Violence conjugale, comment déposer plainte ?



ganus
Cette question a été posée par ganus, le 10/03/2010 à à 10h16.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Criminalité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Camargo a écrit [10/03/2010 - 11h14] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Camargo

La violence conjugale est quelque chose de très grave et la...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Camargo ]



Réponses



 ganus a écrit [10/03/2010 - 10h16 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ganus

Comment déposer plainte pour violences conjugales ? La police va t elle me croire et intervenir directement ?




 Camargo a écrit [10/03/2010 - 11h14 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Camargo

La violence conjugale est quelque chose de très grave et la police le sait. Comment procéder pour déposer la plainte face à ce genre de situation ? Porter plainte envers son conjoint n'est pas une chose facile car elle met en péril l'équilibre du couple et peut engendrer des conséquences graves au sein de la famille.
Vous pouvez déposer une plainte dans une brigade de gendarmerie ou un commissariat de police en demandant des dommages et intérêts. Vous pouvez également le faire en adressant une lettre au procureur du tribunal en mentionnant l'état civil, l'estimation de préjudice, le récit et les preuves comme le certificat médical.
Mentionnez dans la lettre l'identité de la personne ayant commis la violence, la date, le lieu de l'acte, la nature et l'adresse des témoins. Même si la victime retire sa plainte, les poursuites contre l'agresseur demeurent. Après le dépôt de plainte, l'auteur de la violence sera entendu par la police.
On lui rappellera ses sanctions et c'est en fonction de sa réaction qu'il sera remis en liberté ou remis au service de médiation.
Le juge d'instruction pourra lui donner sa liberté avec conditions : se soigner ou éloignement du domicile et si l'acte est grave il peut procéder au mandat d'arrêt. Dans le cas où la victime ne veut pas porter plainte, elle doit quand même déclarer les faits à la gendarmerie sur le registre du procès verbal de renseignements judiciaires ou à la police sur le registre de main courante.
Cette procédure n'engage pas forcément des poursuites et des enquêtes mais pourra servir durant la procédure judiciaire si la victime veut porter plainte ou demander le divorce.




 ganus a écrit [10/03/2010 - 12h01 ]  
ganus

Merci ça n'est pas pour moi mais pour une amie qui subit des violences conjugales depuis longtemps et qui veut porter plainte. si vous avez d'autres infos n'hésitez pas




 Leumas80 a écrit [10/03/2010 - 12h21 ]  
Leumas80

J'avais envie de répondre à cette question, mais finalement, la réponse de Camargo est claire et précise. Rien à ajouter, mis à part que je vote pour la réponse pour qu'elle apparaisse en tête.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 betina a écrit [10/03/2010 - 18h08 ]  
betina

Porter plainte n'est pas facile car l'éloignement n'est pas toujours demandé.
en attendant le jour des violences il y a quelques protections à prendre si vous devez partir dans l'urgence de chez vous.
mettez à l'abri dans un sac vos papiers importants tels que vos feuilles de salaire,vos certificats médicaux,vos avis d'impositions,vos papiers d'identité,vos diplômes etc...si vous ne pouvez pas les prendre faites en des copies.
Assurez-vous d'avoir un lieu de repli en cas de graves violences surtout si il y a des enfants.
voyez un médecin pour recevoir les soins suite aux violences,et faire établir un certificat médical constatant les coups et blessures et le nombre de jours d'incapacité totale de travail,même si vous ne travaillez pas.Faites une déclaration auprès de la gendarmerie ou porter plainte pour violence.
Demandez à vos voisins,à votre famille,à vos amis à tous ceux qui ont été témoins de ces violences de faire un témoignage écrit avec photocopie de leur pièce d'identité.Cela pourra vous être utiles plus tard.

Le sujet est pris très au sérieux aujourd'hui.Mais pas encore assez à mon avis....C'est la grande cause 2010.
fédération nationale solidarité femmes 01 40 33 80 60

Victimes ou témoins de violences conjugales appelez le 3919
urgences le 112
Allo enfance maltraitée le 119




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


Répondre à ganus






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.