Quelles études pour être criminologue ?



alyne
Cette question a été posée par Alyne, le 05/11/2008 à à 22h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Criminologie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [05/11/2008 - 22h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Il existe plusieurs voies possibles pour le devenir ;mais j'en connais qu'une: faire des études de psychologie et postuler ensuite à un master2 de criminologie, comme par exemple celui de Poitiers. En France, la majorité des criminologues sont avant tout des psychologues cliniciens qui ensuite s'orientent dans cette voie. A ce titre, un psychologue clinicien peut aussi faire un DU (diplôme universitaire); c'est à dire une année post master2 pour devenir criminologue...

Il existe aussi un autre parcours que je ne connais pas trop bien... Aussi, cette piste est à vérifier: on peut acceder au master de criminologie, non pas par la psychologie, mais par des études de Droit.

Bref, quant à moi, je connais que le parcours via des études de psychologie classique...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Alyne a écrit [05/11/2008 - 23h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Alyne

Merci beaucoup :)

Savez vous s'il est difficile de le devenir? Si le salaire est élevé? Et pour finir, s'il y a une possibilité d'évolution dans la carrière?




 carter a écrit [06/11/2008 - 00h21 ]  
carter

En fait, un criminologue est avant tout un expert auprès des tribunaux... Une fois le diplôme obtenu, le psychologue postule auprès des tribunaux et c'est l'administration qui le choisit ou non comme expert...C'est à dire que son job premier, c'est de répondre à une demande du juge...Celui ci face à un interpelé, va saisir le psychologue criminologue pour avoir un avis psychologique. L'objectif est souvent soit de savoir si au moment de l'acte criminel, l'homme avait son discernement (si tel n'est pas le cas, il ne peut pas être jugé et se retrouve directos en hôpital psychiatrique...) soit de faire un profil de l'inculpé...

Conclusion: son salaire est libre: il dépend du nombre de demande des tribunaux. Jadis, une fois l'accord de l'administration, les psychologues devenaient expert à vie...Malheureusement, l'affaire d'Outreau a décrédibilisé cette profession...on est désormais expert auprès des tribunaux pour un "mandat" de cinq ans, renouvelable à volonté...

Bref, tout ça pour dire qu'en termes de revenu, ca dépend de l'activité des hommes de lois...être criminologue à Saine St Denis, çà rapporte sans doute plus que dans le fin fond du pas de calais...
Ceci dit, les criminologues sont AUSSi des psychologues cliniciens...C'est à dire qu'ils ont une profession libérale à coté...mais, devant la charge de travail, certains favorisent plus leur activité auprès du tribunal que celles de leur cabinet...

évolution dans la carrière? Généralement, c'est plutôt une finalité en soi car vous êtes un EXPERT...Bref, vous imposez le respect mais si vous dites n'importe quoi...

difficile pour le devenir? Pas plus que pour être psychologue clinicien...C'est à dire que les etudes de psycho sont plutôt fastoche mais le master 2 est vraiment ardu....Pour y entrer, l'étudiant postule pour un place pour 120 candidats en moyenne...bref, il faut avoir minimum 13 de moyenne générale...Pas particulièrement difficile mais faut bosser (au moins son master 1...) ...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [06/11/2008 - 00h29 ]  
carter

a noter que ce n'est non plus un boulot de tout repos: vous passez du temps en prison pour faire un bilan psychologique des inculpés...C'est à dire que ,mine de rien, vous vous retrouvez seul en face de votre "patient"...Et quand ledit patient est un violeur en série, en tant que criminologue femme, vous avez intérêt à ne pas venir avec une extinction de voix, question d'appeler les matons s'il vous saute dessus...hé oui, le métier est stressant...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Bblmrt a écrit [06/11/2008 - 00h37 ]  
Bblmrt

Je confirme pour les études de droit enfin en Belgique c'est sûr. Tu doit pouvoir trouver un tabelau de passerel sur le site des facultes comme l'ULB. Carter est trop bavard flemme de lire mais quasi sûr qu'il faille utiliser une passerelle.




 Bblmrt a écrit [06/11/2008 - 00h38 ]  
Bblmrt

Dsl pour les fautes ! :-o




 Mana a écrit [06/11/2008 - 08h47 ]  
Mana

Difficile de faire une description plus complète que celle de Carter... La carrière de psychologue criminologue c'est un énorme investissement. Pas financer mais humain puisque le contact y est permanent.

Un moral d'acier, ça ne s'acquiert pas à l'école donc il te faudra être certaine de tes choix.

