Les policiers ont-ils droit de mentir et de faire des fausses déclarations?



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 10/12/2010 à à 20h04.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Criminalité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 betinaweb a écrit [10/12/2010 - 20h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

http://lci.tf1.fr/france/justice/2010-12/faux-proces-verbal-prison-ferme-pour-sept-policiers-6183335.html




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [10/12/2010 - 20h11 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour beti, Je pense que non, c'est eux qui doivent montrer l'exemple dans le quotidien comme dans le professionnel. Mais par contre, lorsqu'il s'agit d'une audition, il se peut qu'ils employent un stratagème, afin de discerner la crédibilité de la déclaration du plaignant. Mais ceci n'est pas pris en compte au niveau juridique. Maintenant, mentir pour sauver un collègue, si le cas est grave, naturellement que c'est un faux témoignage, s'il est détecté.




Wisty


 papiguy a écrit [10/12/2010 - 21h14 ]  
papiguy

Ceci me rappelle ce qui est devenu depuis un bon souvenir, mais m'a privé de sommeil pendant des jours.
J'ai été victime d'un faux témoignage de gendarmes qui m'accusaient d'un délit de fuite alors qu'un fonctionnaire de préfecture qui avait faillit causer un accident que j'avais évité de justesse, m'accusait lui d'être le fautif.
Traité comme un délinquant, impossible de téléphoner,... j'en passe et des meilleures, je n'ai du de pouvoir me défendre qu'à un Commissaire de police qui m'a gentiment fait lire le dossier complet quelques jours plus tard.

ayant en main toutes les pièces, j'ai pu retourner sur place, relever la topographie des lieux, et calculs faits j'ai pu démontrer que le témoignage des gendarmes était entaché de nombreuses erreurs. J'ai demandé à rencontrer le gendarme verbalisateur qui a reconnu qu'il s'était trompé de personne, mais n'a pas voulu revenir sur son procès verbal "il est enregistré, on ne peut rien faire".

Devant la Commission de suspension du permis, première instance avant le Tribunal Correctionnel, j'ai démonté le faux témoignage et affirmé que j'étais en droit de porter plainte contre la Gendarmerie pour faux témoignage et le "plaignant" pour conduite dangereuse.
Affaire classée sans suite, mais j'enrage toujours quand je vois des faits similaires, car tout le monde n'a pas forcément la chance et le culot que j'ai eu de me défendre (à 23 ans et moins de 2 ans de permis, mais quand même plus de 100000 km déjà effectués), alors que mon assureur, abandonné immédiatement , me disait qu'il ne pouvait rien faire.
J'ai quand même appris quelques semaines plus tard que les gendarmes s'étaient faits sévèrement remonter les bretelles.

L'impunité ne doit pas exister pour les détenteurs de l'autorité publique qui nuisent à autrui en trichant.




 betinaweb a écrit [10/12/2010 - 21h44 ]  
betinaweb

Ils se doivent de montrer l'exemple.Ils étaient 7 à trafiquer le procés verbal,ils ont reconnu les faits,la punition est justifiée.

Quand je vois les policiers manifester en disant,on peut être amener à faire des erreurs ou on est fatigué,c'est quand même abusé.

Certains policiers abusent de leur pouvoir et c'est écoeurant.Rentrant d'une journée en famille,mon fils conduisait.Les policiers nous arrêtent,nous étions passés au feu vert et le feu est passé orange aussitôt.
Ils nous font garer et disent à mon fils qu'il avait grillé le feu rouge,tous nous disons mais ce n'est pas vrai,ils nous ont répondu,vous dites ce que vous voulez,nous nous sommes assermentés pas vous.
Et voilà,ils ont gardé mon fils 1/2 heure dans la voiture,il avait un mois de permis,j'ai râlé,ils m'ont demandé de me taire sinon ils m'embarquaient.
Résultat à l'époque 2500 francs d'amende,2points en moins,stage à faire(payant bien sûr)et passage au tribunal.
Ce jour là,je me suis dit,je ne suis pas étonnée que certains jeunes leur mettent sur la figure quand ils sont victimes d'injustice.Mon fils ne disait rien.
Depuis,j'avoue que je leur en veux pour ce mensonge.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Leumas80 a écrit [10/12/2010 - 22h01 ]  
Leumas80

