La galanterie est-elle devenue ringarde ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 05/04/2010 à à 19h09.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Culture.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 optimiste25 a écrit [05/04/2010 - 19h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
optimiste25

Certainement pas. J'ai toujours accepté que les femmes payent à ma place au resto.




demain il fera beau


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 19h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
valou57

J'apprécie énormément la galanterie, en perte de vitesse, mais il faut croire que je connais les bonnes personnes . Je n'ai pas à me plaindre ! :-) @ optimiste : être galant n'est pas forcément payer le resto, il y a plein de petits gestes qui font plaisir .




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 Wisty a écrit [05/04/2010 - 19h45 ]  
Wisty

;-) Valou, la galanterie peut-être réciproque...? Mais au resto....pour une femme payer la note...l'homme est catalogué, cela c'est certain.




Wisty


 optimiste25 a écrit [05/04/2010 - 19h45 ]  
optimiste25

Mais c'est pô moi qui paye le resto c'est elle.




demain il fera beau


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 19h54 ]  
valou57

Non, ça ne me dérange pas de payer, sincèrement, n'oublions pas que nous avons voulu l'égalité des sexes ! C'est la multitude de petits gestes de la part d'un homme qui fait qu'il est galant . Je ne m'arrête pas à ces conventions qui veulent que ce soit à l'homme de faire certaines choses et à la femme d'en faire d'autres ! Oui, la galanterie se doit d'être réciproque, mais elle n'est pas la même !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 Dunamis a écrit [05/04/2010 - 19h57 ]  
Dunamis

Rassurez-vous mesdames, la galanterie existe toujours et reviens en force !
Par exemple, je fais des déplacements professionnels. Et bien sur place, ces messieurs me tiennent les portes, me proposent leur aide, ect.

Ce qu'on appelle la galanterie,ça n'est pas de tout faire à notre place, c'est de participer. je tiens moi-même les portes y compris aux hommes (qui, bien souvent me scrutent avec étonnement)
Tenir une chaise à une invitée est tout à fait délicieux (et l'acteur tout autant).

Lui passer devant le nez est en revanche agaçant, car certains en deviennent goujat. Il m'est déjà arrivé d'être bousculée par un homme pressé d'entrer. Un vrai bulldozer : mon père.
[long, très long soupir]




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 20h07 ]  
valou57

Ahhhh ça, il y en a pour tout le monde !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 20h08 ]  
valou57

Une question se pose toutefois : galanterie ou sexisme ???




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 20h11 ]  
valou57

Pardon , je rectifie : respect ou sexisme ... Vous me troublez !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 20h13 ]  
valou57

Et puis la galanterie c'est quoi ? C'est du savoir-vivre, tout simplement, la politesse . Comme nous sommes tous polis, nous sommes, par conséquent tous galants !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 bougainvilliee a écrit [05/04/2010 - 20h43 ]  
bougainvilliee

Entre, le savoir faire, le savoir être et le savoir vivre, se situe la galanterie...




Le doute est ma seule certitude


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 20h54 ]  
valou57

... j'imagine que tu maîtrises, bougainvilliee, tu as l'air de faire partie de ces hommes naturellement charmants, en toute discrétion , pour qui, la galanterie est innée et fait partie de la vie ...




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 betina a écrit [05/04/2010 - 21h08 ]  
betina

La galanterie peut-être aussi considérée comme une domination de l'homme sur la femme,une sorte de dépendance de la femme par rapport à l'homme.

Dans la galanterie,l'homme voit la femme comme un objet érotique.

Les hommes peuvent être courtois,polis comme le dis Valou mais arrivés chez eux le sont-ils autant? Pas sûr!!!

L'homme galant peut se révéler un vrai tyran à la maison,laissant sa compagne se débrouiller avec toutes les tâches ménagères,avec l'éducation des enfants et malheureusement cela existe encore.


Avoir du savoir vivre me semblerait plus approprié que ce soit pour les hommes comme pour les femmes.










"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 valou57 a écrit [05/04/2010 - 21h12 ]  
valou57

Oui, c'est ce que je disais précédemment, mais voilà, les hommes sont de bons comédiens dans l'ensemble, tu as raison, Bétina. Ceux qui à l'extérieur sont charmants et une fois rentrés, ils tombent le masque ! J'en connais malheureusement un !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 poètogrankeur a écrit [05/04/2010 - 21h16 ]  
poètogrankeur

Comme c'est joliment dit ma chère valou !

Tout à fait d'accord avec toi dunamis ! La galanterie doit être réciproque ; autrefois on pensait que seul l'homme devait être galant.

