut le faire.Mais je voulais dire qu'on ne changera pas les mentalités et les gens qui refusent aujourd'hui de changer.Comme quelqu'un qui veut continuer à boire ou à se droguer malgré les avertissements malgré ce qu'on lui dit,s'il veut pas changer,il changera pas.Mais se résigner non;jamais!!!je suis contre la résignation mais on ne peut pas forcer quelqu'n à sortir de la boue s'il veut y rester.




 symbol a écrit [14/08/2010 - 21h05 ]  
symbol

C'est bien en passant notre temps à édicter des lois pour égaliser que l'on crée des différences, sans respect, ni tolérance face aux différences.

Nous devrions être parfait papiguy avec tout cet enseignement reçu, non ? Apparemment, cela ne marche pas. L'être humain ne peut être modeler.

Faisons déjà de notre mieux dans l'éducation et l'enseignement de nos valeurs sociales pour nos enfants. Arrêtons de vouloir pour ceux qui ne veulent pas et apprenons à écouter.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [14/08/2010 - 21h46 ]  
bougainvilliee

symbol a raison...
Les français en général et le français en particulier, sont prêts à accepter (si j'ai bien compris) toutes les différences, si on ne les engluent pas dans un fatras de lois et réglements surabondants et paradoxaux, par rapports à la morale humaniste de leur pays...

Car si on y regarde bien, les français sont des êtres exceptionnels, qui ont su donner au monde ses grands principes...

Cla vient que leur culture en ont fait des êtres pétris d'amour, de fraternité, de tolérance, d'intelligence et de curiosité...

Curiosité qui les poussent à vouloir savoir ce qui se cache sous les burqa...

C'est pour cela qu'ils l'interdisent (pour mieux voir et satisfaire leur profonde et savante curiosité)...

Me trompes-je ?




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [14/08/2010 - 22h16 ]  
papiguy

symbol,
La contradiction ne te gêne pas ? Relis les deux derniers paragraphes de ton post !

"C'est bien en passant notre temps à édicter des lois pour égaliser que l'on crée des différences,..."

Il ne s'agit pas d'égaliser, car ce n'est pas avec des lois qu'on va faire que les aveugles recouvrent la vue et que les idiots deviennent intelligents.
Nous vivons en société et ceci exige des règles, leur application, et enfin des sanctions adaptées pour ceux qui les enfreignent.

La difficulté vient du fait que les partis au pouvoir, et en particulier en ce moment, font de l'agitation verbale et législative des moyens de gouvernement pour masquer leurs échecs ou leur impuissance devant des difficultés qu'ils ont parfois contribué à créer. Alors oui, il y a bien des lois qui sont inutiles parce qu'inapplicables ou inadaptées, mais ce n'est pas une raison pour jeter aux orties toutes les lois.




 cochise_fr a écrit [14/08/2010 - 22h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce genre de discussion tourne à la paranoïa.
Des discriminations pour tout et n'importe quoi..... c'est n'importe quoi.!!

Dans de multiples situations de la vie professionnelle comme de la vie privée, il faut faire des choix.... et si, à chaque choix concernant des personnes, ceux qui ne sont pas choisis, forcément plus nombreux que celui ou celle choisi, hurle à la discrimination, c'est de la pure folie.!!

Oui, il faut appliquer des critères sélectifs pour choisir, et chacun est libre d'appliquer ceux qu'il (ou elle) veut sans avoir à en rendre compte à quiconque. C'est du chantage de vouloir imposer des choix contre nature. Celui ou celle qui choisit assume ensuite son choix, qu'il soit bon ou pas.

Quand on choisit Dupond à la place de Durant.... c'est normal, mais si on choisi Durant à la place de Mohamed, c'est du racisme et de la discrimination.? C'est surtout du grand n'importe quoi.!!

Raz le bol de ce genre de débat stérile.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [14/08/2010 - 22h22 ]  
cochise_fr

re-Bonjour,
Et pour faire bonne mesure..

