La taxe poids lourds, qu'en pensez-vous ?



psycho1
Cette question a été posée par PSYCHO1, le 11/01/2011 à à 22h56.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Développement.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 03h52] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, C'est une nouvelle fois 'mettre la charrue avant les...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 PSYCHO1 a écrit [11/01/2011 - 22h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PSYCHO1

L'Alsace va être la première région pilote à appliquer cette taxe. Pensez-vous qu'elle puisse être un remède à la surcharge de notre réseau routier et au rejet de CO2 ?




Ah, si tous les gars du monde ...


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 00h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Non car cette taxe sera répercutée sur le prix du transport des marchandises et donc sur leur prix de vente. C'est indirectement les consommateurs qui la paieront. Si elle n'est pas suffisamment élevée elle ne poussera pas les transporteurs à utiliser le ferroutage.

Un impôt supplémentaire en se donnant bonne conscience.




 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 03h52 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est une nouvelle fois 'mettre la charrue avant les boeufs'. Les gouvernements ne sont pas à une incohérence près. Tout le monde parle de 'ferroutage'..... mais rien n'est au point à part quelques lignes pilotes largement déficitaires..... ou confiées à des entreprises privées qui ne prennent que les lignes rentables.... évidemment.

Ce sera effectivement un impôt déguisé et majoré par les intermédiaires auprès des consommateurs.

Les solutions existent, mais installer le ferroutage et la taxation des routes aux poids lourds va entrainer la grogne des transporteurs (qui sont stupides sur ce coup là car cela leur ferait faire des économies substantielles en heures de conduite chauffeur et en économie de matériel) et chacun sait que les transporteurs ont un gros pouvoir de nuisance sur la voie publique.

On pourrait déjà par exemple interdire la traversée du pays par la route et rendre le ferroutage entre frontière obligatoire.... mais cela va à l'encontre des sacro-saintes lois européennes.

Il faut savoir ce qu'on veut.... et assumer ce que cela impose. A vouloir ménager tout le monde, on ne fait rien.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 11h24 ]  
papiguy

Tout à fait d'accord cochise_fr, je vote pour ta réponse ;-)




 coeur de patate a écrit [12/01/2011 - 11h44 ]  
coeur de patate

c'est complètement ridicule injuste et à coté du problème !!
si la SNCF faisait son boulot a des prix compétitif pour le fret ce serait vraiment un plus !

mais les monopoles entretiennent l'incompétence et la hausse des tarifs !
tout ne serait pas facile à transporter par le train , mais si c'était seulement 30 % du trafic se serait déjà pas mal et ça développerait des emplois de transports répartisseurs prés des gares !!

et les transports fluviaux qui sont économiques pour pas mal de marchandises qui n'ont pas d'urgence ,
aussi pourrait être développer surtout dans le nord !
c'est quand même triste que ces métiers se meurent




ciao!


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 11h55 ]  
papiguy

On peut effectivement élargir le débat comme le propose coeur de patate, car on ne peut raisonnablement pas mettre en place une mesure censée limiter le trafic routier sans envisager des solutions de remplacement.
Cela renforce le sentiment que cette taxe n'est qu'un impôts à peine déguisé.




 homli a écrit [12/01/2011 - 12h05 ]  
homli

Encore un nouvel impôt écologique, et ça on le sait bien et le gros bonnets aussi ce sera à leurs profits, une fois de plus. Cet impôt n'aura rien d'écologique, et les poids lourds continueront à rouler sur les routes. Bien qu'ils soient en partie bien pollueurs quand même, mais on a besoin d'eux car tout ce que l'on porte, ce que l'on a, c'est un routier qui nous l'a apporté.




 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 14h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les idées de CoeurDePatate sont sympa..... mais ce cher CDP ignore tout du fonctionnement du transport routier pour dire de telles bêtises.... de bonne foi (j'ose le croire):
- si le ferroutage ne se développe pas, c'est bien parce que les ruptures de charge coutent cher, très cher parfois au regard de leurs horaires souvent déphasés.
- il ne faut pas confondre le ferroutage avec le dégroupage. Le dégroupage existe déjà, est relativement bien structuré et efficace, effectué par les transporteurs routiers eux mêmes sur leurs plate-formes personnelles ou sur des plates formes mixtes mutualisées.
- le ferroutage ne peut être efficace QUE sur des unités de charge complètes pour une destination donnée éloignée (500km au moins), ce qui permet de prendre les remorques des semis et de les transporter pour être récupérées par un autre tracteur à l'arrivée au déchargement..... et cette opération de chargement-déchargement ne prend qu'entre 15 et 30 minutes pour tout un train..... quand on peut compter une heure pour dégrouper un seul camion.... et autant pour regrouper la marchandise dans un autre (un seul intervenant par opération..... si on en met plusieurs, cela va évidemment plus vite.... mais cela coute aussi plus cher.)