La galanterie est avant tout un état d'esprit ; nul n'est besoin d'en faire trop. Il suffit d'être soi-même et de vouloir faire pour l'autre par plaisir ! Sans attendre en retour bien sûr !!!

Certes il y a des goujats mais je trouve que la galanterie est bien présente actuellement. Elle l'est même plus qu'il y a 20 ou 30 ans.

Mais ce n'est là que mon avis !!!




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 bougainvilliee a écrit [05/04/2010 - 22h08 ]  
bougainvilliee

Il paraît que c'est, parfois vrai, ce que tu dis, betina, me dit-on... et j'en suis surpris et navré...

S'il en est ainsi... Les personnages dont tu parles, ne sont pas à mes yeux, des êtres galants...

Pour moi cela doit être en nous... en toutes circonstances... Ce n'est pas une image de soi que l'on doit donner... L'élégance, en elle-même, suppose, que loin de refléter une suprématie quelconque de l'homme sur la femme, ce soit au contraire l'honorer et être attentif à elle...

Mais pas seulement, la politesse se doit d'être, envers toute personne, et pas uniquement avec sa compagne ou ceux qui accompagnent notre vie.

A tous moment nous devons le respect à ceux que nous côtoyons... Il n'y à pas de distinction réservée à certains ou à certaines circonstance de la vie...

Faire de sa vie une élégance à tous moment et un plaisir indicible... en faire quelque chose de précieux, m'apparaît comme allant de soi...

Non seulement la femme qui m'accompagne doit être heureuse d'être en ma compagnie, mais mes amitiés aussi... pour cela être prévenant, envers chacun, est la moindre des délicatesses...

Abandonner sa bonne éducation et ses convenances lorsque l'on est chez soi, me semble du plus mauvais goût... Au contraire c'est dans l'intimité que cela prend toute son importance...

La courtoisie, la discrétion, l'amabilité sont des biens délicats qui s'épanouissent avec et au travers de l'autre et les autres...

Comment peut-on avoir un tel dédoublement de personnalité...

La galanterie n'est pas un costume que l'on met en sortant et que l'on range en revenant...

Un tel comportement démontrerait que notre savoir vivre n'est qu'un vernis...

Cela fait parti de nous ou nous est étranger... à tous instants...

Même dans les temps les plus pénibles... les plus déroutantes... garder son savoir être, se doit d'être sans effort... on ne doit pas y penser... nous les vivons parce que les choses sont ainsi faites... et que les choses doivent être ainsi faites... Quelqu'un qui s'y efforcerait sans qu'il en est reçu l'éducation, serait sans doute maladroit dans ses gestes et ses interventions...

Réfléchit-on lorsque l'on fait sa toilette ?... réfléchit-on lorsqu'on se restaure… pense-t-on, comment et de quelle main on tient son couteau et sa fourchette... Comment l'on déguste un vin... Comment l'on se tient à table... comment l'on se sert...?

Notre éducation doit refléter ce que nous sommes, doit faire parti de ce que nous sommes... ce ne doit pas être un rôle que nous jouons, suivant le lieu, l'endroit et les personnes qui nous entourent à un moment donné...

Je n'en disserterai pas davantage...

Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [05/04/2010 - 22h20 ]  
Wisty

;-) En conclusion,

Parts égales =Esprits récipropques




Wisty


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 07h37 ]  
optimiste25

Bonjour à tous. J'avoue que je suis perplexe. Valou57 es-tu une femme ou un homme?? Tu écris:" Comme nous sommes tous polis nous sommes tous galants??. Si tu es belle, avec une mini jupe, ce n'est pas par galanterie qu'on te laisse passer devant.... ou que l'on te tiens la porte c'est pour mieux te regarder mon enfant....
Tu sauras que la galanterie est faite de discrétion, elle est avant innée, et ce n'est pas ceux qui en parle longuement le mieux qui en sont les plus servants.




demain il fera beau


 valou57 a écrit [06/04/2010 - 07h45 ]  
valou57

Bonjour, déjà sur le pied de guerre ? Sache, cher optimiste, que la galanterie demande que l'homme entre avant, au cas où il y aurait un obstacle ( marche ... ) De surcroît, pas besoin de mini jupe pour la galanterie ... et je suppose que tu parles de Bougain, et bien, de par son langage, je pense qu'il a cette élégance naturelle de l'homme prévenant, mais, je ne t'en exclue pas ! ;-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 bougainvilliee a écrit [06/04/2010 - 09h22 ]  
bougainvilliee

Quel complexe d'infériorité féminine révèle cette question... penser qu'être poli, galant et au service d'une femme, sont des gestes machistes... des comportements de domination mâle...