Quand on choisit Mohamed à la place de Durant... c'est de la discrimination anti française.?... Bah voyons.!!.... à moins que ce ne soit plus du tout de la discrimination.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [14/08/2010 - 22h33 ]  
papiguy

Pas inutile, cochise_fr si on l'élargit un peu:

Nos gouvernants tombent dans le piège tendus par les extrémistes de tous poils, islamistes et néo-fascistes qui sont les premiers à pratiquer le refus des règles et crient au scandale en dénonçant les discriminations à leur égard quand on veut réprimer leurs excès. Et c'est la fuite en avant, d'autant plus facile que ces extrémistes fournissent des sujets en or pour détourner l'attention des électeurs.

Quelques sondages un peu bidouillés et le tour est joué !




 cochise_fr a écrit [15/08/2010 - 00h25 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a même pas besoin d'aller les chercher aux extrêmes.
Les juifs, les arabes, les 'gens de couleur, les femmes, les sans papiers, les diplômés, ceux qui ne le sont pas, les pauvres, les riches, ceux qui ont une voiture rouge très rapide, etc..etc..etc..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [15/08/2010 - 09h08 ]  
symbol

Et voilà, nous en arrivons toujours au problème de l'ingérence : dire aux autres ce qu'ils ont mal fait et comment ils devraient mieux faire. Nous voulons aider puisque nous savons mieux que les autres.

Et nous rentrons dans le conflit car nous sommes dans le jugement. Résoudre les conflits des autres ne fonctionne tout simplement pas et n'a pas fonctionné durant toute l'histoire de l'humanité.

De même, les interventions de l'ONU ne sont pas en mesure de résoudre les conflits. Dès qu'un conflit semble être résolu, deux nouveaux apparaissent. Jusqu'à ce jour, l'ONU n'a jamais eu à intervenir simultanément sur autant de lieux. C'est une thérapie de surface.

Nous savons comment ça marche, les autres l'ignorent ou ne savent pas ce qui est juste. Mais les autres pensent la même chose que nous et nous en sommes à l'ingérence réciproque. Nous tournons en rond comme nous l'enseigne l'histoire de l'humanité. De plus, il y a toujours des gens à qui les conflits profitent et qui n'ont aucun intérêt à les résoudre.

Aucune contradiction avec mes réponses. Peut être pour vous, papiguy, normal, nous ne pensons pas pareil...

Le philosophe islamique Mohammad Iqbal disait : Dieu aime l'homme qui gagne sa vie. Malheur à celui qui se nourrit aux dépens d'un autre... Heureux l'homme qui mourant de soif ne réclame pas une coupe d'eau. Son front n'est pas humide de la honte de la mendicité : il est encore un homme, non un morceau d'argile... marche sous le ciel la tête haute comme un arbre. Ses mains, fussent-elles vides, il n'en ai que plus maître de lui-même..."

Ce passage pourrait-il être une des raisons de notre peur de l'Islam ? Comparez donc ce texte avec les soi-disant acquis sociaux si chers à notre monde occidental et industrialisé.
Dans l'Islam, on parle du pouvoir et de la perfection de l'être humain. Dans nos sociétés industrialisés de surabondance, nous exhibons un esclavage total.

La discrimination peut se vaincre en nous.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [15/08/2010 - 09h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais oui, mais oui, On sait bien que toutes les religions sont des sectes qui ont réussies. Le secret est éventé.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [15/08/2010 - 09h22 ]  
symbol

Ah oui ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [15/08/2010 - 09h33 ]  
Wisty

Bonjour à tous (tes), merci pour le débat, il est vraiment intéressant bravo.




Wisty


 papiguy a écrit [15/08/2010 - 09h37 ]  
papiguy

symbol,

Qui parle de peur de l'Islam ? Pas moi en tout cas, pas plus que de la peur des infirmes, des riches et des pauvres, des gens de couleur,...(voir la liste de cochise_fr).
Serais-tu conditionné par la propagande ?

