Un service de localisation des délinquants sexuels en France, pour ou contre ?



karol
Cette question a été posée par karol, le 18/08/2007 à à 18h48.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Criminalité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


La meilleure réponse



 Mana a écrit [20/08/2007 - 15h53] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Mana

Difficile de se prononcer clairement sur la question, à vrai...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Mana ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [18/08/2007 - 21h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Je crois que ce service existe déjà, mais son accès est réservé à la police et aux services administratifs concernés. Désigner à la vindicte populaire une personne, même suite à des actes répréhensibles, c'est derechef lui offrir une vie infernale.
Plutôt que cette sorte de double peine, qui ne remplacera jamais tout le mal qu'ils ont pu faire, il faudrait surtout qu'ils ne ressortent jamais, et que soient conçus des centres fermés de travail (sorte d'hopitaux psychiatriques spécialisés) où les délinquants (pas seulement sexuels d'ailleurs) pourraient poursuivre une vie surveillée à l'écart de la société sans être pour autant en cellule à ne rien faire. Leur travail servirait alors à rembourser partiellement les frais de leur isolement, et aussi apporterait un peu d'aide, à vie, à leurs victimes actuellement oubliées par la justice, plus préoccupée qu'elle est de défendre les droits des délinquants de tout poil plutôt que ceux des victimes.
Avec, bien sur, perte automatique des droits civils et civiques, et exemption dans ces centres des lois de la vie civile: pas de 35h ou de RTT, pas de vacances, .... rien que du travail productif à usage du remboursement financiers de leurs délits.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Mana a écrit [20/08/2007 - 15h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

Difficile de se prononcer clairement sur la question, à vrai dire la question des délinquants sexuels ou non, est délicate sur tous ces aspects.

A présent que tout le monde a l'histoire du petit Enis (garçon de 5ans enlevé et violé à Roubaix par un sexagénaire délinquant sexuel multirécidiviste), beaucoup se posent la question du traitement efficace ou non qui est attribué à chaque délinquant sexuel dès son entrée en prison et même dès leur première arrestation.
Les violeurs en série après avoir fait subir des sévices indescriptibles à leurs victimes, sont admis en prison (et rarement en hôpital psychiatrique).
Je tiens à rappeler à Cochise que les prisons françaises sont surpeuplées et qu'un grand nombre des délinquants sexuels qui y séjournent ont un problème d'ordre psychiatrique qui devrait être soigné, les envoyer en cage ne règle en aucun cas leur maladie (je parle ici pour les malades mentaux et non les violeurs pleinement sains, si je peux dire, d'esprit).
J'avoue que j'ai bien rit quand j'ai entendu que le violeur d'Enis devait "s'abstenir de tout contact avec des enfants ou adolescents", en se prononçant ainsi la justice française montrait bien son incapacité à les contrôler ainsi que sa naïveté.
Je ne connaît pas assez toutes les faces de ce problème social pour me prononcer, cependant, la solution de les envoyer dans des "camps de travail" me paraît, certes pas idiote, mais pas très envisageable compte tenu de l'état actuel des prisons, je ne vois pas comment l'état pourrait envisager de faire travailler un homme toute sa vie sans rien lui payer.
Il faut bien garder en tête que la justice française est on ne peut plus aveugle, qu'elle punit mais qu'elle ne respecte (jamais) les peines qu'elle prononce la tête haute le jour du procès.
Que la France commence à respecter les peines, et je commencerai à respecter le système judiciaire français. Le violeur d'Enis n'était-il pas sensé faire 27 ans de prison et non pas 20 ? Quel suivi avait-il à sa sortie de prison? Qui est en faute ici? la société? le délinquant? la justice? la victime? la télé? la braderie de Roubaix?!?
j'ai entendu dire qu'on réfléchissez quant à l'éventualité de signaler les délinquants sexuels à chaque déménagement, changement d'emploi, etc... je ne pense pas que ce soit une mauvaise idée, du moins pour un certains temps.
Le suivi des délinquants sexuels ne doit pas se faire sur quelques mois mais sur plusieurs années, et la France néglige atrocement cela. De toute manière j'ai toujours pensé que la France préférait enfermer ceux qui lui volent de l'argent plutôt que les meurtriers et les violeurs, et ça n'est certainement pas prêt de changer.

