Pourquoi le pucelage des dames est plus important que celui des Messieurs ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 05/08/2011 à à 11h38.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Culture.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Dunamis a écrit [05/08/2011 - 12h00] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Dunamis

Pour les principaux interessés ? En ce qui me concerne, je...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Dunamis ]



Réponses



 Dunamis a écrit [05/08/2011 - 12h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Pour les principaux interessés ?

En ce qui me concerne, je ne serais pas gênée le moins du monde si mon partenaire n'était pas vierge. Mais, moi, je trouve que, si la virginité n'est pas impérative, elle doit être offerte comme un cadeau.
Avoir plusieurs partenaire, oui, mais c'est un morceau de soi dont on ne doit pas se débarrasser comme d'un encombrement. C'est un peu un gage de sincérité et d'amour pour l'autre. Je m'offre à toi en toute confiance.

Sinon, c'est un heritage culturel de plus.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 bougainvilliee a écrit [05/08/2011 - 12h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour Dunamis,

Est-ce que cela ne se joue pas entre la dispersion spermatique du mâle, et la réception unique de cette semence par le féminin ?

D'autres critères culturels entrent en jeu, mais cette donnée animale de base, n'est pas à négliger.




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [05/08/2011 - 15h49 ]  
betinaweb

Je n'ai rien compris à ce que tu as répondu à Dunamis.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [05/08/2011 - 16h57 ]  
bougainvilliee

Cela arrive...




Le doute est ma seule certitude


 Dunamis a écrit [05/08/2011 - 17h03 ]  
Dunamis

Certes. Auquel cas, l'étalon en ferait plus grand cas que sa partenaire, n'est-ce pas ?




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 bougainvilliee a écrit [05/08/2011 - 20h09 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
En effet, Dunamis... les mâles, pour répandre leurs gènes ont besoin de nombreuses partenaires ‘plus ils en ensemencent, plus ils répandent leurs gènes
Il sont donc par nature volages, pour bien remplir leur rôle physiologique.
Il faut noter que c’est malgré eux, c’est dans leur nature.
C'est pour cela que, pour l'homme, la multiplication de partenaires (maîtresses, petites amies, hétaires, etc.) pose moins de problèmes éthiques et moraux, que chez les dames.

Ces dernières, ne pouvant porter (généralement), qu'un petit à la fois, n'ont, le plus souvent, besoin que d'un seul partenaire pour répandre leurs gènes.
Aussi prônent-elles la fidélité.

Mais il y a un autre aspect à considérer... mais qui lui est sociétal.




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [05/08/2011 - 21h36 ]  
betinaweb

Tu racontent vraiment les choses comme elles t'arrangent.C'est du n'importe quoi ce que tu racontes.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 kipic a écrit [05/08/2011 - 22h18 ]  
kipic

Probablement issu de nos origines d'Hommes des bois, à l'époque où il fallait peupler la planète ...aujourd'hui faudrait ce calmer un peu, je pense à la dispersion des gènes de ces messieurs.

Quant à la virginité, le mâle, dit conquérant, est sûr comme cela d'être le premier !

Mais, on se retrouve un peu au moyen âge, ou orient ....

Maintenant, il est vrai comme le dit Dumanis, que ce doit être un cadeau.



:-)




 Mitraillette3 a écrit [06/08/2011 - 01h58 ]  
Mitraillette3

bougainvilliée est un jardinier actif,sait-il au moins combien il a d'enfants par de là le monde?
Tout ça n'est que blabla,les hommes ne cherchent pas à se reproduire à toute fin.Ils sortent couverts aujourd'hui bougainvilliée.On est au XXI ème. LOL




 Wisty a écrit [06/08/2011 - 02h11 ]  
Wisty

Re - Mitraillette,bougain cultive les résilles et les burquas, ......dans son jardin privilégié.... :-D


@ bougain, on ne parle pas de pucelage pour les femmes, on parle de défloration, c'est plus correct. ;-)




Wisty


 Mitraillette3 a écrit [06/08/2011 - 02h20 ]  
Mitraillette3

Pucelage est familier ,je dirai plutôt la virginité le mot est plus joli.
Défloration correspond à dépucelage mamie.Les souvenirs sont lointains pour toi. LOL

Pour la burqa et les résilles,c'est d'un autre siècle,il faut passer à autre chose.