Un homme ou un groupe ne peut se résumer à une seule caractéristique, comme la religion ou la couleur de peau. Le faire est avouer notre ignorance et notre impuissance à chercher au delà des apparences, voire notre paresse suffisante.

La beauté de l'univers et de notre bonne vieille Terre vient pour une bonne part de sa diversité. Pourquoi l'humanité échapperait-elle à cela ? Et pourquoi se priver de tout ce que l'autre peut nous apprendre, sans pour autant renoncer à nos valeurs ?




 cochise_fr a écrit [15/08/2010 - 09h58 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est çà, Papiguy, la culture de l'éponge: on absorbe tout ce qu'on peut mais on reste une éponge.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/08/2010 - 10h20 ]  
papiguy

Oui, cochise_fr,
Mais il n'y a pas que les éponges qui absorbent. Il ne suffit pas d'absorber, il faut aussi trier, digérer et mettre à profit, et ceci nécessite un peu d'intelligence et la volonté de le faire. Refuser de tirer parti de ce que l'autre peut apporter est une insulte au bon sens.

Bien sûr, on ne peut pas obliger un âne qui n'a pas soif à boire.




 symbol a écrit [15/08/2010 - 11h59 ]  
symbol

J'mangerai bien une petite tarte meringuée au citron après cet effort écrit, qui se voudrait contradictoire aux accents de conditionnement propagandiste !
Je ne me ressentais pas ainsi.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [15/08/2010 - 12h35 ]  
Wisty

Symbol, chouette ta proposition, je m'y associe, si la distance n'existerait pas, je te la ferais cette tarte citronnée, un vrai délice, ceci n'est pas de la discrimination. Je te console par ma pensée virtuelle sur cette dégustation.




Wisty


 symbol a écrit [15/08/2010 - 19h53 ]  
symbol

Je recherchai justement quelqu'un pour me la faire déguster, merci Wisty !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [16/08/2010 - 08h41 ]  
bougainvilliee

J'aime bien les triturations intellectuelles déployées ici, pour comprendre le monde et tenter de l'influer...

avant d'aboutir à la tarte méringuée.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [16/08/2010 - 09h14 ]  
symbol

Non, non, pas de tentatives à influer, juste à aborder autrement.
C'est l'avantage de la spiritualité, que nous avons tous à porter d'âme, ouvrant sur un tas de pensées différentes, interprétées selon chacun. Et chaque avis ne peut être qu'intéressant...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [16/08/2010 - 09h25 ]  
papiguy

Pas seulement de la spiritualité symbol, du simple bon sens ;-)




 PSYCHO1 a écrit [16/08/2010 - 19h20 ]  
PSYCHO1

Non papiguy, c'est se taper le derrière par terre et se faire des bosses au front ! :-D

Ceci étant, Cochise a raison lorsqu'il dit que si l'on choisit Dupont à la place de Durand, c'est normal, mais si l'on ne choisit pas Mohammed c'est de la discrimination !

Par contre, Bougainvilliee, à lire toutes les questions tes réponses nous ramènent tjoujours à la bruqa ...Serait-ce une obsession de type obsessionnellement obsessionnel ?

A moins que, pour toi, la discrimination a un seul et unique objet ?




Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [16/08/2010 - 19h54 ]  
bougainvilliee

La discrimination obsessionnelle...?

Mais, Je parles aussi des mini-jupes...

C'est peut-être discriminatoire... (dans la mesure ou je préfèrerais une mini-jupe à une b...).

Je m'interroges, là...




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [16/08/2010 - 20h14 ]  
bougainvilliee

Tout choix et toute décision, est entachée de discrimination...




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [16/08/2010 - 20h30 ]  
papiguy

Même les mathématiques utilisent les discriminants !
Luttons contre les maths :-C




 bougainvilliee a écrit [17/08/2010 - 06h59 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Quand à l'obsession que l'on me reproche (ou que me reproche symbol), elle vient du fait que je trouve les interdictions vestimentaires extrèmistes et révoltantes...