C'est l'homme qui avance la chaise... c'est l'homme qui sert le vin... c'est l'homme qui tient les portes et ouvre les portières... C'est donc l'homme qui domine... impose... qui fait...

Inversons ces rôles... que diriez vous mesdames... que c'est la femme qui domine... ou que c'est la femme qui est exploitée au service du mâle...

C'est du sexisme à rebours... Quoi que fasse l'homme ne n'est pas bon... C'est attristant...

Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 09h27 ]  
optimiste25

Je vois que tu ne réponds pas à ma question. D'autres part, si l'homme entre avant une femme dans un endroit ce n'est pas pour éviter les obstacles, mais c'est pour éviter à la femme d'être gêner par les regards. En entrant le premier l'homme attire sur lui tous les regards, la femme à horreur d'être dévisagée. La subtilité et la finesse, à toutes deux, valent tous les bla-bla-bla sur la galanterie.




demain il fera beau


 coeur de patate a écrit [06/04/2010 - 09h35 ]  
coeur de patate

sort de ce corps de femme Valou57 tu as été démasquée par optimiste25 !!! :-D bisou




ciao!


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 09h38 ]  
optimiste25

Bouquainvilliee, je crois que dunamis est à côté de ses pompes. Soit pas vexer; prend là comme elle vient. Elle a 21 ans.




demain il fera beau


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 09h42 ]  
optimiste25

Tiens!!!! V'la la fécule de tubercule. Comment va??? Bonjour qu'en même. Puréééééééé la patate est pas polie :-D




demain il fera beau


 bougainvilliee a écrit [06/04/2010 - 09h43 ]  
bougainvilliee

En te lisant optimist... on s'interroge...

"la femme à horreur d'être dévisagée" nous dis-tu...
ce qui expliquerait le fait que l'homme entre le premier dans un lieu public...

Ce ne serait donc pas un comportement de domination masculine... mais une acte de civilité...

Ne pas être dévisagée, expliquerait, alors, la voilette, le voile et la burqa...

Merci de cette remarque intéressante (ne vois là aucune ironie... on se trompe souvent sur mes propos... car je ne caresse pas très souvent dans le sens du poil...).

Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 09h48 ]  
optimiste25

Cela expliquerait aussi que la femme se maquille. Un masque de cosmétique voile les imperfections.




demain il fera beau


 coeur de patate a écrit [06/04/2010 - 09h52 ]  
coeur de patate

bonjour quand même optimiste perpétuelle !! tu es sur du " qu'en même " ? merci quand même !! c'est a croire l'éducation en générale qui est devenue ringarde !!! malheureusement ! il n'y a pas que la galanterie ! il y a des comportements manifestement grossier un peu plus chaque jour !! comme les gens qu'y s'interpellent en gueulant plutôt que de se rapprocher pour ce parler , un exemple parmi tant d'autre !!! bonjour à cordialement !!! :-D




ciao!


 poètogrankeur a écrit [06/04/2010 - 10h36 ]  
poètogrankeur

Bonjour chers galants et galantes,

Ne vous en déplaîse cher amis, mais je viens rectifier certains de vos propos :

Au XIXème siècle, quand un couple allait dans une auberge, l'homme passait devant la femme pour éviter à sa douce de se prendre des coups par des hommes ivres se battant dans l'établissement.

Voilà d'où vient cette coutume et je dois dire que cela me plaît car d'une être protégée est toujours appréciable (du moins pour moi) ; mais en plus se prendre des coups est une chose terriblement désagréable et très difficile à supporter.

Personnellement, j'aime les hommes galants. Peut-être est-ce pour cette raison que je suis seule. En d'autres termes je ne tombe que sur des mufles.

Alors y aurait-il un galant parmi vous qui veuille courtiser une petite poète ?




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 valou57 a écrit [06/04/2010 - 10h47 ]  
valou57

Il y doit y en avoir au moins un ! ;-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 poètogrankeur a écrit [06/04/2010 - 10h56 ]  
poètogrankeur

Tu crois ? Un petit galant pour poète ... Ce serait trop bien ... Trop mimi ... C'est vrai que ça me manque : J'aime être courtisée, être charmée, etc ... Mais attention j'aime à la folie courtiser, charmer, séduire, etc etc ... Pour cela il faut aimer la poésie car pour moi c'est là où la galanterie est la plus présente. Et toc ! Je me suis lâchée ... ENFIN !!!! Mais que c'est bon la galantine ahahahahah




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 bougainvilliee a écrit [06/04/2010 - 10h59 ]  
bougainvilliee

Pour ma part, et cela vaut ce que les autres en apprécient, dunamis a un jugement assez juste des situations et des comportements de notre époque... je l'en remercie, car cela me conforte dans ma vision du monde tel qu'il nous est donné, aujourd'hui...