 Wisty a écrit [06/08/2011 - 02h28 ]  
Wisty

Oh que oui......Tu as raison de dire que c'est lointain pour moi,et à l'époque,la pilule n'existait pas,c'était dangereux...... :-D




Wisty


 Mitraillette3 a écrit [06/08/2011 - 02h31 ]  
Mitraillette3

Dangereux comme tu y vas.Il y avait quand même les préservatifs,tu n'es pas si vieille que tu peux le faire croire.
Tu as eu 10 gosses dans le danger. LOL




 Wisty a écrit [06/08/2011 - 02h41 ]  
Wisty

Je suis née en 43, compte,.....on ne parlait pas de préservatif,comme aujourd'hui, c'était tabou,la sexualité...... :(




Wisty


 bougainvilliee a écrit [06/08/2011 - 03h35 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Les "préservatifs" ne sont apparus qu'à la "libération" (1944-1945), amenés par les militaires américains fraîchement débarqués (et imités, rapidement, par les autres combattants, Anglais, Canadiens, Français, Polonais, etc.), pour éviter que la troupe ne soit gangrénée par les éventuelles chaleurs des petites libérées.

La flotte d'invasion venant d'Angleterre, cet instrument de protection des rapports sexuels, s'appela, naturellement, une "Capote Anglaise"...

Les termes "pucelage", "dépucelé", est un vocable qui ne me sied guère, d’autant que je ne sais (comme on me on me le fait remarquer) pour quel sexe il est le plus approprié (dans la mesure, où les très érudites et puristes wallonnes en contestent l’usage pour le sexe féminin).

Cependant la racine "puce" y semble omniprésente.
Sait-on pourquoi, la puce y avait tant d'importance ?




Le doute est ma seule certitude


 Dunamis a écrit [06/08/2011 - 17h14 ]  
Dunamis

Pour la puce, aucune idée.

Mais pour la symbolique de la fidélité, une femme est en droit de chercher le partenaire le plus performant, eut-égard à la survie de l'espèce. Surtout si, en général, elle ne peut avoir qu'un enfant à la fois. Elle va donc, multipliant les partenaires et augmentant la diversité génétique du genre humain...


Sinon, on peut éviter les excuses bidons sur l'adultère et considérer que la nature grégaire de l'humain le pousse à vivre en communauté, et que la fidélité, qu'elle soit amoureuse ou amicale, assure notre survie. Quant à l'exclusivité du partenaire, sachant qu'elle est tue la plupart du temps, elle permet d'éviter les risque de relation consanguin entre deux personnes qui sont demi-frères ou soeurs et l'ignorent.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 kipic a écrit [06/08/2011 - 21h02 ]  
kipic

pour la puce ....parce qu'elle est dans le pré .... wouaarfff

excusez moi ....
:-)




 bougainvilliee a écrit [07/08/2011 - 01h28 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Ne serait-ce pas encore une discrimination sexiste? Cette absence d'intérêt pour la virginité masculine ?

Tout pour les dames (largement débattu et philosophiquement étalé), et à peine mentionné pour les hommes...
Où est l'égalité des sexes la dedans ? (il faudrait faire des quotas, en ce domaine aussi).


Pour ce qui est de la puce (puceau, pucelle, pucelage, dépuceler, dépucelage et autres dépucellements), certains étymologistes, tentent d'y trouver une racine latine, avec peu de succès.
Il est à penser que ce vocable viendrait bien du mot "puce"...

En effet, à l'époque des lumières (XVIIe et XVIIIe siècle) l'hygiène corporelle était fort laxiste (dans nos campagnes, encore, dans les années 1970, on ne se lavait que superficiellement, au point que certaines dames auvergnates, ignoraient que l'on put se laver les cheveux.
Les toilettes étaient inexistantes à Versailles.

Aussi les parasites faisaient partie des rapports humains.

On appelait, dans ces temps anciens, sa dulcinée, "ma puce" (encore utilisé de nos jours), parce que l'intimité que l'on avait avec elle, faisait découvrir ces gentils insectes sur elle (les boîtes à puces, en porcelaine, que l'on trouve encore chez des antiquaires, permettaient de mettre ces bestioles intimes, momentanément, hors circuit).

De là à penser, que les termes cités plus haut, aient quelque chose à voir avec les puces logées dans les cotillons et que l'action des premiers moments dérangeait ou chassait, ne semble pas totalement sans fondement.




Le doute est ma seule certitude


 aiguemarine a écrit [07/08/2011 - 03h58 ]  
aiguemarine

Bonjour Bougainvilliée

Je ne pense pas que ce soit une question d'importance et encore moins de discrimination mais seulement dû au fait que les femmes parlent plus aisément de la sexualité à raison de plus quand il s'agit de dépucelage . Qu'il est laid ce mot !
Les hommes sont beaucoup plus coincés ou trop pudiques quand ils s'agit de parler de ce sujet alors si il faut chercher des coupables c'est bien du côté des hommes .

Quant à l'origine du mot " dépucelage " il est vrai qu'il est difficile de trouver d'où il vient et si cela a un rapport avec les puces logées dans des endroits très intimes je suis bien heureuse de n'avoir pas vécu dans ces temps anciens .
J'imagine le sport que cela devait être pour déloger ces bestioles sauteuses et les horribles démangeaisons dans des endroits ou il est très déplacé de se gratter .






Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.