On utilise, pour justifier ces intentions de lois, des supposés et des préjugés, issu de la xénophobie, du faux féminisme et la méconnaissance des coutume étrangères.

On présuppose que ce sont les hommes ou les maris qui obligent les femmes à ce port. Ceci au mépris d'une vraie connaissance des autres moeurs, et de l'affirmation féminine musulmane).

On présuppose que c'est d'ordre religieux, ne cachant pas ainsi, la religion que l'on veut stigmatiser et diaboliser.

De telles attitudes ont servi à persécuter les juifs, et l'on remet la table contre l'Islam, en faisant l'amalgame : Islam = extrémisme = terrorisme.

Ces lois indignes du pays des droits de l'homme, indignes des valeurs que la France prétend promouvoir, sont non-seulement, au niveau national, anticonstitutionnelles, mais également en opposition aux principes européens et aux lois qui en découlent.

Ce n'est donc pas une obsession que j'exprime, mais une révolte.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [17/08/2010 - 08h22 ]  
symbol

Qu'est-ce que je viens faire dans ta parenthèse, bougainvilliee ?
Franchement pas envie de m'étaler à ce propos...
Bonne journée !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [17/08/2010 - 10h02 ]  
Wisty

Bonjour, bougain, et bien, j'ai pensé comme symbol, en voyant ton allusion à la burqa. mais bon !




Wisty


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 10h28 ]  
papiguy

bougainvilliee,
"On utilise, pour justifier ces intentions de lois, des supposés et des préjugés, issu de la xénophobie, du faux féminisme et la méconnaissance des coutume étrangères. "

Alors sous le prétexte d'ouverture aux coutumes étrangères on va accepter l'excision, et on va admettre que la femme puisse être considérée comme au service de l'homme et par définition impure ?

A ma connaissance le Coran n'impose pas l'application stricte des recommandations du Coran quel que soit le pays dans lequel se trouve le fidèle et admet que l'on déroge aux règles si les lois ou les coutumes du pays "hote" s'en trouvaient transgressées.

Ne tombons pas dans l'extrémisme de l'ouverture :-D




 bougainvilliee a écrit [17/08/2010 - 14h18 ]  
bougainvilliee

Bonjour symbol,

Autant pour moi : tu n'avais rien à faire, en effet, dans ma parenthèse. Il y a eut confusion avec PSYCHO1...

Mais ce lapsus, ou intervertion de personnes, est sans doute revèlateur... Tu dois m'obsèder quelque part.

Ceci-dit la façon cavalière que tu as eut pour clore ton intervention, m'a cependant un peu interloqué.


Pour Papiguy,
Il n'est pas dans mon propos, de prétendre ouvrir notre culture aux coutumes étranges ou étrangères, mais d"admettre celles-ci, comme faisant parti de comportements humains aussi dignes que les notres.

L'excision dont tu parles, nous échappe culturellement, car fort éloignée de nos moeurs...
Ne nous pouvon qu'appréhender la douleur subie et nous nous focalisons sur cette douleur, que nous pouvons comprendre...

C'est donc au nom de cette douleur que nous condamnons la pratique, restant dans l'ignorance du contexte culturel qui la produit et l'entoure, encore de nos jours.

Nous restons ainsi à la surface des choses... la pointe de l'iceberg n'est pas représentatif de l'importance de l'iceberg...

Certains dès lors n'hésitent pas à jeter l'enfant avec l'eau du bain et a condamner ainsi, toute culture qui comprendrait l'excision.

Un peu comme si on rejettais toute la culture européenne, parce que certaines filles se font percer les oreilles...

Je rappelerais ici, que les pays africains ou cela se pratique encore, sont de système matriarcal, où l'homme (contrairement à la culture européenne) n'a aucun pouvoir (sinon celui de parader)... et que les traditions culturelles sont maintenues et perpétuées uniquement par les femmes...

Vouloir leur imposer notre modèle (qui a toujours fait fort peu de place à la femmes), est une atteinte à leur culture, qu'elles considèrent comme insupportable.






Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 14h36 ]  
papiguy

bougainvilliee,

L'amalgame que certains pratiqueront ne doit pas nous empêcher de condamner des pratiques barbares. Quelle qu'en soit l'origine, une pratique mutilante doit être bannie que ce soit en Europe ou dans tout autre société qu'elle soit de type matricarcal ou pas.

"les traditions culturelles sont maintenues et perpétuées uniquement par les femmes... ":
Ton innocence est tout simplement sidérante.

Il ne s'agit pas d'imposer un modèle mais de parvenir à bannir des pratiques dégradantes pour ceux et celles qui les subissent comme en définitive pour ceux et celles qui les imposent.




 cochise_fr a écrit [17/08/2010 - 15h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"L'amalgame que certains pratiqueront ne doit pas nous empêcher de condamner des pratiques barbares"

Avant d'accuser les autres pour leurs pratiques, il faudrait au préalable que les nôtres soient exempts de reproches et de barbarie..... ce qui est loin d'être le cas.

Dans ces sociétés, on ne laisse pas le miséreux dans la rue, il est adopté par le village entier, de même quand des enfants perdent leurs parents. On envoie pas les anciens dans des mouroirs et ils sont respectés de tous.

Tout n'est pas noir ou blanc.... et chez nous c'est loin d'être tout blanc.!!

En matière de pratiques dégradantes, il me semble que les pays dits "civilisés" en sont les champions du monde.... et de loin. C'est la nature des dégradations qui change.... Est ce que cela les rend plus acceptables.? Pas sur.!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 15h19 ]  
papiguy

cochise_fr,
Il me semble avoir précisé "Quelle qu'en soit l'origine, une pratique mutilante doit être bannie que ce soit en Europe ou dans tout autre société....".

L'exclusion est bien sûr une forme de mutilation de la dignité qui n'a pas de quoi réjouir notre société de cons...sommation.




 cochise_fr a écrit [17/08/2010 - 15h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que lorsqu'on se lance dans la comparaison, on s'aperçoit vite que ce que l'on reproche aux autres fait quelques centaines voir milliers de victimes, alors que les nôtres se chiffrent en dizaines de millions.

A commencer par le fait que près d'un milliard d'êtres humains ne mangent pas à leur faim, que presqu'autant n'ont pas accès à l'eau potable, et d'autres logés dans des conditions indignes.... y compris au coeur de Paris, alors que l'économie mondiale est tout à fait suffisante pour pallier à tout cela.
Mais chacun sait bien que sauver les banques est bien plus primordial que ces milliards de chiens d'ailleurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 PSYCHO1 a écrit [17/08/2010 - 18h00 ]  
PSYCHO1

Alors Cochise, on insulte les chiens ? Mais ... c'est de la discrimination, ça ! :-D

A Papiguy : j'adore le terme "société de cons...sommation" en deux mots c'est très explicite et si vrai !

A Bougainvilliee : je pense qu'il faudrait que tu arrives à discuter avec des femmes musulmanes. Tu dis sans cesse que c'est leur propre choix et non celui des hommes. C'est peut être vrai pour 5% d'entre elles, mais en grande majorité ce sont les hommes (et surtout les dirigeants religieux) qui leurs imposent le port du tchador, de la burqa, etc ...






Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [17/08/2010 - 20h44 ]  
bougainvilliee

Je te remercie PSYCHO1, de ta dernière phrase...

J'en attends confirmation et témoignages...

Car je n'oserais penser que, influencée par l'opinion générale, tu te laisses aller des affirmations sans preuves, à la méconnaissance et à l'imaginaire...

Je sais que tu ne saurais prêter à tes soeurs musulmanes tes propres pensées, tes propres peurs, et tes propres préjugés.

