Quel est le titre d'un clerc de notaire ? est-ce qu'on dit : Maître ?



ladame-74
Cette question a été posée par Ladame 74, le 04/10/2012 à à 15h24.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Dictionnaires.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 symbol a écrit [04/10/2012 - 15h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Madame, Monsieur... à juste titre.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 eretria a écrit [04/10/2012 - 18h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
eretria

Monseigneur :-D




J'ai perdu m'quinzaine..!


 bougainvilliee a écrit [04/10/2012 - 21h19 ]  
bougainvilliee

Bonsoir;
Pour un clerc "Monseigneur" va très bien, surtout s'il est "gyman".




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [04/10/2012 - 21h39 ]  
symbol

Je pensais que c'était pour la pince :-D




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [04/10/2012 - 22h12 ]  
bougainvilliee

En tous cas, on ne l'appelle jamais "Maître" un clerc, pas plus que l'on n'appelle "amiral", un enseigne de vaisseau

Cette appellation peut être accordée qu'au seul notaire, et encore...

Car le libellé de l'adresse d'un notaire, tout comme celle d'un avocat, ne doit pas indiquer l'appellation de "Maître.

Elle doit se libeller ainsi :

"Monsieur Pierre untel,
Notaire (ou avocat)
16 rue Lion Dubeuf
20615 ORLAIX"

Par contre dans le libellé de la missive; on peut commencer par "Mon Cher Maître" et terminer son courrier par la formule de politesse incluant, à nouveau : "Mon Cher Maître" (identique aux termes premiers précisant à qui s'adresse le courrier).

Mais bien entendu cela ne s'adresse qu'au notaire ou à l'avocat, et en aucun cas à ses clercs, employés ou secrétaires.
D'ailleurs tout courrier doit s'adresser en priorité au principal de l'étude ou du Cabinet (c'est-à-dire au notaire ou à l'avocat).
On peut cependant indiquer dans les refèrences : "Affaire suivie par Monsieur Lombard", si la missive s'adresse (en fait) au clerc, chargé du dossier.




Le doute est ma seule certitude


 Popsye a écrit [04/10/2012 - 22h22 ]  
Popsye

Moi je dirais tout simplement Monsieur, car le clerc de notaire n'est qu'un employé du notaire.




 oyster a écrit [05/10/2012 - 07h39 ]  
oyster

Je croyais que le clerc de notaire était un notaire salarié .........
donc ," Maître ".




 Anonyme a écrit [08/11/2012 - 18h12 ]  
Anonyme

Bonjour,
Clerc de notaire dans un office notarial, je vous précise que l'usage est en effet d'appeler le notaire "Maître".
Cependant, il ne faut pas oublier que les collaborateurs du notaire peuvent également être diplômé notaire (notaire assistant) sans exercer à titre individuel mais dans ce cas il n'est pas d'usage de l'appeler Maître.
Ensuite, il ne faut pas dénigrer le clerc employé car c'est généralement lui qui s'occupe du dossier dans son intégralité sous le contrôle du notaire (référence à cette phrase : "Moi je dirais tout simplement Monsieur, car le clerc de notaire n'est qu'un employé du notaire."




Répondre à Ladame 74






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.