Pour Carter, le cursus de Psychologie, n'est pas si fastoche que ça, enfin ça dépend pour qui... Si tu aime lire, lire, lire, lire, lire, lire et relire, alors tu devrais t'en sortir... Si ce n'est pas le cas, aie aie aie.

Je confirme qu'après un cursus de Droit il est possible de choisir la voix de la criminologie. Cependant, une "remise à niveau" des bases de la psychologie est plus que nécessaire. De même qu'après la Psychologie, quelques cours de Droit Pénal s'imposent.

Bon courage et bonne chance. ;)




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Alyne a écrit [06/11/2008 - 18h19 ]  
Alyne

Merci beaucoup à vous tous :) Ca m'aide énormément !




 roma a écrit [04/02/2009 - 01h04 ]  
roma

Bonjour Alyne,
Bonjour à tous,

Je suis Psychologue clinicienne et possède également un DU de sciences pénales et criminologie.
Après m'être spécialisée dans l'emploi et l'insertion professionnelle, je me suis orientée dans l'aide aux victimes et travaille donc en lien étroit avec tribunaux, police, gendarmerie...
J’ai lu toute cette page de réponses et souhaite te dire que :

- il n'existe pas de profession Criminologue en France à proprement parler : le titre n'est pas protégé (pas + que psychanalyste par exemple !) et "n'importe qui" peut donc s'en prévaloir (juristes en quête de reconnaissance, psy en mal de pub etc...) !
En réalité, le débat se porte aujourd’hui -même sur la question de savoir s’il est souhaitable qu’existe une profession criminologue dans la mesure où il est difficile d’établir les caractéristiques propres à cette profession…. C’est une question importante car sans définition d’une profession il n’est pas envisageable de fixer systématiquement des cursus correspondants ainsi que les diplômes donnant le droit de se prévaloir du titre de criminologue.
Il reste qu’il ne faut pas confondre désir et réalité.
Le criminologue à l’étranger (Canada, Grande-Bretagne…) est plus proche du travailleur social que de l’expert psy des séries TV ! Et en France il ne "suffit" absolument pas d'être un psychologue clinicien, même expert, car IL N'Y A PAS DE DIPLOME DE CRIMINOLOGUE, PAS PLUS QUE DE SALAIRE ASSOCIE !!!!

En revanche, un psychologue (expert ou non) peut travailler dans un domaine touchant au crime ou à la délinquance mais ça ne lui donne pas le titre de "criminologue".
De même, être expert n’est en aucun cas une profession mais une activité connexe à une profession (le psychologue expert ne fait que des VACATIONS en + de son activité principale !!!). D’ailleurs, il existe aussi bien des experts psychologues que financiers, serruriers ou experts en électricité etc...


- La discipline Criminologie, elle, existe bien (étude des phénomènes criminels) et de nombreuses professions en France touchent donc à ce domaine et pas seulement celle de psychologue clinicien !!!! Il y a ainsi par exemple : les psychiatres (experts ou non), les officiers de police judiciaire, les magistrats, avocats pénalistes, les intervenant(e)s d'action social, éducateurs de la PJJ, personnes travaillant en milieu carcéral, sans parler des agents de police technique et scientifique ou des médecins légistes, sociologues, démographes, journalistes d'investigation etc...
Ainsi, il faut avant tout que tu définisses le secteur d’activité qui t’intéresse dans ce vaste champs et le rôle que tu souhaites jouer par rapport à l’appareil judiciaire et seulement alors tu pourras choisir de t’engager dans des études de psycho OU de droit OU de biologie, Sociologie etc…
Il y aurait beaucoup de choses à dire ! Mais surtout : se méfier des marchands de rêve, qui vont très rapidement aller dans le sens de ce que tu croies être la criminologie ou le métier de criminologue !!!

POUR LES ETUDES : Un autre Master ayant bonne réputation est le Master de Psycho-criminologie de Rennes (Rennes II je crois, à vérifier) , si toutefois tu veux devenir psychologue.
Si tu veux travailler dans l’Enquête criminelle, envisage plutôt des études de droit parce que l’enquête c’est d’abord de la Procédure pénale….
Il existe enfin également en France différentes spécialisations à faire en plus de tes études principales pour t’approcher du champ qui t’intéresse : DU de victimologie (notamment à Montpellier), de sciences pénales (Aix, Paris…) etc… Ainsi qu’une école privée qui commence à avoir bonne réputation : l’Institut de Criminologie Méditerranéen à Aix-en-Provence qui semble aborder la criminologie sous tous ses aspects (présence d’universitaires et de gens du « terrain »).
Fais bien le tour de tout cela pour te faire un avis !