Prisons surpeuplée, manque de psychiatres et de psychologues, manque de suivi, justice laxiste et nature humaine font un mélange explosif, c'est pour cela que j'en viens à la conclusion qu'il y aura toujours des délinquants sexuels car on ne peut tous les enfermer, on ne peut tous les guérir, on ne peut les stériliser, les castrer, les tuer ou les expatrier (question de moralité !!! :-o)....




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 clem a écrit [20/08/2007 - 21h55 ]  
clem

Moi, je suis totalement pour le service de localisation des délinquants sexuels en France ! Si l'on se réfère à ce qui se passe actuellement, entre els enlèvement d'enfants, les viols et les tueries des jeunes filles ... rien ne peut me contraindre à m'y opposer. Il faut que ces délinquants sexuels n'échappent pas à la vigilance des services spécialisés. C'est assez, voire très important que des épisodes comme ceux que nous apprenons au quotidien par le biais des médias, ne se reproduisent plus. Entre la vie des victimes et celle de leur famille brisée à jamais, et la surveillance permanente de délinquants sexuels (parfois multirécidivistes), quel choix faites-vous? je pense que la question ne se pose plus à ce stade...




"La violence est l'arme des faibles...."


 poupeeB a écrit [26/08/2007 - 17h42 ]  
poupeeB

Pour, même en certains cas la peine de mort car c'est injuste de violer ou tuer un petit être innocent ou même une sorte de castration chimique pour le rendre impuissant pour toujours ! Ce sont des vies détruites pour toujours, des jeunes enfants qui ne demandent qu'à vivre leur innocence.




S J C


 cochise_fr a écrit [26/08/2007 - 21h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas en étant fataliste, en baissant les bras, ou en se mettant la tête dans le sable que les choses pourront changer.
Il est grand temps que la justice s'occupe de l'indemnisation des victimes en lieu et place de la défense des droits des délinquants. Que les prisons soient surchargées m'indiffère complètement, je ne suis pas locataire et je n'envisage pas d'y investir. Je trouve même qu'en certains cas, le confort des prisons dépasse de beaucoup celui de certains français dans le besoin, n'ayant rien fait de répréhensible. Nourrit, logé (même mal), blanchit, c'est déjà plus que ce que ne reçoit pas un sdf qui n'a rien demandé mais qui n'a fait de tord à personne.

N'oubliez jamais qu'un délinquant incarcéré coûte plus cher à la société, donc à nous tous, que ce que gagne un smicard en 1 an en travaillant dur. Aider le délinquant ou aider le smicard honnête..... quel choix faites vous?
Le seul droit d'un délinquant, c'est d'indemniser complètement ses victimes, dans la mesure du possible (on ne fait pas revenir les morts, un viol reste un viol même 20 ans après, un handicap reste un handicap souvent à vie, etc.....), y compris si cela lui prend le reste de sa vie. Ma seule clémence irait aux petits vols dits "alimentaires", car je trouve indécent qu'en France, on puisse être contraint d'en arriver là ou de demander l'aumône aux associations caritatives pour avoir de quoi nourrir sa famille (et je sais de quoi je parle).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Romano a écrit [06/09/2007 - 16h20 ]  
Romano

Hello
La premiere pensée qui me vient a l'esprit est que c'est aussi une bonne sanction. Les délinquants sexuels
causent une douleur mentale horrible et je pense que le fait qu'on puisse les localiser et les voir est une bonne punition pour ce genre de personne qui ne mérite pas grand chose a part le mépris.
C'est une sorte d'humiliation publique en plus d'etre un bon moyen de prévention car un violeur y réfléchira surement a deux fois avant de passer a l'acte sachant qu'il est déja a moitié grillé.

