Est-ce mauvais pour le corps de faire quotidiennement (du jour au lendemain) un footing intensif ?



mlleloxie
Cette question a été posée par MlleLoxie, le 10/08/2012 à à 09h58.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Coureurs.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 MlleLoxie a écrit [10/08/2012 - 09h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
MlleLoxie

Bonjour. J'ai repris intensivement le sport que j'avais arrêter il y a 4 mois; je cours tout les jours et je me donne à fond, je voulais savoir est-ce que cela peut nuir à la santé de faire un exercice aussi intensif du jour au lendemain et quotidiennement? Merci d'avance pour vos réponses.




Garde le sourire, du moment qu'il est vrai.


 steph34 a écrit [10/08/2012 - 13h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
steph34

Pas mauvais mais n'abuses pas trop non plus ou alors échauffes toi bien avant de commencer.




Au revoir


 Elfe de la nuit a écrit [10/08/2012 - 22h35 ]  
Elfe de la nuit

A long terme, c'est mauvais pour les pieds. C'est eux qui encaissant les chocs.
Essayes le vélo :-D




"A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard, j'ai dis "heureux", ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondus qu'ils n'avaient pas compris la vie" John Lennon


 betinaweb a écrit [11/08/2012 - 01h30 ]  
betinaweb

Tu es jeune mais il faut quand même y aller progressivement.Il n'est pas inutile quand on fait du sport de faire un bilan de santé et un bilan cardiaque.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 steph34 a écrit [11/08/2012 - 20h26 ]  
steph34

Et moi j'ai fait un marathon aujourd'hui. Résultat, mes nerfs ont lâché pour ce début de soirée... Alors finalement vas doucement.




Au revoir


 carter a écrit [11/08/2012 - 23h51 ]  
carter

Techniquement, toute activité physique que reprend un sédentaire lui apporte un bénéfice immédiat. A supposé que vous ne couriez qu’une seule fois, vous auriez au moins augmenté le taux d’endorphines dans votre organisme ; ce qui aurez accru votre sentiment de bien-être dans l’heure qui suit...

Si vous continuez sur votre lancée, le sport ne vous apportera que des bienfaits :

-psychologique : réduit l’anxiété, la dépression, le névrosisme, augmente la confiance en soi et le sentiment d’auto efficacité perçu…

-physique : réduit tous les risques cardiovasculaires, réduit la sensibilité à la douleur et développe le tonus musculaire (donc votre énergie à l’effort, ce qui réduit votre fatigue) ; augmente vote longévité et votre taux de muscles, ce qui accroit votre métabolisme de base, ce qui réduit le risque d’obésité ; etc. (la liste des bienfaits physiques est trop longue !)


Toutefois, il y’a tout de mêmes des dangers et il ne faut pas les minorer :

-puisque nous parlons de jogging, vous devez avoir de vraies chaussures de courses qui protègent vos jambes et vos pieds ; car l’énergie potentielle que reçoivent vos genoux est scientifiquement impressionnante : il faut donc des chaussures qui amortissent bien les chocs. Trop de tendinites, de déchirures sont produites par de mauvaises chaussures….
Courir ne revient pas très cher au portefeuille ; il faut toutefois y mettre le prix d’une bonne paire de pompes !

-vous devez vous échauffer 5 min avant la course et vous étirer 5m après la course. Sinon, risques accrus de tendinites, de déchirures et autres blessures ligamenteuses…

-Vous devez faire des pauses idéalement d’une journée entre vos joggings. La raison est fort simple : pour produire du muscle, il faut que le corps se repose au moins 24 heures.

-Hydratez-vous : grosso modo, ce que vous perdez en en sueur, vous devez boire autant car n’oubliez pas que votre corps est composé à 98% d’eau…

-Pour les hommes, vous devez faire attention au risque de « mort subite » (les femmes également doivent y penser après la ménopause) si vous courez à des températures ambiantes trop chaudes ou trop froides. Préférez, messieurs, courir à température « moyenne » !

-Ne courez pas si vous êtes obèse ; cela endommagerait vos genoux. Pour courir, il faut avoir un IMC normal. Si vous êtes en surpoids, renseignez-vous auprès de votre médecin. Un peu, ça passe. Beaucoup, ça peut devenir dangereux également. Obèse, jogging is not for you !




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [12/08/2012 - 18h32 ]  
betinaweb

Tu y vas un peu fort au niveau des pourcentages Carter.Le corps de l'homme est constitué environ de 65% d'eau ce qui est déjà pas mal.98%,et les os,et le sang..... :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 carter a écrit [12/08/2012 - 19h19 ]  
carter

mea culpa...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [12/08/2012 - 22h39 ]  
betinaweb

Il faut bien avoir de la graisse quelque part si on veut la perdre :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à MlleLoxie






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.