C'est malheureusement à cause d'actions comme celles là que nous sommes décrédibilisés.
Et personnellement, sur l'affaire des collègues jugés, je ne vois pas l'intérerêt immédiat de dire que quelqu'un d'autre a foncé délibérément sur la police alors qu'il s'agit d'un simple accident.
Je n'ai aucun élément d'enquête bien sûr, mais si tel est le cas, trafiquer la vérité par écrit, c'est un fait très grâve.
En revanche, petits points que je relève et qui là, m'exhaspère à plus haut point.
Le procureur a traité ces policiers de gestapo. Je sais bien qu'il n'a pas insulté toute la police, mais il ne faut pas exagérer, surtout que, comme on le voit sur web libre, on décrédibilise toute la police du coup.
Deuxièmement, pour des faits beaucoup plus grâve, avec beaucoup plus de conséquences, des dizaines et des dizaines de délinquant commun n'ont pas la moitié de ce que ces policiers ont eu et ne vont même pas en prison.
Je suppose que la condamnation est un exemple, ces policiers n'avaient qu'à pas jouer avec le feu, je n'ai pas à me prononcer sur le résultat. Point barre.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 betinaweb a écrit [10/12/2010 - 22h09 ]  
betinaweb

Merci de ton intervention Leumas,mais j'espère que tu comprends que le simple pékin comme nous qui a eu des problèmes avec des policiers se réjouissent d'une telle peine.Si au moins,cela pouvait faire peur à ceux qui abusent de leur pouvoir.

On aimerait être un peu plus respecté par les policiers,ils font leur travail soit mais ils ne sont pas obligés de mal nous parler si on faisait comme eux,on se retrouverait au poste avec de gros ennuis.
Ça ne m'est jamais arrivé avec des gendarmes,ils ont toujours été très courtois lors de contrôle.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Leumas80 a écrit [10/12/2010 - 22h16 ]  
Leumas80

Je ne commenterais pas la comparaison police / gendarme.
J'ai malheureusement un avis très arrêté sur la question.
En ce qui concerne le simple pékin, je comprends tout de même. Mais c'est tellement facile de se rabattre et de se focaliser sur les erreurs, mais ne jamais montrer l'excellent travail des autres.
Je redonne encore un exemple, chez nous, il est de tradition de recevoir, en interne, des témoignages de satisfaction des autorités.
Le problème, c'est qu'à la moindre erreur, même involontaire, on ne ressort jamais le passé de bon policier, mais on nous enfonce en disant : "Que ça ne se reproduise plus!" et on remet à zéro le travail accompli.
Depuis, je ne fais plus mon travail avec la même ferveur. J'ai perdu confiance en mes autorités, et surtout, je me méfie toujours du "pékin"...




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 papiguy a écrit [10/12/2010 - 22h22 ]  
papiguy

Une anecdote similaire mais terminée autrement,
Deux policiers m'arrêtent à l'arrivée dans une ville après m'avoir suivi quelques kilomètres en rase campagne. Prétexte, j'aurais franchi une ligne blanche, chose que je nie Curieusement l'un des deux me demande ma profession puis immédiatement ensuite "avez vous des relations ?" (entendant cette question le deuxième policier s'est éloigné, sans doute honteux). Réponse "bien sur" et de citer le nom du patron de la plus grosse entreprise de la région, nom que tout le monde pouvait connaitre.
Nouvelle question "alors qu'est ce que je fais"
réponse "ce que vous voulez..." avec quelques commentaires signifiant à peu près que je n'en avais rien à cirer.
Conclusion: il lache mes papiers, salut réglementaire, et me fait le passage pour que je puisse repartir.
Ecoeurant.




 papiguy a écrit [10/12/2010 - 22h35 ]  
papiguy

Leumas80, il ne s'agit pas d'être manichéen et de jeter l'opprobre sur des professions au nom des erreurs ou des mensonges de ce qui n'est qu'une minorité. J'ai aussi un avis sur la mise de la Gendarmerie sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur, comme la Police Nationale. Les traditions et histoires de ces deux corps sont différentes, comme l'est le niveau de recrutement et de formation (le gendarme de base est OPJ, le policier de base non).




 kipic a écrit [10/12/2010 - 22h36 ]  
kipic

bon, remontons un peu le moral de Leumas. a chaque fois que j'ai eu affaire aux agents de la force de l'ordre, je n'ai qu'une chose à dire, toujours été très corrects voire adorables !

Mais c'est comme dans toutes les couches de la population, 1/10 arrive à dé-crédibiliser tous les autres.




 Leumas80 a écrit [11/12/2010 - 00h00 ]  
Leumas80

Oups Papiguy, faux le gendarme de base n'est pas OPJ d'office.
Et là, j'en suis sûr, revois tes sources.
C'est une formation complémentaire, comme pour les policiers.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 papiguy a écrit [11/12/2010 - 01h10 ]  
papiguy

Oups, Leumas80, tu as raison, car ma réflexion ne vaut d'une part que pour la Gendarmerie Départementale, et que mes contacts dans le Corps (ou l'Arme si tu préfères) ne se sont faits qu'avec des sous-officiers déjà anciens et tous OPJ.

http://www.recrutement.gendarmerie.defense.gouv.fr/media/files/perspectives
lire le fichier .odt (Hé oui, nos gendarmes se sont mis aux logiciels libres, dont Open Office).
Les acquis peuvent être aussi validés (OPJ = Bac 2), mais pour les personnes sortant de l'Ecole de la Gendarmerie une formation complémentaire est effectivement nécessaire (avec examen à la clé).
Le niveau s'est incontestablement élevé en quelques décennies.