Actuellement, sur les liaisons existantes et performantes, le prix en ferroutage est sensiblement le même que le cout du transport par la route. Il y a moins de pollution, moins d'embouteillages et moins d'heures chauffeur à payer, ainsi qu'une moindre usure du matériel. Pour que cela fonctionne, il faudrait que le prix du voyage soit environ 30 pour cent moins cher que le prix par la route ET que les horaires soient connus et garantis..... en permanence..... et là, c'est dur, dur.!!
C'est là que les taxes supplémentaires à l'usage de la route sur de longs parcours pourraient intervenir... ce qui suppose qu'un maillage complet et performant existe avec le personnel et le matériel correspondant et interchangeable (car il y a actuellement plusieurs normes en cours). On peut comparer cela aux conteneurs maritimes sur les relations internationales par mer. La différence essentielle est que les délais de délivrance des marchandises ne sont pas du tout les mêmes. Par la route ou le ferroutage..... les délais dépassent rarement les 48h entre le chargement initial chez le fournisseur et la livraison au client final....où qu'il se trouve.... ce qui ne laisse pas beaucoup de place aux erreurs, ou aux retards. On peut sans mal retarder le départ d'un camion pour un motif quelconque, ce n'est pas possible pour un train..... ce qui peut être évident... non.?

Alors la volonté politique pour s'opposer à ces contraintes n'est sans doute pas pour demain.....




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [12/01/2011 - 15h05 ]  
betinaweb

En France,on fait payer et on réfléchit longtemps après. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 15h07 ]  
papiguy

Tu penses réellement qu'on réfléchit, betina ? :-D




 coeur de patate a écrit [12/01/2011 - 15h18 ]  
coeur de patate

oui tout cela c'est trés technique !
il y a aussi les marchandises périssables qui sont urgentes,
et je ne prétend pas être un logisticien experts dans les problèmes de transports de marchandises !!

je me demande simplement pourquoi on à massacré les paysages avec les lignes de chemins de fers si cela ne sert que pour quelques rares trains de voyageurs ??
et on a exproprier des tas de gens de toutes sortes pour faire encore de nouvelles lignes pour le putain de TGV !
quel gaspillage je trouve comme si on ne pouvait pas aménager les lignes existantes ?
le paysage est cisailler en tout sens par les anciennes lignes de trains et elle servent de moins en moins ! tout comme les routes donc plus de poids lourds et toujours plus de routes ! l'infernale politique du toujours plus !! pour arriver à rien !! a un désert industriel sans doute !!
et un paysage et des écosystèmes morcellés en peaux de chagrin




ciao!


 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 15h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
CDP va encore dire que je lui en veut..... tant pis.!!
"quel gaspillage je trouve comme si on ne pouvait pas aménager les lignes existantes"

Bah non, justement, ce n'est.... ou plutôt ce n'était pas possible, simplement parce que modifier une structure existante aurait couté beaucoup plus cher, énormément plus cher, que de créer une nouvelle ligne. Tout cela est un problème de cout..... et de dérangement du trafic existant le temps des travaux sur plusieurs années...... dérangements jamais bien supportés par la clientèle.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [12/01/2011 - 15h39 ]  
coeur de patate

ça c'est toi qui le dis cochise !
ce n'est absolument pas prouvé nulle part ? avant d'affirmer des trucs pareils il faut un minimum de preuves !!
ce n'est absolument pas avéré et tout les terrains qu'il faut racheter aux agriculteurs et autres ,

réaménager une ligne existante est beaucoup plus simple il suffit de l'élargir un peu et ça ne dérange an aucun cas les trafics existants , c'est logique !
enfin de toute les manières c'est un massacre pour la nature et les paysages Français qui déjà ressemble à une gigantesque zone industrielle ! un peu comme l'Allemagne ou la densité des autoroutes bat tout les records !! :(




ciao!


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 16h02 ]  
papiguy

Faux coeur de patate,
Pour faire passer des trains lourds ou rapides, comme le TGV que tu adores, il ne suffit pas d'adapter, il faut creuser en profondeur pour refaire un ballast capable de supporter les contraintes fréquentes. Des ouvrages d'art sont aussi à reconstruire. Il faut aussi parfois modifier le tracé pour obtenir des pentes et des courbes compatibles avec la vitesse et la charge des trains. Il est même nécessaire de faire de la reconnaissance aérienne dans certaines zones pour déceler les éventuelles gâteries déposées en profondeur lors des dernières guerres et qui pourraient exploser (quelques mois de retards pour la construction de la ligne du TGV Est).

