Le Crédit Lyonnais s'appelle maintenant LCL pourquoi?



jack
Cette question a été posée par Jack, le 09/04/2008 à à 14h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Credit Lyonnais.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lulu 31 a écrit [09/04/2008 - 14h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

Car maintenant l'enseigne coute moins cher il n'y a que trois lettre au lieux de 14 :-D




lulufamilly31.skyblog.com


 Toli a écrit [09/04/2008 - 15h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli

Bah parce que LCL est l'abréviation de "Le Credit Lyonnais" mais pour la raison, je n'en sait rien.
Peut être que des parts ont été rachetées ou quelques chose dans le genre, ou alors c'est juste une volonté de leur part, peut être pour se détacher du Crédit Lyonnais qui n'avait pas une très bonne image.




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Frédérique a écrit [09/04/2008 - 17h10 ]  
Frédérique

Je pense qu'il s'agit d'une opération de communication. Suite à de nombreux scandales le nom du Crédit Lynnais avait été entâché. Le nouveau nom avec un renfort de pub avec des personnes connus a pour but de redorer le blason de cette banque.




Il y a un temps pour tout......


 cochise_fr a écrit [13/04/2008 - 11h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Comme le souligne Frédérique, il ne s'agit que d'une simple opération marketing intervenue le 29 aout 2005 pour essayer de faire oublier aux français qui ont la mémoire courte que...

LE CRÉDIT LYONNAIS A COUTE AU CONTRIBUABLE FRANÇAIS ENVIRON

16 MILLIARDS D'EUROS (une paille)

POUR DES COMPTES DOUTEUX DE 1991 à 2005 transférés à une structure d'état

le CDR (Consortium De Réalisation) chargé de liquider les anciens actifs douteux de la banque.

A cette occasion, de gros industriels et financiers privés proche du pouvoir se sont vu vendre à vil prix des parties du crédit lyonnais leur ayant permis à ces occasions de juteux profits privés sur d'ex biens publics.

Quand aux dirigeants de cette époque:

En 1996, le Ministre des finances Jean Arthuis a déposé une plainte visant le Président du Crédit Lyonnais Jean-Yves Haberer pour "défaut de contrôle des filiales", et le Directeur du Trésor Jean-Claude Trichet pour "diffusion d'informations fausses et trompeuses" et "présentation de comptes infidèles".

A près une longue instruction, Jean -Yves Haberer et Jean -Claude Trichet (actuel président de la Banque Européenne) ont été renvoyés devant le Tribunal correctionnel.

Le 18 juin 2003, le Tribunal correctionnel de Paris a prononcé la relaxe de Jean-Claude Trichet et de Jean Pascal Beaufret . Jean-Yves Haberer a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende. François Gille, numéro deux de la banque à l'époque des faits , a été condamné à dix mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Bernard Thiolon, le numéro trois, hérite d'une peine de 8 mois, toujours avec sursis et de 10 000 euros d'amende.

Pour infos:
http://www.lemonde.fr/economie/article/2006/12/28/la-fermeture-du-consortium-de-realisation-marque-la-fin-du-feuilleton-des-derives-du-credit-lyonnais_850057_3234.html

ou ici:
http://www.boursilex.com/VIE%20DES%20AFFAIRES/credit_lyonnais.htm

M.JC.TRICHET , actuel président de la banque centrale européenne (BCE), je le rappelle,a été relaxé des accusations de "diffusions d'informations fausses et trompeuses".....pourtant:

".. C'est en substance ce qu'écrit Jean-Claude Trichet, le 23 mars 1993, dans une note au ministre de l'Economie de l'époque, Michel Sapin : « L'affichage d'une perte supérieure aurait conduit à ne pas respecter le ratio de solvabilité minimum de 8 % et à susciter des interrogations sur la solidité financière du premier établissement européen. » Bref, il n'était pas question à l'époque de semer la panique sur les Bourses européennes. Mais fallait-il le faire au détriment de la sincérité des comptes ?..."
Extraits du Parisien du 16 juillet 2002.

Je vous invite à lire ci dessous.... pour vous faire une idée des pratiques de l'état d'alors.....

ici:
http://www.denistouret.net/constit/Trichet.html

et peut être de celui actuel.

C'est un peu long, mais c'est edifiant.!!

Bonne lecture.






La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Jack






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.