En revanche quand j'entend parler de peine de mort ... 8-O. Il est compréhensible d'avoir envi de tuer ces personnes mais c'est quand meme une peine trés lourde et les erreurs judiciaires existent... Pense un peu a l'affaire d'outreau PoupeeB.





 cochise_fr a écrit [06/09/2007 - 16h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La peine de mort, ce serait bien de l'avoir au même titre que l'arme nucléaire, c'est à dire avec l'espoir de ne jamais s'en servir.... sauf dans les cas extrêmes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poupeeB a écrit [07/09/2007 - 10h59 ]  
poupeeB

Ecoute je serais vraiment outrée enervée enragée si une chose pareille arrivée à mes enfants garcon ou fille ce sont des enfants et un adulte qui fait des choses pareilles n'a pas de clemence c'est degoutant que ferais tu alors avec un pedophile qui aurais fais mal a ton enfant ton sang ton bebe ;-( :( je pense que ces personnes qui font mal a des etres innocents ne doivent pas se balader dehors et encore moins avoir des remises de peine imagine toi le cas du petit garcon qui a été violé il y a pas longtemps, c'est quand même fort d'entendre dire de sa propre bouche en se glorifiant : "j'ai violé plus de 40 enfants mais on m'a puni que pour 3" ... crois-tu que la justice marche, c'est quand même dégoutant, n'importe quelle personne victime d'un viol femme ou enfant a droit à être vengé, c'est quelque chose qui doit la marquer pour la vie, mon dieu que c'est triste d'entendre des choses pareils !!! 8-O




S J C


 karol a écrit [10/09/2007 - 10h35 ]  
karol

Pour ceux qui souhaitent recourir à la peine de mort pour être "vengés" ou pour je-ne-sais-quoi d'autre, sachez que vous vous mettez au même niveau que les criminels que vous condamnez. Rien ne justifie le meurtre d'un autre être humain. Les partisans de la peine de mort sont des barbares, ils veulent eux-même devenir criminels. Au nom de la justice et de l'Etat.

C'est une évidence: lors d'un viol, d'un meurtre, d'une escrocrie, on a envie de détruire la vie de la personne qui a détruit la nôtre. C'est bien pour cela que la justice existe, pour que les personnes ne se fassent pas justice elles-même, sinon, ça serait le cahos ("l'homme est un loup pour l'homme"disait Hobbes). Alors c'est vrai, les prisons sont surchargées, elles manquent d'argent et surtout de personnels pour assurer le suivi des délinquants sexuels... et c'est bien là que se situe le problème.

Vous voulez être vengé? Est-ce vraiment cela le fond du problème? N'est-il pas plus difficile pour un délinquant sexuel de faire des années de prison (durant lesquelles il sera maltraité par ses voisins de cellule) que d'être condamné à mort?

Vous voulez être à l'origine de la mort de quelqu'un... Nous sommes en 2007 et certaines personnes souhaitent encore applaudir devant des guillotines, des buchets, des chaises éléctriques... c'est triste pour l'humanité.

Et la vengence, ça ne répare rien... Ca ne redonne pas la vie à celui qui a été violé ou tué ou même les deux. Ca n'empêche pas le petit garçon qui a été violé dans son enfance de devenir, éventuellement, lui même un violeur d'enfant quand il sera grand (et oui, car le monde n'est pas si manichéen! Il n'y a pas les victimes d'un côté et les bourreaux de l'autre... les pédophiles ont souvent été victimes, lorsqu'ils étaient jeunes, de viols et de violences... ce qui n'excuse rien mais ce qui permet de relativiser les choses)




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 carter a écrit [10/09/2007 - 11h58 ]  
carter

Salut,

Je suis d'accord avec karol et je rajouterai ceci: c'est concrètement tres difficile de tuer "proprement" et à travers l'histoire des peine de morts, les bourreaux ont en vu de toutes les couleurs pour éliminer les zouaves:
par exemple, avec les guillotines, le bourreau devait tenir la tête du supplicié... un jour, un supplicié se raidit un peu trop for et le bourreau perdit ses doigts...
-pour la chaisse électrique, de nombreux cas de défaillance ont eu lieu: courant mal dosé et explosion des yeux du supplicié qui gueule sa douleur...
Bref, éliminer propement son prochain est concrètement un calvaire dont tous les bourreaux de tout temps ont craint le côté "degueu" des ratages...
Lisez "Peines de mort" de Monestier, encyclopédie de toutes les facons de trucider légalement son prochain... Conclusion: c'est toujours sale comme on sait comment on le fait réellement... :-C




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 poupeeB a écrit [10/09/2007 - 14h13 ]  
poupeeB

C'est encore pire de tuer des enfants ou violer des êtres innocents et de s'en sortir pour le laisser recommencer à peine sorti... et si c'était ton petit ou ta petite qui avait suivi de telles horreurs ??




S J C


Répondre à karol






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.