 Leumas80 a écrit [11/12/2010 - 10h44 ]  
Leumas80

Et super utile si on veut travailler dans les procédures, voir indispensable.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 betinaweb a écrit [11/12/2010 - 15h09 ]  
betinaweb

Les policiers sont bac plus 2 eux?

En tous les cas,je trouve inadmissible que le ministre prenne partie dans cette affaire.Ils ont fait une bétise,ils l'assument.Ils se doivent de donner l'exemple.
Si le ministre tolère que les forces de l'ordre fassent de faux témoignages ,que diront les policiers aux personnes qui ne leur mentiront?
Ils seront obligés de leur taper dessus pour les faire avouer???

Le ministre discrédite plus la police qu'il ne la glorifie en faisant de telles déclarations.
Que chacun reste à sa place et tout ira bien.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Leumas80 a écrit [11/12/2010 - 20h36 ]  
Leumas80

Selon ce que j'ai entendu, il critique la disproportionnalité de la décision pour une telle affaire, et ça, je le comprends.
Un licenciement et du sursis était amplement suffisant!!
Les policiers ont déjà à subir la double peine, nous sommes puni judiciairement si nous commettons une faute, plus administrativement, pour la même chose.
Imaginez tout de même : un mensonge = prison ferme?!!!
Alors qu'un voleur ou une personne ayant commis des violences contre n'importe qui (si c'est la première fois), n'aura que du sursis.
Je le dis et je le répète, je ne justifie aucunement les actes des policiers, je trouve normal qu'ils ne soient plus policiers, néanmoins, de la prison ferme pour ce qu'ils ont fait, c'est trop.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 betinaweb a écrit [11/12/2010 - 21h10 ]  
betinaweb

Je suis d'accord,mais les politiques de droite comme de gauche n'ont pas à intervenir dans les décisions de justice.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [11/12/2010 - 21h23 ]  
papiguy

Le problème est bien là, betina,
si le pouvoir politique n'intervenait pas à tout propos et de façon intempestive, la Justice serait plus sereine. A l'exagération du Ministre dans un sens répond la dureté des Juges dans l'autre. Le procès en appel devrait apporter un peu plus de recul. Les conséquences pour le plaignant n'ont pas été dramatiques au point de justifier la prison ferme. En fait la prison ferme pour un policier ce n'est pas la double peine mais la triple peine, car les détenus ne leur feront pas de cadeau.

Radiés de la Police ils trouveront bien un emploi dans une société de gardiennage ou autre para milice.




 betinaweb a écrit [11/12/2010 - 21h54 ]  
betinaweb

C'est sûr qu'en prison si on ne les met pas en carré VIP, lls auront une vie d'enfer et ce n'est pas normal.
Qu'ils soient jugés pour ce qu'ils ont fait,je trouve que c'est tout à fait normal,c'est vrai que la prison ferme c'est beaucoup. Dans ma colère je trouvais que c'était justifiée car eux ne badinent pas avec la loi quand ils t'arrêtent.

Il faut que leur faute soit reconnue et punie mais si ils ne peuvent plus exercer,la punition est assez sévère car leur vie va changer.

La dernière fois c'était Sarko et son ministre qui étaient intervenus pour le retraité qui avait tiré sur les filles qui étaient rentrées chez lui.
Ils le soutenaient pour aller dans le sens d'une certaine opinion publique.

La justice doit être indépendante sinon elle ne sert à rien.Sarko n'a qu'à dire ce qu'il faut faire,il se prend vraiment pour le grand manitou et ses ministres itou.
C'est du grand n'importe quoi.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [12/12/2010 - 02h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Une police incapable, une justice pourrie et corrompue..... c'est toute l'image de la France actuelle.

Curieusement, on entend pas parler d'indemnisation pour les victimes de ces erreurs volontaires, celles ci se contentant d'être heureuses de s'en être sorti. La seule vraie injustice est là.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [12/12/2010 - 11h08 ]  
papiguy

Un pour tous et tous pourris...Heureusement que le Grand Chef, orné de Pen-tures de guerre, brandit l'étendard de la révolte....
Ces pourris de buralistes auraient-ils mélangé de l'herbe au tabac utilisé pour fumer ton calumet ?

