Drogues et produits de substitution... Votre avis?



mrcballan84
Cette question a été posée par mrcballan84, le 04/12/2011 à à 02h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Dépendance.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 mrcballan84 a écrit [04/12/2011 - 02h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
mrcballan84

Méthadone, Subutex... L'impression que ça me fait, c'est qu'on garde l'addiction, en supprimant le plaisir de s'envoyer en l'air. Il y a des dealers de "produits de substitution"!!!




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 cochise_fr a écrit [04/12/2011 - 03h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
La place des gens qui se droguent est entre 4 murs capitonnés.... et comme dirait Canal, nulle part ailleurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [04/12/2011 - 11h48 ]  
hyvan

Il y a très peu de gens qui n'ont pas d'addiction(s) car c'est là surtout celà le problème des drogues.

La télé et l'informatique sont déjà des drogues,tu supprimes la télé ou l'ordi de certains et çà devient horrible pour eux,ils ne savent plus quoi faire : état de manque .

Les dépendances varient suivant les drogues,psychiques et/ou physiques,rapides ou plus échelonnées.Quand on consomme régulièrement un ou plusieurs produits qui peuvent amené une dépendance,on est toxicomane.Donc en fait,il y en a un sacré paquet.

Il y a ensuite une différence entre les drogues légales et les drogues illégales qui est plus que discutable voir absurde quelquefois : quand on compare la dépendance et la toxicité de l'alcool ou du tabac à celles du cannabis ,on peut se demander comment 2 drogues dures sont légales alors qu'une drogue douce est illégale...

Donc,c'est sûr quand on consomme une drogue juste pour ne pas être en manque,c'est vraiment pas top,on perd ainsi sa liberté.
A celà,je ne vois rien à redire à une petite soirée arrosée entre amis ou une prise occasionnelle pour "s'éclater",voir les choses différemments,aller vers l'inconnu...




 betinaweb a écrit [04/12/2011 - 13h58 ]  
betinaweb

Comment a pu t-on en en arriver là avec la drogue?
À qui profite le crime?

Il en faudra des murs capitonnés si on enferme tous les drogués...je ne pense pas que ce soit la solution.






"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 hyvan a écrit [04/12/2011 - 15h14 ]  
hyvan

Le chiffre d'affaire du trafic de drogue mondial est en constante augmentation,cette année,il est estimé à plus de 250 milliards d'euros.En fait,c'est le 2e marché niveau rentabilité,derrière les armes et devant le pétrole...en plus c'est net d'impôt.

Dans un monde ou la logique de profit domine toutes les autres et ou la (sur)consommation proposée ne permet pas à l'humanité de s'épanouir,il n'est pas étonnant de chercher à fuir une réalité ennuyante,déprimante voir agressive...La drogue est un véhicule qui permet celà .En fait,c'est un véhicule mal employé car il peut également avoir la capacité de ramener vers la vie réelle,la vie ou seule la vie est important .




 mrcballan84 a écrit [04/12/2011 - 16h01 ]  
mrcballan84

Petite remarque: en ~1995, le marché mondial de la drogue, s'il entrait dans les comptes officiels, équivalait un pays dont le PIB l'aurait situé entre le Canada et l'Espagne. Ce n'est pas rien.
Les pdts de substitution, je suis d'accord, permettent deux choses importantes. La première, c'est évidemment d'éviter l'horreur du manque, et, partant, de faciliter le retour à une vie "normale", sans dealers, sans trouille des flics, sans risque d'overdose/consommation d'ajouts bizzares et de contamination hépatites/HIV. Mais il faut impérativement un suivi social et psychologique, et un sérieux. Si la/le junkie rechute, il n'y a personne qui se préoccupe de sa défection. Et même, je l'évoquais plus haut, il retombe dans les mains de dealers, parce que j'ai l'impression (mais je peux me tromper, j'aimerais bien: svp, rassurez-moi) qu'il y a escalade, c-à-d qu'il faut de plus en plus de produit pour "éviter" le manque. En d'autres termes, on a substitué une drogue à une autre drogue. On n'a fait que déplacer le problème. Il y a eu des surdoses à la méthadone, et c'est un produit toxique, très loin d'être innoffensif, innocent... Je ne vois pas où est réellement le problème. Il suffirait, dans ces cas-là d'autoriser l'héro, et de la vendre en pharmacie, avec un suivi médical...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [04/12/2011 - 16h04 ]  
mrcballan84

Et, au passage, on court-circuiterait toute la délinquance liée au trafic de stup', et même, tenez, je me lâche: on ruinerait les talibans, et les cartels colombiens/mexicains/etc.
Je raisonne comme un taré?
Rassurez-moi...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 hyvan a écrit [04/12/2011 - 16h54 ]  
hyvan

La méthadone et le subutex m'apparaissent comme des substituts servant à un sevrage aux opiacés .Le sevrage sert à traiter la dépendance physique donc pendant 1 semaine en général pour l'héroïne.Ce n'est que la première partie d'une cure de désintoxication.
Après il doit exister différents programmes que je ne connais pas bien mais dans tous les cas un suivi est nécessaire et continuer à prendre ces cochonneries trop longtemps peuvent à leur tour amener une dépendance.

Il n'y avait pas de culture de pavots quand les talibans étaient au pouvoir,elles ont reprises après...de toute façon,tant qu'il y aura de la demande,il y aura de l'offre.L'économie dans certaines régions ou même certains pays du monde est gérée exclusivement par le crime organisé,tout celà est très bien organisé,entreprises de façade,blanchiment d'argent,paradis fiscaux,complicités...avec un marché qui devient de moins en moins transparent,l'illégal et le légal se mélange sans trop de difficultés.




 cochise_fr a écrit [04/12/2011 - 20h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On peut ergoter sur le montant du trafic des stupéfiants indéfiniment, puisqu'il est par définition illicite. Personne ne connait les vrais chiffres qui sont sans doute bien supérieurs aux plus folles supputations sur le sujet.

Quant aux drogués, ils faut les sevrer, ce qui est très douloureux pour eux, puis les éduquer pour qu'ils ne recommencent pas tout en leur permettant d'avoir une vie digne de citoyen ordinaire.

Et pour ceux qui ne le sont pas encore, il faut mettre des sanctions dissuasives et des modes d'éducation adaptés à la dérive que ces tendances jouissives ont sur la vie de la société. Et pour les dealers, ce sera la peine maximale automatique. Rappelons avant d'avoir les cris d'orfraies que cela s'accompagne d'une possibilité d'avoir un revenu digne dans la société pour tous, même les moins favorisés, ce qui fera sans doute baisser les besoins d'argents actuels des plus démunis, le trafic de drogue étant d'une rentabilité exemplaire..... y compris en années de placard.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à mrcballan84






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Test salivaire de dépistage des drogues




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.