Tu ne te laiserais pas aller à plaquer le misérable modèle occidental (où l'homme a pris tous le pouvoir et réduit la femme à un être inférieur) sur des cultures, où la femme a un statut autrement plus preéminent.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 20h51 ]  
papiguy

Arrêtez de cracher dans la soupe et de raconter des inepties !




 bougainvilliee a écrit [17/08/2010 - 21h57 ]  
bougainvilliee

L'insulte est l'ultime argument de ceux qui n'en n'ont plus.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 22h33 ]  
papiguy

"le misérable modèle occidental (où l'homme a pris tous le pouvoir et réduit la femme à un être inférieur) sur des cultures, où la femme a un statut autrement plus preéminent."

Si ceci n'est pas un préjugé assorti d'affirmations gratuites !
Il ne s'agit pas d'insultes mais d'une simple réaction d'humeur à la lecture de ce morceau de bravoure.
Il est des moments ou argumenter devient puéril.

Et ce n'est pas avec des discours pareils qu'on peut espérer la diminution des discriminations.

Ce n'est pas en France qu'on menace de lapider une femme adultère, mais le pays concerné a pourtant fait voter les femmes avant la France....




 bougainvilliee a écrit [17/08/2010 - 23h15 ]  
bougainvilliee

D'où vous vient cette morale supérieure qui vous permet de juger d'autres peuples ?...




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/08/2010 - 23h38 ]  
papiguy

C'est justement ce que tu n'as pas compris dans ma réponse. Je n'ai pas été assez clair sans doute;

Un peuple ou un pays ne peut se résumer à une pratique, une coutume ou telle autre caractéristique. C'est pour cela que j'ai cité l'exemple de l'Iran qui lapide les femmes et dans le même temps les a fait voter alors que les français les jugeaient incapables d'aborder les problèmes de la Cité.

Ce ne sont pas des hommes ou des peuples qu'il convient d'évaluer mais des faits ou des situations en se gardant bien d'une quelconque généralisation ou simplification.

De la même façon, un paraplégique ne peut pas se résumer à son fauteuil roulant.

Et ce n'est pas moi qui ait traité de "misérable" le modèle occidental. Je n'ai d'ailleurs à aucun moment érigé la société européenne occidentale en "modèle".




 symbol a écrit [18/08/2010 - 08h51 ]  
symbol

Nous cultivons des mythes sur nous-mêmes, sur l'amour et nos croyances fondamentales sont profondément enracinées dans nos histoires et pré-histoires.

Mythe : dans le sens de représentation de la vie, comme une façon cohérente d'exprimer certaines perceptions, comme une dramaturgie personnelle et intérieure.

Les mythes personnels ou collectifs ont une fonction organisatrice, ils révèlent que les évènements s'inscrivent dans une histoire, permettent aux éléments conscients et inconscients de se structurer, établissent des repères et des balises dans la nuit océanique du temps, dans le vent de l'espace et dans l'intensité d'un ciel de désirs.

A chacun de refaire pour son propre compte les chemins vers soi, il suffit parfois de suivre une source...

Et " bonne journée " n'a rien de cavalier, c'est franc et sincère...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 PSYCHO1 a écrit [18/08/2010 - 10h51 ]  
PSYCHO1

Non, Bougainvilliee, je ne me laisserais pas aller à ..., non plus que je ne me prêterais pas à ..., et pour finir non, je ne suis pas non plus influencée !
Peux-tu en dire autant ? car tu dis attendre des témoignages; est-ce à dire que tu avances des propos sans fondement ? ;-(




Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [18/08/2010 - 11h27 ]  
bougainvilliee

Très belle réponse symbol,
Je l'apprécie d'autant plus qu"elle correspond à mon mode de réflexion.

Oui, PSYCHO1, je suis, sans doute influencé... nous le sommes tous... Mais essayons de l'être moins, de combattre ses effets aveuglants... qui font la part belle, par ignorance, à la discrimination...

Ne rejetons jamais l'autre dans ses actes et ses paroles... ne mettons jamais en doute ses tentatives pour ouvrir les yeux et parvenir à la lumlière...

Ne soyons ni méchant, ni injuste, dans nos actes, comme dans nos paroles.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à Wisty






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.