Pour ce qui concerne l'indemnisation des victimes, sujet sur lequel on peut facilement te rejoindre, cochise_fr, encore faudrait-il savoir si l'avocat de celle-ci en a demandé, pour préjudice moral et accusations mensongères.

Cependant, dans ce cas, la victime était semble-t-il elle-même en infraction lors des faits (délit de fuite). On voit mal un avocat charger la barque ainsi au risque de se mettre les juges à dos et de déplumer ta coiffe d'indien sous l'effet d'une ire bien compréhensible cette fois.




 kipic a écrit [12/12/2010 - 14h46 ]  
kipic

ce qui est génial à vous lire.... c'est haro sur la police .... mais l'exemple vient de la tête de l'état et eux ... RIEN !!!!
Woerth à tous les droits et abus en tout genre mais ne démissionne pas !!! et je ne vous parle pas des autres la liste est longue ....
Y a quand même des trucs qui ne vont pas !
Que les policiers soient punis certes, mais que tous le soient ! AMEN !




 betinaweb a écrit [12/12/2010 - 15h20 ]  
betinaweb

Toute la police n'est pas incapable et toute la justice n'est pas pourrie cochise.
Vous n'êtes jamais content de n'importe quel jugement qu'il pourrait y avoir,le gars pourrait se prendre perpétuité que vous ne seriez pas satisfait car vous êtes pour une solution plus radicale.

Il est important de dénoncer quand les choses ne vont pas,pour que cela ne se reproduise plus mais il ne faut pas mettre tout le monde à la même enseigne.

Je ne sais pas si vous faites partie d'une association de victimes mais croyez-moi,je ne vous rejoindrai pas car vous êtes trop extrémiste dans vos propos.Et je peux vous dire qu'il n'y a pas que les indemnisations que vous réclamez à corps et à cris qui sont importantes dans une reconstruction et je sais de quoi je parle.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Mamie Lucie a écrit [12/12/2010 - 16h04 ]  
Mamie Lucie

Je pense, que l'on ne peut pas jeter le discrédit, sur une profession, que ce soit pour la police, la gendarmerie, les magistrats, etc... certains font bien leur travail et sont honnêtes et d'autres non. De toutes les façons, ces gens, font partie d'un échantillonnage de la population, dans laquelle il y a un pourcentage de braves gens et de crapules. On ne peut pas mettre, tout le monde dans le même sac, fonction qu'il y a quelques personnes d'une corporation donnée qui ont fait de travers.




 cochise_fr a écrit [12/12/2010 - 17h01 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce ne sont pas les individus que j'incrimine, mais leurs administrions respectives, chacune sous la tutelle de l'état. Les fonctionnaires font ce qu'on leur dit de faire.... ou de ne pas faire.

La police est là pour protéger et défendre le peuple..... ce qu'elle ne fait pas. Elle se doit d'être présente pour prévenir la délinquance et non seulement pour la réprimer une fois les délits commis.
La justice doit être accessible à tous.... et ce n'est pas le cas.
La justice devrait obtenir systématiquement réparation du ou des préjudices causés aux victimes sans qu'elles aient rien (ou presque) à demander (justement Papiguy) .... et ce n'est jamais le cas. Mais faire des procédures en longueur sur des années qui coutent des millions jamais remboursés (les frais de procédure doivent être imputés aux condamnés).... ils savent le faire.

Alors je le répète, la police est incapable d'exercer ses fonctions..... et à la lecture du fait divers de cette question est tout aussi pourrie que sa copine la justice. C'est désolant mais c'est comme cela.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [12/12/2010 - 18h04 ]  
papiguy

cochise_fr, un avocat sûr de son fait qui demande des dommages et intérêts, et qui connait son travail demande toujours le bénéfice de l'article 700, qui imposera à la partie adverse de rembourser au plaignant les frais de justice (dont les honoraires et frais d'avocat).
Par ailleurs, un plaignant peut toujours demander le bénéfice de l'assistance judiciaire, si ses moyens sont modestes.

Pour le reste,....




 cochise_fr a écrit [12/12/2010 - 18h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En partie faux Papiguy, car je ne parle pas des frais engagés par la partie adverse (ce que vous décrivez), mais des frais engagés par l'état tout au long de la procédure.... ce qui peut représenter des sommes très importantes..... et est actuellement à la charge des contribuables.

Regardez les conditions pour avoir droit à l'aide judiciaire..... et vous verrez que bien peu de gens y sont admis..... et en particulier il est confondu pour l'obtention les revenus et l'argent disponible pour engager une procédure. C'est bien pour cela que je dit que c'est toute la procédure doit être gratuite à l'accès et mise à la charge du condamné ensuite..... tout en réduisant considérablement les procédures possibles et les contestations possibles.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.