D'autre part, cochise l'a indiqué, on ne peut interrompre le trafic pendant des années pour adapter une ligne existante.

"si cela ne sert que pour quelques rares trains de voyageurs "
Je reprends tes mots
"avant d'affirmer des trucs pareils il faut un minimum de preuves !! "
A combien chiffre-tu la rareté ?
Un train toutes les 30 mn sur Paris Marseile, c'est rare ?
16 trains par jour sur la ligne la plus récente, Paris Metz, c'est rare ?




 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 16h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"il suffit de l'élargir un peu et ça ne dérange an aucun cas les trafics existants , c'est logique !"

Bah non, ce n'est pas logique du tout.... en matière de construction ferroviaire.
Faire passer des trains prévus pour rouler à 500 km-h sur les voies conçues pour des trains ordinaires limités à 160 km-h est une hérésie. Il faut même changer tout le ballast et les structures de support, ainsi que les lignes électriques d'alimentation des caténaires.
Quand la ligne du sud ouest a été commencée, elle n'allait qu'à St Pierre des Corps (je crois que vous connaissez). Eh bien le simple fait de vouloir faire continuer les TGV jusqu'à Bordeaux en ligne ordinaire a conduit à de multiples arrachages de caténaires à répétition pendant des années.....en rase campagne aux environs de Sainte Maure de Touraine... jusqu'à changer la ligne en totalité.

D'autre part, on ne peut "élargir" une voie existante que là où il y a la place..... ce qui exclue toutes les villes et centre ville et banlieues lourdement couvertes de bâtiments alors que les voies vont à la gare centrale. C'est pour cela que les lignes et les gares TGV ont été faites en rase-campagne en évitant toute agglomération. Ce sont les agglomérations qui ont rejoint ensuite les lignes à grande vitesse par l'expansion que celles-ci attirent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [12/01/2011 - 16h20 ]  
coeur de patate

je parlait des anciennes lignes papiguy pas des nouvelles !! il n'y a pratiquement plus de TER ou de corails !!
moi je parle de ce que je voit c'est tout !!
si ça vous plaît les paysages dévastés par des autoroutes ,des lignes à hautes tensions , les lignes de TGV, les centrales nucléaires , les zones commerciales à l'entrée de toutes les villes si petites soit elles,
après tout c'est votre goût mais pas le mien !!

enfin je pense pas que ça vous conviendrait d'habiter entre une ligne de TGV et un ou une autoroute avec des lignes à hautes tensions au dessus de la tête !!
vous justifier toutes ces saloperies mais vous vivés loin pénard dans des jolies montagnes
c'est fastoche vue comme cela !!

aller y donc vivre près de vos horreurs ont en reparlera après !
alors stop ! je préfère ne pas discuter avec des gens qui ne comprennent rien !!
autant pisser dans un violon !! :-D




ciao!


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 16h24 ]  
papiguy

Pour compléter la culture de coeur de patate, voici quelques chiffres à propos du TGV:

"Après 1 mois d’exploitation, la SNCF annonce le 9 juillet 2007 avoir transporté un million de personnes sur le TGV Est, soit 33 000 en moyenne par jour avec 100 circulations quotidiennes.

Les taux d’occupation des TGV Est sont très bons (en moyenne de 88 % en seconde classe et 75 % en 1re classe) mais le taux de régularité des TGV Est n’est en moyenne que de 86 %. À titre de comparaison la régularité 2006 moyenne de l’Eurostar était de 91,5 % et de 92 % au premier semestre 2007 (communiqué de presse Eurostar)."

http://fr.wikipedia.org/wiki/TGV




 coeur de patate a écrit [12/01/2011 - 16h29 ]  
coeur de patate

si vous n'y travailler pas c'est que vous en êtes des actionnaires de la SNCF !!??
ce n'est pas possible de défendre ce logbbing comme cela à bec et ongles à ce point ??

c'est louche moi je dis !! :-D
aller je vais pisser dans mon violon !! adios ! les cheminots !!




ciao!


 papiguy a écrit [12/01/2011 - 17h09 ]  
papiguy

Souffler dans le violon, pas pisser, malpropre :-D




 cochise_fr a écrit [12/01/2011 - 17h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Forcément la sonorité ra moins bonne après ce traitement.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [12/01/2011 - 17h23 ]  
betinaweb

http://www.expressio.fr/expressions/pisser-dans-un-violon.php

Mais si il peut pisser dans son violon :-D sinon il peut souffler dans un pipeau si ça lui chante.
remarque tout le monde n'est pas d'accord:

http://www.dailymotion.com/video/x7jg3j_expression-pisser-dans-un-violon_fun




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à PSYCHO1






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.