Amicalement
Roma




 tysme a écrit [30/06/2009 - 07h50 ]  
tysme

bonjour ou bonsoir. Voila je m'intéresse fortement aux études de psychologie , et pour cela , j'ai effectué des recherches sur le net , mais ils disent que le secteur est bouché et que pour acquérir le titre de psychologue c assez difficile en M2 , donc j'aimerai avoir des renseignements de psychologues même ou bien m d'étudiants qui sont ds cette branche afin de m'éclairer plus sur le sujet merci d'avance !! :)




 roma a écrit [01/10/2009 - 10h29 ]  
roma

bonjout Tysme, en effet, on dit souvent que le secteur psycho est "bouché" car il y a énormément d'étudiants qui entreprennent ce cursus et même si il y a une sélection à l'entrée du Master II (qui donne le titre de Psychologue), les psychologues fraîchement diplômés sont tout de même nombreux et ne trouvent pas toujours un emploi facilement (encore moins rapidement !). Par ailleurs, la sélection à l'entrée des M2 de psycho est en effet assez rude : la plupart du temps sur dossier puis sur entretien oral. Je te donnerais donc deux conseils si la psycho t'attire : - les 2 1ères années sont des années de génaralisation mais en L3 tu devras choisir une branche de la psycho pour te spécialiser. Ne "fonce" pas nécessairement vers la Psychologie clinique (ce que tout le monde à tendance à faire), car c'est le secteur le plus "bouché" : intéresse toi à des filières comme cognitive, neuropsycho ou même différentielle : passionantes aussi et d'avenir ! - Si vraiment tu es passionnée par la psycho clinique et veut entrer en Master II : bosse à fond en L3 et M1 (notamment ton mémoire) afin d'avoir une bonne moyenne générale (important pour le dossier) et d'acquérir les connaissances nécessaires. Fais des stages au plus tôt (même des courts stages de "découvertes" en Institutions) et prends l'habitude de noter ce que tu observes dans ces stages. Enfin, spécialise-toi en parallèle en faisant des D.U. ou des formations privées. Dans mon cas, j'avais choisi les sciences pénales (plusieurs DU en France) mais tu peux aussi t'orienter vers la psychologie du vieillissement, l'insertion professionnelle, la Psychologie de la santé... Ces spécialisations te permettront d'avoir plusieurs cordes à ton arc une fois ton titre de psychologue obtenu ! Je te souhaite bonne chance ! ;-)




 Docta a écrit [11/12/2009 - 21h59 ]  
Docta

pour être criminologue il faut certains arts tel que: le droit pénal général, droit penal spécial, la psychologie générale, la sociologie générale et sociologie criminelle,la psychiatrie,la medecine, la criminalistique,droit civil, droit privé des affaires, la forensique, la balistique etc...




 jasminelove a écrit [09/06/2010 - 23h03 ]  
jasminelove

bonsoir, je suis actuellement en L3 droit à Pau. l'an prochain je compte suivre le master de criminologie mis en place par M. Cario. le master 2 se passera à Bayonne : victimologie et délinquance juvénile. je ne sais pas si je peux faire criminologue avec ce parcours. j'ai obtenu un certificat de sciences criminelles cette année et l'année prochaine je vais aussi passer un DU de criminologie en parallèle du M1. quelles voies me seront ainsi ouvertes? j'ai peur de m'engager dans une voie fermée. en effet je ne veux pas rentrer dans la police ou la gendarmerie ... pouvez vous m'aider ????




 help-me!! a écrit [01/09/2010 - 17h09 ]  
help-me!!

Bonjour,j'avais l'intention de faire un bac S puis des études de psychologies et une spécifications en criminologie mais je m'aperçoit que les débouchées sont pratiquement inexistante,appart en entrant dans la gendarmerie. quelqu'un serait-il s'y il est possible d'entrer dans la gendarmerie avec mon cursus???




 Anonyme a écrit [28/02/2012 - 14h42 ]  
Anonyme

Pour être criminologue il faut avoir une base qui est une licence en droit et après vous pouvez faire un master en criminologie soit de recherche ou pro .




 Anonyme a écrit [28/09/2012 - 19h12 ]  
Anonyme

Bonjour , je voudrais avoir des conseils pour devenir criminologue les etudes qu'il faut faire et comment m'orienter.. merci de vos reponses ;-)




Répondre à Alyne






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.