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [06/04/2010 - 11h18 ]  
bougainvilliee

Valou, il me semble que ce n'est pas parce que de mauvaises expériences (qui sont le résultat, le plus souvent d'un mauvais choix : et en cela la passion est aveugle... qui nous fait investir l'autre de tout ce que nous espérons), ce n'est donc pas parce que de mauvaises expériences on terni un moment vos vies, qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain, et déclarer que tous les hommes sont les mêmes, qu'ils sont tous des comédiens, qui ont deux masques l'un pour l'extérieur, l'autre pour sa vie intime...

Je trouve gênant de m'en défendre, mais cela est hors de mon comportement...

Par ailleurs penser, que je m'intéresserait plus aux mini-jupes de mes compagnes, qu'à elle-mêmes, c'est me faire quelque injure...

Et ce, d'autant que je préfère de beaucoup les robes longues...

L'élégance féminine, à mes yeux, y gagne (ce que les yeux des autres y perdent), tout autant que le mystère féminin...

Très cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 poètogrankeur a écrit [06/04/2010 - 11h22 ]  
poètogrankeur

Mon cher bougainvilliee,

Me penses-tu arriérée d'aimer la galanterie telle qu'elle était au XIXème ? Par moment, c'est même avant ce siècle là. J'aime le côté chevaleresque du Moyen-Age quand les chevaliers allaient à la fenêtre des dames et déclamaient des vers. Je trouve que ça a un charme inoui !!! Si l'on me proposait un rôle au cinéma, je choisirais ces époques là ; certes il n'y avait pas que de la galanterie mais je suis artiste ! Je dois avouer que notre époque dans la manière d'agir de certaines personnes comporte de la galanterie et je m'en réjouis ! Peut-être suis-je trop exigeante et rêveuse ???




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 valou57 a écrit [06/04/2010 - 12h05 ]  
valou57

Bougainvilliee : je n'ai pas eu d'expérience malheureuse ! qu'est ce qui te fait penser ça ??? Me suis-je mal exprimée ? Je disais que j'appréciais et que j'étais certainement bien entourée, parce qu'elle ne fait pas défaut ! ( la galanterie ) Maintenant, il faut bien se rendre à l'évidence, que nous sommes confrontés à des goujats, tous sexes confondus ... Je répondais à optimiste, bref, relis mes posts ! je pense que tu t'es précipité ! Amitiés




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 optimiste25 a écrit [06/04/2010 - 12h10 ]  
optimiste25

Ma chère rimallieuse; Les Damoiseaux d'antan souhaitaient la bonne nuit de façon romanesque sous les balcons de leur pucelle. Mais pourquoi?? Tout simplement par se qu'ils n'étaient pas en cour auprès de la famille de la belle. Mais sitôt le jouvenceau élu, la romance finissait.




demain il fera beau


 valou57 a écrit [06/04/2010 - 12h11 ]  
valou57

et oui, on connait !!! LOL




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 coeur de patate a écrit [06/04/2010 - 12h13 ]  
coeur de patate

amitiés très cordialement et bisous !! et tout le toutime !!




ciao!


 symbol a écrit [06/04/2010 - 12h18 ]  
symbol

Je trouve que c'est beau la galanterie : c'est prévenant, attentionné, tout à notre honneur et peut être réservé à l'homme. Heureusement qu'en tant que femme, certains hommes me le rappellent. Sauf que : si l'homme est galant, on le dit poli, courtois, empressé auprès des femmes... la femme, elle, se dit de moeurs légères. C'était le dico d'où la controverse. Après c'est de l'éducation lorsque j'ouvre la porte à ma mère, lui prend son manteau... lorsque je paie un resto à un homme... pour un partage, pour du professionnel, ou par discrétion si les finances ne suivent pas...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 poètogrankeur a écrit [06/04/2010 - 12h35 ]  
poètogrankeur

Mon cher optimiste, est-ce à moi que tu t'adresses dans ton dernier post ? Dois-je te rappeler que le rimailleur est un poète sans talent ? Tu n'es qu'un goujat !!!




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 bougainvilliee a écrit [06/04/2010 - 13h01 ]  
bougainvilliee

Ne pas confondre, symbol, "homme galant" et "femme galante", c'est assez dire que c'est bien à l'homme d'être galant et d'en donner l'exemple, davantage que la femme...

Maintenant valou, je partage ta vision... il y a encore des personnes peu civiles... c'est un grand dommage, car cela est si agréable... voir des personnes se comporter avec élégance est un vrai plaisir... un apaisement...

Cordialement à toi.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.